Toutes les nominations dans le secteur social et médico-social

 

Jean-Jacques Coiplet a pris, le lundi 21 novembre, ses fonctions de directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS) Bourgogne-Franche-Comté. Précédemment directeur général de l’ARS Pays de la Loire, depuis 2017, il remplace Pierre Pribile. Diplômé de l’EHESP, Jean-Jacques Coiplet a commencé sa carrière comme inspecteur de l’action sanitaire et sociale à la DRASS du Centre. Après de nombreux postes de direction en DDASS- Alpes-de-Haute-Provence, Jura, Mayotte, Lozère, Aisne, Bouches-du-Rhône !-, il a rejoint les ARS à leur création. De 2012 à 2016, Jean-Jacques Coiplet a également été directeur général de l’ARS Corse.

 

  • Antoine d’Arras a été nommé, le 5 décembre, membre titulaire du Conseil de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA). Il siège au titre de l’Union nationale des associations familiales (UNAF). Sa suppléante, désignée le même jour, est Isabel Madrid, qui représente l’Union nationale des centres communaux d’action sociale (UNCCAS).

 

Estelle Lozano a pris, le 3 octobre, ses fonctions de directrice générale de l’ETSUP, école supérieure de travail social basée à Paris. Auparavant adjointe au directeur des études pour les programmes Masters et MS Pré-Expérience à ESSEC Business School, depuis mars 2020, elle succède à Catherine Scordia, partie à la retraite le 30 septembre. Diplômée d’un double master, recherche et professionnelle, en Sociologie et psychosociologie clinique, Estelle Lozano a été, pendant plus de 7 ans, formatrice à l’IRTS Ile-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne.

 

  • Eloy Dorado, directeur de la Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DREETS) Grand-Est, a été nommé, le 30 novembre, membre titulaire du conseil d’administration du Centre national de gestion des praticiens hospitaliers et des personnels de direction de la fonction publique hospitalière (CNG). Il succède à Patrick Olivier. Son suppléant, désigné le même jour, est Jean-Philippe Berlemont, directeur de la DREETS Provence-Alpes-Côte d’Azur, qui remplace Pierre Garcia.

 

  • Philippe Racaud, représentant l’Union des associations nationales pour l’inclusion des malentendants et des sourds (Unanimes), a été nommé, le 5 décembre, membre titulaire du Conseil de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA). Il remplace Claire Dupuy.

 

Brigitte Vigroux a été élue, le 27 septembre, présidente de l’URIOPSS Ile-de-France. Secrétaire puis vice-présidente de cette union régionale depuis 2012, elle succède à Daniel Goldberg. Diplômée de Sciences Po Paris et de l’EHESP, Brigitte Vigroux a été directrice d’hôpital et directrice générale de la Société Philanthropique.

 

  • Matthieu Gremaud, directeur adjoint du travail, a été nommé, le 1er décembre, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) du Gard.

 

  • Thomas Le Ludec, directeur d’hôpital de classe exceptionnelle, est nommé, à compter du 15 décembre, inspecteur général des affaires sociales à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

Hugo Gilardi, administrateur de l’Etat hors classe, a pris, le mardi 15 novembre, ses fonctions de directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS) des Hauts-de-France. Jusqu’alors conseiller au Secrétariat général des ministères chargés des affaires sociales, ce diplômé de l’EHESP et de l’ENA succède à Benoit Vallet. Ancien conseiller santé de Jean Castex à Matignon, Hugo Gilardi a débuté sa carrière à la DRASS du Nord-Pas-de-Calais et a notamment été, depuis, adjoint à la sous-directrice de l’autonomie à la Ville de Paris.

 

  • Jean-Luc Bernard, directeur du travail, a été nommé, le 1er décembre, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) du Lot.

 

  • Nadiège Baille, directrice d’hôpital de classe exceptionnelle, est nommée, à compter du 15 décembre, inspectrice générale des affaires sociales à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

Charles Guépratte a pris, le 14 novembre, ses fonctions de directeur général de la FEHAP. Auparavant directeur général du CHU de Nice, depuis septembre 2016, il succède à Antoine Perrin, qui dirigeait la Fédération depuis mai 2017. Charles Guépratte a débuté sa carrière comme directeur des achats du CHU de Nancy, puis directeur de cabinet du directeur général du CHU tout en assurant l’intérim de la direction du centre hospitalier de Pont à mousson. Il a ensuite été nommé conseiller technique pour l’organisation des soins au cabinet de la ministre de la Santé et des Sports, Roselyne Bachelot. Il participe alors à l’élaboration de la loi « Hôpital, patients, santé et territoires » (HPST), mais aussi du plan de développement des soins palliatifs et à l’instruction politique des dossiers d’investissements Hôpital 2012. De 2009 à 2016, Charles Guépratte a été directeur général adjoint de Gustave Roussy, un des établissements de lutte contre le cancer emblématique du secteur privé non lucratif.

 

  • Patrick Oster, directeur adjoint du travail, est nommé, à compter du 1er décembre, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) des Vosges.

 

  • Axel Harkat, diplômé de Sciences Po Bordeaux et de l’INET (promotion Gisèle Halimi), est, depuis cet été, directeur Enfance-Famille au sein de la Direction générale adjointe Solidarités du conseil départemental de l’Allier.

 

Didier Tronche a été élu, début octobre, président du conseil d’administration de la Convention nationale des associations de protection de l’enfant (CNAPE). Il succède à Josiane Bigot. Directeur général (1989-1994) de l’Association calvadosienne pour la sauvegarde de l’enfant à l’adulte (ACSEA)- puis président, depuis 2016-, Didier Tronche a ensuite été directeur général du SNASEA, puis attaché à la présidence du SYNEAS, dont la fusion avec la FEGAPEI a donné naissance à NEXEM. Il a présidé pendant 8 ans UNIFAF, OPCA devenu l’OPCO Santé, la Commission paritaire nationale de l’emploi (CPNE) jusqu’en 2010 et la Commission professionnelle consultative (CPC) sur la réforme des métiers jusqu’en 2014. Didier Tronche a également présidé l’Observatoire national des métiers et des qualifications, ainsi que la Fédération nationale de la médiation et des espaces familiaux (FENAMEF).

 

  • Nicolas Durand, actuel directeur général adjoint de l’Agence régionale de santé (ARS) des Pays de la Loire, est chargé d’exercer par intérim, à compter du 21 novembre, les fonctions de directeur général de l’Agence.

 

  • Christian Poiret, administrateur général de l’Etat, est intégré, à compter du 1er décembre, dans le corps de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) au grade d’inspecteur général des affaires sociales.

 

  • Frédéric Charles est, depuis le 1er juillet, délégué territorial du Bas-Rhin à l’ARS Grand Est. Il a intégré l’ARS Alsace dès sa création en 2010. En 2016, en parallèle d’un Master 2 en Management des organisations sanitaires et sociales à l’Ecole de Management de Strasbourg, Frédéric Charles a été nommé directeur adjoint de la Direction des soins de proximité à la création de l’ARS Grand Est.

 

  • Sylvie Baqué, praticienne hospitalière, est nommée, à compter du 1er décembre, inspectrice générale en service extraordinaire à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

Dominique Demory a été élu à l’unanimité, le 22 septembre, président de l’URIOPSS Hauts-de-France. Administrateur de l’Union régionale depuis le début des années 90, il succède à Annette Glowacki. Dominique Demory a été éducateur spécialisé, puis chef de service éducatif et directeur dans plusieurs établissements de protection de l’enfance du Pas-de-Calais. Titulaire du CAFDES depuis 1988, il a été directeur général de l’association Accueil et Relais de 2003 à janvier 2018, date à laquelle il a fait valoir ses droits à la retraite. Parallèlement, depuis 1997, Dominique Demory préside l’association Le Coin Familial (secteur accueil, hébergement, insertion et insertion par l’activité économique), à Arras.

 

  • Axelle Pruvot a été nommée, le 1er septembre, directrice exécutive de l’Association nationale des directeurs et cadres d’ESAT (ANDICAT). Diplômée d’un master 2 en Droit sanitaire et médico-social, elle était, depuis février 2014, responsable de projet à l’ANAP. Auparavant, Axelle Pruvot a été conseillère en gouvernance associative au sein de la FEGAPEI.

 

  • Tristan Klein, administrateur de l’Etat hors classe, est intégré, à compter du 1er décembre, dans le corps de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) au grade d’inspecteur des affaires sociales de 1re classe.

 

Christophe Paquette a pris, le 1er juillet, ses fonctions de directeur général adjoint chargé des Solidarités humaines du conseil départemental du Var. Auparavant adjoint à la Direction générale adjointe pour le développement des solidarités humaines du département limitrophe des Alpes-Maritimes, il succède à Sébastien Monié. Celui-ci a été nommé, mi-août, directeur de la Délégation départementale du Var de l’Agence régionale de santé (ARS) Provence-Alpes-Côte-d’Azur, où il remplace Henri Carbuccia.

 

  • Arnaud Flanquart, directeur d’hôpital hors classe, a été nommé, le 19 octobre, sous-directeur de l’autonomie des personnes handicapées et des personnes âgées à la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS). Il remplace Anatole Puiseux. Arnaud Flanquart a été conseiller autonomie des personnes âgées de l’éphémère ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées du début du quinquennat, Damien Abad.

 

Céline Dugast a été élue, le 13 octobre, présidente de l’Association nationale pour la formation permanente du personnel hospitalier (ANFH). Elle succède à Eric Guyader, président pour l’année 2022, qui a démissionné de son mandat en septembre pour prendre la direction générale du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Pointe-à-Pitre. Représentante de la Fédération hospitalière de France (FHF), Céline Dugast est directrice générale adjointe des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg (HUS). Elle a auparavant assuré les missions de présidente de l’ANFH Grand Est, en 2017 et 2019, ainsi que celle de vice-présidente de l’ANFH Grand Est en 2020.

 

  • Jean-Guillaume Bretenoux, ingénieur en chef des ponts, des eaux et des forêts, est, depuis le 1er octobre, le nouveau directeur de la Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DREETS) de Nouvelle-Aquitaine. Ancien sous-directeur de l’autonomie des personnes handicapées et des personnes âgées à la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS), il remplace Pascal Apprederisse.

 

  • Nicolas Valet, magistrat du second grade, est placé en position de détachement à compter du 15 novembre, afin d’occuper les fonctions de directeur national des activités justice de l’association Groupe SOS Solidarités.

 

Chloé Altwegg Boussac a été promue, le 5 octobre, déléguée générale de l’Union nationale des acteurs de formation et de recherche en intervention sociale (UNAFORIS). Après le désistement à la dernière minute de la candidate pressentie, elle a été désignée à la quasi-unanimité par le conseil d’administration pour succéder à Diane Bossière, dont elle était l’adjointe depuis janvier 2020 et qui a fait valoir ses droits à la retraite. Chloé Altwegg Boussac avait rejoint l’UNAFORIS en septembre 2012 comme chargée de mission. Parallèlement, depuis 2015, elle est chargée d’enseignement à l’Université Paris 13. Auparavant, Chloé Altwegg Boussac a été formatrice dans divers organismes de formation.

 

  • Jean-Marc Frizot, conseiller municipal de Blanzy (Saône-et-Loire), a été nommé, le 9 novembre, membre titulaire du comité national du Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP). Il remplace Michel Hiriart, au titre des représentants des employeurs de la fonction publique territoriale (FPT).

 

  • Philippe Magne, praticien hospitalier, est nommé, à compter du 15 novembre, inspecteur général en service extraordinaire à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

Guillaume Latil a pris, le 1er octobre, ses fonctions de directeur général de la Fondation de l’Armée du Salut, gestionnaire de plus de 200 établissements et services (2 800 salariés et plus de 5 200 bénévoles). Il succède à Eric Yapoudjian, qui a fait valoir ses droits à la retraite. Ingénieur et MBA des Ponts et Chaussées, Guillaume Latil, âgé de 51 ans, a dirigé des entreprises des domaines des matériaux de construction et de la biologie médicale, avant de s’orienter vers le milieu associatif en 2020.

 

  • Luc Rollet a été nommé, le 1er août, directeur de la stratégie et des parcours de l’Agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes. Il était, depuis juin 2019, directeur de la Délégation départementale de la Haute-Savoie de l’Agence.

 

  • Isabelle Benoteau, administratrice hors classe de l’INSEE, est nommée, à compter du 10 novembre, inspectrice en service extraordinaire à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

  • Isabelle Richard a pris, le lundi 17 octobre, ses fonctions de directrice de l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP). 1re vice-présidente de l’université d’Angers depuis mars 2020, cette professeure des universités et praticien hospitalier en médecine physique et réadaptation succède à Laurent Chambaud. De juin 2017 à novembre 2019, Isabelle Richard a été conseillère chargée des questions de santé et de formation auprès de la ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

 

  • Sylvie Guillery a été nommée, à compter du 1er novembre, directrice régionale aux droits des femmes et à l’égalité de La Réunion.

 

  • Thérèse Place-Denier, inspectrice en cheffe de santé publique vétérinaire, est nommée, à compter du 25 novembre, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) du Loir-et-Cher. Elle succède à Francis Allié.

 

Arnaud Robinet a été élu, le 21 septembre, président de la FHF. Il succède à Frédéric Valletoux, qui, élu député (Seine-et-Marne, groupe Horizons et apparentés), a rejoint les bancs de l’Assemblée nationale. Titulaire d’un doctorat en biochimie et biochimie moléculaire, Arnaud Robinet a occupé de nombreuses fonctions dans le secteur hospitalier et universitaire. Maire de Reims, il préside le conseil de surveillance du CHU de Reims depuis 2014. Député de 2008 à 2017, Arnaud Robinet est vice-président du conseil régional Grand-Est depuis 2021.

 

  • Marie-Caroline Bonnet-Galzy, conseiller d’Etat en service extraordinaire, a été nommée, le 2 novembre, présidente du Comité de déontologie des ministres chargés des affaires sociales. Cette ancienne cheffe de l’IGAS, puis secrétaire générale des ministères sociaux, est entourée de deux vice-présidents : Alain Lacabarats et Joël Moret-Bailly.

 

  • Laure Rolain a été nommée, à compter du 1er novembre, directrice régionale déléguée aux droits des femmes et à l’égalité des Hauts-de-France.

 

Marie Daudé, inspectrice des affaires sociales de 1re classe, a pris, le 1er novembre, ses fonctions de directrice générale de l’offre de soins (DGOS) à l’administration centrale du ministère de la Santé et de la Prévention. Jusqu’alors secrétaire générale adjointe de la ville de Paris en charge de la qualité des services, cette diplômée de Sciences Po Paris et de l’ENA remplace Katia Julienne, qui a rejoint le cabinet du président de la République. De février à octobre 2020, pendant la première vague de la pandémie, Marie Daudé a été directrice de cabinet adjointe d’Olivier Véran, en charge des solidarités. Auparavant, de 2014 à 2018, elle a passé quatre ans à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

  • Nadège Baptista, administratrice territoriale hors classe, a été nommée, le 2 novembre, préfète déléguée pour l’égalité des chances auprès du préfet des Hauts-de-Seine. Occupant jusqu’à cette date les mêmes fonctions auprès du préfet de Seine-et-Marne, elle succède à Anne Clerc. En Seine-et-Marne, Nadège Baptista est remplacée par Benoît Kaplan, administrateur général de l’Etat.

 

  • Brice Brunier, directeur adjoint du travail, a été nommé, le 1er novembre, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) des Hautes-Alpes.

 

  • Arnaud Joan-Grangé a pris, le 3 octobre, ses fonctions de directeur de l’offre de soins et des parcours de santé à la FEHAP. Diplômé de Sciences Po Bordeaux et de l’EHESP, cet expert du secteur sanitaire pilotait jusqu’alors les réformes du financement des établissements de santé à l’administration centrale du ministère de la Santé. Arnaud Joan-Grangé a débuté sa carrière à l’Hôpital de Bicêtre en qualité de directeur des services économiques et financiers, avant d’intégrer le siège de l’AP-HP. Il a poursuivi sa carrière au sein de l’ARS Aquitaine, devenue Nouvelle-Aquitaine, où il a notamment occupé le poste d’adjoint à la Direction de l’offre de soins et de l’autonomie, avant de rejoindre le CHU de Toulouse.

 

  • Héla Ghariani, directrice de projet, a été nommée, le 1er novembre, déléguée ministérielle au numérique en santé par intérim.

 

  • Frédérique Gibert-Benarros a été nommée, à compter du 1er novembre, directrice régionale aux droits des femmes et à l’égalité de Normandie.

 

Damien Cacaret, directeur délégué aux activités Seniors du Groupe Oui Care, a été élu, fin octobre, président de Silver Valley, qui se revendique « premier pôle d’innovation européen pour la longévité ». Il succède à Laurence Lafont, désormais vice-présidente de cette filière de la silver économie qui fédère plus de 300 organisations. Docteur en pharmacie, diplômé d’HEC, Damien Cacaret est fort d’une vingtaine d’années d’entreprenariat dans le secteur du bien vieillir. De 2004 à 2019, il a fondé et développé le réseau d’aide à domicile DOMIDOM, avant de le céder au Groupe ORPEA. Entre 2015 et 2019, il a, parallèlement, présidé la branche domicile du SYNERPA. En 2019, Damien Cacaret a donc rejoint le Groupe Oui Care, où il pilote la stratégie auprès des personnes fragiles. Il est également co-directeur d’Autonomia, un service à la personne militant pour l’extension du métier de « conseiller grand-âge » venant soutenir les aidants et facilitant ainsi les solutions alternatives à l’EHPAD.

 

  • Jehane Bensedira a été nommée, le 10 octobre, conseillère accessibilité des services publics, relation à l’usager et suivi des politiques prioritaires au cabinet du ministre de la Transformation et de la Fonction publiques.

 

  • Marie-Anne Jacquet est nommée, à compter du 30 octobre, directrice générale par intérim de Santé publique France, l’agence nationale de santé publique, dont elle est la directrice générale adjointe.

 

  • Yolande Eskenazi, agente contractuelle de droit public, a été nommée, le 1er octobre, commissaire à la lutte contre la pauvreté auprès du préfet de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

 

  • Azadeh Akrami-Castanon, administratrice de l’Etat, jusqu’alors détachée dans les fonctions d’inspecteur des affaires sociales de 1re classe, est intégrée, à compter du 1er novembre, dans le corps de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS), en qualité d’inspectrice des affaires sociales de 1re classe.

 

Bruno Pollez est, depuis le 21 septembre, le nouveau président de LADAPT, association qui accompagne chaque année plus de 20 000 personnes handicapées au sein de ses 112 établissements et services d’accompagnement, de formation, d’insertion, de scolarisation ou de soin. Jusqu’alors vice-président de l’association, il succède à Eric Blanchet. Médecin spécialiste en Médecine physique et de réadaptation (MPR), Bruno Pollez a pratiqué en tant que médecin des hôpitaux. Il a également travaillé dans le secteur médico-social, avec la création de services expérimentaux et la pratique de l’accompagnement de situations de très grand handicap, ainsi que comme conseiller technique au ministère. Bruno Pollez poursuit une activité professionnelle dans le secteur médico-social du polyhandicap et dans l’enseignement supérieur.

 

  • Jérôme d’Harcourt, inspecteur des finances de 1re classe, est nommé, à compter du 1er novembre, sous-directeur, adjoint au délégué interministériel pour l’hébergement et l’accès au logement, à l’administration centrale du ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires.

 

  • Eloy Dorado, administrateur général, a été nommé, le 12 septembre, directeur de la Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DREETS) du Grand Est. Précédemment DRIEETS adjoint d’Ile-de-France, directeur de l’unité départementale de la Seine-Saint-Denis, il succède à Jean-François Dutertre, qui a fait valoir ses droits à la retraite.

 

Daniel Goldberg a été élu à l’unanimité, le 21 septembre, président de l’UNIOPSS. Il succède à Patrick Doutreligne, qui assurait la présidence du mouvement depuis mai 2015 et n’a pas sollicité le renouvellement de son mandat. Président de l’URIOPSS Ile-de-France, Daniel Goldberg était déjà, à ce titre, administrateur de l’Union, dont il assurait la vice-présidence depuis juin 2022. Agé de 57 ans, il est maître de conférences en mathématiques appliquées à l’Université de Paris 8 de Saint-Denis. Daniel Goldberg a, par ailleurs, exercé plusieurs mandats électifs locaux. Entre 2007 et 2017, il a également été député de Seine-Saint-Denis.

 

  • Christophe Lecomte, inspecteur de classe exceptionnelle de l’action sanitaire et sociale, a été nommé, le 1er octobre, directeur de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités (DDETSp de la Manche.

 

  • Thomas Urdy a été nommé, le 20 octobre, chef de cabinet de la secrétaire d’Etat auprès du ministre des Armées et du ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse, chargée de la Jeunesse et du Service national universel. Il remplace Mathieu Maire du Poset.

 

Denis Robin, préfet hors classe, a pris, le lundi 3 octobre, ses fonctions de directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS) Provence-Alpes-Côte d’Azur. Jusqu’alors… secrétaire général de la mer, depuis 2019, il succède à Philippe de Mester, qui a fait valoir ses droits à la retraite. Ancien élève de Sciences Po et de l’ENA, Denis Robin, 59 ans, a été préfet de Mayotte, où il a piloté le processus de départementalisation, et du Pas-de-Calais. En 2009, il a été nommé directeur de cabinet de la ministre de l’Outre-mer, avant de rejoindre, en 2011, le cabinet du Premier ministre en tant que conseiller pour les affaires intérieures.

 

  • Eve Dorier est, depuis mi-août, la nouvelle directrice du Centre communal d’action sociale (CCAS) et du pôle Solidarités de la commune de Pont-Saint-Esprit (Gard). Auparavant en poste au sein de la Direction générale adjointe des Solidarités du conseil départemental du Gard, elle succède à Christiane Vidal, qui a fait valoir ses droits à la retraite.

 

  • Marie-Cécile Pineau a été nommée, le 1er octobre, cheffe de service de l’évaluation, de la recherche et du contrôle à la sous-direction des missions de la protection judiciaire et d’éducation, à l’administration centrale du ministère de la Justice.

 

Robert Gelli, procureur général honoraire depuis juin 2022, a pris, le 17 octobre, ses fonctions de déontologue de la Haute autorité de santé (HAS). Il succède à Daniel Ludet. Diplômé de l’Ecole nationale de la magistrature (ENM, promotion 1978), Robert Gelli a débuté sa carrière en qualité de substitut du procureur à Gap à partir de février 1980. Conseiller technique pour la justice du Premier ministre Lionel Jospin (1997 à 2002), il est ensuite devenu procureur de la République à Nîmes, puis à Nanterre en 2012. De 2010 à 2014, Robert Gelli a également été président de la Conférence nationale des Procureurs de la République. En 2013, il a été nommé membre de la Commission pour la modernisation du ministère public. Par la suite, Robert Gelli a exercé différentes responsabilités : directeur des affaires criminelles et des grâces à l’administration centrale du ministère de la Justice, procureur général de la cour d’appel d’Aix-en-Provence (2017), avant d’être détaché à Monaco en tant que secrétaire d’Etat à la Justice, directeur des services judiciaires, président du Conseil d’Etat de la Principauté de Monaco d’octobre 2019 à juin 2022.

 

  • Christian Balin, directeur du travail hors classe, a été nommé, le 15 octobre, directeur adjoint de la Direction de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités de Guadeloupe, chargé des fonctions de responsable du pôle « entreprise, emploi, compétences ».

 

  • Caroline Nicolo, inspectrice principale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes, a été nommée, le 18 octobre, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) du Gers.

 

  • Antoine Danel a été nommé, le 17 octobre, directeur adjoint du cabinet de la ministre déléguée auprès du ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées, chargée des Personnes handicapées.

 

  • Myriam Savio, attachée principale territoriale, est, depuis le 30 août, la nouvelle directrice de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) du Cantal.

 

  • Pearl Nguyên-Duy, maître des requêtes au Conseil d’Etat, a été nommée, le 5 octobre, directrice des affaires juridiques au secrétariat général des ministères chargés des affaires sociales.

 

Grégory Dolé a pris, le 1er septembre, ses fonctions de directeur de la Délégation départementale du Puy-de-Dôme de l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes. Auparavant directeur de la Délégation départementale de l’Allier, depuis février 2020, cet inspecteur hors-classe de l’action sanitaire et sociale, diplômé de l’IEP de Rennes et de l’EHESP, a débuté sa carrière en 2009 comme responsable du service handicap à l’ARS de Martinique, avant de rejoindre l’ARS Rhône-Alpes en 2012. En 2016, Grégory Dolé a été nommé responsable du pôle autonomie à la Délégation départementale de Haute-Savoie de l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes.

 

  • Pauline Berne est nommée, à compter du 17 octobre, conseillère pilotage national des politiques de l’enfance au cabinet de la secrétaire d’Etat auprès de la Première ministre, chargée de l’Enfance.

 

  • Jacques Bertrand de Reboul, inspecteur général des affaires sociales, a été nommé, le 26 septembre, directeur régional et interdépartemental adjoint de l’hébergement et du logement en région Ile-de-France. Il succède à Patrick Le Gall.

 

  • Hervé Amiot-Chanal est prolongé, jusqu’au 31 décembre 2022, dans les fonctions de secrétaire général par intérim du Conseil national d’accès aux origines personnelles (CNAOP).

 

  • Céline Perruchon, inspectrice hors classe de l’action sanitaire et sociale, est intégrée, à compter du 15 octobre, dans le corps de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS), en qualité d’inspectrice des affaires sociales de 1re classe.

 

  • Maxime Triquenaux a été nommé, le 10 octobre, conseiller discours et affaires internationales au cabinet de la ministre déléguée auprès du ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées, chargée des Personnes handicapées.

 

Olivia Lévrier a été promue, en juin, directrice générale de l’ASEI (Agir, Soigner, Eduquer, Inclure), association basée à Ramonville Saint-Agne (Haute-Garonne) gestionnaire de 107 établissements et services sanitaires et médico-sociaux. Directrice de la Cité de l’autonomie et de l’insertion de l’ASEI et directrice de la transformation des soins et des accompagnements, depuis novembre 2018, elle succède à Philippe Jourdy, qui a dirigé l’association pendant plus de 15 ans. Auparavant, Olivia Lévrier, diplômée de Sciences Po Grenoble et de l’EHESP, était directrice de l’offre de soins et de l’autonomie de l’ARS Occitanie.

 

  • Noor-Yasmin Djataou a été nommée, le 14 septembre, conseillère chargée des métiers du social et de la petite enfance au cabinet du ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées.

 

  • Caroline Terrand a été renouvelée le 1er octobre, pour une nouvelle et dernière période de 3 ans, dans ses fonctions de directrice régionale déléguée aux droits des femmes et à l’égalité de Bourgogne-Franche-Comté.

 

  • Grégory Cazalet est, depuis le 1er octobre, le nouveau directeur général du groupement d’intérêt public « Agence du service civique ».

 

  • Elise Haffen a été nommée, le 19 septembre, conseillère santé des femmes et solidarités au cabinet de la ministre déléguée auprès de la Première ministre, chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Egalité des chances.

 

  • Claude Monsifrot, directeur adjoint du travail, a été nommé, le 10 octobre, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) de Meurthe-et-Moselle.

 

Pierre-Yves Lenen a pris, le 1er septembre, ses fonctions de directeur général de la Fondation des Amis de l’Atelier, qui accueille et accompagne plus de 3 000 adultes et enfants en situation de handicap mental, psychique ou porteurs de troubles du spectre autistique au sein de ses 90 établissements et services (en Ile-de-France et en Haute-Vienne). Auparavant directeur du développement et de l’offre de service à APF France handicap, depuis 2017, il succède à Ghyslaine Wanwanscappel. Agé de 50 ans, diplômé de l’EHESP, Pierre-Yves Lenen a notamment travaillé à la CNSA et à la Direction de l’action sociale, de l’enfance et de la santé (DASES) de Paris.

 

  • Antoine-Mathieu Nicoli a été nommé, le 13 septembre, directeur adjoint du cabinet de la ministre déléguée auprès du ministre de la Santé et de la Prévention, chargée de l’Organisation territoriale et des Professions de santé.

 

  • Jean-Baptiste Bernard, chef du pôle économie sociale et solidaire et investissement à impact (PESSII) de la direction générale du Trésor, a été nommé, le 3 octobre, secrétaire général du Conseil supérieur de l’économie sociale et solidaire. Il remplace Thomas Boisson.

 

Pierre-Alain Sarthou est, depuis début septembre, le nouveau directeur général de la CNAPE, fédération regroupant plus de 140 associations et près d’un millier d’établissements et services dans le secteur de la protection de l’enfance. Administrateur de l’Assemblée nationale et ancien directeur de cabinet de la secrétaire d’Etat chargée de l’Economie sociale, solidaire et responsable, Olivia Grégoire, il succède à Fabienne Quiriau, qui était directrice générale de la CNAPE depuis 2007.

 

  • Angèle Malâtre-Lansac a été nommée, le 5 septembre, conseillère technique, chargée de la prospective et de l’innovation territoriale au cabinet de la ministre déléguée auprès du ministre de la Santé et de la Prévention, chargée de l’Organisation territoriale et des Professions de santé.

 

  • Mireille Le Corre a été nommée, le 12 septembre, en qualité de secrétaire générale du Défenseur des droits. Née en 1976, diplômée de Sciences Po Paris et de l’ENA, cette maître des requêtes au Conseil d’Etat, où elle exerçait les fonctions de rapporteure publique à la section du contentieux, succède à Constance Rivière.

 

Noam Leandri a été nommé, le 2 septembre, président du collectif ALERTE et président de la Commission de lutte contre la pauvreté de l’UNIOPSS. Agé de 41 ans, secrétaire général de l’ADEME depuis 2016, cet économiste assure bénévolement, depuis plus de 6 ans, la présidence de l’Observatoire des inégalités. Noam Leandri prend la suite de Christophe Devys, qui présidait le collectif ALERTE depuis janvier 2019.

 

  • Frédéric Laloue, Mikaël Hautchamp et Hervé Leost, tous trois inspecteurs des affaires sociales de 1re classe, ont été nommés, le 22 septembre, inspecteurs généraux des affaires sociales à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

  • Evan Malczyk a été nommé, le 26 septembre, conseiller sécurité sanitaire et Covid-19 au cabinet du ministre de la Santé et de la Prévention.

 

  • Philippe Schonemann, administrateur de l’Etat hors classe, est nommé, à compter du 3 octobre, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) du Bas-Rhin.

 

  • Caroline Grossholtz, première conseillère à la cour administrative d’appel de Versailles, a été nommée, le 13 septembre, en qualité de rapporteur auprès de la Cour nationale de la tarification sanitaire et sociale.

 

  • Pierre Breton a été nommé, le 1er septembre, conseiller territoires, élus et santé environnementale, au cabinet de la ministre déléguée auprès du ministre de la Santé et de la Prévention, chargée de l’Organisation territoriale et des Professions de santé.

 

Pierre Pribile est, depuis le lundi 5 septembre, le nouveau secrétaire général des ministères chargés des affaires sociales. Jusqu’à présent directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS) Bourgogne-Franche-Comté, depuis janvier 2017, il succède à Etienne Champion, qui a rejoint le cabinet de la Première ministre. Auparavant, à compter du juin 2015, Pierre Pribile a été conseiller protection sociale, lutte contre la pauvreté, compte sociaux du Premier ministre.

 

  • Daniel Ramelet, inspecteur hors classe de l’action sanitaire et sociale, a été nommé, le 15 septembre, directeur de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) du Loir-et-Cher.

 

  • Marie-Cécile Launay, administratrice territoriale hors classe, est nommée, à compter du 1er octobre, sous-directrice des ressources humaines et des relations sociales à la Direction de la protection judiciaire de la jeunesse (DPJJ), à l’administration centrale du ministère de la Justice.

 

Alice Casagrande a été nommée, le 23 août, conseillère chargée de la lutte contre la maltraitance au cabinet du ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées. Diplômée de Sciences Po Paris, de l’université de Cambridge et titulaire d’une maîtrise et d’un DEA de philosophie éthique, elle s’est spécialisée dans les questions d’éthique et de lutte contre la maltraitance des publics vulnérables. Alice Casagrande a été chef de projet au Pôle des pratiques professionnelles à l’ANESM, en charge des recommandations sur les thématiques bientraitance et maltraitance. De 2009 à 2014, elle a ensuite coordonné la politique qualité et la lutte contre la maltraitance au sein des 400 établissements et services de la Croix-Rouge française. Depuis octobre 2014, Alice Casagrande était directrice de la formation et de la vie associative de la FEHAP.

 

  • Geneviève Gueydan, administratrice générale de l’Etat, mise à disposition du service de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) en qualité d’inspectrice générale des affaires sociales depuis le 18 septembre 2017, est intégrée, à compter du 18 septembre, dans le corps de l’IGAS, au grade d’inspectrice générale des affaires sociales. Geneviève Gueydan a précédemment été directrice de la CNSA.

 

  • Joël Goron a été élu, le 23 juin, président de l’URIOPSS Bretagne. Administrateur de l’association Don Bosco, il succède à Gilles Rolland, qui aura présidé l’URIOPSS pendant 6 ans.

 

  • Cyril Noël, premier conseiller au tribunal administratif de Montreuil, a été nommé, le 13 septembre, en qualité de rapporteur auprès de la Cour nationale de la tarification sanitaire et sociale.

 

  • Pauline Martinot a été nommée, le 5 septembre, conseillère prévention, santé publique, santé mentale au cabinet du ministre de la Santé et de la Prévention.

 

  • Thibaut Chaix a été nommé, le 29 août, conseiller technique au cabinet de la ministre déléguée auprès du ministre de la Santé et de la Prévention, chargée de l’Organisation territoriale et des Professions de santé.

 

Anne Morvan-Paris a été nommée, le 4 août, sous-directrice de l’enfance et de la famille à la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS). Jusqu’à cette date directrice générale des services (DGS) du conseil départemental du Morbihan, après y avoir été directrice générale des interventions sanitaires et sociales, cette administratrice territoriale succède à Sylvain Bottineau.

 

  • Rachida Lemmaghti est reconduite, à compter du 1er septembre pour une nouvelle et dernière période de 3 ans, directrice régionale déléguée aux droits des femmes et à l’égalité d’Ile-de-France.

 

  • Marianne Cornu-Pauchet, Cécile Chevalier, Charles Rigaud et Julie Bloch-Delmas ont été nommés, entre début juillet et début août, au cabinet de la ministre déléguée chargée des Personnes handicapées. La première, conseillère amélioration de la compensation du handicap, de l’accès aux droits et à la santé ; la deuxième, conseillère autonomie à domicile, aidants et habitat inclusif ; le troisième, conseiller budgétaire, branche autonomie et ressources des personnes en situation de handicap ; la quatrième, conseillère accessibilité universelle, en charge de la préparation des jeux Paralympiques.

 

  • Jean-Marc Toullieu, inspecteur général de santé publique vétérinaire, a été nommé, le 8 septembre, directeur de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) du Lot. Il remplace Marie-Dominique Thiebaut-Rousson.

 

  • Angélique Alberti a été nommée, le 2 septembre, conseillère chargée du fonctionnement interne et des politiques territoriales au cabinet du ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion.

 

  • Isabelle Hidair-Krivsky est reconduite, à compter du 1er septembre pour une nouvelle et dernière période de 3 ans, directrice régionale aux droits des femmes et à l’égalité de Guyane.

 

  • Pauline Sassard, Charles Duportail et Benjamin Richard ont été nommés, dans la deuxième quinzaine de juillet, au cabinet du ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées. La première, conseillère autonomie ; le deuxième, conseiller chargé des services aux familles et aux usagers ; le troisième, conseiller chargé des relations avec le secteur associatif et du suivi de l’exécution des réformes.

 

  • Christophe Lanteri, sous-directeur de l’action sociale et de l’accompagnement du personnel à la direction des ressources humaines du ministère de l’Intérieur, a été nommé, le 30 août, membre titulaire du comité national du Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP). Il remplace Marie Baville au titre des représentants des employeurs de la fonction publique de l’Etat.

 

  • Marc Bartoli a été nommé, le 24 août, conseiller découverte et promotion des métiers, décrochage scolaire et accompagnement des élèves vers l’emploi au cabinet de la ministre déléguée auprès du ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion et du ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse, chargée de l’Enseignement et de la formation professionnels.

 

  • Mohamed Si Abdallah, actuel directeur général adjoint, est chargé d’exercer par intérim, à compter du 5 septembre, les fonctions de directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS) Bourgogne-Franche-Comté. Il remplace Pierre Pribile.

 

  • Olivier Nays, directeur du travail hors classe, a pris, le 18 juillet, ses fonctions de directeur de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) du Finistère. Il remplace François-Xavier Lorre.

 

  • Karine Sanouillet a été nommée, le 23 août, conseillère projets et partenariats au cabinet de la secrétaire d’Etat auprès de la Première ministre, chargée de l’Economie sociale et solidaire et de la Vie associative.

 

Nicolas Pécourt a été nommé, le 31 août, directeur de la communication du Groupe Korian. A ce titre, il intègre le comité de direction générale du Groupe. Agé de 54 ans et diplômé de l’ESSEC, Nicolas Pécourt a une longue expérience dans le champ de la communication au sein de grandes entreprises (Renault, Crédit Lyonnais, Crédit Agricole, Crédit Foncier). Depuis janvier 2019, il était directeur de la communication groupe de Crédit Mutuel Alliance Fédérale.

 

  • Christèle Gautier a été nommée, le 22 août, conseillère en charge des questions de santé publique au cabinet de la ministre déléguée auprès du ministre de la Santé et de la Prévention, chargée de l’Organisation territoriale et des Professions de santé.

 

  • Albin Heuman, administrateur de l’Etat hors classe, est renouvelé, à compter du 1er septembre, dans ses fonctions de sous-directeur, directeur de l’Agence du travail d’intérêt général et de l’insertion professionnelle des personnes placées sous main de justice (ATIGIP), à la Direction de l’administration pénitentiaire du ministère de la Justice.

 

  • Arnaud Guinier a été nommé, le 22 août, chef de cabinet de la ministre déléguée auprès du ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées, chargée des Personnes handicapées. Il remplace Anne-Caroline Berthet.

 

  • Marie Fontanel-Lassalle, jusqu’alors inspectrice des affaires sociales de 1re classe, a été nommée, le 5 septembre, inspectrice générale des affaires sociales (hors tour) à l’IGAS.

 

  • Fabienne Logerot, attachée principale d’administration de l’Etat, a été promue, le 4 août, directrice de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de la Haute-Marne, dont elle était jusqu’à cette date la directrice adjointe.

 

Caroline Nisand, magistrate hors hiérarchie, a été nommée, le 29 juillet, directrice de la Direction de la protection judiciaire de la jeunesse (DPJJ) à l’administration centrale du ministère de la Justice. Jusqu’alors procureure de la République près le tribunal judiciaire d’Evry (Essonne), depuis 2017, elle succède à Charlotte Caubel, devenue secrétaire d’Etat chargée de l’Enfance, qui était directrice de la PJJ depuis septembre 2020.

 

  • Guillaume Lesage a été nommé, le 1er septembre, conseiller spécial au cabinet du ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées.

 

  • François Marti a été élu, le 29 juin, président de l’URIOPSS Bourgogne Franche-Comté. Retraité depuis 2019, il est l’ancien responsable du Pôle santé de la Fondation Arc en Ciel.

 

Jean-Benoît Dujol a été nommé, le 20 juillet, directeur de la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS). Auparavant directeur de cabinet de l’éphémère ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées, Damien Abad, il succède à Virginie Lasserre, nommée, le mardi 23 août, préfète déléguée pour l’égalité des chances auprès du préfet de la région Hauts-de-France. Précédemment, Jean-Benoît Dujol a notamment été délégué interministériel à la jeunesse.

 

  • Caroline Dekerle a été nommée, le 6 juin, conseillère chargée de l’insertion au cabinet du ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion. Elle était auparavant conseillère emploi, relance inclusive et ressources au cabinet de la secrétaire d’Etat chargée des Personnes handicapées.

 

  • Yves Boero a été nommé par intérim, le 31 août, directeur de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative, délégué interministériel à la jeunesse. Il remplace Emmanuelle Pérès.

 

  • Brigitte Bourguignon, l’ancienne ministre déléguée chargée de l’Autonomie puis éphémère ministre de la Santé et de la Prévention du début du second quinquennat d’Emmanuel Macron, est nommée, à compter du 1er septembre, inspectrice générale des affaires sociales (5e tour) à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

  • Emmanuel Foex, inspecteur en chef de santé publique vétérinaire, est nommé, le 1er septembre, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de la Lozère.

 

  • Clélia Delpech, administratrice de l’Etat hors classe, est nommée, à compter du 1er septembre, sous-directrice du financement du système de soins auprès du directeur de la Direction de la sécurité sociale (DSS) à l’administration centrale des ministères sociaux.

 

  • Marion Wiszniak, magistrate du premier grade, est maintenue en position de détachement auprès de la Direction interrégionale de la protection judiciaire de la jeunesse (DIRPJJ) Sud-Ouest pour occuper, à compter du 1er septembre, l’emploi de directrice des missions éducatives.

 

  • Bernard Moncoucy a été nommé, le 4 août, conseiller emploi et culture au cabinet de la ministre déléguée auprès du ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées, chargée des Personnes handicapées.

 

  • Chloé Lombard a été nommée, le 1er août, cheffe de pôle, coordination des politiques de la ville et du logement, rénovation urbaine et contrats de ville au cabinet du ministre délégué auprès du ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, chargé de la Ville et du Logement.

 

Reynald Lemahieu a pris, à compter du 1er août, ses fonctions de directeur de la délégation départementale de la Haute-Savoie de l’Agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes. Cet inspecteur hors classe de l’action sanitaire et sociale, travailleur social de formation, succède à Luc Rollet, promu, à la même date, directeur de la stratégie et des parcours au siège de l’Agence. Depuis le 1er février 2021, Reynald Lemahieu était directeur de la délégation départementale du Pas-de-Calais de l’ARS Hauts-de-France.

 

  • Claire-Marie Casanova a été nommée, le 2 juin, conseillère politique judiciaire de la jeunesse au cabinet du ministre de la Justice. Cette magistrate était, depuis septembre 2021, chargée de mission stratégie nationale MNA au sein de la Direction de la protection judiciaire de la jeunesse (DPJJ).

 

  • Elodie Morival, actuelle secrétaire générale du groupement d’intérêt public « Agence du service civique », est chargée d’exercer, à compter du 1er septembre, les fonctions de directrice générale de l’Agence par intérim.

 

  • Myriam Mesclon-Ravaud, administratrice générale de l’Etat, est reconduite, à compter du 24 août, dans ses fonctions de directrice de projet pour le développement de la qualité de l’accompagnement en matière d’inclusion dans l’emploi porté par les opérateurs du service public de l’emploi au sein de la Délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle (DGEFP) à l’administration centrale du ministère du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion.

 

Yves Jégo a été nommé, début juin, délégué général du Groupe AVEC, qui rassemble 383 établissements de santé et de prise en charge de la dépendance (12 000 salariés) implantés sur l’ensemble du territoire national. Ancien ministre des Outre-mer de François Fillon, puis vice-président de l’Assemblée nationale, Yves Jégo a quitté la vie politique nationale en 2018, ne conservant qu’un mandat de conseiller municipal sans étiquette.

 

  • Chrystèle Pasco-Martin, directrice du travail, est nommée, à compter du 22 août, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) du Calvados.

 

  • Fanny Mouratille a été nommée, le 1er août, directrice régionale déléguée aux droits des femmes et à l’égalité d’Occitanie, pour une période de 3 ans.

 

  • Marion Ageneau est nommée, à compter du 1er septembre, directrice par intérim de l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP). Actuelle secrétaire générale de l’Ecole, elle va remplacer Laurent Chambaud, inspecteur général des affaires sociales en service détaché auprès de l’EHESP, admis à faire valoir ses droits à la retraite.

 

  • Alain Pothet a été nommé, le 18 juillet, conseiller réussite éducative, engagement associatif, culture et sports au cabinet du ministre délégué auprès du ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, chargé de la Ville et du Logement.

 

  • Corinne Coulon, directrice adjointe du travail, a été nommée, le 16 août, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) des Pyrénées-Atlantiques.

 

Oriane Leporcher est, depuis janvier, la nouvelle directrice générale adjointe chargée du Pôle solidarités humaines du conseil départemental des Côtes d’Armor. Auparavant chargée de mission auprès du directeur général des services du conseil départemental de l’Ardèche, elle a succédé à Stéphane Rochon. De 2013 à 2016, Oriane Leporcher a été directrice adjointe des personnes âgées et des personnes handicapées au conseil départemental du Finistère.

 

  • Félix Meysen a été nommé, le 1er août, conseiller chargé des relations avec les élus et des déplacements au cabinet du ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion.

 

  • Alexis Raymond a été nommé, en mai, directeur administratif et financier adjoint de l’ADAPEI Var-Méditerranée. Depuis 2009, il était contrôleur de gestion régional à la Croix-Rouge française.

 

  • Barbara Rubagotti, directrice adjointe du travail, a été nommée, le 16 août, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) de Côte-d’Or. Elle remplace Laurent Boisserolles.

 

  • Guillaume Voisard a été nommé, le 18 juillet, conseiller logement et hébergement au cabinet du ministre délégué auprès du ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, chargé de la Ville et du Logement.

 

  • Thomas Collin a été nommé, le 28 juillet, conseiller en charge des politiques de jeunesse et de l’exécution des réformes au cabinet de la secrétaire d’Etat auprès du ministre des Armées et du ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse, chargée de la Jeunesse et du Service national universel.

 

Nadège Grataloup a pris, le 1er juillet, ses fonctions de directrice de l’offre de soins à l’Agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes. Diplômée de l’IEP de Lyon et de l’EHESP, elle a rejoint l’Agence en septembre 2019 comme directrice de la Délégation départementale de la Loire. Le 1er juillet 2021, Nadège Grataloup a été nommée directrice de la coordination des investissements Ségur en Auvergne-Rhône-Alpes. Depuis le 9 février 2022, elle assure également, par intérim, la direction de la stratégie et des parcours de l’ARS.

 

  • Monique Cavalier a été nommée, le 1er août, présidente du comité d’orientation de l’Agence technique de l’information sur l’hospitalisation (ATIH), qui pilote notamment le Tableau de bord de la performance dans le secteur médico-social. Cette directrice d’hôpital honoraire, qui a fait valoir ses droits à la retraite fin 2018 après avoir été directrice générale de l’ARS Occitanie, remplace Pierre-Louis Bras, inspecteur général des affaires sociales (IGAS), qui occupait cette fonction depuis 2015.

 

  • Harmonie Guinard a été nommée, le 11 juillet, cheffe de cabinet de la secrétaire d’Etat auprès de la Première ministre, chargée de l’Economie sociale et solidaire et de la Vie associative.

 

  • Sandra Lapeyrade a été nommée, le 1er juillet, directrice régionale aux droits des femmes et à l’égalité de Nouvelle Aquitaine, pour une période de 3 ans.

 

  • Laetitia de la Maisonneuve a été nommée, le 12 juillet, cheffe de cabinet de la ministre déléguée auprès du ministre de la Santé et de la Prévention, chargée de l’Organisation territoriale et des Professions de santé.

 

Katia Julienne a été nommée, le 21 juin, conseillère santé, handicap, personnes âgées du président de la République, en remplacement d’Anne-Marie Armanteras. Elle avait rejoint l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) à la veille du 1er tour de l’élection présidentielle, le 6 avril. Auparavant, cette administratrice générale était directrice de la Direction générale de l’offre de soins (DGOS) au ministère des Solidarités et de la Santé. Katia Julienne a également été directrice adjointe de la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS) et directrice générale de la Haute Autorité de santé (HAS).

 

  • Marie-Pierre Contois est, depuis le 1er décembre 2021, la nouvelle directrice générale adjointe chargée du Pôle des solidarités du conseil départemental de l’Aube. Auparavant directrice adjointe de la CPAM de ce même département, cette titulaire du CAFDES, également diplômée de l’EN3S, a succédé à Paul Geoffroy, nommé, en octobre 2021, directeur général adjoint des Solidarités de la Collectivité européenne d’Alsace, née de la fusion des conseils départementaux du Bas-Rhin et du Haut-Rhin.

 

  • Claire Santarelli a été nommée, le 28 juillet, membre du conseil d’administration de l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP) en qualité de représentante de l’Etat.

 

  • Sylvie Martinou, directrice du travail, a été nommée, le 4 août, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) de la Haute-Garonne.

 

Virginie Magnant, inspectrice générale de l’administration, a été renouvelée, lors du Conseil des ministres du 20 juillet, dans ses fonctions de directrice de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA), qu’elle occupe depuis le 1er mai 2019. Diplômée de Sciences Po Paris et de l’ENA, elle a commencé sa carrière en 1998 comme inspectrice adjointe de l’administration au ministère de l’Intérieur. De 2002 à 2006, Virginie Magnant a été détachée en qualité de directrice des affaires financières et techniques, puis comme secrétaire générale adjointe de l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments. Elle était en poste à la direction du budget au ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie quand elle est nommée, en juin 2007, au cabinet de Martin Hirsch, haut-commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté. En 2009, Virginie Magnant devient sous-directrice à la Direction générale de l’action sociale, rebaptisée depuis Direction générale de la cohésion sociale (DGCS), puis, de 2011 à 2015, adjointe au directeur général. Elle a ensuite été nommée conseillère « région solidaire » au cabinet de la présidente du conseil régional d’Ile-de-France, avant de rejoindre, le 29 mai 2017, le cabinet de la secrétaire d’Etat chargée des Personnes handicapées, Sophie Cluzel, en tant que directrice de cabinet.

 

  • Bruno Clément-Ziza a été nommé, le 7 juillet, directeur adjoint du cabinet du ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion. Il était jusqu’alors conseiller travail, plein emploi (adjoint à la cheffe du pôle santé, solidarités, protection sociale, travail, plein emploi) au cabinet de la Première ministre.

 

  • Nadège Calendini, attachée principale d’administration de l’Etat, a été nommée, le 1er août, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de la Haute-Saône.

 

  • Valentine Fournier a été titularisée, à compter du 1er juillet, dans le grade d’inspectrice des affaires sociales de 1re classe à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

  • Amandine Pasquier a été promue, le 22 juillet, directrice de cabinet au cabinet de la secrétaire d’Etat auprès de la Première ministre, chargée de l’Economie sociale et solidaire et de la vie associative. Elle était, jusqu’à cette date, directrice adjointe du cabinet.

 

Jérôme Jumel a été nommé, le 11 juillet, directeur adjoint du cabinet, chef du pôle autonomie, au cabinet du ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées. Depuis septembre 2020, il était chef de service, adjoint à la Directrice générale de la cohésion sociale (DGCS). Auparavant Jérôme Jumel a été directeur général Solidarité du conseil départemental de Loire-Atlantique, puis directeur général adjoint Citoyenneté et solidarités humaines au conseil départemental du Var.

Autres nominations au sein du cabinet de Jean-Christophe Combe :

– David Blin, chef du pôle petite enfance, familles et solidarités, à compter du 12 juillet ;

– Manon Hirtz, conseillère presse et communication, à compter du 18 juillet.

 

  • Maëlig Le Bayon a été nommé, le 8 juillet, directeur du cabinet de la ministre déléguée auprès du ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées, chargée des Personnes handicapées. Deux autres nominations sont intervenues le 5 juillet : Anne-Caroline Berthet, cheffe de cabinet ; Anna Boeri, conseillère parlementaire.

 

  • Philippe Zamora a été nommé, le 11 juillet, conseiller chargé du marché du travail et de l’assurance chômage, chef de pôle plein emploi et insertion, au cabinet du ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion.

 

Constance Bensussan a été nommée, le 5 juillet, directrice du cabinet du ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées. Elle venait juste de prendre, début avril, ses fonctions de directrice des instances et des relations institutionnelles, directrice de cabinet de la Caisse nationale des allocations familiales (CNAF). Durant tout le premier quinquennat d’Emmanuel Macron, Constance Bensussan a été conseillère solidarités, égalité femmes/hommes, lutte contre les discriminations au sein du cabinet du président de la République. Antoine Evin, déjà chef de cabinet du précédent ministre, Damien Abad, a, quant à lui, été confirmé, le même jour, dans ses fonctions auprès du nouveau ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées, Jean-Christophe Combe.

 

  • Anaïs Vaquieri et Nicolas Turquet ont été nommés, le 28 juin, au cabinet de la ministre déléguée auprès de la Première ministre, chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Egalité des chances. La première, conseillère égalité économique, en charge des relations avec les associations droits des femmes ; le second, conseiller éducation, jeunesse et égalité des chances.

 

  • Claire Quesnel a été nommée, à compter du 1er juillet, directrice régionale aux droits des femmes et à l’égalité des Hauts-de-France.

 

  • Hervé Amiot-Chanal est nommé, à compter du 8 juillet, secrétaire général par intérim du Conseil national d’accès aux origines personnelles (CNAOP).

 

  • Patrick Genevaux a pris, le 1er octobre 2021, ses fonctions de directeur général adjoint en charge du Pôle Solidarités du conseil départemental du Pas-de-Calais. Il était auparavant, depuis 2018, DGA des solidarités du conseil départemental du Doubs. Patrick Genevaux siège au Conseil national de la protection de l’enfance (CNPE), où il représente l’Association nationale des directeurs d’action sociale et de santé (ANDASS).

 

  • Sandie Michelis a été nommée, le 6 juillet, conseillère technique logement (pôle écologie, agriculture, énergie, logement et transport) au cabinet de la Première ministre. Elle remplace Cédric Loret. De septembre 2011 à décembre 2016, Sandie Michelis a travaillé à la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS), d’abord comme responsable de la communication, puis comme directrice de cabinet.

 

  • Jean-François Monteils, conseiller maître à la Cour des comptes, a été nommé, le 11 juillet, président du conseil d’administration de l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA).

 

Alain Raoul a été réélu président de Nexem lors de son assemblée générale du 16 juin. Président de l’Association Anne-Marie Rallion, qui accueille des personnes en situation de handicap mental à Paris, Alain Raoul préside la principale organisation professionnelle des employeurs associatifs du secteur social, médico-social et sanitaire (plus de 11 000 établissements et services employant plus de 330 000 professionnels) depuis 2018.

Voici les autres membres du bureau de Nexem.

Présidente déléguée :

– Catherine de Lafarge, vice-présidente de l’Unapei 92

Vices-président(e)s :

– Philippe Calmette, président de la FISAF

– Elisabeth Chambert, présidente de l’Adapei Ardèche

– Patrick Enot, vice-président de l’Association Les Ecureuils

– Claire Robert Haury, directrice générale de l’Association de Réinsertion sociale du Limousin

Secrétaire générale :

– Christine Girardier Blandinières, présidente de l’Adapei des Landes

Trésorier :

– Jean-Marie Poujol, président du C.D.S.E.A

Membres :

– Guillaume Alexandre, directeur général de La Vie Active

– Sylvain Connangle, directeur général de l’Association Ste Marthe la Madeleine

– Cyril Durand, directeur général de Linkiaa

– Françoise Ferry, directrice générale de l’ALSEA

– Michel Gocel, directeur général de l’Association Est Accompagnement

– Chantal de Singly, vice-présidente de l’ALEFPA

 

  • Céline Breysse a pris, le mercredi 1er juin, ses fonctions de directrice déléguée aux événements indésirables à l’Agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes. Cette nouvelle délégation a pour objectif d’harmoniser et de sécuriser le processus de traitement des évènements indésirables au sein de l’ARS. Docteur en pharmacie hospitalière et docteur en sciences, Céline Breysse a rejoint l’ARS en avril 2020 en tant que pilote régional sur les évènements indésirables graves associés aux soins et référente antibiorésistance.

 

  • Nathalie Smirnov a été désignée, le 4 juillet, directrice générale par intérim de la Croix-Rouge française. Directrice générale adjointe en charge de la performance durable au sein de la Croix-Rouge française, sa nomination au pied levé fait suite au départ précipité de Jean-Christophe Combe, directeur général pendant 6 ans, nommé, le même jour, ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées au sein du gouvernement d’Elisabeth Borne.

 

  • Emmanuelle Thill, inspectrice en chef de santé publique vétérinaire, a pris, le lundi 4 juillet, ses fonctions de directrice de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de la Creuse. Elle succède à Bernard Andrieu.

 

Hélène Pélissard a été réélue, le 30 juin, présidente de la Fédération SOLIHA, Solidaires pour l’habitat, pour un nouveau mandat de 3 ans. Alain Régnier, haut fonctionnaire, a, quant à lui, été élu président délégué. « Ce qui place à la tête du Mouvement SOLIHA, un duo très complémentaire », se félicite la Fédération. Alain Régnier apporte son expertise liée à la politique du Logement d’abord ; Hélène Pélissard, celle concernant la réhabilitation. « Notre mission est d’accompagner les ménages, en situation de fragilité, dans la transformation de leur logement (rénovation énergétique, adaptation) ou dans l’accès à un logement à loyer abordable. Le taux de croissance de notre activité en 2021 (+ 15%) souligne l’importance des besoins », explique la présidente réélue de la Fédération SOLIHA.

 

  • Julie Labarthe, administratrice hors classe de l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE), est nommée, à compter du 1er juillet, sous-directrice de l’observation de la solidarité auprès du directeur de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) à l’administration centrale des ministères sociaux.

 

Sarah Sauneron a été nommée, le 7 juin, conseillère solidarités, égalité femmes/hommes et lutte contre les discriminations du président de la République et de la Première ministre. Diplômée de Sciences Po Paris et de l’ENA, elle était jusqu’alors adjointe au sous-directeur du financement du système de soins au ministère des Solidarités et de la Santé. Auparavant, d’octobre 2020 à mai 2022, Sarah Sauneron était conseillère protection sociale au cabinet du ministre des Solidarités et de la Santé.

 

  • Catherine Keller a officiellement pris, le 2 mai, les fonctions de directrice de l’Institut du management (IDM) à l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP) qu’elle assurait par intérim depuis le début de l’année. Cette directrice d’hôpital et docteure en droit de la santé succède à Michel Louazel. Catherine Keller avait rejoint l’EHESP pour y enseigner le droit hospitalier. En plus de ses nouvelles fonctions, elle poursuivra ses activités et responsabilités pédagogiques au sein de l’EHESP, où elle co-dirige les deux parcours du master 2 « droit, santé, éthique » (mention droit de la santé), co-accrédité avec l’Université de Rennes 1.

 

  • Sébastien Gallois et Fanny Martin ont été nommés, le 25 mai, respectivement directeur du cabinet et cheffe de cabinet de la secrétaire d’Etat auprès de la Première ministre, chargée de l’Enfance. Tous deux viennent du ministère de la Justice. Le premier, magistrat, était jusqu’alors secrétaire général adjoint du ministère ; la seconde, diplômé de l’ENPJJ, était déjà cheffe de cabinet de Charlotte Caubel à la Direction de la protection judiciaire de la jeunesse (DPJJ).

Voici les autres membres du cabinet :

– Marie Léon, directrice adjointe du cabinet, chargée des financements des politiques de l’enfance, nommée le 15 juin ;

– Alexandre Denieul, conseiller pilotage national des politiques de l’enfance, nommé le 31 mai ;

– Guylène Mouquet-Burtin, conseillère parcours de l’enfant et éducation, nommée le 1er juin ;

– Clément Lethielleux, conseiller parlementaire, élus et associations, nommé le 3 juin ;

– Ophélie Zeugmann, conseillère communication et relations médias, nommée le 3 juin ;

– Marine Cazard, conseillère technique communications et questions numériques, nommée le 11 juin 2022.

 

  • Mireille Stivala a été réélue, début avril, secrétaire générale de la Fédération CGT de la Santé et de l’Action sociale. Cette aide-soignante au CHS de Sarreguemines (Moselle) entame ainsi son troisième mandat à la tête de l’organisation syndicale.

 

  • Philippe Fondrillon, ingénieur divisionnaire de l’agriculture et de l’environnement, est nommé, à compter du 1er juillet, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) du Cher.

 

Christelle Dubos a été nommée, le 23 juin, médiatrice nationale de la CNAF et des CAF. Elle est la première à occuper cette fonction. Directement rattachée au directeur général, elle est chargée d’animer la fonction de médiation administrative, mais aussi la défense des valeurs de la République, la protection des données et de la sécurité des usagers dans le cadre des systèmes d’information. Christelle Dubos est également la référente nationale « déontologie ». En tant que médiatrice nationale, elle a pour mission de coordonner l’action des 144 médiateurs répartis dans les CAF. Travailleuse sociale de formation, Christelle Dubos a été élue députée de la Gironde en juin 2017, sous l’étiquette LREM. D’octobre 2018 à septembre 2020, elle a été secrétaire d’Etat auprès du ministre des Solidarités et de la Santé. Christelle Dubos n’a pas sollicité le renouvellement de son mandat de députée lors des dernières élections législatives.

 

  • Rémy Schwartz est renouvelé, à compter du 1er juillet, dans ses fonctions de président du conseil d’administration de l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII).

 

  • Delphine Champetier de Ribes, conseillère référendaire à la Cour des comptes, est nommée, à compter du 1er juillet, cheffe de service, adjointe au directeur de la sécurité sociale (DSS) à l’administration centrale des ministères sociaux.

 

Geneviève Mannarino a été nommée, le 1er mai, conseillère du président du Conseil de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA), un poste nouvellement créé. Elle est chargée de seconder le président dans sa mission d’animation du Conseil et dans la relation à l’ensemble de ses membres. Elle l’assiste également dans l’exercice de ses responsabilités de représentation vis-à-vis des homologues et partenaires étrangers de la CNSA. Enfin, elle l’accompagne dans ses relations avec les élus, en particulier départementaux. Ancienne vice-présidente chargée de l’autonomie au conseil départemental du Nord, Geneviève Mannarino était également conseillère senior à l’Observatoire national de l’action sociale (ODAS).

 

  • Antoine Evin a été nommé, le 30 mai, chef de cabinet du ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées. Il occupait précédemment les mêmes fonctions auprès de l’ancienne ministre déléguée chargée l’Insertion, Brigitte Klinkert.

 

  • Mathieu Arfeuillère, attaché d’administration de l’Etat hors classe, est nommé, à compter du 23 juin, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de l’Aude. Jusqu’à présent directeur du cabinet du préfet du Cantal, il remplace Sophie Nègre.

 

  • Corinne Michel, administratrice générale de l’Etat, a été nommée, le 17 juin, cheffe de service, déléguée ministérielle à l’encadrement supérieur et dirigeant auprès du secrétaire général des ministères chargés des affaires sociales.

 

  • Amandine Le Guennec a été nommée, début mai, directrice de l’innovation de l’ADAPEI Var-Méditerranée, gestionnaire de 43 établissements et services spécialisés (2 500 personnes accompagnées, plus de 1 000 salariés). Cette ingénieure de formation est chargée d’accompagner les acteurs de terrain pour inventer de nouvelles réponses aux besoins des territoires et s’adapter aux évolutions des souhaits des publics accompagnés.

 

  • Vincent Reymond, administrateur de l’Etat hors classe, a été nommé, le 16 juin, directeur de projet chargé de la coordination, l’animation et le suivi des politiques publiques et des moyens mobilisés par les ministères sociaux dans les territoires d’outre-mer, auprès du secrétaire général des ministères chargés des affaires sociales.

 

  • Kathleen Agbo a été nommée, le 14 juin, conseillère chargée de l’accompagnement vers l’emploi au cabinet du ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion.

 

  • Florian Graveleau est, depuis février, le nouveau directeur de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) de Loire-Atlantique. Il a auparavant passé 10 ans dans les services du conseil départemental, au sein duquel il était, depuis mars 2016, chef du service innovation.

 

  • Tifany Coudougnès a été nommée, début mai, conseillère technique des politiques médico-sociales handicap et grand âge à l’URIOPSS Nouvelle-Aquitaine. Elle était jusqu’alors directrice du Centre intercommunal d’action sociale (CIAS) de la Communauté de communes Latitude Nord Gironde.

 

Carole Bousquet-Bérard a été nommée, le 22 mai, directrice du cabinet de la ministre de la Santé et de la Prévention. Depuis le 15 mars 2021, elle était conseillère santé, solidarités, protection sociale (cheffe de pôle) au cabinet du précédent Premier ministre, Jean Castex. Auparavant, Carole Bousquet-Bérard a également été la directrice de cabinet de la secrétaire d’Etat chargée des Personnes handicapées. Avant d’intégrer le cabinet de Sophie Cluzel, elle a été, de janvier 2014 à avril 2016, chef du département « stratégie financière et patrimoniale » à l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP), puis, de septembre 2016 à avril 2019, sous-directrice financement et modernisation à la Délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle (DGEFP).

Ont été nommées, le même jour, au cabinet de Brigitte Bourguignon :

– Nadia Idiri, cheffe de cabinet ;

– Claire Piednoir de Rességuier, cheffe adjointe de cabinet.

Toutes deux travaillaient déjà aux côtés de Brigitte Bourguignon dans le précédent gouvernement, au ministère délégué chargé de l’Autonomie. La première était cheffe de cabinet, la seconde conseillère territoires et élus locaux.

 

  • Bénédicte Legrand-Jung a été nommée, le 31 mai, directrice adjointe du cabinet du ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion.

 

  • Franck Chaulet a été nommé, le 14 juin, directeur de la Direction de la protection judiciaire de la jeunesse (DPJJ) par intérim, à l’administration centrale du ministère de la Justice.

 

  • Nicolas Kanhonou a été nommé, le 8 juin, conseiller école inclusive, égalité entre les femmes et les hommes et lutte contre les discriminations au cabinet du ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse. Diplômé de l’IEP de Bordeaux, de l’IAE de Paris et de l’ENA, il était jusqu’alors directeur de la promotion de l’égalité et de l’accès aux droits auprès du Défenseur des droits.

 

  • Anaïs Vaquieri a été nommée, le 23 mai, conseillère éducation, jeunesse et égalité des chances au cabinet de la ministre déléguée chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Egalité des chances.

 

Marianne Kermoal-Berthomé a été nommée, le 21 mai, cheffe de pôle et conseillère santé, solidarités, protection sociale, travail, plein emploi au cabinet de la Première ministre. Diplômée de Sciences Po Paris et de l’ENA, elle était, depuis début 2019, adjointe au directeur de la sécurité sociale (DSS) à l’administration centrale du ministère des Solidarités et de la Santé. De septembre 2012 à janvier 2019, Marianne Kermoal-Berthomé a été, successivement, sous-directrice des finances et de la modernisation à la Délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle (DGEFP), puis, à partir de mars 2016, directrice de l’économie, des finances, de l’investissement et du patrimoine de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP). Aupararvant, en 2010, elle a été conseillère au sein du cabinet du ministre du Travail, de la Solidarité et de la Fonction publique, alors Eric Woerth, chargée des politiques en faveur de la famille, des personnes âgées et des personnes handicapées.

Les autres membres du cabinet d’Elisabeth Borne de ce pôle ont été nommés par un arrêté du 9 juin :

– Bruno Clément-Ziza : Conseiller travail, plein emploi (adjoint à la cheffe de pôle)

– Cédric Arcos : Conseiller technique santé

– Nicolas Scotte : Conseiller technique protection sociale et comptes sociaux

– Sébastien Delescluse : Conseiller technique crises sanitaires et prévention

– Bilale Ahmimache : Conseiller technique travail et plein emploi

– Sarah Sauneron : Conseillère technique solidarités, égalité homme femme et lutte contre les discriminations

 

  • Eric Farges, inspecteur principal de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes, est nommé, à compter du 13 juin, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP du Haut-Rhin.

 

  • Guillaume du Chaffaut a été nommé, le 31 mai, directeur adjoint du cabinet de la ministre de la Santé et de la Prévention. Ancien chargé d’enseignements à l’EHESP, il était, depuis août 2019, directeur général adjoint des Hospices civils de Lyon.

 

Nicole Da Costa, administratrice générale de l’Etat, a été nommée, le 8 juin, secrétaire générale par intérim des ministères chargés des affaires sociales. Elle remplace Etienne Champion, nommé directeur adjoint du cabinet de la nouvelle Première ministre, Elisabeth Borne. Nicole Da Costa était, depuis septembre 2021, secrétaire générale adjointe du ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion. Elle avait déjà travaillé au secrétariat général des ministères sociaux, notamment comme conseillère du secrétaire général sur la gestion des cadres supérieurs et dirigeants.

 

  • Antoine Meffre a été nommé, le 1er juin, conseiller financement et protection sociale au cabinet de la ministre de la Santé et de la Prévention. Ce diplômé de l’ESSEC, de Sciences Po Paris et de l’ENA travaillait déjà aux côtés de Brigitte Bourguignon au ministère délégué chargé de l’Autonomie, en tant que directeur adjoint de son cabinet. Auparavant Antoine Meffre était chef du bureau des personnes âgées à la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS).

 

  • Julien Roux, administrateur territorial hors classe, a été nommé, le 1er juin, directeur de projet pour l’investissement immobilier des EHPAD auprès de la directrice de la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS). Diplômé de l’Institut national des études territoriales (INET), il était, depuis août 2020, conseiller en charge des politiques territoriales et des relations avec les élus locaux auprès du secrétaire d’Etat chargé de l’Enfance et des Familles, Adrien Taquet. Auparavant, Julien Roux a également été conseiller en charge des territoires et de la contractualisation à la Délégation interministérielle à la prévention et à la lutte contre la pauvreté.

 

  • Sébastien Grosjean, directeur adjoint du travail, est nommé, à compter du 15 juin, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de la Haute-Saône.

 

Déborah Cvetojevic a pris, le 2 mai, ses fonctions de directrice de l’autonomie de l’Agence régionale de santé (ARS) Normandie. Précédemment responsable de la Mission d’appui à la stratégie et partenariats à l’Institut national du cancer (INCa), depuis mai 2018, elle succède à Françoise Aumont, qui a fait valoir ses droits à la retraite. Déborah Cvetojevic était auparavant chef de bureau à la Direction générale de l’offre de soins (DGOS), à l’administration centrale du ministère chargé de la santé.

 

  • Laurie Marrauld, enseignante chercheur, a été nommée, le 25 mai, membre du conseil d’administration du Centre national de gestion des praticiens hospitaliers et des personnels de direction de la fonction publique hospitalière (CNG).

 

  • Julien Blot a été élu, le 13 mai, président du Groupe national des établissements publics sociaux et médico-sociaux (GEPSo). Ce diplômé de la filière D3S de l’EHESP, aujourd’hui Directeur d’AUREPAS, établissement public intervenant dans le champ du handicap adulte organisé en direction commune avec un EHPAD, dans le Puy-de-Dôme, succède à Marie-Laure Piquemal-Ratouit, nommé, en février, directrice générale du Centre hospitalier de Montfavet (Vaucluse), établissement public de santé mentale. Parallèlement, Jean-Pierre Stellittano, directeur général des EPH 35, remplace Joëlle Rubera au poste de vice-président du GEPSo. Les deux ex présidente et vice-présidente demeurent membres du bureau.

 

  • Amin Mansouri et Iulia Suc ont été nommés, le 27 mai, respectivement directeur adjoint de cabinet et cheffe de cabinet de la ministre déléguée auprès de la Première ministre, chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Egalité des chances.

 

Ronan Dubois a pris, le lundi 2 mai, ses fonctions de directeur général de la Fondation Lenval. Basée à Nice, cette fondation gère un hôpital pour enfants, plusieurs établissements sociaux et médico-sociaux- un établissement pour enfants et adolescents polyhandicapés, un IME, un Centre ressources autisme (CRA), un CAMSP…- et un Institut de formation aux métiers de l’enfance et de l’adolescence (IFMEA). Jusqu’à présent directeur général du Centre hospitalier privé Saint-Grégoire (groupe Vivalto Santé), à Rennes, Ronan Dubois succède à Arnaud Pouillart, nommé directeur général adjoint du CHU d’Angers.

 

  • William Elman a été nommé, le 21 mai, directeur de cabinet au cabinet de la nouvelle ministre déléguée auprès de la Première ministre, chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l’égalité des chances, Isabelle Rome.

 

  • Jean-Baptiste Lesage est, depuis février, le nouveau directeur de l’action sociale et des solidarités et du CCAS de la ville de Carquefou (Loire-Atlantique). Il était auparavant directeur des services petite enfance, enfance-écoles de la ville de Louviers (Eure).

 

Anne Devreese a été nommée, le 29 avril, vice-présidente du Conseil national de la protection de l’enfance (CNPE) instance placée auprès du Premier ministre. Directrice générale adjointe déléguée Enfance-Famille-Jeunesse au sein de la DGA Solidarité du conseil départemental du Nord, elle succède à Georges Labazée, l’ancien député, sénateur, président du conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques et président du Conseil supérieur de l’adoption, décédé début février. Diplômée de Sciences Po Paris, Anne Devreese a suivi la formation de directeur de la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ). Directrice de foyer et de services de milieu ouvert au ministère de la Justice pendant près de 8 ans, elle rejoint ensuite, en 2005, le conseil départemental du Nord pour exercer les fonctions de directrice adjointe enfance-famille-jeunesse, chargée notamment de l’élaboration du volet enfance-famille du schéma d’organisation sociale et médico-sociale. En 2010, Anne Devreese devient directrice générale de la SPReNe, association gestionnaire d’une quarantaine d’établissements et services de protection de l’enfance dans le Nord et le Pas de calais (2 000 enfants accompagnés chaque année). En novembre 2014, elle intègre le cabinet de la ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes, Laurence Rossignol. Comme conseillère protection de l’enfance, elle assure alors la coordination et le pilotage de l’élaboration de la loi du 14 mars 2016 relative à la protection de l’enfant. En avril 2016, Anne Devreese est nommée directrice générale adjointe, puis directrice générale de l’Ecole nationale de protection judiciaire de la jeunesse (ENPJJ), à Roubaix. Un poste qu’elle occupe jusqu’en septembre 2019, date à laquelle, elle choisit de retourner au conseil départemental du Nord. Anne Devreese fait partie des membres du bureau du CNPE depuis son installation fin 2016.

 

  • Benjamin Maurice et Geoffroy de Vitry ont été nommés, le 22 mai, respectivement directeur du cabinet et directeur adjoint du cabinet du nouveau ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion, Olivier Dussopt.

 

  • Monique Guillemot-Riou, directrice du travail, est nommée, à compter du 8 juin, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) du Pas-de-Calais.

 

Fabienne Bartoli a pris, le 4 avril, ses fonctions de directrice générale de la Haute Autorité de santé (HAS). Elle succède à Thomas Wanecq, qui a rejoint l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) le 7 mars. D’abord agrégative en sciences économiques et sociales à l’Ecole normale supérieure, puis agrégée et docteur en sciences économiques de l’université Paris-Dauphine, Fabienne Bartoli a débuté son parcours professionnel dans l’enseignement supérieur, avant d’intégrer la direction de la prévision au ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie. Entre 2004 et 2006, elle a été conseillère technique pour les produits de santé au sein de plusieurs cabinets ministériels, avant d’intégrer l’IGAS. En juin 2008, Fabienne Bartoli est devenue directrice générale adjointe de l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS, devenue ANSM) et en a assuré la direction générale par intérim de février à mai 2011. Après avoir réintégré l’IGAS en juin 2011, elle est nommée directrice du cabinet de la ministre des sports, puis, en septembre 2012 conseillère pour les affaires sociales à la représentation permanente de la France auprès des Nations Unies à New York. Elle y a, notamment, été chargée d’implanter une représentation des ministères sociaux. Elle a également travaillé avec le groupe « diplomatie et santé » pour la promotion de la couverture universelle santé. Enfin, Fabienne Bartoli est l’auteure de nombreux rapports, dont ceux sur l’aide médicale d’Etat (2019) ou les surcoûts pour les établissements de santé de la prise en charge du Covid-19 (2021-2022).

 

  • Ludovic De Gaillande, attaché d’administration de l’Etat hors classe, a été promu, à compter du 7 mai, directeur de la Direction de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DEETS) de Guadeloupe. Jusqu’alors directeur adjoint, il succède à Alain Frances, directeur du travail hors classe.

 

Didier Jaffre est, depuis le 20 avril, le nouveau directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS) Occitanie. Jusqu’alors directeur de l’offre de soins à l’ARS Ile-de-France, depuis janvier 2017, il succède à  Pierre Ricordeau, qui rejoint son service d’origine, l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS). De novembre 2001 à décembre 2016, ce titulaire d’un doctorat en sciences économiques a occupé différentes fonctions à l’ARH de Bourgogne, puis à l’ARS de Bourgogne et, enfin, à l’ARS Bourgogne-Franche-Comté. En juin 2014, Didier Jaffre a été co-rapporteur du rapport « « Zéro sans solution » : le devoir collectif de permettre un parcours de vie sans rupture, pour les personnes en situation de handicap et pour leurs proches ».

 

  • Aurélien Rousseau, directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS) d’Ile-de-France de 2018 à 2021, a été nommé, le 17 mai, directeur de cabinet de la nouvelle Première ministre, Elisabeth Borne.

 

  • Marieke Fidry, directrice adjointe du travail, est nommée, à compter du 1er juin, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) de la Moselle.

 

Dominique Libault, actuel directeur général de l’Ecole nationale supérieure de sécurité sociale (EN3S) et ancien directeur de la Sécurité sociale (DSS), est reconduit, à compter du 14 mai, dans ses fonctions de président du Haut Conseil du financement de la protection sociale. Parallèlement, les personnalités qualifiées dont les noms suivent sont nommées ou confirmées membres du Haut Conseil : Michel Borgetto, Marie-Claire Carrère-Gée, Marianne Cornu-Pauchet, Benjamin Ferras, Nadia Joubert, Selma Mahfouz, Jean-Louis Rey.

 

  • Denis Roth-Fichet est nommé, à compter du 1er juin pour une nouvelle et dernière période de 3 ans, directeur régional aux droits des femmes et à l’égalité Grand Est.

 

  • Cyrille Jacquiot Placet est la nouvelle directrice du CCAS de la ville de Château-Thierry (Aisne).

 

Marilyn Labrousse a été promue, en janvier, directrice générale adjointe des Solidarités du conseil départemental de l’Allier. Elle succède à Nans Mollaret. Au sein de ce département, Marilyn Labrousse a été successivement, depuis janvier 2000, cheffe de service insertion-emploi-logement, cheffe de service établissements pour personnes handicapées, responsable du pôle des établissements médico-sociaux et, à partir de janvier 2017, directrice enfance-famille.

 

  • Paule Kujas, pharmacien hospitalier, est nommée, à compter du 1er juin, inspectrice générale des affaires sociales à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

  • Myriam Revel, administratrice générale, a été nommée, le 25 mars, experte de haut niveau chargée du développement de la politique managériale et de l’accompagnement au changement des organisations auprès du directeur des ressources humaines à l’administration centrale des ministères sociaux.

 

Anne-Claire Amprou, inspectrice des affaires sociales de 1re classe, a été nommée, le 13 avril, déléguée interministérielle pour la négociation d’un accord international sur la prévention, la préparation et la riposte face aux pandémies sous l’égide de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Diplômée de l’EHESP et de l’ENA, Anne-Claire Amprou était, depuis juin 2021, coordinatrice de la gestion de crise Covid au ministère des Solidarités et de la Santé. Auparavant, entre janvier 2016 et mai 2019, elle a également été directrice générale adjointe de la santé à la DGS du ministère.

 

  • Julien Boucher, conseiller d’Etat, est maintenu, à compter du 15 avril, dans la position de détachement pour continuer à exercer les fonctions de directeur général de l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA), établissement public administratif sous tutelle du ministère de l’Intérieur.

 

  • Lucette Faillot est renouvelée, pour une nouvelle et dernière période de 3 ans à compter du 1er juin, dans ses fonctions de directrice régionale aux droits des femmes et à l’égalité de la Guadeloupe.

 

Gérard Cotellon a pris, le 11 avril, ses fonctions de directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS) de La Réunion. Diplômé de l’EHESP, cet infirmier de formation succède à Martine Ladoucette. Après avoir occupé pendant 10 ans différentes fonctions au sein de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), Gérard Cotellon était, depuis septembre 2018, directeur général du CHU de la Guadeloupe.

 

  • Sophie Marchandet a été nommée, le 14 avril, représentante titulaire au sein de la commission des emplois et des métiers du Conseil supérieur de la fonction publique hospitalière (CSFPH), sur proposition de la Fédération hospitalière de France (FHF). Elle remplace Céline Dugast.

 

Valéry Molet a été nommé, à compter du 1er mai, secrétaire général du Conseil économique, social et environnemental (CESE). Ce magistrat financier succède à Luc Machard. Diplômé de l’EHESP et de l’ENA (promotion Senghor), où il a cotôyé Emmanuel Macron, Valery Molet a notamment été délégué général du Grandlyon et directeur général des services (DGS) du conseil départemental de la Seine-Saint-Denis. Depuis avril 2018, il était directeur général des services du syndicat mixte EPTB Seine Grands Lacs, qui oeuvre au maintien de la quantité et de la qualité de l’eau de la Seine et ses affluents.

 

  • David Blin, administrateur de l’Etat, a été nommé, lundi 18 avril, directeur de projet chargé du comité de filière « petite enfance » auprès du directeur de la sécurité sociale (DSS) à l’administration centrale des ministères sociaux.

 

  • Sandrine Delage, déjà directrice de la résidence autonomie Les Moissonneurs et coordinatrice de l’action sociale, a été promue, le 1er décembre 2021, directrice du Centre communal d’action sociale (CCAS) de la ville de Coignières (Yvelines).

 

  • Denis Darnand, agent contractuel, a été promu, à compter du 1er avril, sous-directeur de l’inclusion sociale, de l’insertion et de la lutte contre la pauvreté à la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS). Depuis avril 2020, il était sous-directeur adjoint. Auparavant, Denis Darnand a travaillé presque 10 ans à la Direction de la sécurité sociale (DSS).

 

  • Sophie Nègre, attachée principale d’administration de l’Etat, est nommée, à compter du 9 mai, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de l’Aude.

 

  • Irina Schapira, administratrice de l’Etat, est nommée, à compter du 16 mai, inspectrice de 1re classe des affaires sociales à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

  • Anne Baretaud, administratrice de l’Etat hors classe, est nommée, à compter du 1er mai, sous-directrice de l’intégration des étrangers à la Direction de l’intégration et de l’accès à la nationalité au sein de la Direction générale des étrangers en France,k à l’administration centrale du ministère de l’Intérieur.

 

  • Mathilde Aubert est, depuis février, la nouvelle directrice du Centre communal d’action sociale (CCAS) de Thionville, en Moselle.

 

Anne Jeanjean, inspectrice en chef de la santé publique vétérinaire, est nommée, à compter du 1er mai, directrice des systèmes d’information au secrétariat général des ministères chargés des affaires sociales. Jusqu’à présent directrice du numérique au ministère de la Transition écologique, elle succède à Hélène Brisset. Auparavant, de février 2010 à mars 2018, Anne Jeanjean a été directrice adjointe de la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP) du Haut-Rhin.

 

  • Alexandre Petit et François Vincent ont été élus, le 25 mars, respectivement président et vice-président du Gérontopôle Nouvelle-Aquitaine, dont le siège est à Limoges. Alexandre Petit est le président-fondateur du groupe Alogia, entreprise spécialisée dans l’ergothérapie, du diagnostic personnalisé au management de projets immobiliers, en passant par des missions de conseil et de formation pour le maintien des personnes âgées à domicile. François Vincent est pneumologue, professeur des universités et praticien hospitalier au CHU de Limoges, mais aussi conseiller régional de Nouvelle-Aquitaine.

 

  • Salia Rabhi, attachée principale d’administration de l’Etat, est nommée, à compter du 1er mai, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de l’Yonne.

 

Philippe Pucheu a pris, le 15 février, ses fonctions de directeur général de la Fondation Diaconesses de Reuilly, à Versailles. Cette fondation gère plus de 50 établissements (3 000 résidents, 1 800 salariés) organisés en cinq régions. Diplômé de l’EHESS, Philippe Pucheu a débuté sa carrière comme directeur des études à la FEHAP. De 2013 à 2016, il a été conseiller en charge des établissements sanitaires et médico-sociaux au sein du cabinet de la ministre des Affaires sociales et de la Santé. Depuis 2019, Philippe Pucheu était directeur général délégué du CHU de Caen.

 

  • Sophie Lebret est titularisée, à la date du 1er mai, dans le grade d’inspectrice des affaires sociales de 1re classe à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

  • Stanislas Marcelja, directeur adjoint du travail, est nommé, à compter du 1er mai, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de la Corse-du-Sud.

 

Thomas Audigé, inspecteur général des affaires sociales de 1re classe, a été nommé, le 1er avril, chef de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS). Il succède à Nathalie Destais. De juillet 2020 à juin 2021, Thomas Audigé a été directeur de cabinet de la ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion. Auparavant, ce diplômé de HEC Paris et de l’ENA a notamment été directeur de la stratégie sociale d’EDF et directeur général adjoint de Pôle emploi.

 

  • Muriel Filippi, ingénieure en chef des ponts, des eaux et des forêts, a été nommée, le 15 avril, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) du Maine-et-Loire.

 

  • Laurent Caillot, Vincent Ruol et Jacques-Bertrand de Reboul, inspecteurs de 1re classe, ont été nommés, le 13 avril, inspecteurs généraux des affaires sociales à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

  • Marie-Françoise Baldacci, attachée d’administration de l’Etat hors classe, a été nommée, à compter du 1er avril, directrice de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de la Haute-Corse. Jusqu’alors directrice adjointe de la Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DREETS) de Corse, elle succède à Magali Martin.

 

  • Christophe Castell, administrateur général de l’Etat, a été nommé, le 1er avril, sous-directeur des politiques publiques interministérielles de jeunesse et de vie associative à l’administration centrale du ministère de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports.

 

  • Christophe Schmit est titularisé, à compter du 9 avril, dans le grade d’inspecteur général des affaires sociales à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

  • Sylvie Vella a pris, le 1er avril, ses fonctions de directrice de la Direction interrégionale de la protection judiciaire de la jeunesse (DIRPJJ) Sud, qui couvre la région Occitanie. Elle était jusqu’alors directrice territoriale de la protection judiciaire de la jeunesse (DTPJJ) de Paris.

 

  • Julien Boucher, conseiller d’Etat, est reconduit, à compter du 15 avril, dans ses fonctions de directeur général de l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA).

 

  • Yann-Gaël Amghar et Olivier Veber, inspecteurs des affaires sociales de 1re classe, ont été nommés, le 1er avril, inspecteurs généraux des affaires sociales (hors tour) à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

Nathalie Latour a pris, le 7 mars, ses fonctions de directrice générale de la Fédération des acteurs de la solidarité (FAS), qui regroupe plus de 870 associations et organismes. Elle succède à Florent Guéguen. Nathalie Latour connaît bien la fédération pour avoir travaillé à son siège national entre 2004 et 2007 comme responsable de projets. Elle a ensuite dirigé, pendant près de 15 ans, la Fédération Addiction. Diplômée d’un master Ingénierie et management des associations de l’Université Panthéon Sorbonne (Paris I)/IAE Paris, Nathalie Latour a également été déléguée régionale de l’association SSAÉ (Soutien, solidarité et actions en faveur des émigrants, anciennement Service social d’aide aux émigrants). A la Fédération Addiction, Nathalie Latour est remplacée, depuis le 4 avril, par Marie Öngün-Rombaldi, jusqu’alors conseillère « Logement d’abord, Hébergement » de la ministre déléguée chargée du Logement.

 

  • Caroline Gardette-Humez, inspectrice des affaires sociales de 1re classe, est nommée, à compter du 11 avril, directrice des ressources humaines au secrétariat général des ministères chargés des affaires sociales.

 

  • Paul de Marnix a été nommé, fin 2021, directeur de la communication et des relations institutionnelles de Nexem. Diplômé de l’ESSEC, de l’université Panthéon-Assas et du King’s College de Londres, il était précédemment conseiller communication et presse de la ministre déléguée chargée de l’Insertion, Brigitte Klinkert.

 

  • Katia Julienne, administratrice générale, a été nommée, le 6 avril, inspectrice générale des affaires sociales (5e tour) à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS). Elle était jusqu’alors directrice de la Direction générale de l’offre de soins (DGOS) au ministère des Solidarités et de la Santé. A la DGOS, c’est Cécile Lambert, administratrice de l’Etat hors classe, qui assure son intérim.

 

  • Patrick Aubert, administrateur hors classe de l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE), est reconduit, à compter du 11 avril, dans ses fonctions de sous-directeur de l’observation de la solidarité, à la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES), à l’administration centrale du ministère des Solidarités et de la Santé.

 

  • Valérie Delahaye-Guillocheau, conseillère d’Etat en service extraordinaire, a été nommée, le 5 avril, présidente suppléante du Conseil supérieur de la fonction publique hospitalière (CSFPH). Elle remplace Marie-Caroline Bonnet-Galzy.

 

  • Marc Desjardins, administrateur général, est renouvelé, à compter du 1er avril, dans ses fonctions de directeur du Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP).

 

  • Samira Touiti est nommée, à compter du 1er avril, directrice régionale déléguée aux droits des femmes et à l’égalité des Pays de la Loire, pour une période de 3 ans.

 

  • Marie-Françoise Lemaitre, administratrice générale, a été nommée le 1er avril, par intérim, directrice des ressources humaines au secrétariat général des ministères chargés des affaires sociales. Elle remplace Pascal Bernard, admis à faire valoir ses droits à la retraite.

 

Céline Prins a été promue, le 15 mars, déléguée territoriale de la Meuse à l’Agence régionale de santé (ARS) Grand Est. Elle était jusqu’alors adjointe au délégué territorial. Diplômée de l’EHESP, Céline Prins a débuté sa carrière en 2003 à la DDASS de l’Orne, avant de rejoindre, dès 2004, la DDASS de la Meuse. Elle a intégré l’ARS de Lorraine en 2010 et poursuivra sa mission au sein de l’ARS Grand Est, à partir de 2015.

 

  • Alexia Everaere est nommée, à compter du 1er avril, directrice régionale déléguée aux droits des femmes et à l’égalité de Normandie, pour une période de 3 ans.

 

  • Sarah Bartoli, administratrice territoriale, a été nommée, le 14 mars, directrice de projet « déploiement du service public de l’insertion et de l’emploi » auprès de la déléguée interministérielle à la prévention et à la lutte contre la pauvreté.

 

  • Eric Blachon, secrétaire général de l’Union départementale FO de la Loire, a été élu à l’unanimité, le 2 mars, président du conseil d’administration de la Caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV), dont il était déjà membre depuis août 2021. Eric Blachon a notamment été président de la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) de la Loire et vice-président de la CARSAT Rhône-Alpes.

 

  • Richard Kessori, inspecteur de l’action sanitaire et sociale hors classe, est nommé, à compter du 1er avril, directeur adjoint de la Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DREETS) de Corse, chargé des fonctions de « directeur régional délégué ».

 

Karine Reverte prendra, à compter du 4 avril, ses fonctions de directrice générale de LADAPT. Elle succédera à Julie Lorton. Agée de 52 ans, diplômée de Sciences Po Paris, et de l’Institut Français de presse (Paris 2 Panthéon-Assas), Karine Reverte est, depuis plus de 15 ans, directrice générale du Comité national Coordination Action Handicap (CCAH). Membre du Conseil de l’inclusion dans l’emploi (CIE) sous l’égide du ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion et du conseil scientifique de l’AGEFIPH depuis 2019, elle a consacré l’essentiel de son parcours professionnel à l’inclusion des personnes les plus vulnérables. De 1995 à 2004, Karine Reverte a ainsi été responsable de projets à la Fondation Vivendi, chargée de mobiliser les réseaux et entreprises du groupe pour créer des dispositifs dédiés à la lutte contre le chômage et l’exclusion.

 

  • Carole Gauthier, inspectrice de santé publique vétérinaire, est nommée, à compter du 1er avril, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) du Lot-et-Garonne.

 

  • Annaïck Morvan est reconduite, pour une nouvelle et dernière période de 3 ans à compter du 1er avril, dans ses fonctions de directrice régionale aux droits des femmes et à l’égalité d’Ile-de-France.

 

Benjamin Geny a pris, début mars, ses fonctions de directeur de la formation continue de l’EN3S, l’école des dirigeants de la protection sociale. Il succède à Gilles Nezosi, nommé directeur du Centre de traitement informatique Rhône-Alpes Auvergne. Ancien élève de l’EN3S (54e promotion – 2016), Benjamin Geny était jusqu’alors sous-directeur du Centre national de soins à l’étranger à la CPAM du Morbihan, après avoir été manager du département retraite de la CARSAT de Bretagne. Diplômé de Sciences Po Bordeaux, il a enseigné les sciences économiques et sociales en lycée et animé des ateliers de préparation à Sciences Po Paris.

 

  • Audrey Laymand, directrice adjointe du travail, est nommée, à compter du 28 mars, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) de l’Eure.

 

  • Nicole Escassut est nommée, à compter du 1er avril, directrice régionale aux droits des femmes et à l’égalité d’Occitanie, pour une période de 3 ans.

 

  • Amandine Buffiere est, depuis janvier, la nouvelle présidente de la Fédération des centres médico-psycho-pédagogiques (FDCMPP). Directrice médicale de l’Association du centre Claude Bernard de Paris, cette pédopsychiatre succède à Patrick Belamich, qui aura présidé la fédération pendant 5 ans.

 

  • Nathalie Vilacèque a été nommée, le 6 mars, conseillère sociale, territoires et affaires pédagogiques pour l’éducation prioritaire au sein du cabinet du ministre de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports.

 

  • Yann Debos, administrateur de l’Etat hors classe, a été nommé, le 14 février, chef de service, responsable du pôle Santé-Agence régionale de santé (ARS), auprès du secrétaire général des ministères sociaux.

 

  • David Soubrié, administrateur de l’Etat hors classe, a été nommé, mardi 1er mars, directeur de projet accompagnement « pôle appui métiers » auprès du directeur de la Direction régionale et interdépartementale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DRIEETS) d’Ile-de-France. Diplômé de l’IEP d’Aix-en-Provence et de l’ENA, il était, depuis un an, sous-directeur des services aux personnes âgées au Centre d’action sociale de la Ville de Paris (CASVP). Auparavant, d’août 2016 à février 2021, David Soubrié a été sous-directeur des professions sociales, de l’emploi et des territoires à la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS).

 

  • Morgane Lenain remplace Fabien Tocquen, depuis le 10 janvier, comme membre de l’Observatoire de l’inclusion bancaire, en qualité de représentant des associations de lutte contre la pauvreté et l’exclusion, des associations de consommateurs et des associations de défense des intérêts des familles.

 

  • Anthony Babkine a été nommé, le 11 mars, en qualité de personnalité qualifiée au sein du conseil d’administration de l’Etablissement public d’insertion de la Défense (EPIDE), qui gère 20 centres accueillant des jeunes âgés de 18 à 25 ans rencontrant d’importantes difficultés d’insertion et, souvent, en échec scolaire.

 

Renaud Pellé a pris, le 14 février, ses fonctions de directeur de la Délégation départementale des Hauts-de-Seine de l’Agence régionale de santé (ARS) Ile-de-France. Il succède à Monique Revelli, qui a fait valoir ses droits à la retraite. Directeur d’hôpital, diplômé de l’IEP de Bordeaux, Renaud Pellé a effectué toute sa carrière en milieu hospitalier. Depuis 2018, il était secrétaire général du Groupe hospitalo-universitaire Sorbonne Université. Renaud Pellé a notamment assuré le portage de projets stratégiques comme celui de la Maison des femmes à la Pitié-Salpêtrière ou l’ouverture du LIMA (lieu de mise à l’abri) Netter, qui accompagne des familles à la rue, en particulier des femmes sortant de la maternité.

 

  • Héloïse Giordano remplace, depuis le 2 mars, Cyrine Kouki comme membre titulaire de la Commission professionnelle consultative (CPC) cohésion sociale et santé.

 

  • Arnaud Bontemps, ingénieur en chef des ponts, des eaux et des forêts, est nommé, à compter du 14 mars, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de l’Indre.

 

Jean-René Lecerf a été élu à l’unanimité, le 16 février, président du Conseil de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA). Il succède à Marie-Anne Montchamp pour les quatre prochaines années. Ancien sénateur, ancien président du conseil départemental du Nord et ancien maire de Marcq-en-Barœul, Jean-René Lecerf a été, pendant plusieurs années, le président de la Commission des finances de l’Assemblée des départements de France (ADF).

 

  • Philippe Charpentier remplace, depuis le 1er mars, Vannessa Fage-Moreel au sein du conseil des formations de l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP), en qualité de représentant de l’Etat.

 

  • Nicolas Després, titulaire d’un master de management en santé publique, est, depuis le 3 janvier, le nouveau directeur du Centre communal d’action sociale (CCAS) de Merdrignac (Côtes-d’Armor), qui gère notamment l’EHPAD des Genêts. Il succède à Chloé Le Bars.

 

Laurent Legendart a pris, le 9 février, ses fonctions de directeur général de l’Agence de santé de la Guadeloupe, de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin. Jusqu’à cette date directeur de la Direction de la stratégie et des parcours à l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes, depuis septembre 2019, il succède à Valérie Denux. Au sein de l’Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Legendart a également été, de février 2016 à août 2019, directeur de la Délégation départementale de la Loire. Auparavant, il occupait les mêmes fonctions dans le département de Seine-et-Marne, pour l’ARS Ile-de-France.

 

  • Pascal Courtade, administrateur de l’Etat hors classe, a été nommé, le 2 mars, préfet délégué pour l’égalité des chances auprès du préfet des Yvelines.

 

  • Christophe Lanteri, administrateur de l’Etat hors classe, est nommé, à compter du 7 mars, sous-directeur de l’action sociale et de l’accompagnement du personnel à la direction des ressources humaines relevant du secrétariat général du ministère de l’Intérieur.

 

Sophie Vincent est, depuis décembre 2021, la nouvelle directrice générale de l’IRTS Nouvelle-Aquitaine Bordeaux. Auparavant directrice du SAMINA, établissement de la protection de l’enfance accueillant des mineurs non accompagnés et des jeunes majeurs, géré par l’ADGESSA à Bordeaux, depuis 2018, elle succède à Anne Créquis. Diplômée de l’IEP de Bordeaux, Sophie Vincent a débuté sa carrière comme officier de la Marine nationale spécialisé en communication et relations publiques. Elle a également été directrice du Groupement territorial de Seine-Saint-Denis et de Seine-et-Marne, puis de l’Essonne et du Val-de-Marne, pour une association gestionnaire de foyers de jeunes travailleurs.

 

  • Gwenaëlle Juan a été nommée, le 21 février, directrice adjointe du cabinet de la ministre déléguée chargée de l’Insertion. Elle a été rejointe, le 1er mars, par Antoine Evin, nommé, quant à lui, chef de cabinet de la ministre, Brigitte Klinkert.

 

  • Martine Théaudière, Jean-François Connan et Elodie Baussand ont été désignés, le 15 décembre 2021, comme personnalités qualifiées au sein du conseil d’administration de l’Etablissement public d’insertion de la Défense (EPIDE), qui gère 20 centres accueillant des jeunes âgés de 18 à 25 ans rencontrant d’importantes difficultés d’insertion et, souvent, en échec scolaire.

 

  • Michel Louazel a été promu, le 1er février, directeur des études de l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP). Jusqu’alors directeur du département « Institut du Management » de l’établissement, il succède à Alessia Lefébure.

 

  • Géraldine Bofill, directrice du travail hors classe, est nommée, à compter du 1er mars, cheffe de service stratégie, compétences et vie au travail auprès du directeur des ressources humaines à l’administration centrale des ministères sociaux.

 

  • Cécile Dangles, magistrate du premier grade, est maintenue en position de détachement auprès de la Contrôleure générale des lieux de privation de liberté, à compter du 1er mars, afin d’exercer les fonctions de contrôleure.

 

Laureen Welschbillig a été promue, le 13 décembre 2021, directrice de la Délégation départementale du Val-d’Oise de l’Agence régionale de santé (ARS) d’Ile-de-France. Auparavant directrice déléguée de la Délégation, elle succède à Laure Kervadec. Titulaire d’un master II en « Conseil en organisation et conduite du changement », cette infirmière diplômée d’Etat a rejoint l’ARS d’Ile-de-France en 2013.

 

  • Isabelle Sancerni (CFTC) a été réélue, le 10 février, présidente du conseil d’administration de la Caisse nationale des allocations familiales (CNAF). Christian Gélis (CPME) a, quant à lui, été élu vice-président.

 

Nicolas Hurtiger a été élu, le 14 décembre 2021, président du SYNERPA Domicile. Jusqu’alors vice-président de ce syndicat affilié au SYNERPA, il succède à Dafna Mouchenik. Diplômé de l’ESSEC, il a fondé, en 2007, Senior Compagnie, société spécialisée dans l’aide à domicile non médicale. Nicolas Hurtiger a ensuite cofondé le Groupe Zephyr, engagé dans la prise en charge de la perte d’autonomie au travers de ses quatre enseignes : Senior Compagnie, Synergiemed (prestataire de service de santé), Libelia (transport de personne à mobilité réduite) et Freedom (services de confort à domicile).

 

  • Florence Maury a pris, début février, la présidence de l’association OETH (Objectif emploi des travailleurs handicapés) pour l’année 2022. Elle est accompagnée dans ses fonctions par Jean-Pierre Mercier, désigné président-adjoint de l’association, qui porte l’accord handicap du secteur sanitaire, social et médico-social privé non lucratif.

 

Flore Capelier est, depuis le 17 janvier, la directrice de l’Observatoire national de la protection de l’enfance (ONPE). Elle fut, précédemment, responsable de l’Observatoire de protection de l’enfance du département de Paris et vice-présidente du conseil scientifique de l’ONPE. Docteure en droit public, Flore Capelier est chercheure associée auprès du Centre d’études et de recherches de sciences administratives et politiques de l’Université Paris 2 et de l’Institut de Sciences politiques de l’Ecole normale supérieure de Cachan. Elle a également exercé les fonctions de conseillère au cabinet de l’élue en charge de la protection de l’enfance au département de Paris et d’inspectrice de l’Aide sociale à l’enfance (ASE) dans le département du Val-de-Marne.

 

  • François Badet, directeur adjoint du travail, est nommé, à compter du 28 février, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) de la Loire.

 

Christophe Devys, conseiller d’Etat, a été nommé, le 15 février, président de la section sociale du Conseil d’Etat. Diplômé de l’Ecole normale supérieure de Cachan, de Sciences Po Paris et de l’ENA, il a été directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS) d’Ile-de-France d’août 2015 à septembre 2018. Depuis janvier 2019, Christophe Devys présidait la commission de lutte contre la pauvreté de l’UNIOPSS et le Collectif Alerte, qui rassemble les grandes associations françaises de lutte contre la pauvreté et l’exclusion. A ce titre, il participait au conseil d’administration de l’UNIOPSS. Né en 1955 et également titulaire d’un doctorat en mathématiques appliquées, Christophe Devys a débuté sa carrière au Conseil d’Etat en 1990, où il devient maître des requêtes trois ans plus tard. Entre 1994 et 1997, il a dirigé le cabinet du directeur général de l’Assistance publique hôpitaux de Paris (AP-HP), avant de devenir le conseiller technique en charge des questions de protection sociale du Premier ministre Lionel Jospin, jusqu’en octobre 2000. Christophe Devys a ensuite dirigé le cabinet de la ministre de la Justice, Marylise Lebranchu, avant d’occuper les fonctions de secrétaire général du Conseil d’Etat en 2007. De 2012 à 2014, il a été le conseiller social de Jean-Marc Ayrault, alors Premier ministre.

 

  • Jean-Marc Toullieu, inspecteur général de santé publique vétérinaire de classe normale, est nommé, à compter du 21 février, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) du Lot.

 

Axelle Lemaire a pris, le 25 janvier, ses fonctions de directrice déléguée à la Stratégie, la Transformation et l’Innovation de la Croix-Rouge française, et directrice générale de 21, l’Accélérateur d’innovation sociale de la Croix-Rouge française et de Nexem. Elle succède à Grégoire Ducret. Elue députée de la 3e circonscription des Français de l’étranger en juin 2012, Axelle Lemaire a ensuite été, d’avril 2014 à mars 2017, secrétaire d’Etat chargée du Numérique et de l’Innovation. En 2018, elle a rejoint le cabinet européen de conseil en stratégie Roland Berger comme associée France. Axelle Lemaire a intégré le comité de Direction générale de la Croix-Rouge française sous la responsabilité de Jean-Christophe Combe.

 

  • Christophe Adamus, inspecteur général de santé publique vétérinaire de classe normale, est nommé, à compter du 15 février, directeur de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) des Deux-Sèvres. Il était jusqu’à présent DDETSPP de la Haute-Marne.

 

Marianne Piskurski a pris, à compter du 1er janvier, ses fonctions de directrice générale de l’Union nationale de l’aide, des soins et des services aux domiciles (UNA). Elle succède à Nicole Streignart, qui a fait valoir ses droits à la retraite. Diplômée de l’EHESP, Marianne Piskurski a débuté son parcours professionnel comme enseignante, avant de devenir directrice d’établissement à la Fondation Apprentis d’Auteuil, en 2005, puis au sein de l’APEI Les Papillons Blancs du Sud de l’Aisne. En 2010, elle a été nommée directrice d’un service polyvalent d’aide et de soins à domicile (SPASAD) du réseau UNA situé à Bordeaux.