Toutes les nominations dans le secteur social et médico-social

 

  • Magali Breton, inspectrice générale de santé publique vétérinaire de classe normale, a été nommée, le 6 mai, directrice de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) des Hautes-Alpes. Elle était jusqu’alors directrice adjointe de la DDETSPP des Alpes de Haute-Provence.

 

  • Benoist Jolly, directeur hors classe des services de la protection judiciaire de la jeunesse, est nommé, à compter du 15 juin, directeur adjoint de la Direction interrégionale de la protection judiciaire de la jeunesse (DIRPJJ) Grand-Nord.

 

  • Anissa Bentaoune Faure est, depuis le 12 février, la nouvelle directrice du Centre communal d’action sociale (CCAS) de la ville de Moulins (Allier). Titulaire d’un master en droit social, elle était, depuis avril 2019, responsable de secteur habitat à l’Unapei PAYS D’ALLIER. Anissa Bentaoune Faure a débuté sa carrière à la directrice territoriale du Puy-de-Dôme de la PJJ Auvergne, avant de rejoindre la Fédération des œuvres laïques de la Nièvre (FOL 58) comme directrice adjointe de trois établissements.

 

Hugues Pollastro est, depuis le 21 mai, le nouveau directeur général de l’Union des employeurs de l’économie sociale et solidaire (UDES). Il remplace Sébastien Darrigrand, qui aura été directeur général de l’Union pendant près de 18 ans. Agé de 45 ans, Hugues Pollastro, titulaire d’un master en histoire, était, depuis près de 5 ans, directeur de la communication et des affaires publiques de la Caisse centrale de la Mutualité sociale agricole (CCMSA). Auparavant, il a été, successivement, responsable de la communication au sein des mairies de Montreuil (Seine-Saint-Denis) et de Clichy-la-Garenne (Hauts-de-Seine), puis directeur adjoint de l’information et de la communication à la Caisse nationale des allocations familiales (CNAF). L’UDES regroupe 22 groupements et syndicats d’employeurs (associations, mutuelles, coopératives) et 16 branches et secteurs professionnels. Avec plus de 32 000 entreprises, employant plus d’1 million de salariés, l’UDES est la seule organisation multi-professionnelle de l’économie sociale et solidaire.

 

  • Stéphane Roche, inspecteur hors classe de l’action sanitaire et sociale, a été nommé, le 1er juin, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) du Territoire de Belfort.

 

  • Lucie Ligier, directrice d’hôpital hors classe, est détachée, depuis le 1er juin, sur un emploi des services d’inspection générale ou de contrôle à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

Amandine Bottero a été nommée, en avril, directrice autonomie personnes âgées et personnes handicapées au sein du Pôle solidarités et services aux usagers du conseil départemental du Rhône. Elle était jusqu’alors directrice adjointe en charge des ressources (RH, finances) et directrice du Pôle Sanitaire du Centre hospitalier gériatrique du Mont d’Or, à Albigny-sur-Saône (Rhône).

 

  • Pauline Domingo et Thomas Collin ont été nommés, à compter du 3 juin, directrice et directeur adjoint(e) du cabinet de la ministre déléguée chargée de l’Enfance, de la Jeunesse et des Familles.

 

  • Sophie Pellarin, inspectrice en chef de santé publique vétérinaire, a été nommée, le 1er juin, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de la Haute-Vienne.

 

Cécile Delhomme est, depuis le 5 février, la nouvelle directrice de l’Institut du travail social (ITS) de Tours. Forte d’un double cursus en travail social et en droit public et privé, elle a privilégié le secteur de la protection de l’enfance. Avant de rejoindre l’ITS, Cécile Delhomme a ainsi été, pendant 6 ans, la directrice générale de la Sauvegarde 37, gestionnaire de neuf établissements et services (250 salariés, 1 300 enfants accompagnés). Elle est également impliquée comme administratrice dans plusieurs associations, notamment le CNAEMO.

 

  • Fabrice Gérard, attaché principal d’administration de l’Etat, a été nommé, le 1er juin, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de la Nièvre.

 

  • Laurence Clément a été nommée, le 6 mai, membre du conseil des formations de l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP). Elle remplace Stéphane Bernard pour représenter le Syndicat national des inspecteurs de l’action sanitaire et sociale (SNIASS).

 

  • Pierre-Yves Boiffin, inspecteur de la jeunesse et des sports de classe exceptionnelle, est nommé, à compter du 1er juin, directeur adjoint de la Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DREETS) de Nouvelle-Aquitaine, chargé des fonctions de responsable du pôle « entreprises, emploi et compétences ».

 

  • Adeline Rouzier-Deroubaix a été nommée, le 6 mai, membre du conseil des formations de l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP). Désignée en qualité de représentante de l’Etat, elle remplace Stéphanie Renaud.

 

  • Fabrice Gérard, attaché principal d’administration de l’Etat, est nommé, à compter du 1er juin, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de la Nièvre.

 

Marilyne Mesiano a été nommée, le 15 avril, directrice générale développement, immobilier et nouveaux pays (Allemagne, Portugal, Pays-Bas, Irlande, Amérique Latine) de DomusVi. A ce titre, elle intègre le comité exécutif du groupe. Après avoir débuté sa carrière comme analyste au sein de la Division Vins & Spiritueux de LVMH, Marilyne Mesiano a rejoint Unibail-Rodamco-Westfield, le leader européen des centres commerciaux. Elle a également travaillé au Club Med, où elle a notamment supervisé le développement immobilier en Europe du Sud. Présent dans huit pays, le Groupe DomusVi (plus de 50 000 salariés, dont 14 400 en France) gère près de 500 résidences médicalisées et résidences services pour personnes âgées, dont plus de 240 en France, et plus de 100 agences d’aide à domicile, dont 60 en France.

 

  • Jean-Luc Izard a été nommé, le 21 mai, président du conseil d’administration du Centre des liaisons européennes et internationales de sécurité sociale (CLEISS).

 

  • Mathilde Maresq est, depuis janvier, la nouvelle directrice de l’insertion et du logement au sein de la Direction générale adjointe Solidarité du conseil départemental du Calvados. Auparavant directrice générale des services de la ville de Luçon (Vendée), elle remplace Lucie Raulin, devenue directrice générale du CCAS de La Rochelle.

 

  • Jean-Robert Jourdan, administrateur territorial général, est reconduit, à compter du 15 mai, dans ses fonctions de sous-directeur des professions sociales, de l’emploi et des territoires à la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS).

 

  • Mélanie Cachet, agente contractuelle, a été nommée, le 27 mai, directrice régionale et interdépartementale adjointe de la Direction régionale et interdépartementale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DRIEETS) d’Ile-de-France, chargée des fonctions de directrice du cabinet.

 

  • Esther Garcia a été nommée, le 29 avril, conseillère communication et presse au cabinet du ministre délégué chargé de la Santé et de la Prévention.

 

Anne-Catherine Engelhard est, depuis début avril, la nouvelle directrice de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) du Finistère. Auparavant directrice de la Maison départementale de l’enfance (MDE) du conseil départemental du Val-d’Oise, à Cergy, elle succède à Delphine Bourdais, devenue directrice du GIP Groupement de la relation emploi-formation (GREF) Bretagne. Précédemment, Anne-Catherine Engelhard a été responsable du pôle enfants, puis directrice adjointe en charge des pôles évaluation et instruction de la MDPH de l’Oise.

 

  • Julie Pougheon, inspectrice hors classe de l’action sanitaire et sociale, a été nommée, le 15 mai, cheffe de service, adjointe à la directrice générale de l’offre de soins (DGOS) à l’administration centrale du ministère du Travail, de la Santé et des Solidarités.

 

  • Audrey Laymand, directrice du travail, a été nommée, à compter du 1er mai, directrice de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de la Lozère. Elle était jusqu’alors directrice adjointe de la DDETS de l’Eure.

 

  • Isabelle Bucquet a été nommée, le 1er mars, directrice de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) de l’Aude. Cette assistante sociale de formation a intégré le conseil départemental de l’Aude en 1989. Depuis 2018, Isabelle Bucquet était directrice de l’action sociale territoriale. A la tête de la MDPH, elle succède à Catherine Roumagnac, promue, en décembre 2023, directrice générale adjointe en charge des Solidarités humaines.

 

  • Johana Berthau, inspectrice hors classe de l’action sanitaire et sociale, a été nommée, le 15 mai, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) du Val-d’Oise.

 

  • Charles Dubief a été nommé, le 29 avril, conseiller chargé de la presse et de la communication digitale au cabinet de la ministre déléguée chargée de l’Enfance, de la Jeunesse et des Familles.

 

  • Bertrand Le Roy, inspecteur de l’action sanitaire et sociale de classe exceptionnelle, a été nommé, à compter du 1er mai, directeur de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) du Morbihan. Il était jusqu’à présent directeur de la DDETS de la Haute-Garonne.

 

  • Nicolas Bordenave, directeur départemental de 2e classe de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes, est nommé, à compter du 13 mai, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de la Charente.

 

Sidonie Jiquel est, depuis le 1er avril, la nouvelle directrice de la Délégation départementale de l’Ain de l’Agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes. Auparavant directrice « appui ressources aux solidarités » du conseil départemental de Saône-et-Loire, depuis 2022, cette administratrice territoriale, diplômée de l’IEP de Grenoble, succède à Catherine Malbos, qui a fait valoir ses droits à la retraite. Elle a ainsi participé à la mise en œuvre du premier schéma unique des solidarités du département. En 2002, Sidonie Jiquel a été chargée de mission au Centre local d’information et coordination gérontologique (CLIC) du Pays de Gex (Ain), avant de rejoindre le conseil départemental de l’Ain comme cheffe de service insertion et emploi. A partir de 2020, Sidonie Jiquel intègre le conseil départemental de l’Isère pour prendre la direction du territoire Voironnais-Chartreuse, où elle a notamment réorganisé les services médico-sociaux, et devient référente départementale pour les politiques Enfance-Famille.

 

  • Claudy Jarry a été nommé, le 3 mai, membre suppléant au Conseil de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) au titre des représentants des associations œuvrant au niveau national pour les personnes âgées. Ancien président de la FNADEPA, il a été désigné par la Croix-Rouge française pour remplacer Johan Girard.

 

  • Philippe Coupard, directeur du travail hors classe, a été promu, à compter du 1er mai, directeur de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) de l’Essonne, dont il était jusqu’alors directeur adjoint.

 

  • Marilyne Martinez, directrice du travail, a été nommée, le 8 avril, directrice de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de la Charente.

 

  • Brigitte Comte a été élue à l’unanimité, le 27 mars, présidente du Groupe associatif ACPPA, dont le siège social est à Francheville (Rhône). Gériatre, elle succède à un autre gériatre, Paul-Henri Chapuy, qui présidait l’association depuis 30 ans. ACPPA gère une quarantaine d’établissements et services pour personnes âgées répartis sur l’ensemble du territoire, dont une vingtaine d’EHPAD et un établissement d’accueil médicalisé pour personnes handicapées vieillissantes.

 

Emeline Flinois a été promue, le 8 avril, directrice générale adjointe de l’Agence nationale de la performance sanitaire et médico-sociale (ANAP). Diplômée de l’IEP de Lyon et de l’EHESP, elle continue de diriger les pôles performance des ressources humaines et performance des investissements, achats, logistique et développement durable de l’Agence, qu’elle a rejointe en 2019 comme directrice du département « expertise métiers ». Emeline Flinois a débuté sa carrière en 2007 au Centre hospitalier d’Argenteuil (Val-d’Oise) en tant que directrice adjointe en charge des achats, des logistiques hôtelières et de l’équipement. En 2014, elle a rejoint l’Agence régionale de santé (ARS) Ile-de-France comme responsable campagne budgétaire. En 2015, Emeline Flinois a été nommée directrice du pôle « Patrimoine, Achats, Logistique » du GH Nord Essonne, puis directrice du projet de conception du nouvel hôpital de Paris Saclay, avant de rejoindre l’ANAP en 2019.

 

  • Laetitia Bilquez-Fauquet est, depuis le 19 mars, la première présidente de la toute jeune FNADEPA Yvelines. Laetitia Bilquez-Fauquet est déléguée générale de la Fédération ALDS, à Meulan-en-Yvelines, dont les neuf services favorisent le maintien à domicile des personnes âgées dépendantes et/ou handicapées.

 

  • François Pousset, inspecteur de classe exceptionnelle de l’action sanitaire et sociale, est nommé, à compter du 6 mai, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de la Charente.

 

Denis Robin prend, à compter du 29 avril, ses fonctions de directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS) Ile-de-France. Auparavant directeur général de l’ARS Provence-Alpes-Côte d’Azur, depuis octobre 2022, il succède à Amélie Verdier, désormais directrice générale des finances publiques. Diplômé de l’ENA (Promotion Liberté, Egalité, Fraternité), Denis Robin a mené une longue carrière au sein du corps préfectoral. A partir de 1998, il occupe différentes fonctions de direction au sein du ministère de l’Intérieur avant d’être nommé directeur des ressources humaines de la Préfecture de Police de Paris, entre 2004 et 2008. Directeur de cabinet de la ministre de l’Outre-mer, avant d’être nommé début 2011 conseiller pour les affaires intérieures au cabinet du Premier ministre, François Fillon, il devient, début 2015, secrétaire général du ministère de l’Intérieur. Secrétaire général de la mer de 2019 à août 2022, Denis Robin a activement participé à la mise en place et à la gestion du centre interministériel de crise Covid-19 à partir de mai 2020 et en est nommé directeur délégué en août 2020, tout en conservant ses fonctions de secrétaire général de la mer.

 

  • Francesco Luposella, inspecteur de santé publique vétérinaire, est nommé, à compter du 29 avril, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de l’Aube.

 

Julie Dutauzia est, depuis le 8 janvier, la nouvelle directrice de la protection de la santé et de l’autonomie (DPSA) de l’Agence régionale de santé (ARS) Nouvelle-Aquitaine. Auparavant directrice adjointe de cabinet à la direction générale de l’Agence, depuis janvier 2022, cette inspectrice de classe exceptionnelle de l’action sanitaire et sociale succède à Nadia Laporte-Phoeun. Julie Dutauzia avait intégré l’ARS Aquitaine en septembre 2010 en qualité de cheffe du service des politiques médico-sociales.

 

  • Romain Bertrand, professeur certifié de l’enseignement agricole de classe normale, a été nommé, le 22 avril, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de la Haute-Loire.

 

  • Pierre Pribile est nommé, à compter du 29 avril, directeur de la Direction de la sécurité sociale (DSS) à l’administration centrale du ministère du Travail, de la Santé et des Solidarités. Jusqu’à présent secrétaire général des ministères chargés des affaires sociales, il remplace Franck Von Lennep, appelé à d’autres fonctions. A la même date, Sophie Lebret, secrétaire générale adjointe, est nommée secrétaire générale des ministères chargés des affaires sociales par intérim.

 

  • Anne-Sophie Etienne a été promue, le 1er mars, directrice des solidarités au sein du Pôle solidarités, collèges, culture et sport du conseil départemental des Alpes de Haut-Provence. Jusqu’alors directrice adjointe, elle succède à Laetitia Moulin, qui a rejoint l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes comme directrice déléguée aux ressources humaines.

 

  • Amandine Villard est, depuis le 8 janvier, la nouvelle directrice du Centre communal d’action sociale (CCAS) de Privas (Ardèche). Elle a auparavant travaillé pendant 5 ans à la Direction des solidarités du conseil départemental de l’Ardèche.

 

  • Julie Ravenne Benyahia a été nommée, le 19 février, conseillère justice en charge de la protection de l’enfance et de la lutte contre la maltraitance au cabinet de la ministre déléguée chargée de l’Enfance, de la Jeunesse et des Familles. Le 4 mars, Alexis Adalla Charpiot a, quant à lui, été nommé conseiller protection de l’enfance et soutien à la parentalité. Jusqu’alors directeur délégué auprès du directeur général de la Fédération des particuliers employeurs de France (Fepem) et délégué général de Fédération Mandataires, depuis mars 2023, cet administrateur adjoint du Sénat a été directeur général adjoint en charge du Pôle Solidarités du conseil départemental de l’Orne, puis directeur général adjoint chargé de la Délégation Solidarités du conseil départemental de l’Eure.

 

  • Patrick Guionneau, inspecteur hors classe de l’action sanitaire et sociale, est renouvelé, à compter du 29 avril, dans ses fonctions de directeur régional et interdépartemental adjoint de l’hébergement et du logement de la région Ile-de-France.

 

  • Sébastien Debeaumont, directeur général adjoint, est chargé d’exercer par intérim, à compter du 29 avril, les fonctions de directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS) de Provence-Alpes-Côte d’Azur.

 

  • Eric Grognier, conseiller principal d’éducation des établissements d’enseignement agricole hors classe, a été nommé, le 15 avril, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de l’Indre.

 

  • Ulric de La Batut est nommé, à compter du 22 avril, conseiller budgétaire au cabinet de la ministre déléguée chargée des Personnes âgées et des Personnes handicapées.

 

  • Sandra Emsellem a été nommée, le 10 avril, conseillère en charge des services déconcentrés au cabinet de la ministre du Travail, de la Santé et des Solidarités.

 

  • Olivier Paternoster, attaché principal d’administration de l’Etat, a été nommé, à compter du 25 mars, directeur de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) de l’Ain. Il était jusqu’à présent directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de la Meuse.

 

  • Mickaël Benzaqui, agent contractuel, a été nommé, le 15 avril, sous-directeur de l’accès aux soins et du premier recours à la Direction générale de l’offre de soins (DGOS), à l’administration centrale du ministère du Travail, de la Santé et des Solidarités.

 

Hélène Lussier a pris, le 18 mars, ses fonctions de cheffe du service évaluation au sein de la Direction de la qualité de l’accompagnement social et médico-social (DiQASM) de la Haute Autorité de santé (HAS). Consultante médico-sociale et évaluatrice externe indépendante depuis janvier 2023, elle succède à Sandra Grimaldi, qui a rejoint la Communauté européenne d’Alsace en octobre 2023 comme directrice adjointe appui et pilotage à la Direction générale adjointe Solidarités. De janvier 2015 à octobre 2020, Hélène Lussier a été responsable qualité et prévention des risques professionnels de l’association Envoludia, qui accompagne près de 800 enfants et adultes touchés par un handicap neuromoteur ou des troubles du neurodéveloppement dans 22 sites en Ile-de-France et dans les Alpes de Haute-Provence, avant de devenir responsable qualité au sein de l’association Coallia, notamment gestionnaire de 56 établissements et services pour personnes âgées et en situation de handicap, répartis dans 19 départements.

 

  • Pascale Roberdeau-Beauge, directrice du travail, a été nommée, le 15 avril, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) du Var.

 

  • Frédéric Phaure, directeur de classe exceptionnelle des services de la direction de la protection judiciaire de la jeunesse, a été nommé, le 11 mars, directeur de la Direction interrégionale de la protection judiciaire de la jeunesse (DIRPJJ) Grand Nord. Depuis le 1er septembre 2019, il était le directeur général de l’Ecole nationale de protection judiciaire de la jeunesse (ENPJJ), à Roubaix.

 

  • Stéphane Renaot est, depuis février, le nouveau Correspondant départemental de l’Association des directeurs au service des personnes âgées (AD-PA) pour la ville et le département de Paris. Il est directeur général de l’Association de soins et d’aide à domicile (ASAD).

 

  • Grégory Laborde, conseiller principal d’éducation des établissements d’enseignement agricole de classe normale, est nommé, à compter du 15 avril, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de l’Yonne.

 

  • Jérôme d’Harcourt, inspecteur des finances de 1re classe, a été nommé, le 6 mars, délégué interministériel pour l’hébergement et l’accès au logement des personnes sans abri ou mal logées. Il succède à Sylvain Mathieu.

 

  • Clémence Lacour a été nommée, le 8 avril, membre titulaire au Conseil de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) au titre des représentants des associations œuvrant au niveau national pour les personnes âgées. Désignée par la Fédération nationale avenir et qualité de vie des personnes âgées (FNAQPA), elle remplace Adeline Leberche.

 

  • Emilie Dupont, inspectrice principale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes, a été nommée, le 8 avril, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) des Deux-Sèvres.

 

  • Benoît Hamon a été élu, le 10 avril, futur président d’ESS France, l’association représentative des acteurs et réseaux de l’économie sociale et solidaire. L’ancien candidat à l’élection présidentielle, après avoir été député, ministre délégué chargé de l’Economie sociale et solidaire et de la Consommation, puis ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, est, depuis 2021, directeur général de l’ONG internationale SINGA Global, qui intervient dans le domaine de l’inclusion des personnes réfugiées et nouvelles arrivantes. Benoît Hamon succédera officiellement à l’actuel président d’ESS France, Jérôme Saddier, le 12 juin, lors d’un congrès organisé à l’occasion des 10 ans de la loi ESS de 2014.

 

  • Cécile Lambert et Mathilde Marmier ont chacune, depuis le 5 mars, un champ de compétences élargi au sein du pôle social du cabinet du Premier ministre. La première a été nommée conseillère organisation et financement des soins, grand âge ; la seconde conseillère santé publique, handicap. Elles se partagent les fonctions de Marion Marty, qui ne sera restée qu’un mois conseillère handicap et grand âge à Matignon.

 

  • Valentine Tchou-Conraux, conseillère sociale, a été nommée, le 25 mars, conseillère sociale et sport au cabinet de la ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse.

 

  • Charlotte Faïsse et Grégory Wirth ont été nommés, le 4 mars, respectivement conseillère en charge de la transformation de l’offre médico-sociale et conseiller en charge de l’école inclusive et de l’emploi au cabinet de la ministre déléguée chargée des Personnes âgées et des Personnes handicapées. Deux jours plus tard, Alix de Roubin a été nommée conseillère en charge du virage domiciliaire, de la prévention de la perte d’autonomie et de la lutte contre les maltraitances et, le lendemain, Sandrine Miclon-Hautbois conseillère en charge de la simplification des parcours et des prestations sociales.

 

  • Antony Montagne, ingénieur en chef du génie sanitaire, a été nommé, à compter du 1er avril, directeur adjoint de la Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DREETS) de Nouvelle-Aquitaine, chargé des fonctions de directeur régional délégué. Il succède à Chantal Petitot, inspectrice de l’action sanitaire et sociale de classe exceptionnelle.

 

  • Alexandre Vallée a été nommé, le 18 mars, conseiller prévention, santé publique et innovation des prises en charge au cabinet du ministre délégué chargé de la Santé et de la Prévention.

 

  • Delphine Morel, attachée principale d’administration de l’Etat, a été désignée, à compter du 1er avril, secrétaire générale du Haut Conseil à la vie associative.

 

  • Caroline Bray a été nommée, le 15 mars, conseillère hébergement d’urgence et Logement d’abord au cabinet du ministre délégué chargé du Logement.

 

  • Aurélien Besson, jusqu’alors inspecteur des affaires sociales de 1re classe, a été promu, le 5 avril inspecteur général des affaires sociales à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

Jinous Hanafi a été promue, en janvier, directrice générale adjointe chargée du pôle Solidarités du conseil départemental d’Eure-et-Loir. Jusqu’à cette date DGA adjointe, elle succède à Chantal Marchand. De mai 2005 à mai 2011, Jinous Hanafi a été directrice des territoires de la solidarité au conseil départemental du Loiret, avant de devenir, jusqu’en novembre 2017, adjointe au directeur général des solidarités du conseil départemental du Loir-et-Cher. Elle a également été directrice de la solidarité du conseil départemental de la Mayenne.

 

  • Julien Luczak, directeur-adjoint du travail, responsable du pôle « travail » à la Direction de la cohésion sociale, du travail, de l’emploi et de la population (DCSTEP) à Saint-Pierre-et-Miquelon, est chargé, à compter du 1er avril, de l’intérim du directeur de la DCSTEP. Il remplace Sylvie Bernot, directrice du travail.

 

  • Mradabi Ali est renouvelé, à compter du 1er avril, pour une dernière période de 3 ans, directeur régional aux droits des femmes et à l’égalité des Pays de la Loire.

 

  • Anoutchka Chabeau, inspectrice de l’action sanitaire et sociale de classe exceptionnelle, a pris, lundi 11 mars, ses fonctions de directrice de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) du Bas-Rhin. Elle était jusqu’alors Commissaire à la lutte contre la pauvreté auprès du préfet de région Grand Est.

 

  • Jean-François de Montgolfier, maître des requêtes au Conseil d’Etat, a été nommé, le 6 mars, président du collège de déontologie de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

  • Yaëlle Reynaud a été nommée, le 25 mars, conseillère en charge de la lutte contre les violences faites aux femmes et la traite des êtres humains au cabinet de la ministre déléguée chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations.

 

  • Nicolas Drouart, inspecteur de l’action sanitaire et sociale de classe exceptionnelle, a été nommé, le 19 février, directeur de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) d’Eure-et-Loir.

 

  • Yanis M’Zali a été nommé, le 9 février, conseiller diplomatique et discours au cabinet de la ministre du Travail, de la Santé et des Solidarités.

 

  • David Blin a été nommé, le 15 février, directeur du cabinet de la ministre déléguée chargée de l’Enfance, de la Jeunesse et des Familles. Jusqu’au 11 décembre 2023, il était directeur adjoint du cabinet chargé de l’enfance, de la parentalité et des politiques sociales et familiales au cabinet de la ministre des Solidarités et des Familles, Aurore Bergé. Parallèlement, Thomas Collin et Pauline Domingo ont été nommés respectivement, les 13 et 15 février, directeur adjoint du cabinet chargé de la jeunesse et directrice adjointe du cabinet chargée de l’enfance et des familles. Enfin, My-Lan Nguyen a été nommée, le 21 février, conseillère en charge des relations avec le Parlement, le monde économique et de l’attractivité des métiers.

 

  • Jean-Pierre Coudre est, depuis début février, le préfigurateur du gérontopôle de la région Centre-Val de Loire. Il était auparavant directeur de l’établissement Atmosphère Aides et Soins à Domicile et chargé du développement des activités à domicile, à Paris.

 

  • Hadrien Mignon a été nommé, le 9 février, conseiller en charge du risque autonomie et du financement de l’offre médico-sociale au cabinet de la ministre déléguée chargée des Personnes âgées et des Personnes handicapées. Le même jour, Julie Bloch-Delmas a été nommée conseillère accessibilité universelle, participation et citoyenneté, sport et jeux Olympiques et Paralympiques.

 

  • Olivier Claudon est, depuis décembre 2023, le nouveau directeur général de l’Adapei-Aria de Vendée, qui gère une centaine d’établissements et services (1 800 salariés, plus de 5 000 personnes en situation de handicap accompagnées). Il était auparavant directeur général de l’Association Montjoie, basée au Mans.

 

  • Aude Casassus a pris, le 1er mars, ses fonctions de directrice des ressources de l’EN3S, l’école des dirigeants de la protection sociale, succédant ainsi à Guillaume Paradas. Juriste de formation, elle a rejoint, en 2003, le service contentieux de la CPAM du Rhône, où elle a ensuite occupé différentes fonctions au sein du cabinet du directeur, avant d’intégrer la 53e promotion de l’EN3S. A l’issue de sa scolarité, en 2015, Aude Casassus a travaillé à la CAF de la Loire, en tant que responsable du secteur prestations, puis chef de projets Direction. En 2019, elle a été nommée directrice de la production et de la relation clients des Assurés et Employeurs de la CPAM de Saône-et-Loire. Comme directrice des ressources de l’EN3S, Aude Casassus a notamment en charge le budget, les ressources humaines, la conduite du dialogue social, la politique achats et la stratégie immobilière de l’Ecole.

 

  • Alain Renais et Anthony Longuet, respectivement inspecteur hors classe de l’action sanitaire et sociale et directeur adjoint du travail, ont tous deux été nommés, le 18 mars directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) du Finistère.

 

  • Bruno Lemarchand est, depuis fin 2023, le nouveau directeur du Centre communal d’action sociale (CCAS) d’Ifs, dans le Calvados. Titulaire d’un master en management des organisations sociales de l’IAE de Caen, il a auparavant travaillé pendant près de 7 ans au sein d’une association du champ du handicap, l’APAEI des Pays d’Auge et de Falaise.

 

  • Jérôme Giudicelli, administrateur de l’Etat du grade transitoire, prend, à compter du 18 mars, ses fonctions de directeur de la Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DREETS) des Pays de la Loire. Il remplace Marie-Pierre Durand.

 

  • Didier Aubineau, inspecteur de l’action sanitaire et sociale de classe exceptionnelle, actuel directeur régional délégué, est chargé d’assurer, à compter du 15 mars, l’intérim du directeur de la Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DREETS) du Centre-Val de Loire.

 

  • Philippe Caillol, magistrat du premier grade, est renouvelé, à compter du 15 mars, dans ses fonctions de chef du service de l’accès au droit et à la justice et de l’aide aux victimes à l’administration centrale du ministère de la Justice.

 

Camille Tubiana est nommée, à compter du 15 mars, directrice générale de l’Etablissement public d’insertion de la défense (EPIDE), dont le siège est situé à Malakoff (Hauts-de-Seine). Ancienne directrice du cabinet de la secrétaire d’Etat chargée de la Jeunesse et du Service national universel, entre mi-juillet 2022 et fin novembre 2023, cette diplômée de l’Institut d’études politiques de Paris succède à Florence Gerard-Chalet, qui dirigeait l’établissement depuis le 20 mai 2020. Placé sous la double tutelle des ministères chargés du Travail et de la Cohésion des Territoires, l’EPIDE est un acteur de l’insertion des jeunes de 17 à 25 ans sortis du système scolaire sans diplôme ni qualification professionnelle. Dans ses 20 centres, ces jeunes, appelés les volontaires de l’EPIDE, sont accueillis en internat. Camille Tubiana a également été préfète déléguée pour l’égalité des chances auprès du préfet de la région Hauts-de-France et une éphémère adjointe au maire d’Evreux (Eure) chargée des affaires sociales et du CCAS.

 

  • Cécilie Cristia-Leroy est renouvelée, à compter du 12 mars, dans ses fonctions de commissaire à la lutte contre la pauvreté auprès de la préfète de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

 

  • Samira Bekhti a été nommée, le 26 février, conseillère chargée de la territorialisation du système de santé au cabinet du ministre délégué chargé de la Santé et de la Prévention.

 

  • Françoise Lesauvage, directrice du travail, est nommée, à compter du 18 mars, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) des Alpes-de-Haute-Provence.

 

  • Gilles Halbout a été nommé, le 13 mars, chef du pôle et conseiller éducation, jeunesse, enseignement supérieur et sports au cabinet du Premier ministre.

 

  • Antoine-Mathieu Nicoli a été nommé, le 1er mars, directeur adjoint du cabinet du ministre délégué chargé de la Santé et de la Prévention.

 

  • Jean-Charles Rochard est, depuis le 2 janvier, le nouveau directeur départemental du Cher de l’Agence régionale de santé (ARS) Centre-Val de Loire. Auparavant consultant indépendant en stratégie et affaires publiques, ce diplômé de l’IEP de Paris et d’un 3e cycle en gestion publique et en droit de la santé a, notamment, travaillé à l’ADEME, avant de rejoindre le Conseil national de l’ordre des pharmaciens, dont il a été le secrétaire général.

 

  • Virginie Sene-Rouquier a été nommée, le 4 mars, conseillère chargée de l’intégration et de l’asile au cabinet de la secrétaire d’Etat chargée de la Citoyenneté. Ancienne secrétaire générale de l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII), de janvier 2016 à avril 2019, elle était jusqu’alors sous-directrice des ressources et de l’accompagnement au changement au sein de la Direction de la transformation numérique (DTNUM) du ministère de l’Intérieur et des Outre-mer.

 

Charly Chevalley a pris, le 5 février, ses fonctions de directeur de l’offre médico-sociale de l’Agence régionale de santé (ARS) Hauts-de-France. Ancien directeur de la stratégie et du développement du Groupement des associations partenaires d’action sociale (GAPAS), gestionnaire de 40 établissements et services spécialisés dans les Hauts-de-France et l’Ile-de-France, ce diplômé de l’EHESP et de Sciences Po Paris a été, à partir de 2022, conseiller « transformation de l’offre médico-sociale, attractivité des métiers et autodétermination » au cabinet des deux dernières ministres déléguées chargées des Personnes handicapées.

 

  • Isabelle Grimaud est renouvelée, à compter du 12 mars, dans ses fonctions de commissaire à la lutte contre la pauvreté auprès du préfet de la région Nouvelle-Aquitaine.

 

  • Cyril Duwoye, administrateur de l’Etat du deuxième grade, a été nommé, à compter du 26 février, directeur de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) d’Ille-et-Vilaine. Jusqu’alors DDETS du département voisin du Morbihan, il succède à Philippe Alexandre.

 

  • Barbara Granatelli a été nommée, le 14 février, conseillère jeunesse, prospective et engagement en charge des affaires européennes et internationales au cabinet de la ministre déléguée chargée de l’Enfance, de la Jeunesse et des Familles. La veille, Hadrien Coisne avait été nommé conseiller élus locaux, collectivités et politiques territoriales.

 

  • Raphaël Lagarde a été nommé, le 2 janvier, directeur de la Délégation départementale du Finistère de l’Agence régionale de santé (ARS) Bretagne. Cet ancien directeur d’EHPAD, jusqu’alors directeur du Centre hospitalier de Figeac (Lot), succède à Jean-Paul Mongeat, qui a fait valoir ses droits à la retraite.

 

Cathie Dheilly a pris, début janvier, ses fonctions de directrice générale adjointe des solidarités et de l’insertion du conseil départemental de la Somme. Après deux années à la mairie de Montluçon comme directrice famille-éducation-jeunesse, cette conseillère en économie sociale familiale de formation effectue ainsi un retour aux sources. Cathie Dheilly a déjà travaillé près de 27 ans au conseil départemental de la Somme, où elle a notamment été adjointe à la DGA des solidarités et de l’insertion.

 

  • Laurent Badiou, directeur du travail, est nommé, à compter du 18 mars, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) de la Loire.

 

  • Saindou Boina Said est, depuis janvier, le Correspondant départemental de l’Association des directeurs au service des personnes âgées (AD-PA) pour le département de Mayotte. Il travaille au sein de la direction de l’association Fahamou Maecha (Prévention sur les aléas de la vie).

 

  • Sophie Martinon, directrice générale adjointe, est chargée d’exercer, par intérim, à compter du 4 mars, les fonctions de directrice générale de l’Agence régionale de santé (ARS) d’Ile-de-France. Elle remplace Amélie Verdier, inspectrice générale des finances, nommée, le même jour, directrice générale des finances publiques au ministère de l’Economie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique.

 

  • Muriel Chemin, attachée d’administration hors classe de l’Etat, a été nommée, le 12 février, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) de l’Ain.

 

  • Ahez Le Meur a été reconduite, le 1er mars, dans ses fonctions de directrice régionale aux droits des femmes et à l’égalité de Bretagne, pour une nouvelle et dernière période de 3 ans.

 

  • Christèle Gautier a été nommée, le 9 février, conseillère chargée du renforcement des soins palliatifs, de la fin de vie et de la santé populationnelle au cabinet du ministre délégué chargé de la Santé et de la Prévention.

 

Serge Fayolle a été nommé, le 1er février, directeur de la Délégation départementale de Haute-Loire de l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes. Précédemment directeur adjoint de la Délégation départementale de la Loire, depuis avril 2021, cet inspecteur de l’action sanitaire et sociale remplace Loïc Biot. Serge Fayolle avait rejoint la direction de l’autonomie de l’ARS Rhône-Alpes en 2013 comme responsable de l’organisation de l’offre et du pilotage de la contractualisation pour le secteur personnes âgées.

 

  • Noémie Gaddarkhan a été nommée, le 9 février, conseillère éducation, santé, protection sociale, jeunesse et sports au cabinet de la ministre déléguée chargée des Outre-mer.

 

  • Valérie Moine a été nommée, le 26 février, membre suppléante du Comité interministériel consultatif d’action sociale des administrations de l’Etat. Elle remplace Eric Tavernier au titre des représentants du personnel, sur proposition de la CFDT.

 

  • François Gautier, administrateur de l’Etat du premier grade, a été nommé, le 26 janvier, commissaire à la lutte contre la pauvreté auprès du préfet de la région Pays de la Loire.

 

  • Jean-Christophe Amarantinis a été nommé, le 16 février, membre titulaire du Conseil de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA). Il y représente le Syndicat national des établissements, résidences et services d’aide à domicile privés pour personnes âgées (SYNERPA), dont il est le président. Au sein du Conseil de la CNSA, Jean-Christophe Amarantinis remplace l’ancienne déléguée générale du SYNERPA, Florence Arnaiz-Maumé.

 

  • Charlotte Cardin-Taillia a été nommée, le 9 février, conseillère fonction publique hospitalière, neutralité, égalité et diversité dans le service public au cabinet du ministre de la Transformation et de la Fonction publiques.

 

Mili Spahic a pris, le 15 janvier, ses fonctions de directeur général adjoint de l’Agence régional de santé (ARS) Grand Est. Plus spécifiquement en charge de l’animation territoriale et du pilotage du déploiement territorialisé des politiques régionales de santé, il succède André Bernay. Auparavant, Mili Spahic était chargé, au sein d’Expertise France, d’un programme visant à soutenir la mise en place de réformes et de financements pérennes pour des politiques de santé dans l’Union européenne.

 

  • Mohamed Amoura a été nommé, le 9 février, conseiller chargé de la politique de la ville et de la société civile au cabinet de la secrétaire d’Etat chargée de la Citoyenneté et de la Ville. Le même jour, Laurence Langa a été nommée conseillère chargée du budget, des contrats de ville et de la simplification. Enfin, à compter du lundi 26 février, Audrey Baconnais-Rosez est nommée conseillère chargée de la prévention de la délinquance et de la lutte contre la radicalisation.

 

  • Nathanaël Abecera, inspecteur des affaires sociales de première classe, a été promu, le 20 février, inspecteur général des affaires sociales, à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

Ludovic Le Merrer est, depuis le 2 janvier, le nouveau directeur départemental du Calvados de l’Agence régionale de santé (ARS) Normandie. Juriste de formation, cet inspecteur hors classe de l’action sanitaire et sociale succède à Magali Jacquet, devenue directrice de la CAF de la Mayenne. Ludovic Le Merrer a été directeur d’EHPAD, avant de devenir directeur général de l’association Les eaux vives (membre d’Emmaüs France). Il a intégré la Croix-Rouge française en 2018, d’abord comme directeur régional Grand-Ouest, puis, à partir de novembre 2022, directeur national adjoint au développement Métropole et Outre-Mer. En septembre 2023, il part en mission à Mayotte auprès de la préfecture et de la DEETS, dans le cadre de la gestion de la crise de l’eau qui sévit dans l’île. Ludovic Le Merrer enseigne le droit des établissements sanitaires et médico-sociaux au sein du CNAM.

 

  • Matthieu Bourasseau a été nommé, le 13 février, conseiller budgétaire, prestations sociales et exécution des réformes au cabinet de la ministre déléguée chargée de l’Enfance, de la Jeunesse et des Familles.

 

  • Corinne Berrieix, directrice adjointe du travail, a été nommée, le 12 février, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) de l’Eure.

 

  • Gaëlle Ouvrard est, depuis décembre 2023, la nouvelle Correspondante départementale de l’Association des directeurs au service des personnes âgées (AD-PA) pour le département de la Vienne. A cette même date, elle a été promue directrice de l’EHPAD des Rousselières, à Pleumartin, dont elle était auparavant l’infirmière coordinatrice. Gaëlle Ouvrard succède à Eric-Angelo Bellini, qui a fait valoir ses droits à la retraite.

 

  • Feriel Herlaut a été nommée, le 16 février, cheffe de cabinet du ministre délégué chargé du Logement.

 

  • Harmonie Sala Guinard a été nommée, à compter du 13 février, cheffe de cabinet de la ministre déléguée chargée de l’Enfance, de la Jeunesse et des Familles.

 

  • Méhidine Faroudj, magistrat du premier grade, a été nommé, le 30 janvier, sous-directeur des missions de protection judiciaire et éducatives à la Direction de la protection judiciaire de la jeunesse (DPJJ) du ministère de la Justice.

 

  • Frédéric Favié a été nommé, le 19 février, président du conseil d’administration du Fonds de solidarité vieillesse (FSV).

 

  • Maëlig Le Bayon a été nommé, le 9 février, directeur du cabinet de la ministre déléguée chargée des Personnes âgées et des Personnes handicapées.

Voici les autres membres du cabinet de Fadila Khattabi nommés le même jour :

– Marianne Cornu-Pauchet, directrice adjointe du cabinet ;

– Andréa Khoshkhou, cheffe de cabinet ;

– Julien Franchina, conseiller communication, presse et stratégie ;

– Baptiste Portail, conseiller parlementaire.

 

  • Sophie Boudot, attachée d’administration hors classe de l’Etat, prend, lundi 19 février, ses fonctions de directrice de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) du Gard. Elle était jusqu’alors directrice de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de Lozère.

 

  • François Mengin Lecreulx, déjà conseiller chargé de la solidarité, a été promu, le 12 février, directeur adjoint du cabinet de la ministre du Travail, de la Santé et des Solidarités, chargé des solidarités et des personnes âgées.

 

  • Carole Souvignet, attachée principale d’administration de l’Etat, a été nommée, le 15 janvier, directrice de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de la Haute-Loire.

 

  • Benjamin Ferras, inspecteur des affaires sociales de première classe, a été promu, à compter du 1er février, inspecteur général des affaires sociales à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

  • François Hecker a été nommé, le 18 janvier, président de la Fondation MMA Solidarité, fondation d’entreprise au service du handicap. Succédant à Michel Ridou, élu président d’honneur, François Hecker a réalisé l’ensemble de sa carrière chez Covéa/MMA à des postes stratégiques.

 

Nadia Laporte-Phoeun est, depuis début janvier, la nouvelle directrice de l’autonomie et de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) au sein de la Direction générale adjointe Solidarités du conseil départemental de l’Essonne. Déjà directrice de l’autonomie du conseil départemental du Val-de-Marne entre 2013 et décembre 2021, cette diplômée de l’EHESP était, depuis 2 ans, directrice de la protection de la santé et de l’autonomie de l’Agence régionale de santé (ARS) Nouvelle-Aquitaine.

 

  • Bruno Labatut-Couairon, directeur adjoint du travail, a été nommé, le 1er février, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) du Tarn.

 

  • Astrid Odile Ibonok et Dominique Virlogeux ont été nommés, le 7 février, membres du comité d’évaluation de l’expérimentation visant à réduire le non-recours aux droits sociaux, en qualité de personnes concernées par les situations de précarité et d’exclusion.

 

Nadia Boulharouf a été nommée, à compter du 1er janvier, cheffe du département de gestion des directeurs au Centre national de gestion des praticiens hospitaliers et des personnels de direction de la fonction publique hospitalière (CNG). Directrice d’hôpital depuis 25 ans, elle était jusqu’alors responsable du département des affaires juridiques de l’ARS Ile-de France. Nadia Boulharouf remplace Alban Nizou.

 

  • Mohamed Bybi, attaché d’administration de l’Etat hors classe a été nommé, le 1er février, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) des Yvelines.

 

  • Stéphanne Reverre-Guépratte, inspectrice hors classe de l’action sanitaire et sociale, est reconduite, à compter du 15 février, dans ses fonctions de directrice régionale et interdépartementale adjointe de l’hébergement et du logement de la région d’Ile-de-France, directrice de l’unité départementale des Hauts-de-Seine.

 

  • François Mengin Lecreulx a été nommé, le 15 janvier, conseiller chargé de la solidarité au cabinet de la ministre du Travail, de la Santé et des Solidarités. Cet énarque était jusqu’alors directeur général des services de la ville de Reims et du Grand Reims.

 

  • Cédric Arcos a été nommé, le 9 février, directeur du cabinet du ministre délégué chargé de la Santé et de la Prévention. Trois jours plus tard, Charlotte Dewitte a été nommée cheffe de cabinet, conseillère spéciale.

 

  • Christophe Labedays, administrateur hors classe de la Ville de Paris, a été nommé, le 1er février, sous-directeur des ressources humaines et des relations sociales à la Direction de la protection judiciaire de la jeunesse (DPJJ) du ministère de la Justice.

 

Johan Girard a été nommé, le 2 janvier, directeur général adjoint chargé de la Délégation Solidarités du conseil départemental de l’Eure. Il succède à Alexis Adalla-Charpiot. Auparavant, cet ancien directeur d’EHPAD a notamment été directeur de la stratégie organisationnelle de l’association Adef Résidences. Johan Girard a également travaillé pendant un peu plus de 5 ans à la Croix-Rouge française, d’abord délégué national personnes âgées et domicile, puis directeur adjoint innovation et attractivité dans les établissements sociaux, médico-sociaux et de santé, enfin directeur délégué à la coordination des politiques publiques des métiers. Il est par ailleurs membre du Laboratoire des solutions de demain de la CNSA.

 

  • Murielle Pereyron remplace, depuis le 2 février, Sylvaine Spique comme membre titulaire du conseil de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) en tant que représentante des assurés sociaux sur désignation de la CGT.

 

  • Edouard Durand, inspecteur de la justice, a été nommé, le 8 février, premier vice-président chargé des fonctions de juge des enfants au tribunal judiciaire de Pontoise (Val-d’Oise).

 

  • Jérôme Charasse, administrateur de l’Etat du premier grade, est, depuis le 1er janvier, le nouveau directeur de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) du Puy-de-Dôme.

 

  • Justine Hochemain a été nommée, le 29 janvier, conseillère chargée des comptes sociaux au cabinet de la ministre du Travail, de la Santé et des Solidarités.

 

  • Véronique Deprez-Boudier a été nommée, le 7 février, préfète déléguée pour l’égalité des chances auprès de la préfète du Val-de-Marne. Elle était jusqu’alors sous-préfète de Calais.

 

Karine Chevreul a été nommée, le 1er février, membre du collège de la Haute Autorité de santé (HAS). Désignée par le président du Conseil économique, social et environnemental (CESE), elle remplace Isabelle Adenot pour la fin d’un mandat qui court jusqu’au 31 mai 2026. Karine Chevreul est médecin de santé publique à l’AP-HP depuis 2007 et professeure à l’université Paris Cité depuis 2015. Elle est titulaire d’une habilitation à diriger des recherches en santé publique et économie de la santé et d’un doctorat obtenu à la London School of Economics and Political Science. Elle a été chargée de recherche en économie de la santé à l’Institut de recherche et de documentation en économie de la santé (IRDES), chercheure associée au Centre international de recherche en économie de la santé (CIRES) de l’EN3S, puis conseillère technique auprès du ministre chargé de la santé de 2006 à 2007. Karine Chevreul est directrice d’ECEVE, une unité de recherche de l’INSERM et l’université Paris Cité spécialisée dans la recherche sur les services, interventions et politiques en santé.

 

  • Magali Guegan, attachée principale d’administration de l’Etat, a été nommée, le 1er février, sur un emploi des services d’inspection générale ou de contrôle à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

  • Bruno Bois est renouvelé, jusqu’au 30 janvier 2025, dans ses fonctions de directeur adjoint des populations de Guyane, chargé des politiques sociales, de prévention et de l’inclusion.

 

  • Marion Marty a été nommée, le 23 janvier, conseillère handicap et grand âge au cabinet du Premier ministre.

Voici les autres membres du pôle social du cabinet de Gabriel Attal :

– Cécile Lambert, conseillère organisation et financement des soins ;

– Mathilde Marmier, conseillère santé des populations, produits de santé et bioéthique ;

– Charles Boriaud, conseiller comptes sociaux ;

– Charlotte Galland, conseillère solidarités, égalité femmes hommes et lutte contre les discriminations ;

– Charles Mahy, conseiller travail et emploi ;

– Nicolas Scotte, conseiller protection sociale.

 

  • Marguerite Moleux, inspectrice des affaires sociales de 1re classe, a été promue, à compter du 1er février, inspectrice générale des affaires sociales à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

  • Alain Testot, directeur du travail, est nommé, à compter du 5 février, directeur adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) du Rhône.

 

Annyvonne Auffret a été nommée, le 11 décembre 2023, directrice de la Délégation territoriale de l’Agence régionale de santé (ARS) Pays de la Loire pour le département du Maine-et-Loire. Précédemment DRH de cette même ARS, depuis juillet 2018, cette inspectrice de l’action sanitaire et sociale diplômée de l’EHESP succède à Isabelle Monnier.

 

  • Marie-Christine Wencel, inspectrice en chef de santé publique vétérinaire, a été nommée, le 1er février, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de l’Yonne.

 

  • Stéphanie Dupays, inspectrice des affaires sociales de 1re classe, est promue, à compter du 15 février, inspectrice générale des affaires sociales à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

Cécile Tagliana a pris, le lundi 8 janvier, ses fonctions de directrice générale adjointe de l’Agence régionale de santé (ARS) Nouvelle-Aquitaine. Elle succède à succède à Véronique Billaud. Depuis février 2023, Cécile Tagliana était la déléguée interministérielle à la prévention et à la lutte contre la pauvreté, après avoir été, à partir de 2020, commissaire à la lutte contre la pauvreté en Ile-de-France. Diplômée de Sciences Po Paris et de l’ENA, Cécile Tagliana a été conseillère santé-autonomie au cabinet de Manuel Valls, alors Premier ministre, avant de devenir, pendant 4 ans (2016-2020), adjointe au directeur général de la cohésion sociale (DGCS).

 

  • Vincent Mirou a été promu, fin 2023, directeur de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) de Seine-Saint-Denis. Auparavant directeur adjoint, il succède à Clotilde Durand, qui a rejoint la Direction générale de l’offre de soins (DGOS) du ministère de la Santé et de la Prévention.

 

  • Vincent Cousin, inspecteur général de santé publique vétérinaire de classe normale, est nommé, à compter du 1er février, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de la Dordogne.

 

Jean Lessi a pris, lundi 8 janvier, ses fonctions de directeur général de la Haute Autorité de santé (HAS). Il succède à Fabienne Bartoli. Maître des Requêtes au sein du Conseil d’Etat, Jean Lessi est titulaire d’un master en affaires publiques obtenu en 2006 à l’IEP de Paris et diplômé de l’ENA (promotion « Willy Brandt »). Il a débuté son parcours professionnel au Conseil d’Etat, où il a occupé plusieurs fonctions. Rapporteur au sein de la première chambre de la section du contentieux (2009-2013), compétente pour les litiges en matière sanitaire et sociale, il intègre ensuite, toujours en tant que rapporteur, la section sociale (2012-2013), avant d’être nommé responsable du Centre de recherches et de diffusion juridiques (CRDJ). Jean Lessi a également été secrétaire général de la Commission nationale pour la transparence financière de la vie politique et de la Commission de l’informatique et des libertés (CNIL). De retour au sein du Conseil d’Etat en avril 2020, il redevient alors membre de la section sociale.

 

  • Catherine Charvoz, attachée d’administration de l’Etat hors classe, est nommée, à compter du 1er février, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) de l’Isère.

 

  • Alexandre Grosse, administrateur de l’Etat du grade transitoire, est nommé, à compter du 1er février, sur un emploi des services d’inspection générale ou de contrôle à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

  • Anne Leboucher, inspectrice en chef de santé publique vétérinaire, a été nommée, le 15 janvier, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de l’Ardèche.

 

  • Frédérique Racon, administratrice de l’Etat, a été nommée, à compter du 1er janvier, sur un emploi des services d’inspection générale ou de contrôle à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

  • Cécile Lambert, administratrice de l’Etat du grade transitoire, a été reconduite, à compter du 15 janvier, dans ses fonctions de cheffe de service, adjointe à la directrice générale de l’offre de soins (DGOS), à l’administration centrale du ministère chargé de la santé.

 

  • Hélène Caron est renouvelée, à compter du 1er février, dans ses fonctions de directrice régionale aux droits des femmes et à l’égalité de Provence-Alpes-Côte d’Azur.

 

  • Giuliano De Franchis et Lucie Ligier ont été nommés, le 13 janvier, au cabinet de la ministre du Travail, de la Santé et des Solidarités. Le premier comme conseiller technique chargé du marché du travail, de l’assurance chômage, de l’emploi des seniors et de l’insertion ; la seconde comme conseillère technique chargée de l’offre de soins et du Covid-19.

 

Djamila Tedjani a été nommée, le 24 janvier, directrice des ressources humaines du groupe Oui Care, dont le siège est basé au Mans. Diplômée de l’IPAG et titulaire d’une maîtrise en GRH, elle a effectué l’ensemble de sa carrière au sein des services RH de plusieurs grands groupes (Vivendi, Atalian, Veolia). Le groupe Oui Care, qui se présente comme le leader des services à domicile en France, emploie 20 000 salariés répartis dans ses 16 marques : O2, APEF, France Présence, Interdomicilio, Les Bienveillants, Nounou Expert, Autonomia…

 

  • Benoist Jolly, directeur fonctionnel de 2e groupe, directeur des missions éducatives à la Direction interrégionale de la protection judiciaire de la jeunesse (DIRPJJ) Grand Nord, est chargé d’exercer par intérim, à compter du 1er février, les fonctions de directeur de cette DIRPJJ.

 

  • Yann Bubien et Sophie Baron ont été nommés, respectivement les 12 et 15 janvier, directeur et directrice adjoint(e) du cabinet de la ministre du Travail, de la Santé et des Solidarités.

 

  • Catherine Roumagnac a été promue, début décembre 2023, directrice générale adjointe chargée des Solidarités humaines du conseil départemental de l’Aude. Jusqu’alors directrice de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH), elle remplace René Ortega.

 

  • Marylène Lienafa a été nommée, le 1er septembre 2023, directrice adjointe en charge du secteur personnes âgées du centre hospitalier de l’agglomération montargoise (CHAM), dans le Loiret (297 lits d’EHPAD, 67 lits d’USLD, 15 lits d’UHR et 15 places d’accueil de jour). Diplômée de l’EHESP, cette D3S était auparavant directrice adjointe en charge du médico-social et des finances en Martinique (CH Le Marin et CH des Trois Ilets).

 

  • Georges-François Leclerc a été nommé, le 17 janvier, directeur du cabinet de la nouvelle ministre du Travail, de la Santé et des Solidarités, Catherine Vautrin. Doté d’une très longue expérience en cabinet et dans l’administration préfectorale, cet énarque (promotion Léon Gambetta) était, depuis le 19 juillet 2021, préfet des Hauts-de-France et préfet du Nord. En 2004, Georges-François Leclerc a été chargé de mission, chargé de la politique de la ville, de la rénovation urbaine, du budget au cabinet de la secrétaire d’Etat chargée de l’Intégration et de l’Egalité des chances… alors Catherine Vautrin.

 

  • Sébastien Moizan, directeur adjoint du travail, a été nommé, le 8 janvier, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) des Côtes-d’Armor.

 

  • Virginie Mallard-Desgouttes a pris, début novembre 2023, ses fonctions de directrice de la formation initiale de l’Ecole nationale supérieure de Sécurité sociale (EN3S). Jusqu’alors directrice de l’innovation et de la prospective de l’UCANSS, elle succède à Laetitia Jeanjean.

 

  • Patrice Lecocq a été nommé, le 2 janvier, sur un emploi des services d’inspection générale ou de contrôle à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

Inès Minin a pris, en décembre 2023, ses fonctions de déléguée générale du CCFD-Terre Solidaire. Cette ingénieure d’affaires de 43 ans est diplômée de la Sorbonne et de l’ESCG Paris. Depuis sa création, le CCFD-Terre Solidaire œuvre pour lutter contre les causes profondes de la faim et de la pauvreté dans le monde, en mettant en œuvre des projets de développement durable, en promouvant la justice sociale et en plaidant pour des politiques équitables. En 2009, Inès Minin a intégré le cabinet du Haut-Commissaire à la jeunesse et aux solidarités actives, Martin Hirsch, comme conseillère technique pour la jeunesse. Elle a notamment travaillé au développement du service civique, jusqu’en 2010. Elle rejoint ensuite la CFDT, dont elle deviendra secrétaire nationale en 2014, responsable de la politique des garanties collectives en matière de salaire, de la politique de consommation et pouvoir d’achat, de la politique de développement et des pratiques syndicales, et de la politique en direction des jeunes. Elle a terminé son second mandat à la CFDT en 2022. Fin 2022, Inès Minin a été nommée directrice générale de l’Association territoriale pour le développement de l’emploi et des compétences pour la Métropole de Nantes.

 

  • Dominique Blanc, magistrat de l’ordre judiciaire, a été nommé, à compter du 1er janvier, sur un emploi des services d’inspection générale ou de contrôle à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

  • Claude Balan, attaché principal d’administration de l’Etat, a été nommé, le 8 janvier, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) des Ardennes.

 

  • Franck Baldi, professeur technique hors classe, a été nommé, à compter du 1er janvier, directeur adjoint de la Direction interrégionale de la protection judiciaire de la jeunesse (DIRPJJ) Sud-Est.

 

  • Bertrand Moulin a pris, le 1er novembre 2023, ses fonctions de directeur général adjoint de l’Agence régionale de santé (ARS) Centre-Val de Loire. Depuis 2017, il était directeur de la Délégation départementale du Cher de l’Agence.

 

  • Emmanuelle Michaud, directrice d’hôpital, a été nommée, à compter du 1er janvier, sur un emploi des services d’inspection générale ou de contrôle à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

  • Azadeh Akrami-Castanon, inspectrice des affaires sociales, a été nommée, le 15 janvier, directrice de l’unité départementale des Hauts-de-Seine à la Direction régionale et interdépartementale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DRIEETS) d’Ile-de-France. Elle remplace Claudine Sanfaute, directrice du travail hors classe.

 

  • Vanessa Descoubes a été promue, le 1er novembre 2023, directrice du Centre communal d’action sociale (CCAS) de Thouars (Deux-Sèvres). Jusqu’alors directrice adjointe, elle succède à Hervé Debenest. Depuis la même date, Omar Bonnaud la remplace comme directeur adjoint du CCAS.

 

  • Myriam Virevaire, ingénieure divisionnaire de l’agriculture et de l’environnement, a été nommée, le 8 janvier, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de l’Orne.

 

Olivier Coudin a pris, le 1er décembre 2023, ses fonctions de directeur de la Délégation départementale du Morbihan de l’Agence régionale de santé (ARS) Bretagne. Depuis septembre 2022, ce diplômé de l’EHESP, filière inspecteur des affaires sanitaires et sociales, était directeur de la Délégation départementale de l’Allier de l’ARS Auvergne Rhône-Alpes. Olivier Coudin succède à Claire Muzellec-Kabouche, qui a rejoint la Délégation interministérielle à l’aide aux victimes comme Conseillère santé et affaires sociales. Auparavant, il a travaillé pendant 12 ans à l’ARS Martinique, où il a successivement occupé les fonctions de responsable des ressources humaines, de directeur de l’offre médico-sociale, puis de directeur général adjoint.

 

  • Isabelle Golfier, attachée d’administration de l’Etat hors classe, a été nommée, à compter du 1er janvier, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) des Pyrénées-Atlantiques.

 

  • Marie-Caroline Bonnet-Galzy, inspectrice générale des affaires sociales, a été nommée, le 17 novembre 2023, présidente du conseil d’administration du Centre national de gestion des praticiens hospitaliers et des personnels de direction de la fonction publique hospitalière (CNG). Catherine Geindre, membre du collège de la Haute Autorité de santé (HAS), a été nommée, le même jour, vice-présidente du conseil d’administration du CNG.

 

  • Manuela Cheviot a rejoint la Haute Autorité de santé (HAS) le 9 octobre 2023 en tant que cheffe du service recommandations de la Direction de la qualité de l’accompagnement social et médico-social (DIQASM). Auparavant cheffe de service adjointe du service de protection maternelle infantile (PMI) du conseil départemental de Seine-Saint-Denis, cette diplômée de Sciences Po Paris a débuté sa carrière à la DDASS du Val-de-Marne, avant d’intégrer l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES).

 

  • Marion Ruffat a été nommée, fin 2023, vice-présidente chargée des fonctions de juge des enfants au tribunal judiciaire d’Albi (Tarn). Elle était auparavant juge au tribunal judiciaire de Toulouse.

 

  • Noor-Yasmin Djataou, administratrice territoriale, a été nommée, à compter du 1er janvier, sur un emploi des services d’inspection générale ou de contrôle à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS). Elle était jusqu’alors conseillère chargée des métiers du social, de la petite enfance et du médico-social au cabinet de la ministre des Solidarités et des Familles, Aurore Bergé.

 

  • Valérie Bepoix, directrice du travail, a été nommée, le 1er janvier, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) des Landes.

 

  • Elodie Quenot a été promue, fin 2023, vice-présidente chargée des fonctions de juge des enfants au tribunal judiciaire de Dieppe (Seine-Maritime). Elle était jusqu’alors juge des enfants.

 

  • Diane Delaurens, inspectrice des affaires sociales de 2e classe, a été nommée, à compter du 1er janvier, inspectrice des affaires sociales de 1re classe à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

Anne Rubinstein prend, à compter du lundi 8 janvier, ses fonctions de déléguée interministérielle à la prévention et à la lutte contre la pauvreté. Jusqu’alors conseillère spéciale du ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse, elle succède à Cécile Tagliana. Ancienne professeure des écoles en zone d’éducation prioritaire (ZEP) en Seine-Saint-Denis, Anne Rubinstein a occupé de nombreux postes de cheffe de cabinet au sein de ministères, de collectivités locales et à l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP).

 

  • Mathias Camillo a été promu, fin 2023, directeur du Centre communal d’action sociale (CCAS) de Sarreguemines, en Moselle. Il succède à Serge Bée, qui a fait valoir ses droits à la retraite.

 

  • Caroline Belda, commissaire divisionnaire, a été nommée, le 1er janvier, contrôleure auprès de la Contrôleure générale des lieux de privation de liberté (CGLPL).

 

  • Mathilde Lemaitre-Fréour a été nommée, fin 2023, vice-présidente chargée des fonctions de juge des enfants au tribunal judiciaire de Saint-Nazaire. Elle était précédemment juge des enfants au tribunal judiciaire de Nantes.

 

  • Patrick Faugerolas a pris, le 2 janvier, la direction générale de l’Association hospitalière Sainte-Marie (AHSM), dont le siège est installé à Chamalières (Puy-de-Dôme). Cette association affiliée à la FEHAP gère 49 établissements et services (centres hospitaliers, EHPAD, ESAT, MAS…) répartis dans huit départements du quart Sud-Est de la France (plus de 5 700 salariés). Patrick Faugerolas était jusqu’alors directeur du centre hospitalier du Sud-Gironde.

 

  • Thibaut Lépine a été nommé, fin 2023, vice-président chargé des fonctions de juge des enfants au tribunal judiciaire de Nantes. Il était auparavant juge dans ce même tribunal.

 

  • Elise Jacquin-Dantin est, depuis le 30 octobre 2023, la nouvelle directrice du Centre communal d’action sociale (CCAS) de La Ravoire (Savoie). Elle succède à Emilie Chappaz.

 

  • Isabelle Brun-chanal, directrice adjointe du travail, a été nommée, le 1er janvier, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de Haute-Loire.

 

  • Romain Brochard est, depuis le 1er septembre 2023, le nouveau directeur général adjoint de l’Agence régionale de santé (ARS) Guyane, succédant à Alexandre de la Volpilière.

 

  • Karine Chiffoleau a été promue, le 1er novembre 2023, directrice du Centre communal d’action sociale (CCAS) de Sarzeau (Morbihan). Conseillère en économie sociale et familiale (CESF) de formation, elle succède à Viviane Feat, qui a fait valoir ses droits à la retraite. Arrivée au CCAS en 2007, Karine Chiffoleau a d’abord été responsable du service d’aide à domicile, avant de devenir, en 2019, coordinatrice du pôle personnes âgées.

 

Emmanuel Gagneux prend, à compter du mardi 2 janvier, ses fonctions de directeur général adjoint (DGA) de la Solidarité du conseil départemental de Seine-et-Marne. Occupant précédemment les mêmes fonctions dans le département de l’Oise, il succède à Jean-Luc Lods. Vice-président de l’ANDASS, Emmanuel Gagneux a déjà été directeur adjoint des Solidarités du conseil départemental des Ardennes, puis directeur de la Solidarité et de la Santé publique du conseil départemental de la Haute-Saône et DGA délégué aux politiques sociales du conseil départemental de l’Eure.

 

  • Hélène Tizon a été nommée, fin 2023, vice-présidente chargée des fonctions de juge des enfants au tribunal judiciaire de Bayonne. Elle était auparavant juge de l’application des peines au tribunal judiciaire de Dax.

 

  • Olivier Achtouk est nommé, à compter du 1er janvier, conseiller technique éducation jeunesse (pôle éducation, jeunesse, enseignement supérieur et sports) au cabinet de la Première ministre. Il remplace Luc Pham.

 

2023

 

Audrey Dufeu est, depuis août, la nouvelle directrice générale de l’ADAR44, première association d’aide à domicile de Loire-Atlantique (16 antennes, 1 500 salariés), membre du réseau UNA. Infirmière de formation, titulaire d’un Master Gestion, droit et économie de la santé obtenu à l’IFROSS (Université Jean Moulin Lyon 3), l’ancienne députée Renaissance de Loire-Atlantique a été vice-présidente de la Commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale durant le premier quinquennat d’Emmanuel Macron. Auteure du rapport intitulé « Réussir la transition démographique et lutter contre l’âgisme », remis le 12 décembre 2019 à Agnès Buzyn, alors ministre des Solidarités et de la Santé, Audrey Dufeu a déposé, en mars 2021, une proposition de loi visant à réussir la transition démographique pour lutter contre l’âgisme.

 

  • Julien Lhuillier-Solenik a été nommé, fin 2023, vice-président chargé des fonctions de juge des enfants au tribunal judiciaire de Thonon-Les-Bains. Il était précédemment juge d’instruction au tribunal judiciaire d’Annecy.

 

  • Agnès Gonin, directrice du travail hors classe, est nommée, à compter du 1er janvier 2024, directrice adjointe de la Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DREETS) d’Auvergne-Rhône-Alpes. Elle sera responsable du pôle « entreprises, emploi et solidarités ». Agnès Gonin est actuellement directrice de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) de l’Ain.

 

  • Rabia Hnida a été nommée, le 13 décembre, au Conseil national pour l’accès aux origines personnelles (CNAOP). Elle remplace Danielle Gaudry comme représentante de la confédération du mouvement du planning familial.

 

  • Karine Ducottet-Calmand a été nommée, fin 2023, vice-présidente chargée des fonctions de juge des enfants au tribunal judiciaire d’Annecy. Elle occupait jusqu’alors les mêmes fonctions au tribunal judiciaire de Grenoble.

 

  • Marie-Annick Lambert a été nommée, le 20 décembre, membre du conseil d’administration de l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP). Elle remplace Alain Laforet en qualité de personnalité qualifiée.

 

  • Cédric Arcos a été nommé, le 18 décembre, conseiller santé (pôle santé, solidarités, protection sociale, travail, plein emploi) au cabinet de la Première ministre.

 

  • Emeline Comte a été nommée, fin 2023, vice-présidente chargée des fonctions de juge des enfants au tribunal judiciaire de Besançon. Elle était auparavant juge des enfants au sein du même tribunal.

 

  • Arthur Aumoite, Julia Tabath et Violette Viannay ont été nommés, le 7 décembre, vice-présidents du Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH). Ils représentent, respectivement, Handi-Voice, l’AFM-Téléthon et l’Association des personnes de petite taille (APPT).

 

Betty Derache a été élue, en septembre, présidente de l’Association de directrices, directeurs, cadres de direction du secteur social, médico-social et sanitaire (ADC), dont elle était, depuis septembre 2020, la vice-présidente chargée du politique. Directrice de la plateforme Accompagnement social de l’association SAGESS, dont le siège est basé à Saint-Pourçain-sur-Sioule (Allier), cette titulaire du CAFDES succède à Daniel Carasco.

 

  • Mathias Ott a été nommé, le 7 décembre, directeur du cabinet de la ministre des Solidarités et des Familles. Auparavant préfet délégué pour l’égalité des chances auprès de la préfète du Val-de-Marne, il succède à Constance Bensussan.

 

  • Maryline Genieys, administratrice de l’Etat du deuxième grade, est renouvelée, à compter du 21 décembre, dans ses fonctions de sous-directrice de la gestion prévisionnelle, des affaires statutaires et de l’action sanitaire et sociale au sein du service des personnels ingénieurs, administratifs, techniques, pédagogiques, sociaux et de santé et des bibliothèques à la Direction générale des ressources humaines, à l’administration centrale du ministère de l’Education nationale et de la Jeunesse.

 

Noureddine Hadjaz est, depuis novembre, le directeur de Handéo Solutions, partie conseil et formation du groupe Handéo. Jusqu’alors président fondateur de NH Solutions, ce moniteur-éducateur de formation, titulaire du CAFDES, a dirigé des établissements sociaux et médico-sociaux pendant 10 ans. Handéo Solutions est un nouveau service proposé par l’association Handéo, créée en 2007 à l’initiative des principaux organismes du handicap, dont l’objectif est de renforcer la professionnalisation des acteurs de l’accompagnement avec des outils modernes (hybridation du digital et du présentiel).

 

  • Anne Coquet, magistrate du premier grade, est maintenue, à compter du 1er décembre, en position de détachement auprès de la Direction de la protection judiciaire de la jeunesse (DPJJ) du ministère de la Justice, afin d’occuper les fonctions de sous-directrice des missions de protection judiciaire et d’éducation.

 

  • Florence Magne a été élue, le 8 novembre, présidente de l’Association des directeurs de Maison départementale des personnes handicapées (ADMDPH). Directrice générale adjointe chargée de l’autonomie au conseil départemental du Nord et directrice de la MDPH, elle succède à Jean Dutoya, qui quitte la MDPH de l’Essonne pour rejoindre France travail.

 

  • Alexandre Baillon, magistrat du premier grade, est maintenu, à compter du 19 décembre, en position de détachement auprès de la Contrôleure générale des lieux de privation de liberté (CGLPL), afin d’exercer les fonctions de contrôleur.

 

Thibaut Guilluy prendra, à compter du 21 décembre, ses fonctions de directeur général de Pôle emploi, qui deviendra France Travail le 1er janvier 2024. Depuis mars 2020, il est Haut-Commissaire à l’inclusion dans l’emploi et à l’engagement des entreprises. Il est également président du Conseil de l’inclusion dans l’emploi. Auparavant, d’octobre 2006 à mars 2020, Thibaut Guilluy a été directeur général d’Ares (Association pour la réinsertion économique et sociale), qui se présente comme « le plus grand groupe d’insertion d’Ile-de-France ».

 

  • Paul de Marnix a été nommé, le 7 novembre, directeur général de 21, l’accélérateur d’innovation sociale de la Croix-Rouge française et de Nexem. Jusqu’alors directeur de la communication et des relations institutionnelles de Nexem, depuis 2021, il succède à l’ancienne ministre Axelle Lemaire.

 

  • Karine Mathieu a pris, le 2 novembre, ses fonctions de directrice de l’enfance et de la famille au sein de la Direction générale adjointe de la Solidarité du conseil départemental des Bouches-du-Rhône. Auparavant directrice adjointe de la Direction interrégionale de la protection judiciaire de la jeunesse (DIRPJJ) Sud-Est, elle succède à Valérie Foulon.

 

  • Maxime Baduel, agent contractuel, a été nommé, le 6 novembre, délégué ministériel à l’économie sociale et solidaire (ESS) auprès de la ministre déléguée chargée des Petites et moyenne entreprises, du Commerce, de l’Artisanat et du Tourisme. Cet ancien conseiller ministériel était jusqu’alors directeur général de l’association Solidarités nouvelles pour le logement.

 

Isabelle Vatinel a été élue, en septembre, présidente de l’Association des cadres territoriaux de l’action sociale (ACTAS). Directrice du Centre communal d’action sociale (CCAS) de Cherbourg-en-Cotentin (Manche), elle succède à Pauline Dubois. Isabelle Vatinel dirige le CCAS de Cherbourg-en-Cotentin depuis septembre 2001. Depuis juillet 2021, elle est également adjointe à la DGA.

 

  • Jérôme Marchand-Arvier, conseiller d’Etat, est nommé, à compter du 11 décembre, délégué général à l’emploi et à la formation professionnelle (DGEFP) au ministère du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion

 

  • Bruno Lucas, administrateur de l’Etat du grade transitoire, est nommé, à compter du 11 décembre, sur un emploi des services d’inspection générale ou de contrôle à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

  • Etienne Pot a été nommé, le 8 novembre, délégué interministériel à la Stratégie nationale pour les troubles du neurodéveloppement (autisme, Dys, TDAH, TDI). Auparavant directeur médical de la Fondation John Bost, qui gère 40 établissements et services sanitaires et médico-sociaux en Ile-de-France, il remplace Claire Compagnon. Médecin de santé publique, avec une double spécialisation en management des établissements de santé et en addictologie, Etienne Pot a développé par la suite une expertise dans le champ du handicap. Il a également été médecin à la direction générale de la Fondation « Les amis de l’atelier ». Etienne Pot était, jusqu’à sa nomination, expert à la Haute Autorité de santé (HAS) au sein de la Commission de l’évaluation et de l’amélioration de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux (CSMS).

 

  • Madeleine Sanchez a été nommée, le 26 juin, vice-présidente chargée des fonctions de juge des enfants au tribunal judiciaire de Toulouse. Elle était précédemment juge des enfants au tribunal judiciaire de Châteauroux.

 

  • Linda Debernardi a été nommée, le 27 novembre, directrice adjointe du cabinet du ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion.

 

  • Pierre-Emmanuel Cano, attaché d’administration hors classe, est nommé, à compter du 15 décembre, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités (DDETS) de la Drôme. Il est actuellement directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) des Alpes-de-Haute-Provence.

 

  • Emmanuel Troucelier, directeur général de l’Association Père Le Bideau (APLB, près de 600 salariés) à Angoulême, a été élu, le 11 octobre, membre du bureau de l’URIOPSS Nouvelle Aquitaine.

 

Jean-Michel Le Conte a été nommé, fin octobre, directeur général adjoint du Groupe AVEC, groupe de santé et de prise en charge de la dépendance (400 établissements, 12 000 salariés). Il est chargé du suivi du plan de redressement 2023-2025 du groupe. Depuis septembre 2022, Jean-Michel Le Conte était directeur du Centre communal d’action sociale (CCAS) de Lisieux (Calvados). Auparavant, il a également été directeur général de l’Association départementale des PEP de la Manche.

 

  • Cécile Astier a été nommée, le 26 juin, vice-présidente chargée des fonctions de juge des enfants au tribunal judiciaire de Rouen. Magistrate du premier grade, elle était auparavant en position de disponibilité.

 

  • Jean-Charles Poirel, administrateur de l’Etat du deuxième grade, est nommé, à compter du 1er décembre, sous-directeur de l’environnement de travail numérique auprès de la directrice du numérique, à l’administration centrale des ministères chargés des affaires sociales.

 

  • Adeline Raynaud, attachée principale d’administration de l’Etat, est nommée, à compter du 1er décembre, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de l’Ariège.

 

  • Audrey Berrier a été nommée, le 26 juin, vice-présidente chargée des fonctions de juge des enfants au tribunal judiciaire de Brest. Elle était précédemment juge de l’application des peines dans le même tribunal.

 

  • Philippe Poussier est, depuis le 2 octobre, le nouveau directeur général du groupe d’établissements publics d’accompagnement gériatrique Ep’Age 36, qui gère le Centre départemental gériatrique de l’Indre (CDGI), les centres hospitaliers de Valençay et de Levroux et l’EHPAD Le Bois Rosier, à Vatan. Auparavant directeur de l’EHPAD La Matinière, à Saint-Jean-en-Royans (Drôme), il succède à François Devineau, qui a fait valoir ses droits à la retraite.

 

Axel Rahola est, depuis le 2 novembre, le nouveau chef de pôle, conseiller santé, solidarités, protection sociale, travail, plein emploi au cabinet de la Première ministre. Auparavant chef de service Conseil interne à la Direction interministérielle de la transformation publique (DITP), cet énarque succède à Marianne Kermoal-Berthomé, qui a rejoint, le même jour, le groupe Caisse des Dépôts en tant que directrice des politiques sociales (DPS). De janvier à août 2011, Axel Rahola a été rapporteur du Comité interministériel de la dépendance, chargé par le Premier ministre de l’époque, François Fillon,… de préparer le débat national sur la dépendance des personnes âgées. Il est ensuite devenu vice-président de Capgemini Consulting.

 

  • Anne Coquet, magistrate du premier grade, est renouvelée, à compter du 1er décembre, dans ses fonctions de sous-directrice des missions de protection judiciaire et d’éducation à la Direction de la protection judiciaire de la jeunesse (DPJJ) du ministère de la Justice.

 

  • Chantal Lucchino, attachée d’administration de l’Etat hors classe, est nommée, à compter du 1er décembre, responsable du pôle « entreprises, emploi et solidarités » à la Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DREETS) de Corse.

 

  • Cécile Bolzoni est, depuis le 1er août, la nouvelle directrice du Centre communal d’action sociale (CCAS) et de la résidence autonomie de La Roche-sur-Foron (Haute-Savoie). Elle succède à Thomas Courant.

 

  • Xavier Marette est, depuis octobre, le nouveau directeur de la Direction départementale de la Lozère de l’Agence régionale de santé (ARS) Occitanie.

 

Pauline Sassard a été promue, le 23 octobre, directrice adjointe du cabinet chargée des personnes âgées, des métiers et de l’autonomie au cabinet de la ministre des Solidarités et des Familles, Aurore Bergé. Jusqu’alors conseillère chargée des personnes âgées et de l’autonomie, elle succède à Charlotte Galland, nommée, le même jour, conseillère technique auprès du conseiller santé, solidarités, protection sociale, travail, plein emploi au cabinet de la Première ministre.

 

  • Sonia Vaury-Vivola a été nommée, le 26 juin, vice-présidente chargée des fonctions de juge des enfants au tribunal judiciaire de Nîmes. Elle était auparavant juge des contentieux de la protection au tribunal judiciaire de Montpellier.

 

  • Sonia Pires a pris, le 9 octobre, ses fonctions de directrice générale adjointe chargée du Pôle des solidarités départementales du conseil départemental de l’Yonne. Auparavant directrice de l’autonomie au conseil départemental de l’Essonne, elle succède à Emmanuelle Delhomme.

 

  • Anne Coulomb-Farssac a été nommée, le 7 août, vice-présidente chargée des fonctions de juge des enfants au tribunal judiciaire d’Aix-en-Provence. Magistrate du premier grade, elle était auparavant en position de disponibilité.

 

  • Vincent Leprevost, ingénieur en chef des ponts, des eaux et des forêts, a été nommé, le 6 novembre, directeur de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) de la Seine-Maritime. Il était précédemment directeur départemental de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) d’Eure-et-Loir.

 

  • Stéphanie Lasquellec a été nommée, le 2 octobre, secrétaire générale de l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP). Auparavant directrice générale des services de l’Institut national des sciences appliquées (INSA) de Rennes, elle succède à Marion Ageneau.

 

  • Laurent Ludowicz, directeur de service pénitentiaire d’insertion et de probation hors classe, est nommé, à compter du 1er décembre, contrôleur auprès du Contrôleur général des lieux de privation de liberté (CGLPL).

 

  • Corinne Pouit a été nommée, à compter du lundi 30 octobre, directrice de la Direction interrégionale de la protection judiciaire de la jeunesse (DIRPJJ) Sud-Ouest. Elle était jusqu’alors directrice territoriale de la PJJ Haute-Garonne, Ariège et Hautes-Pyrénées.

 

  • Paule Kujas sera titularisée, le 1er décembre, dans le grade d’inspectrice générale des affaires sociales à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

  • Audrey Boulanger est, depuis le 1er juin, la nouvelle directrice de l’enfance et de la famille au sein de la Direction générale adjointe des Solidarités humaines du conseil départemental du Doubs. Occupant précédemment les mêmes fonctions dans le département d’Eure-et-Loir, elle remplace Frédéric Parra. Diplômée de l’Ecole nationale de protection judiciaire de la jeunesse (ENPJJ), Audrey Boulanger a également été conseillère technique à la Direction territoriale de la PJJ du Val-d’Oise.

 

Catherine Michaud a été nommée, le 16 novembre, déléguée spéciale à la lutte contre les discriminations, le racisme et l’antisémitisme au conseil régional d’Ile-de-France. Cadre administratif et commercial dans le domaine bancaire, elle est conseillère régionale depuis 2021. Très engagée contre toutes les formes de discrimination, Catherine Michaud est, notamment, présidente de Gaylib, mouvement luttant pour les libertés des personnes de la communauté LGBT.

 

  • Pascale Ribes a été réélue, le 20 octobre, présidente d’APF France handicap. Adhérente depuis plus de 20 ans, cette juriste conseil en entreprise de formation entame son deuxième mandat à la tête de l’association. Pascale Ribes est membre de la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH), du Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH) et du Conseil de la CNSA.

 

  • Lucie Raulin est, depuis août, la nouvelle directrice générale du Centre communal d’action sociale (CCAS) de La Rochelle. Elle était auparavant directrice de l’insertion et du logement au sein de la Direction générale adjointe Solidarité du conseil départemental du Calvados.

 

Anna Seznec a pris, le 9 octobre, ses fonctions de directrice de la Stratégie régionale de santé de l’Agence régionale de santé (ARS) Bretagne. Elle succède à Hervé Goby qui a fait valoir ses droits à la retraite. Ancienne élève de l’EHESP, filière Inspecteur des affaires sanitaires et sociales (IASS), Anna Seznec était, depuis février 2021, directrice adjointe de l’allocation des ressources et du pilotage à l’ARS Ile-de-France. Elle avait intégré l’Agence francilienne en 2010, où elle a exercé à différents postes, notamment ceux de responsable du département allocation ressources et contractualisation médico-sociales et de directrice adjointe de la Délégation départementale de Paris.

 

  • Leïla Dafre a été nommée, le 26 juin, vice-présidente chargée des fonctions de juge des enfants au tribunal judiciaire d’Avignon. Elle était auparavant vice-présidente placée auprès du premier président de la cour d’appel de Nîmes.

 

  • Thierry Landais, attaché d’administration de l’Etat hors classe, a été nommé, à compter du 16 octobre, directeur de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de l’Orne.

 

  • Claire Hugenschmitt est, depuis septembre, la nouvelle directrice générale des Etablissements publics d’Hallouvry (EPH 35), cinq établissements sociaux et médico-sociaux d’Ille-et-Vilaine dépendant de la fonction publique hospitalière. Auparavant directrice du Centre départemental de l’enfance de la Moselle, cette diplômée de l’EHESP succède à Jean-Pierre Stellittano.

 

  • Irina Schapira est titularisée, à compter du 16 novembre, dans le grade d’inspectrice des affaires sociales de 1re classe à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

  • Jean-François Fougnet, inspecteur de classe exceptionnelle de l’action sanitaire et sociale, a été nommé, le 6 novembre, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) du Rhône.

 

  • Alice Guilloux a été nommée, le 10 novembre vice-présidente chargée des fonctions de juge des enfants au tribunal judiciaire de Montpellier. Elle était jusqu’alors vice-procureure de la République près le tribunal judiciaire de Basse-Terre, en Guadeloupe.

 

  • Matthieu Girier, président de l’association des acteurs RH des hôpitaux publics, a été désigné, le 9 novembre, au comité national du Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP), au titre des personnes compétentes dans le domaine du handicap. Il remplace Mathilde Icard.

 

  • Gwenaëlle Boisard, attachée d’administration de l’Etat hors classe, a été nommée, le 1er novembre, directrice adjointe de l’unité départementale des Hauts-de-Seine à la Direction régionale et interdépartementale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DRIEETS) d’Ile-de-France.

 

  • Richard Claverie a été élu, en septembre, président du SYNERPA Résidences Séniors. Président fondateur du Groupe Montana, qui compte une vingtaine de résidences seniors, il était déjà administrateur du SYNERPA, depuis mai 2012.

 

  • Tarek Daher a été nommé, fin juillet, délégué général d’Emmaüs France, qui rassemble plus de 30 000 personnes (bénévoles, compagnes et compagnons, salariés et salariés en insertion) dans toute la France. Diplômé de Sciences Po Paris et des universités Paris Dauphine et Panthéon Sorbonne, ce familier de l’économie sociale et solidaire a auparavant dirigé, pendant 7 ans, le Comité national de liaison des régies de quartier (CNLRQ), devenu le Mouvement des Régies, réseau regroupant 130 associations et 10 000 salariés.

 

  • Cécile Favarel-Garrigues, administratrice de l’Etat du deuxième grade, a été nommée, le 1er novembre, cheffe de service des patrimoines, à la Direction des finances, des achats et des services à l’administration centrale des ministères chargés des affaires sociales.

 

René Ortega a pris, début novembre, ses fonctions de directeur général adjoint chargé des Solidarités du conseil départemental des Landes. Jusqu’alors DGA Solidarités humaines du conseil départemental de l’Aude, il succède à Marie Richard, devenue directrice de missions au sein du Groupe SPQR, cabinet conseil spécialiste de la gestion publique et associative, dont le siège social est à Lyon. Educateur spécialisé de formation, titulaire du DEIS, René Ortega est administrateur de l’ANDASS.

 

  • Emmanuelle Guilloteau a été nommée, le 26 juin, vice-présidente chargée des fonctions de juge des enfants au tribunal judiciaire de Lyon. Elle occupait précédemment les mêmes fonctions au tribunal judiciaire de Paris.

 

  • David Lauréote, directeur fonctionnel des services pénitentiaires d’insertion et de probation, a été nommé, le 1er novembre, sous-directeur de l’insertion et de la probation à la Direction de l’administration pénitentiaire du ministère de la Justice.

 

Soazig Jegou-Le Bris a été nommée, en septembre, directrice générale de l’AgaPei, association du champ du handicap mental, intellectuel, psychique avec autisme ou polyhandicap, affiliée à l’UNAPEI. L’AgaPei, dont le siège social est basé à Toulouse, gère 63 établissements et services répartis dans trois départements (1 800 salariés, 2 200 personnes accueillies). Soazig Jegou-Le Bris était précédemment directrice générale de l’association A3S, gestionnaire de trois établissements sanitaires et médico-sociaux dans l’Aude. Elle a également été directrice générale de l’association AFDAIM-ADAPEI 11 (34 établissements et services).

 

  • Emmanuelle Allain a été nommée, le 18 septembre, conseillère politique judiciaire de la jeunesse au cabinet du ministre de la Justice. Elle succède à Claire-Marie Casanova, devenue, le même jour, directrice de la Direction interrégionale de la protection judiciaire de la jeunesse (DIRPJJ) Grand Est.

 

  • Stéphanie Vander-Cruyssen a été nommée, le 26 juin, vice-présidente chargée des fonctions de juge des enfants au tribunal judiciaire de Valenciennes (Nord). Elle exerçait précédemment des fonctions identiques au tribunal judiciaire de Douai, dans le même département.

 

  • Claire de Galembert, chargée de recherches au CNRS, a été nommée, le 30 octobre, contrôleure auprès du Contrôleur général des lieux de privation de liberté (CGLPL).

 

  • Claire-Lise Bordes, directrice départementale de deuxième classe de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes, est nommée, à compter du 2 novembre, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) des Landes.

 

  • Chloé Lombard, Yannick Lloret, Sébastien Canniccioni et Antoine Evin ont été nommés, le 10 octobre, respectivement directrice du cabinet, directeurs adjoints du cabinet et chef de cabinet de la secrétaire d’Etat chargée de la Ville. Ce même jour, plusieurs conseillers ont été nommés ou confirmés dans leurs fonctions :

– Julien Paudoie, conseiller spécial, chargé des relations avec les élus locaux ;

– Mohamed Amoura, conseiller chargé de la politique de la ville et de la société civile ;

– Laurence Langa, conseillère chargée du budget, des contrats de ville et de la simplification ;

– Anthmane Aboubacar, conseiller chargé de la prévention et de la lutte contre les atteintes à la citoyenneté ;

– Cyrielle Convers, conseillère chargée de la promotion de la citoyenneté, de la laïcité et de la lutte contre les discriminations.

 

  • Mehdi Lalam, attaché d’administration de l’Etat hors classe, est nommé, à compter du 1er novembre, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi du travail et des solidarités (DDETS) de la Vendée.

 

  • Anne Boivin a été nommée, le 26 juin, vice-présidente chargée des fonctions de juge des enfants au tribunal judiciaire de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais). Elle était auparavant vice-présidente chargée de l’instruction au tribunal judiciaire d’Ajaccio.

 

  • Marie-Laure Fort est nommée, à compter du 1er novembre, directrice régionale aux droits des femmes et à l’égalité du Centre-Val de Loire.

 

  • Cécile Roux, première conseillère des tribunaux administratifs et cours administratives d’appel, est nommée, à compter du 1er novembre, sous-directrice de l’administration de la Direction des affaires juridiques à l’administration centrale des ministères chargés des affaires sociales.

 

David Sainati, agent contractuel, est nommé, à compter du 1er novembre, chef de service, adjoint à la déléguée au numérique en santé à l’administration centrale du ministère de la Santé et de la Prévention. Il forme désormais un duo avec Hela Ghariani à la tête de la Délégation au numérique en santé (DNS). Docteur en pharmacie et diplômé d’HEC Paris, David Sainati a fondé et dirigé pendant 8 ans le premier organisme certificateur de services numériques en santé accrédité par le COFRAC. Depuis 2 ans, il était coordinateur interministériel de la stratégie d’accélération « santé numérique ».

 

  • Djamela Cherfi et Mathieu Gozdziaszek ont été nommés, le 26 juin, vice-présidents chargés des fonctions de juge des enfants au tribunal judiciaire de Lille. La première était auparavant conseillère à la cour d’appel de Douai (Nord), le second juge au tribunal judiciaire d’Arras (Pas-de-Calais).

 

  • Isabelle Bouvet, attachée d’administration de l’Etat hors classe, est nommée, à compter du 1er novembre, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) de la Vienne.

 

Stéphane Lenoir a été nommé, le 4 septembre, directeur général adjoint de l’UNIOPSS. Auparavant coordinateur du Collectif Handicaps, depuis mai 2020, il inaugure cette nouvelle fonction au sein de l’UNIOPSS. Stéphane Lenoir a également été coordinateur national du GIHP National (Groupement pour l’insertion des personnes handicapées physiques). Au sein du Collectif Handicaps, qui regroupe 52 associations nationales représentatives des personnes en situation de handicap, de leur famille et des proches aidants (AFM-Téléthon, Apajh, APF France handicap, Autisme France, FFDYS, Fisaf, Ladapt, Unapei…), c’est Axelle Rousseau qui lui a succédé comme coordinatrice. Cette ancienne collaboratrice parlementaire était jusqu’alors chargée de plaidoyer du Collectif.

 

  • Clara Benhamou, magistrate de l’ordre judiciaire du second grade, est placée, à compter du 1er novembre, en position de détachement auprès de la Contrôleure générale des lieux de privation de liberté (CGLPL), afin d’exercer les fonctions de contrôleure.

 

  • Hélène Monasse, administratrice de l’Etat du 2e grade, est nommée par voie de détachement, à compter du 1er novembre, sur un emploi des services d’inspection générale ou de contrôle à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

  • Antoine Danel est nommé, à compter du 6 novembre, conseiller pilotage national des politiques de l’enfance par intérim au cabinet de la secrétaire d’Etat chargée de l’Enfance.

 

  • Magalie Bilhac et Marie-Pascal Mongaux ont été élues, le 22 septembre, vice-présidentes de l’Association des directeurs au service des personnes âgées (AD-PA), dont Pascal Champvert demeure l’inamovible président. La première est la correspondante régionale d’Occitanie de l’association, la seconde directrice d’établissements en Seine-Maritime et correspondante régionale Normandie.

 

  • Philippe Schneider a été nommé, le 26 juin, vice-président chargé des fonctions de juge des enfants au tribunal judiciaire de Colmar (Haut-Rhin). Il était auparavant président au tribunal judiciaire de Strasbourg.

 

  • Gladys Bézier a été promue, le 28 septembre, conseillère relations sociales, chargée de l’inclusion, du bénévolat et de la reconversion des sportifs de haut niveau au cabinet de la ministre des Sports et des Jeux olympiques et paralympiques.

 

  • Laurette Le Discot a rejoint Départements de France le 4 septembre, comme conseillère enfance et famille. Elle était précédemment, depuis mars 2022, directrice de l’enfance et de la jeunesse au conseil départemental des Yvelines.

 

  • Dominique Mulsant-Marcilhacy a été nommée, le 26 juin, vice-présidente chargée des fonctions de juge des enfants au tribunal judiciaire de Caen. Elle était auparavant vice-présidente au tribunal judiciaire de Nanterre (Hauts-de-Seine).

 

  • Pascal Courtade, préfet, a été nommé, le 18 octobre, préfet délégué pour l’égalité des chances auprès du préfet des Yvelines.

 

Pierre-Yves Manchon est, depuis début septembre, directeur des solidarités, de la santé et de la jeunesse au sein de la Direction générale adjointe Transformation sociale et sociétale de la ville et eurométropole de Strasbourg. Depuis juin 2021, cet administrateur de l’Etat était adjoint de la directrice du programme « 1000 premiers jours » de l’enfant au ministère de la Santé et de la Prévention. Pierre-Yves Manchon a également été chef du bureau Familles et parentalité à la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS).

 

  • Marie-Pierre Poirier, administratrice de l’Etat du deuxième grade, est nommée, à compter du 1er novembre, sous-directrice de la gestion des ressources humaines au sein du service du pilotage et de la gestion des ressources humaines de la Direction des ressources humaines du secrétariat général des ministères chargés des affaires sociales.

 

  • Jérôme Lemaire a été nommé, le 1er août, adjoint à la directrice générale adjointe du Pôle Vie sociale du conseil départemental de la Savoie. Auparavant directeur des personnes en perte d’autonomie au sein du Pôle Cohésion sociale du conseil départemental de la Creuse, il remplace Dominique Bardagot.

 

  • Christelle Choï et Guillaume Fagnou ont été nommés, le 13 octobre, représentants titulaires au Conseil supérieur de la fonction publique hospitalière sur proposition de la Fédération hospitalière de France (FHF). Ils remplacent, respectivement, Emmanuel Raison et Jean-Pierre Heurtel.

 

Isabelle Adenot a été nommée, le 12 octobre, présidente du groupement d’intérêt public (GIP) dénommé Agence du numérique en santé. Docteur en pharmacie et ancienne présidente du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens, elle était, jusqu’au 1er octobre, membre du Collège et présidente de la Commission nationale d’évaluation des dispositifs médicaux et des technologies de santé (CNEDiMTS) de la Haute Autorité de santé (HAS). Isabelle Adenot avait été nommée au Collège de la HAS en avril 2017 et renouvelée le 1er juin 2020. A la tête de la CNEDiMTS, elle s’est particulièrement impliquée dans la promotion des processus de prise en charge de l’innovation (forfait Innovation, prise en charge transitoire, prise en charge anticipée numérique…).

 

  • Emilie Seffray, Agnès Josselin et Sacha Reingewirtz, inspectrices et inspecteur des affaires sociales de 2e classe, ont été nommés, le 15 octobre, inspectrices et inspecteur des affaires sociales de 1re classe à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

  • David Nolot, conseiller technique et pédagogique supérieur de classe normale, est nommé, à compter du 16 octobre, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) des Hautes-Alpes.

 

Muriel Pucci a été nommée, le 14 septembre, présidente du comité scientifique du Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale (CNLE). Maîtresse de conférence à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et chercheuse associée à l’Observatoire français des conjonctures économiques (OCFE), cette spécialiste des politiques familiales et sociales et des questions de pauvreté et de redistribution était déjà membre du comité scientifique du CNLE depuis le 1er octobre 2020.

 

  • Julie Lagrave a été nommée, le 5 octobre, conseillère innovation et numérique, cheffe du pôle « innovation et prévention » au cabinet du ministre de la Santé et de la Prévention.

 

  • Claire-Marie Casanova a été nommée, le lundi 18 septembre, directrice de la Direction interrégionale de la protection judiciaire de la jeunesse (DIRPJJ) Grand Est. Elle était, jusqu’à cette date, conseillère politique judiciaire de la jeunesse au cabinet du ministre de la Justice.

 

  • Omar Kimouche, directeur du travail, est nommé, à compter du 16 octobre, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) des Hautes-Pyrénées.

 

  • Jean-Philippe Guilloton, inspecteur de classe exceptionnelle de l’action sanitaire et sociale, est nommé, à compter du 30 octobre, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités (DDETS) du Loiret. Jusqu’alors directeur adjoint de l’unité départementale du Val-de-Marne à la Direction régionale et interdépartementale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DRIEETS) d’Ile-de-France, il succède à Isabelle Robinet, inspectrice de l’action sanitaire et sociale hors classe.

 

  • Laurent Habert, administrateur de l’Etat du grade transitoire, a été nommé, le 1er octobre, sur un emploi des services d’inspection générale ou de contrôle à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS). Auparavant, il a notamment été directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS) Centre-Val de Loire.

 

  • Stève Billaud a été nommé, le 25 septembre, conseiller chargé des politiques territoriales et des restructurations au cabinet du ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion.

 

  • Laurent Bresson, attaché d’administration hors classe, a été nommé, le 1er octobre, directeur régional et interdépartemental de l’hébergement et du logement de la région Ile-de-France.

 

Sabine Laffay a été nommée, le 1er septembre, directrice de la Délégation départementale de l’Ardèche de l’Agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes. Auparavant directrice des situations sanitaires exceptionnelles et des services qualité des cinq établissements en direction commune avec le centre hospitalier régional et universitaire (CHRU) Brest-Carhaix, depuis 2021, elle succède à Emmanuelle Soriano.

 

  • Raphaël Veil a été nommé, le 2 octobre, conseiller prévention et santé publique au cabinet du ministre de la Santé et de la Prévention. Il remplace Marine Jean-Baptiste.

 

  • Erwan Samyn, administrateur de l’Etat, a été nommé, le 1er octobre, directeur régional adjoint de la Direction régionale et interdépartementale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DRIEETS) d’Ile-de-France. Il est chargé des fonctions d’adjoint au responsable du pôle « économie, emploi et solidarités ».

 

  • Hélène Furnon-Petrescu, administratrice de l’Etat du grade transitoire, a été nommée, le 1er octobre, sur un emploi des services d’inspection générale ou de contrôle à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS). De novembre 2017 à décembre 2022, elle a été cheffe du service des droits des femmes et de l’égalité à la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS).

 

  • Annelise Garzuel a pris, début septembre, ses fonctions de conseillère technique de l’Association des ITEP et de leurs réseaux (AIRe). Ancienne chargée de mission au cabinet de Christiane Taubira, alors ministre de la Justice, elle était, depuis mars 2020, responsable plaidoyer national à l’UNAPEI.

 

Adrienne Guiné a été nommée, le 1er juillet, déléguée territoriale de l’Aube à l’Agence régionale de santé (ARS) Grand Est. De 2019 à 2022, elle a été cheffe de projet transformation de l’offre à la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA). Adrienne Guiné a, par ailleurs, travaillé à l’accompagnement des organisations sanitaires et sociales dans le cadre de ses expériences dans le conseil.

 

  • Isabelle Menant, attachée de l’administration de l’Etat hors classe, a été nommée, le 1er octobre, sur un emploi des services d’inspection générale ou de contrôle à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

  • Giuliano de Franchis est nommé, à compter du 2 octobre, conseiller chargé de la protection sociale au cabinet du ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion.

 

Delphine Courtier a été nommée, le 1er septembre, directrice d’Autonomia. Créée en septembre 2021, Autonomia est la marque du groupe Oui Care dédiée exclusivement à la coordination de services à domicile- du soin aux loisirs, en passant par la gestion administrative-, à travers son réseau de « conseillers grand âge ». Infirmière, titulaire d’un master en management des établissements sanitaires et sociaux, Delphine Courtier a dirigé, pendant 2 ans, le Pôle Santé de la Fédération ADMR de Meurthe-et-Moselle.

 

  • Guillaume Delerm a été nommé, le 26 juin, vice-président chargé des fonctions de juge des enfants au Tribunal judiciaire de Châteauroux (Indre). Il occupait précédemment les mêmes fonctions au tribunal judiciaire de Moulins (Allier).

 

  • Josselin Thuilliez a été nommé, le 20 septembre, membre du conseil scientifique de l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP). Il remplace Dominique Polton.

 

Jean-Christian Sovrano a pris, le 1er septembre, ses fonctions de directeur général de la Fédération APAJH. Jusqu’alors directeur de l’autonomie et de la coordination des parcours de vie de la FEHAP, depuis septembre 2018, il succède à Jean-Louis Leduc, qui a fait valoir ses droits à la retraite. Diplômé de l’EHESP, Jean-Christian Sovrano a débuté sa carrière comme inspecteur de l’action sanitaire et sociale à la DDASS de la Somme. En 2009, il a rejoint la DGCS comme adjoint au chef du bureau des établissements et services médico-sociaux. De 2011 à 2016, Jean-Christian Sovrano a été directeur adjoint du pôle médico-social de l’ARS Ile-de-France, avant de devenir, jusqu’en 2018, directeur de l’offre de soins, médico-sociale et de premier recours de la MGEN. A la FEHAP, c’est Elodie Hémery, précédemment conseillère sociale auprès du ministre des Armées, qui lui succède depuis le 6 septembre. Diplômée de l’IEP de Bordeaux et de l’EHESP, elle a notamment été directrice générale de l’Institut national de jeunes sourds de Paris (INJS) et directrice de l’autonomie de la FHF.

 

  • Jérémie Boroy a été reconduit, le 31 août, dans ses fonctions de président du Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH).

 

  • Mathilde Gouget, inspectrice hors classe de la jeunesse et des sports, est nommée, à compter du 1er octobre, sous-directrice de l’éducation populaire au sein de la Direction de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative à l’administration centrale du ministère de l’Education nationale et de la Jeunesse.

 

  • Simon-Pierre Eury, ingénieur en chef des mines, a été nommé, le 1er septembre, directeur de la Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DREETS) Bourgogne-Franche-Comté. Il était jusqu’alors chef de la Mission interministérielle Accélération des implantations industrielles.

 

  • Frédéric Oyhanondo a été promu, en juillet, sous-directeur des ressources de la Direction des solidarités de la Ville de Paris. Il était jusqu’alors l’adjoint de la sous-directrice. Diplômé de Sciences Po Bordeaux et de l’EHESP, cet inspecteur de l’action sanitaire et sociale a notamment été chef du service des crèches départementales au conseil départemental de Seine-Saint-Denis.

 

  • Yannick Le Guen, administrateur de l’Etat du grade transitoire, est nommé, à compter du 1er octobre, sur un emploi des services d’inspection générale ou de contrôle à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

Grégory Emery a été nommé, le 20 septembre, directeur général de la santé (DGS) au ministère de la Santé et de la Prévention. Ce médecin spécialiste de santé publique et de médecine sociale, titulaire d’un Master 2 en Ethique, Science, Santé & Société, succède à Christian Rabaud, dont il était jusqu’alors l’adjoint. Le nouveau DGS a débuté sa carrière à la direction générale de l’offre de soins (DGOS) en 2012, avant de rejoindre la Haute Autorité de santé (HAS) comme chef du service évaluation des dispositifs. Il est revenu au sein de la DGOS en 2017. Grégory Emery est ensuite devenu conseiller des deux ministres de la Santé du premier quinquennat d’Emmanuel Macron, Agnès Buzyn et Olivier Véran, ainsi que du Premier ministre, Edouard Philippe, au plus fort de la crise sanitaire liée au Covid-19.

 

  • Sophie Prenois a été nommée, le 26 juin, vice-présidente chargée des fonctions de juge des enfants au tribunal judiciaire d’Angoulême (Charente). Elle était auparavant juge d’instruction au tribunal judiciaire de Tours.

 

  • Inès Révolat est nommée, à compter du 1er octobre, directrice régionale déléguée aux droits des femmes et à l’égalité d’Ile-de-France.

 

Jacques-Edouard Charret a pris, le 11 septembre, ses fonctions de directeur général de Senioriales. Cette filiale du Groupe Pierre et Vacances compte plus de 100 résidences seniors (plus de 5 500 logements et 7 200 résidents). Jacques-Edouard Charret a débuté sa carrière dans l’industrie au sein du Groupe Unilever (1988-1992), avant de rejoindre la distribution et le Groupe Casino pour devenir directeur général adjoint exécutif (1992-2009). Il occupa ensuite les fonctions de président du directoire dans l’univers de la restauration au sein du groupe Quick (2009-2013) et Toupargel (2013-2017). En 2017, Jacques-Edouard Charret a été nommé directeur général de Grand M Group (Immobilier) et président du pôle étudiants.

 

  • Frédéric Turblin, agent contractuel, est nommé, à compter du 1er octobre, sur un emploi des services d’inspection générale ou de contrôle à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

  • Angélique Alberti, directrice du travail, est, depuis le 1er septembre, la nouvelle directrice de la Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DREETS) Grand Est. Elle était jusqu’à cette date conseillère chargée du fonctionnement interne et des politiques territoriales au cabinet du ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion.

 

  • Gilles Maquair a été nommé, le 26 juin, vice-président chargé des fonctions de juge des enfants au tribunal judiciaire d’Evry (Essonne). Il occupait précédemment les mêmes fonctions au tribunal judiciaire de Melun (Seine-et-Marne).

 

Jean Cottave a été élu, le 29 juin, président bénévole des Banques Alimentaires. Le nouveau président, qui a fait l’essentiel de sa carrière au sein du groupe EDF, succède à Claude Baland. Diplômé de Sciences Po Paris et titulaire d’une maîtrise de Sciences économiques de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Jean Cottave a été nommé, en 1998, délégué général d’EDF pour les USA. Revenu en France en 2000, il devient délégué régional Languedoc-Roussillon. Jean Cottave a, par ailleurs, été membre, puis vice-président, du Conseil économique et social régional et président de l’Agence régionale de développement Languedoc-Roussillon.

 

  • Laurent Willeman, attaché principal d’administration de l’Etat, a été promu, le 4 août, directeur de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) du Rhône, dont il était directeur adjoint depuis avril 2021. Président de l’Association nationale des directeurs/directrices et adjoint(e)s des DDETS, DDPP et DDETSPP, ce diplômé de l’IEP d’Aix-en-Provence a notamment été adjoint au chef de bureau des professions sociales à la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS).

 

  • Sarah Bartoli, administratrice territoriale, est nommée, à compter du 1er octobre, sur un emploi des services d’inspection générale ou de contrôle à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

Florence Lianos, administratrice de l’Etat du grade transitoire, a été nommée, le 24 juillet, commissaire à la lutte contre la pauvreté auprès du préfet de la région Normandie. Au cours de sa carrière, elle a notamment été sous-directrice des âges de la vie, puis sous-directrice de l’enfance et de la famille à la DGCS, directrice de l’Institut national des jeunes aveugles (INJA), adjointe au directeur de la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ). En septembre 2022, Florence Lianos a été élue présidente du Comité d’études, d’éducation et de soins auprès des personnes polyhandicapées (CESAP), qui gère 35 établissements, dispositifs et services implantés dans trois régions.

 

  • Marthe Pommié a été nommée, le 5 septembre, conseillère territorialisation des politiques de l’habitat au cabinet du ministre délégué chargé du Logement.

 

  • Elsa Clément a été nommée, le 7 septembre, cheffe adjointe de cabinet, chargée des relations avec les élus et les territoires, au cabinet du ministre de la Santé et de la Prévention.

 

  • Laurent Bien, directeur d’hôpital de classe exceptionnelle, a pris, le vendredi 1er septembre, ses fonctions de directeur de l’Agence de santé du territoire des îles Wallis et Futuna.

 

  • Marie Kerbart a été nommée, le 26 juin, juge des enfants au tribunal judiciaire d’Aix-en-Provence. Elle était auparavant substitute du procureur de la République près le tribunal judiciaire d’Annecy.

 

  • Olivia Rose a été nommée, le 26 juin, Vice-présidente chargée des fonctions de juge des enfants au tribunal judiciaire de Draguignan (Var). Précédemment, elle occupait les mêmes fonctions au tribunal judiciaire de Grasse (Alpes-Maritimes).

 

  • Félix Faucon, administrateur de l’Etat du grade transitoire, est nommé par voie de détachement, à compter du 11 septembre, sur un emploi des services d’inspection générale ou de contrôle à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

Igor Busschaert a été nommé, le 24 juillet, directeur général adjoint de l’Agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes. Délégué général du Groupement de coopération sanitaire des Hôpitaux Universitaires Rhône-Alpes-Auvergne (HOURAA) depuis juillet 2022, il succède à Muriel Vidalenc. Ancien élève de l’ENS, de Sciences Po Paris et de l’ENSP, Igor Busschaert a été, de 2010 à 2017, secrétaire général de l’Agence nationale d’appui à la performance des établissements de santé et médico-sociaux (ANAP).

 

  • Manon Pouliot a été nommée, le 26 juin, vice-présidente chargée des fonctions de juge des enfants au tribunal judiciaire de Pontoise (Val-d’Oise). Elle était auparavant juge des contentieux de la protection au tribunal judiciaire de Paris.

 

  • Samira Alouane est nommée, à compter du 11 septembre, conseillère sécurité sanitaire, covid-19 et lutte contre les pénuries de médicaments au cabinet du ministre de la Santé et de la Prévention.

 

  • Laurence Duperray, directrice interrégionale adjointe, est chargée, depuis le 1er septembre, d’assurer l’intérim de la fonction de directeur de la Direction interrégionale de la protection judiciaire de la jeunesse (DIRPJJ) Sud-Ouest.

 

  • Clarisse Chabernaud a été nommée, le 7 août, conseillère culture, affaires internationales et discours au cabinet de la ministre déléguée chargée des Personnes handicapées.

 

  • Antoine Maillard, inspecteur général de santé publique vétérinaire de classe normale, a été nommé, le 21 août, directeur de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) du Gers.

 

  • Guillaume Mangin, ingénieur en chef des ponts, des eaux et des forêts, a été nommé, le 1er septembre, directeur régional et interdépartemental adjoint de l’hébergement et du logement de la région Ile-de-France.

 

  • Marine Boudeau, agent contractuel, a été nommée, le 4 septembre, sous-directrice des projets et des services numériques auprès de la directrice du numérique à l’administration centrale des ministères chargés des affaires sociales.

 

Etienne Apaire, inspecteur général de la justice, a été nommé, le 25 août, secrétaire général du Comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation (CIPDR). A ce titre, il est également président de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (MIVILUDES). Magistrat depuis plus de 30 ans, Etienne Apaire a notamment été juge d’instruction au tribunal de grande instance de Paris (TGI) en charge des dossiers de criminalité organisée, de lutte contre le blanchiment et de criminalité informatique et vice-président chargé de l’instruction au TGI de Paris. De 2007 à 2012, il a présidé la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie.

 

  • Sandie Michelis a été nommée, le 2 septembre, conseillère logement à la présidence de la République.

 

  • Charles Rozoya été nommé, le 7 août, conseiller éducation et emploi au cabinet de la ministre déléguée chargée des Personnes handicapées.

 

  • Elisa Bazin a été nommée, le 14 août, conseillère chargée de l’enfance et de la parentalité au cabinet de la ministre des Solidarités et des Familles.

 

  • Guillemette Rabin, inspectrice de classe exceptionnelle de l’action sanitaire et sociale, a pris, le lundi 3 juillet, ses fonctions de directrice de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) d’Indre-et-Loire. Elle était jusqu’alors directrice adjointe de la DDETS de la Côte-d’Or.

 

  • Stéphane Bernard est nommé, à compter du 1er septembre, membre du conseil des formations de l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP) en qualité de représentant du Syndicat national des inspecteurs de l’action sanitaire et sociale (SNIASS). Il remplace Théo Coppel.

 

  • Nicolas Texier, attaché d’administration de l’Etat hors classe, a été nommé, le 16 août, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) d’Eure-et-Loir.

 

  • Samira Jemaï a été nommée, le 31 juillet, conseillère spéciale, en charge de la vie associative au cabinet de la secrétaire d’Etat chargée de la Jeunesse et du Service national universel.

 

  • Marilyne Poulain a été nommée, le 21 août, préfète déléguée pour l’égalité des chances auprès de la préfète de la région Grand Est.

 

  • Yannick Decompois, attaché d’administration d’Etat hors classe, a été nommé, le 1er juillet, directeur de la Direction de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DEETS) de Martinique. Auparavant directeur de la DDETS de Seine-Maritime, il succède à Dominique Savon, inspectrice de l’action sanitaire et sociale de classe exceptionnelle.

 

  • Guillaume Fournière a été nommé, le 25 juillet, conseiller budgétaire, en charge de l’exécution des réformes et des politiques de jeunesse au cabinet de la secrétaire d’Etat chargée de la Jeunesse et du Service national universel.

 

  • Lydia Guirous a été nommée, le 21 août, préfète déléguée pour l’égalité des chances auprès du préfet de la région Nouvelle-Aquitaine.

 

  • Alain Raoul a été réélu, le 21 juin, président de Nexem. Alain Raoul préside l’organisation professionnelle des employeurs associatifs du secteur social, médico-social et sanitaire depuis 2018.

 

  • Tavana Livardjani a été nommé, le 21 août, conseiller territoires et relations élus locaux au cabinet de la ministre déléguée chargée des Personnes handicapées.

 

  • Nicolas Bondonneau, inspecteur des affaires sociales de 1re classe, a été promu, le 21 août, inspecteur général des affaires sociales à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

  • Alexandre Ghanem a été nommé, le 26 juillet, membre suppléant conseil d’administration de l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP). Il représente le Syndicat national des inspecteurs de l’action sanitaire et sociale (SNIASS), en remplacement de Catherine Ribault.

 

  • Christèle Gautier a été nommée, début août, conseillère spéciale en charge de l’accompagnement de la fin de vie et de la promotion de la santé au cabinet de la ministre déléguée chargée de l’Organisation territoriale et des Professions de santé. Autres nominations : Claire Piednoir de Resseguier, conseillère technique métiers et compétences du système de santé ; Thibaut Chaix, conseiller élus et animation territoriale.

 

  • Isabelle Boisard a été élue, le 18 juin, présidente de l’Association nationale des assistants de service social (ANAS). Trésorière de l’association depuis juin 2018, elle succède à Joran Le Gall. Cheffe de service à Emmaüs Solidarité depuis mai, Isabelle Boisard était auparavant assistante sociale au conseil département du Val-de-Marne (assistant territorial socio-éducatif de classe exceptionnelle).

 

  • David Chauvin, directeur adjoint du travail, a été nommé, le 4 août, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) de Haute-Savoie.

 

  • Nicolas Duvoux, déjà président du Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale, a été nommé, le 1er août, président du comité d’évaluation de l’expérimentation visant à réduire le non-recours aux droits sociaux.

 

  • Noël Quipourt, directeur du travail, a été nommé, le 15 août, directeur de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de l’Allier.

 

  • Sandrine Williaume a été nommée, le 21 juillet, conseillère attractivité et évolution des métiers, cheffe du pôle « métiers et compétences du système de santé », au cabinet du ministre de la Santé et de la Prévention.

 

  • Michaël Sibilleau, administrateur de l’Etat du deuxième grade, est nommé, à compter du 21 août, préfet délégué pour l’égalité des chances auprès du préfet de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

 

Anne Géneau a été élue, le 24 juin, présidente de l’Association des Petits Frères des Pauvres. Bénévole au sein de l’association depuis plus de 30 ans, présidente de sa direction régionale Hauts-de-France pendant 6 ans, elle succède à Alain Villez. Anne Géneau est entrée au conseil d’administration en 2010, où elle animait la commission Ressources humaines. Après 20 ans dans le domaine informatique, elle a obtenu un master de management et de gestion des entreprises sociales et médico-sociales et a évolué dans plusieurs structures du secteur médico-social. Anne Géneau est actuellement chargée de mission à l’association Monsieur Vincent et accompagne des établissements pour personnes âgées dans la mise en place de leurs outils informatiques.

 

  • Hadrien Mignon est nommé, à compter du 17 août, conseiller budgétaire au cabinet de la ministre des Solidarités et des Familles.

 

  • Cécile Courault a été nommée, le 26 juillet, directrice de cabinet de la ministre déléguée chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations. Le même jour, Sophie Van Puyvelde a été nommée conseillère en charge de la lutte contre les violences faites aux femmes et la traite des êtres humains.

 

Isabelle Monnier a été promue, le 15 juin, directrice générale adjointe de l’Agence régionale de santé (ARS) Pays de la Loire. Elle conserve parallèlement les fonctions de directrice de la Délégation territoriale du Maine-et-Loire, qu’elle occupe depuis le 1er septembre 2018. Ancienne élève de l’EHESP, Isabelle Monnier y a travaillé en qualité de responsable de la formation des directeurs des soins et coordonnateur pédagogique du Master Analyse et Management des organisations de santé. Elle avait précédemment déjà exercé, durant 4 années, à l’ARS Pays de la Loire en qualité de responsable du département ressources humaines du système de santé.

 

  • Charles Boriaud a été nommé, le 1er août, conseiller chargé des prestations sociales et de la solidarité à la source au cabinet de la ministre des Solidarités et des Familles.

 

  • Emilie Thubin et Annie Garcia ont été nommées, le 26 juin, vice-présidentes chargées des fonctions de juge des enfants au tribunal judiciaire de Nanterre (Hauts-de-Seine). Auparavant, elles étaient, respectivement, vice-présidente chargée de l’application des peines au tribunal judiciaire de Paris et substitute à l’administration centrale du ministère de la Justice.

 

  • Andréa Khoshkhou a été nommée, le 6 août, cheffe de cabinet de la ministre déléguée chargée des Personnes handicapées.

 

  • Alice Casagrande a été confirmée, le 21 juillet, dans ses fonctions de conseillère en charge de la lutte contre les maltraitances auprès de la ministre des Solidarités et des Familles, Aurore Bergé, comme elle l’était déjà auprès de son prédécesseur, Jean-Christophe Combe.

 

  • Marianne Cornu-Pauchet a été nommée, le 21 juillet, directrice adjointe du cabinet de la ministre déléguée chargée des Personnes handicapées. Ont également été nommés le même jour : Julie Bloch-Delmas, conseillère accessibilité universelle et préparation des jeux Paralympiques ; Cécile Chevalier, conseillère vie à domicile, aidants et habitat inclusif ; Charly Chevalley, conseiller transformation de l’offre médico-sociale, attractivité des métiers et autodétermination ; Clarisse Chabernaud, conseillère discours et affaires internationales ; Charles Rozoy, conseiller école, enseignement supérieur et formation initiale ; Julien Franchina, conseiller presse et communication.

 

  • Béatrice Duffour, directrice interrégionale adjointe, a été chargée d’assurer, à compter du 1er août, l’intérim de la fonction de directeur de la Direction interrégionale de la protection judiciaire de la jeunesse (DIRPJJ) Grand Est.

 

  • Céline Montaner-Blancho a été nommée, le 4 août, cheffe de cabinet et conseillère politique de la ministre des Solidarités et des Familles.

 

Olivier Rigault a été élu, le 13 juin, président de l’UNAFO. Directeur général d’AMLI depuis 13 ans et de BATIGERE Habitats Solidaires depuis 4 ans, il succède à Bertrand Declemy. Union professionnelle du logement accompagné, l’UNAFO regroupe 174 adhérents, qui gèrent près de 145 000 logements dans 87 départements (résidences sociales, pensions de famille, résidences jeunes actifs, foyers de jeunes travailleurs et de travailleurs migrants). Dans ses nouvelles missions, le président de l’UNAFO pourra, notamment, s’appuyer sur un bureau renouvelé, composé de : Sophie Grimaldi (Association Parme), vice-présidente ; Laurent Vuidel (Hénéo), vice-président ; Anne Gobin (Arpej), trésorière ; Mohamed Benazzouz (Fondation Aralis), secrétaire ; Emmanuel Ballu (Adoma) ; Arnaud Richard (Coallia).

 

  • Sylvie Avezou-Franch a été promue, le 26 juin, vice-présidente chargée des fonctions de juge des enfants au tribunal judiciaire de Chartres. Elle était déjà juge des enfants dans ce même tribunal.

 

  • Charlotte Galland et David Blin ont été nommés, le 21 juillet, directrice adjointe et directeur adjoint du cabinet de la ministre des Solidarités et des Familles, respectivement chargée des personnes âgées, des métiers et de l’autonomie et chargé de l’enfance, de la parentalité et des politiques sociales et familiales. Ont également été nommés, le même jour, au cabinet d’Aurore Bergé : Hadrien Coisne, chef de cabinet adjoint, conseiller international ; David Daoulas, conseiller chargé de la communication et de la presse ; Noor-Yasmin Djataou, conseillère chargée des métiers du social, de la petite enfance et du médico-social ; Charles Duportail, conseiller chargé de la lutte contre la pauvreté et des associations ; Antoine Meffre, conseiller chargé des personnes âgées et de l’autonomie ; Pauline Sassard, conseillère chargée des personnes âgées et de l’autonomie.

 

  • Geoffroy de Vitry est nommé, à compter du 4 août, directeur du cabinet du ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion.

 

Sandrine Segovia-Kueny est, depuis le 1er juin, la nouvelle déléguée territoriale de la Marne à l’Agence régionale de santé (ARS) Grand Est. Auparavant, elle a notamment été directrice générale adjointe et haut responsable des situations exceptionnelles à l’ARS Nord – Pas-de-Calais, puis directrice générale adjointe santé, sanitaire et social du Groupe MGEN.

 

  • Héla Ghariani a été confirmée, le 7 juin, dans ses fonctions de déléguée au numérique en santé (DNS), dont elle assurait l’intérim depuis le 1er novembre 2022. Depuis novembre 2019, elle était directrice de projets au sein de la Délégation.

 

  • Constance Bensussan a été nommée, le 21 juillet, directrice du cabinet de la nouvelle ministre des Solidarités et des Familles, Aurore Bergé. Elle était déjà directrice du cabinet de son prédécesseur, Jean-Christophe Combe.

 

  • Raymond Le Moign a été nommé, le 21 juillet, directeur du cabinet du nouveau ministre de la Santé et de la Prévention, Aurélien Rousseau. Ont également été nommés le même jour : Guillaume du Chaffaut, directeur adjoint du cabinet ; Mahamadou Diarra, chef de cabinet ; Guylaine Chauvin, conseillère auprès du ministre.

 

  • Maëlig Le Bayon a été nommé, le 21 juillet, directeur du cabinet de la nouvelle ministre déléguée chargée des Personnes handicapées, Fadila Khattabi.

 

  • Anne Devreese a été promue, le 7 juin, présidente du Conseil national de la protection de l’enfance (CNPE), une instance dont elle était déjà la vice-présidente. Anne Devreese est membre du bureau du CNPE depuis son installation fin 2016.

 

  • Géraldine Charlat-Spony, ingénieure divisionnaire de l’agriculture et de l’environnement, a été nommée, le 28 juin, directrice de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de la Nièvre.

 

  • Elisa Lamouret a été nommée, le 26 juin, juge des enfants au tribunal judiciaire de Melun (Seine-et-Marne). Elle était auparavant juge d’instruction au tribunal judiciaire d’Evry, dans le département voisin de l’Essonne.

 

Clara de Bort a pris, le 12 juin, ses fonctions de directrice générale de l’Agence régionale de santé (ARS) Centre-Val de Loire. Jusqu’alors directrice générale de l’ARS Guyane, depuis janvier 2019, cette diplômée de l’IEP de Bordeaux et de l’ENSP succède à Jérôme Viguier, qui a rejoint, le même jour, l’Institut national du cancer en qualité de conseiller médical du président et du directeur général. Avant de piloter la stratégie et les ressources de la Direction générale de l’offre de soins (DGOS) au ministère chargé de la Santé, Clara de Bort a été, entre 2010 et 2012, conseillère au sein de plusieurs cabinets ministériels relatifs aux affaires sociales. En 2014, elle est devenue cheffe de la Réserve sanitaire, vivier de professionnels de santé volontaires mobilisés par l’Etat en renfort lors de crises. A la tête de l’ARS Guyane, Clara de Bort est remplacée, depuis le 3 juillet, par Dimitri Grygowski. Ce directeur d’établissement sanitaire, social et médico-social hors classe diplômé de l’EHESP a notamment été conseiller territoires et élus locaux au cabinet de la ministre déléguée chargée de l’Autonomie, Brigitte Bourguignon, puis conseiller diplomatique au cabinet du ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran.

 

  • Mohamed Mehenni, inspecteur de classe exceptionnelle de l’action sanitaire et sociale, a été nommé, le 12 juin, directeur de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) du Tarn-et-Garonne.

 

  • Sébastien Canniccioni a été nommé, le 5 juillet, directeur adjoint du cabinet, chargé de l’asile, de l’intégration, de l’accès à la nationalité et des affaires internationales et européennes au cabinet de la secrétaire d’Etat chargée de la Citoyenneté. Cyrielle Convers a été nommée, le même jour, conseillère spéciale, chargée des relations avec le Parlement et les élus locaux et de la lutte contre les discriminations, et Anthmane Aboubacar, conseiller chargé de la prévention et de la lutte contre les atteintes à la citoyenneté.

 

  • Stéphanie Le Bouffos a été nommée, le 26 juin, première vice-présidente chargée des fonctions de juge des enfants au tribunal judiciaire d’Evry (Essonne). Elle était auparavant vice- présidente chargée des fonctions de juge des enfants au tribunal judiciaire de Brest.

 

  • Fanny Ralambo, inspectrice en chef de santé publique vétérinaire, a été nommée, le 17 juillet, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) du Tarn-et-Garonne.

 

Aude Muscatelli, inspectrice générale des affaires sociales, a été nommée, le 12 juin, directrice adjointe de la CNSA. Elle succède à Stéphane Corbin. Au cours de sa carrière, elle a notamment occupé plusieurs postes au sein de la DGCS (adjointe du sous-directeur chargé de l’autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées, sous-directrice de l’inclusion sociale et de la lutte contre la pauvreté) et celui de secrétaire générale du Contrôleur général des lieux de privation de liberté. En mai 2017, Aude Muscatelli est devenue directrice adjointe du cabinet d’Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, chargée des solidarités, puis, en janvier 2019, directrice du cabinet de son secrétaire d’Etat Adrien Taquet. Elle a intégré l’IGAS en 2020.

 

  • Dominique Libault a été nommé, le 11 juillet, président du comité d’orientation et de suivi du service public départemental de l’autonomie (SPDA). Voici les autres membres du comité : Olivier Richefou, président du conseil départemental de la Mayenne, président du groupe de travail Grand âge de Départements de France (DF) ; Eliane Abraham, représentante des dispositifs d’appui à la coordination ; Nicole Bohic, membre de l’IGAS ; Jérémie Boroy, président du Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH) ; Luc Carvounas, président de l’UNCCAS ; Jean Dutoya, président de l’ADMDPH ; David Guillet, président de la fédération nationale des CPTS ; Christine Meyer, vice-présidente de la FNAR, vice-présidente du Conseil de la CNSA ; Pierre Ricordeau, ancien directeur général d’ARS ; Gwenaëlle Thual, présidente de l’Association française des aidants.

 

  • Frédérique Chadel, attachée d’administration de l’Etat hors classe, a été nommée, le 1er juillet, directrice adjointe de l’unité départementale du Val-de-Marne à la Direction régionale et interdépartementale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DRIEETS) d’Ile-de-France.

 

  • Christian Forterre, administrateur territorial hors classe, est, depuis le lundi 5 juin, le nouveau commissaire à la lutte contre la pauvreté auprès du préfet de la région d’Ile-de-France. Il exerçait auparavant les mêmes fonctions auprès du préfet de la région Normandie.

 

Nicolas Duvoux a été nommé, le 7 juillet, président du Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale (CNLE), dont il était déjà, depuis le 21 janvier 2021, le président du Comité scientifique. A tête du CNLE, il remplace Fiona Lazaar. Nicolas Duvoux est professeur de sociologie à l’Université Paris 8 et directeur du Philantropy & Social sciences program. Au cours de sa carrière universitaire entamée en 2006, il a notamment été conférencier invité à la Haute école en travail social de Lausanne, en Suisse (2012-2014). De 2009 à 2011, Nicolas Duvoux a également été membre du comité national d’évaluation du RSA.

 

  • Sonia Pallin a pris, le 12 juin, ses fonctions de directrice de la Direction interrégionale de la protection judiciaire de la jeunesse (DIRPJJ) Sud-Est. Présidente du tribunal judiciaire d’Auxerre (Yonne) depuis fin novembre 2019, cette ancienne championne d’Europe de karaté succède à Franck Arnal.

 

  • Erwan Boisard, directeur adjoint du travail, a été nommé, le 1er juillet, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) de Loire-Atlantique.

 

Virginie Desplanches a été nommée, le 1er juin, directrice générale de l’association Handi-Espoir, gestionnaire de quatre établissements et d’un SAAD en Vendée. Ancienne directrice d’ESAT, elle était auparavant directrice Apprentissage tout au long de la vie au sein de l’ADAPEI-ARIA de Vendée.

 

  • Mégane Jung a été nommée, le 26 juin, juge des enfants au tribunal judiciaire de Bobigny (Seine-Saint-Denis). Elle était auparavant juge placée auprès du premier président de la cour d’appel d’Amiens.

 

  • Samira Jemaï a été nommée, le 3 juillet, directrice adjointe du cabinet, en charge du service universel, au cabinet de la secrétaire d’Etat chargée de la Jeunesse et du Service national universel. Elle remplace Grégory Prémon.

 

  • Philippe Bayot, inspecteur de classe exceptionnelle de l’action sanitaire et sociale, est chargé d’exercer par intérim, à compter du 1er juillet, l’emploi de directeur de la Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DREETS) de Bourgogne-Franche-Comté.

 

  • Philippe de Bruyn, administrateur de l’Etat du deuxième grade, a été nommé, le 1er juillet, directeur de projet « modernisation des ministères sociaux » auprès du secrétaire général, à l’administration centrale des ministères chargés des affaires sociales.

 

Delphine Mallet a été nommée, le 15 mai, directrice générale déléguée, en charge des Opérations de DomusVi France. Elle a pour mission d’assurer le pilotage stratégique des Directions opérationnelles du groupe en France (EHPAD, résidences services seniors et services à domicile), ainsi que la Direction commerciale et marketing et la Direction qualité. Au sein du Groupe La Poste depuis 2001, Delphine Mallet (HEC Paris, IFA-Sciences Po) a exercé des fonctions de directrice marketing et commerciale, puis de directrice générale de Chronopost. Elle a créé et dirigé depuis 2015 La Poste Santé & Autonomie.

 

  • Christophe Pizzi, sous-préfet détaché dans le corps des administrateurs de l’Etat, est chargé, depuis le 29 juin, d’exercer, par intérim, les fonctions de secrétaire général du Comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation, dont il est le secrétaire général adjoint.

 

  • Frédéric Pujol, inspecteur en chef de santé publique vétérinaire, a été promu, le 28 juin, directeur de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de l’Ariège. Jusqu’alors directeur départemental adjoint, il succède à Isabelle Aymard.

 

  • Louis Mazari, directeur du travail hors classe, est nommé, à compter du 1er juillet directeur par intérim de la Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DREETS) de Grand Est.

 

  • Isabelle Sancerni, présidente du conseil d’administration de la Caisse nationale des allocations familiales (CNAF), a été élue, le 26 juin, vice-présidente de l’Association internationale de la Sécurité sociale (AISS). Elle y préside la commission technique des prestations familiales.

 

  • Servanne Picq-Jourdy a été nommée, en mai, directrice de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) de Paris. Diplômée de l’EHESP, cette inspectrice principale de l’action sanitaire et sociale était auparavant adjointe de la sous-directrice de l’autonomie en charge du Pôle pilotage et parcours à la Direction des Solidarités de la Ville de Paris. Au cours de sa carrière, Servanne Picq-Jourdy a notamment été responsable du service insertion par l’économie, intégration des étrangers et insertion des jeunes à la DDASS de Seine-Saint-Denis, puis responsable du service des établissements médico-sociaux personnes âgées et personnes handicapées à la DDASS du Val-de-Marne.

 

  • Adélaïde Camier-Weber-Barry Delongchamps a été nommée, le 26 juin, vice-présidente du tribunal judiciaire de Paris chargée des fonctions de juge des enfants. Elle était auparavant avocate générale référendaire à la Cour de cassation.

 

  • Michel Montoto (FGF-FO) a été nommé, le 21 juin, président du Comité interministériel consultatif d’action sociale des administrations de l’Etat, pour une durée de 4 ans. Ce même jour, ont été désignés, en qualité de représentants du personnel, les co-animateurs des commissions thématiques permanentes du Comité : Frédéric Gallière (UNSA FP), pour la Commission permanente chargée des questions de logement ; Thierry Tamé (UFSE-CGT), pour la Commission permanente chargée des questions de restauration ; Véronique Jurga (CFE-CGC), pour la Commission permanente chargée des questions liées à la famille et la petite enfance ; Lionel Josserand (UFFA-CFDT), pour la Commission permanente chargée du pilotage des sections régionales interministérielles d’action sociale et de l’action sociale locale ; Agnès Van Luchene (FSU), pour la Commission permanente chargée des questions de budget de l’action sociale interministérielle.

 

  • Claire Compagnon a intégré, le 1er juin, le Collège de la Haute Autorité de santé (HAS). Juriste de formation, spécialisée en droit de la santé, nommée inspectrice générale des affaires sociales en 2015, elle était, depuis avril 2018, déléguée interministérielle en charge de la stratégie nationale autisme et troubles du neurodéveloppement.

 

  • Emmanuelle Soriano a été nommée, le 1er mai, directrice de la Délégation départementale de la Drôme de l’Agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes. Occupant précédemment les mêmes fonctions dans le département limitrophe de l’Ardèche, depuis le 1er septembre 2019, elle succède à Zhour Nicollet.

 

  • Bénédicte Durand a été nommée, le 22 juin, conseillère éducation, jeunesse, enseignement supérieur et sports (cheffe de pôle) au cabinet de la Première ministre. Elle remplace François Weil.

 

  • Maxime Morin a été élu, le 16 mai, secrétaire général du SYNCASS-CFDT. Auparavant secrétaire général adjoint du syndicat, depuis décembre 2016, ce directeur du centre hospitalier de Roubaix succède à Anne Meunier, qui fait valoir ses droits à la retraite à compter du 1er août prochain.

 

Céline Jamet Mons a été élue, le 12 mai, présidente du Carrefour national de l’action éducative en milieu ouvert (CNAEMO). Directrice générale de l’Association de Thiétreville, depuis avril 2011, elle succède à Salvatore Stella et devient la première femme à accéder à la présidence du CNAEMO. L’Association de Thiétreville, dont le siège social est basé à Fécamp (Seine-Maritime), œuvre dans le champ de la protection de l’enfance et du handicap. Elle gère, notamment, un service éducatif en milieu ouvert, deux MECS, un ITEP et un SESSAD.

 

  • Cyril Somaggio a été nommé, en février, directeur du Centre communal d’action sociale (CCAS) de Mantes-la-Jolie, dans les Yvelines. Il occupait précédemment les mêmes fonctions à la ville des Clayes-sous-Bois, également dans les Yvelines.

 

  • Alexandre de La Volpilière, directeur général adjoint de l’Agence régionale de santé (ARS) de Guyane depuis mai 2020, est chargé d’exercer par intérim, jusqu’au 2 juillet 2023, les fonctions de directeur général de l’Agence.

 

  • Nicolas Biard a été nommé, en avril, chef de projet appui à la stratégie aides techniques à la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA). Cet ergothérapeute est chercheur associé au sein de l’Equipe de recherche paramédicale sur le handicap neuromoteur (ERPHAN) de l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (UVSQ).

 

  • Jean-François Delfraissy a été renouvelé, le 9 juin, dans son mandat de président du Comité consultatif national d’éthique pour les sciences de la vie et de la santé (CCNE).

 

  • Boris Lachaud a été nommé, le 17 avril, directeur de France TUTELLE, l’association nationale de soutien aux aidants et aux protecteurs familiaux. Il succède à Laetitia Fontecave. Juriste de formation, Boris Lachaud était directeur général de l’ATINA, structure d’environ 120 salariés accompagnant un peu plus de 2 800 personnes protégés sur le département de la Gironde.

 

Stéphane Corbin a pris, le 1er avril, ses fonctions de directeur général adjoint chargé des Solidarités du conseil départemental de Seine-Saint-Denis. Ancien DGA chargé des solidarités du conseil départemental d’Indre-et-Loire, puis, à partir de mai 2015, conseiller technique en charge des personnes âgées, des personnes handicapées et de la cohésion sociale de Marisol Touraine, alors ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, il a rejoint la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) en mars 2016, comme directeur de la compensation de la perte d’autonomie. Depuis début janvier 2020, Stéphane Corbin était directeur adjoint de la CNSA.

 

  • Marie-Hélène Braun a été nommée, le 5 juin, conseillère pilotage de la pédagogie et prévention du décrochage au cabinet de la ministre déléguée chargée de l’Enseignement et de la Formation professionnels.

 

  • Jacques Losson, jusqu’alors directeur du Territoire Ouest Azur de l’association, a été promu, le 1er avril, directeur général de l’ADAPEI AM, dont le siège est à Nice. L’association accueille des personnes handicapées mentales de l’enfance à l’âge adulte dans ses 46 établissements et services répartis sur l’ensemble du département des Alpes-Maritimes.

 

  • Myriam Winance, chargée de recherche en sociologie à l’INSERM, rattachée au Centre de recherche médecine, sciences, santé, santé mentale, société (CERMES3), a été nommée, le 26 mai, présidente du conseil scientifique de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA). Le même jour, Claude Jeandel, professeur des universités-praticien hospitalier en médecine interne et gériatrie au CHU de Montpellier, a été désigné vice-président du conseil scientifique.

 

  • Didier Gaillard a été nommé, le 1er février, directeur général de l’Association départementale pour la sauvegarde de l’enfant à l’adulte du Gers (ADSEA 32), gestionnaire d’une vingtaine d’établissements et services.

 

  • Estelle Parayre, directrice adjointe du travail, a été nommée, le 12 juin, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) d’Eure-et-Loir.

 

  • Stéphane Guiguet, inspecteur général de la santé publique vétérinaire, a été nommé, le 1er juin, directeur régional délégué de la Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DREETS) d’Occitanie. Il succède à Yannick Aupetit, inspecteur de l’action sanitaire et sociale de classe exceptionnelle.

 

  • Priscille Laurent et Virginie Poli ont été nommées, le 26 mai, membres suppléants au Conseil de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA). La première y représente l’UNIOPSS, la seconde le SYNERPA.

 

  • Patrick Donnadieu, attaché d’administration de l’Etat hors classe, a été nommé, le 15 mai, directeur de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) des Yvelines. Précédemment DDETS de la Sarthe, il remplace Angélique Khaled.

 

  • Yannick L’Horty a été nommé, le 2 juin, président du comité scientifique en charge de l’évaluation de l’expérimentation territoriale zéro chômeur de longue durée.

 

  • Alexandre Martinet, inspecteur jeunesse et sports de classe exceptionnelle, est nommé, à compter du 1er juin directeur régional délégué de la Direction régionale et interdépartementale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DRIEETS) d’Ile-de-France.

 

  • Sandrine Ducaruge, inspectrice hors classe de l’action sanitaire et sociale, est nommée, à compter du 1er juin, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) du Puy-de-Dôme.

 

Sébastien Delescluse est, depuis le mardi 2 mai, le nouveau directeur général adjoint de l’Agence régionale de santé (ARS) Normandie. Auparavant conseiller technique crises sanitaires et prévention au sein du cabinet de la Première ministre, depuis juin 2022, il succède à Elise Noguera. Sébastien Delescluse avait rejoint le cabinet du ministre des Solidarités et de la Santé en mai 2020 pour préparer le « Ségur de la santé ». Titulaire d’un DES de santé publique obtenu à l’université de Picardie Jules Verne, il a auparavant exercé au CHU Amiens-Picardie (2018-2019), d’abord au service d’épidémiologie, hygiène hospitalière et santé publique, puis à la direction générale. De novembre 2019 à avril 2020, Sébastien Delescluse a ensuite travaillé quelques mois au cabinet du directeur général de l’ARS Hauts-de-France.

 

  • Luce Legendre, directrice du centre d’accueil et de soins hospitaliers de Nanterre et de l’établissement public de santé Roger Prévot, a été nommée, le 16 mai, membre titulaire du conseil d’administration du Centre national de gestion des praticiens hospitaliers et des personnels de direction de la fonction publique hospitalière (CNG). Elle remplace Marie-Noëlle Gerain Breuzard en qualité de représentante des établissements employant des agents hospitaliers.

 

  • Patrice Hie, attaché d’administration de l’Etat hors classe, a été nommé, le 16 mai, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) de l’Oise. Il remplace Jean-Philippe Georges.

 

  • Alain Castanier, préfet délégué pour l’égalité des chances auprès du préfet de l’Essonne, a été nommé, le 28 avril, membre du conseil d’orientation de l’Observatoire national de la politique de la ville, en qualité de représentant du ministère de l’Intérieur et des Outre-mer.

 

  • Sylvie Lemmet a été nommée, le 17 mai, présidente du conseil d’administration de l’Agence nationale de santé publique. Conseillère maître à la Cour des comptes, elle était, depuis fin juillet 2021, ambassadrice pour l’environnement au ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

 

  • Audrey Padelli a été nommée, le 10 mai, représentante titulaire de la fédération SUD Santé-Sociaux à la commission des emplois et des métiers du Conseil supérieur de la fonction publique hospitalière. Elle remplace Patrick Martin, qui devient représentant suppléant.

 

Cécile Courrèges, inspectrice générale des affaires sociales, a pris, le lundi 15 mai, ses fonctions de directrice générale de l’Agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes. Elle succède à Jean-Yves Grall. Diplômée de l’ENA et de l’ENSP, elle connaît parfaitement le fonctionnement des ARS pour avoir piloté, au sein du secrétariat général des ministères chargés des affaires sociales, l’équipe projet en charge de leur création. Depuis, Cécile Courrèges a été directrice générale des ARS Bourgogne et Pays de la Loire. Entretemps, elle a été nommée, en mai 2012, conseillère santé-autonomie au cabinet du Premier ministre. Cécile Courrèges avait réintégré l’IGAS en août 2019. Depuis, elle a été appelée à différentes fonctions pendant la gestion de l’épidémie de Covid-19. L’an dernier, le ministre de la Santé et de la Prévention et le ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées lui ont confié la mission de proposer une réorganisation ministérielle de la préparation et de la gestion des crises sanitaires. Enfin, au cours de sa carrière, Cécile Courrèges a également été directrice générale de l’Institut national du cancer (INCa) et directrice générale de la Direction générale de l’offre de soins (DGOS) au ministère de la Santé et des Solidarités.

 

  • Fabienne Keller, députée européenne, et Hélène Geoffroy, maire de Vaulx-en-Velin et vice-présidente de la Métropole de Lyon, ont été nommées, le 19 mai, vice-présidentes du Conseil national des villes (CNV). Patrick Braouezec, membre honoraire du Parlement et ancien maire de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), a, quant à lui, été nommé président d’honneur du CNV.

 

  • Nicolas Vinrech, inspecteur principal de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes, a été nommé, le 15 mai, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) du Cantal.

 

  • Rémy Bordes, ancien proviseur de lycée en milieu pénitentiaire, a été nommé, le 9 mai, contrôleur auprès de la Contrôleure générale des lieux de privation de liberté.

 

Lionel Collet a été nommé, le 19 avril, président du collège de la Haute Autorité de santé (HAS). Auparavant président du Conseil national de la certification périodique (CNCP) des professionnels de santé, depuis décembre 2021, ce professeur des universités-praticien hospitalier succède à Dominique Le Guludec. De 2012 à 2013, Lionel Collet a été directeur de cabinet de la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Geneviève Fioraso, puis, de mai 2017 à mars 2018, conseiller spécial auprès d’Agnès Buzyn, alors ministre des Solidarités et de la Santé. Entre les deux, il a notamment été, à partir de juillet 2016, président du conseil d’administration de Santé Publique France.

 

  • Hélène Roussel, directrice départementale de 2e classe de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes, a été nommée, le 15 mai, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) de la Somme.

 

  • Frédéric Leblanc est, depuis début avril, le nouveau directeur général de l’APEI « Les Papillons Blancs » d’Aix-les-Bains et son territoire, qui gère 12 établissements et services en Savoie. Durant plus de 15 ans, il a précédemment occupé des postes de directeur d’ESAT, d’entreprises adaptées, d’insertion, de foyers d’hébergement.

 

  • Louise Olnois a été nommée, le 9 mai, conseillère parlementaire au cabinet du ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion.

 

  • Anne Bruslon, anciennement magistrate de l’ordre judiciaire, a été nommée, le 9 mai, contrôleure auprès de la Contrôleure générale des lieux de privation de liberté.

 

  • Hélène Booghs Notteau a été nommée, le 2 mai, directrice de l’action sociale de proximité au sein du Pôle des solidarités du conseil départemental de l’Aube. Elle était auparavant, depuis mars 2017, directrice de l’insertion et du logement.

 

  • Alexandre Denieul, inspecteur des affaires sociales de 2e classe, est nommé, à compter du 14 mai, inspecteur des affaires sociales de 1re classe à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS). Précédemment, il a notamment occupé les fonctions de conseiller pilotage national des politiques de l’enfance au cabinet de la secrétaire d’Etat auprès de la Première ministre, chargée de l’Enfance.

 

  • Véronique Carré, directrice du travail, a été nommée, le 11 avril, commissaire à la lutte contre la pauvreté auprès de la préfète de la région Centre-Val de Loire. Elle était auparavant directrice de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de l’Allier.

 

  • Anne-Juliette Bessone, administratrice hors classe de l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE), est reconduite, à compter du 11 mai, dans ses fonctions de cheffe de service, adjointe au directeur de la Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (DARES), à l’administration centrale du ministère du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion.

 

Monique Limon, ancienne députée LREM de l’Isère, éducatrice spécialisée de formation, a été nommée, le 29 mars, présidente du Conseil national de l’adoption. Sa suppléante, désignée le même jour, est Michèle Peyron. Titulaire d’un Master en politiques sociales obtenu à l’IEP de Grenoble, Monique Limon a occupé les fonctions d’éducatrice spécialisée en établissement accueillant des adolescents en difficulté, puis de chef de service éducatif et d’animatrice locale d’insertion. Elle a été, successivement, responsable de la Commission locale d’insertion (CLI) du Grésivaudan, en Isère, puis, dans le même département, responsable du territoire d’action sociale Porte des Alpes, avant de devenir directrice de la Direction du développement social du conseil départemental de l’Isère, pour terminer sa carrière comme directrice de la Direction de l’insertion et de la famille au sein du même département.

Marie-Thérèse Martini-Malgorn, cheffe du service adoption et recherche des origines du conseil départemental des Bouches-du-Rhône, et Anne-Marie Dolo, cheffe du service protection juridique des mineurs du conseil départemental du Morbihan, ont également été nommées, le 29 mars, membres du Conseil national de l’adoption, en qualité de représentants des services d’action sociale et de santé des départements. Y siègent aussi, depuis la même date, en qualité de personnes qualifiées : Sylvie Blaison, formatrice sur l’adoption et l’attachement ; Yves Denéchère, professeur d’histoire contemporaine à l’université d’Angers ; Anne Devreese, présidente du Conseil national de la protection de l’enfance ; Jérémy Houssier, professeur de droit privé à l’Université de Reims ; Caroline Mecary, avocate au barreau de Paris ; Frédéric Sorge, pédiatre à l’hôpital Robert-Debré.

 

  • Emmanuel Sys a été réélu, le 7 avril, président de la Conférence nationale des directeurs d’établissements pour personnes âgées et personnes handicapées (CNDEPAH). Directeur général du Groupement de coopération sociale et médico-sociale (GCSMS) les EHPAD publics du Val-de-Marne, qui regroupe notamment cinq établissements et quatre SSIAD, il préside cette association de directeurs d’établissements médico-sociaux publics depuis mai 2019.

 

  • Xavier Gabillaud, inspecteur de la jeunesse et des sports de classe exceptionnelle, a pris, à compter du 2 mai, ses fonctions de directeur de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) de la Charente-Maritime. Il était précédemment directeur de la DDETS d’Indre-et-Loire.

 

  • Daniel Goldberg a été réélu, le 3 avril, président de l’UNIOPSS. Dominique Demory, président de l’URIOPSS Hauts-de-France, a, quant à lui, été élu vice-président de l’Union.

 

  • Céline Rudant a été nommée, le 26 avril, juge des enfants au tribunal judiciaire de Fort-de-France. Elle était jusqu’à cette date juge des contentieux de la protection au tribunal judiciaire de Nancy, affectée au tribunal de proximité de Lunéville.

 

  • Vannina Saget est reconduite, à compter du 1er mai, pour une nouvelle et dernière période de 3 ans, dans ses fonctions de directrice régionale aux droits des femmes et à l’égalité de Corse.

 

Jonathan Martinez a pris, début avril, ses fonctions de directeur général de l’Association Française de Gestion de services et établissements pour personnes autistes (AFG Autisme). Association à vocation nationale, spécifiquement dédiée aux enfants et aux adultes autistes, AFG Autisme assure la gestion centralisée d’une trentaine d’établissements et services, dont 13 SESSAD. Jonathan Martinez était, depuis septembre 2016, délégué général du Syndicat national des associations d’assistance à domicile (SNADOM).

 

  • Julie Vignard a été nommée, le 26 avril, juge des enfants au tribunal judiciaire de Marseille. Elle était jusqu’alors juge au tribunal judiciaire de Mamoudzou, à Mayotte.

 

  • Marie-Noëlle Marignier, directrice adjointe du travail, est nommée, à compter du 1er mai, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de la Dordogne.

 

  • Muriel Vidalenc, directrice générale adjointe de l’Agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes, est chargée d’exercer, par intérim, les fonctions de directrice générale de l’Agence jusqu’au 14 mai 2023.

 

  • Eric Michel Vegas Dangla, attaché d’administration de l’Etat hors classe, a été nommé, le 24 avril, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) de l’Essonne.

 

  • Jean-Yves Grall a été désigné par le président du Sénat, le 21 avril, membre du collège de la Haute Autorité de santé (HAS). Il était jusqu’alors directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes.

 

  • Delphine Berteloot a été nommée, en janvier, secrétaire générale de la Direction générale adjointe retour à l’emploi et action sociale du conseil départemental du Nord. Cette assistante sociale de formation, titulaire d’un master Management territorial, était jusqu’alors directrice territoriale de la prévention et de l’action sociale au sein du département (territoire Flandres).

 

Christian Rabaud, professeur des universités-praticien hospitalier, prendra, à compter du 2 mai, ses fonctions de directeur de la Direction générale de la santé (DGS) du ministère de la Santé et de la prévention. Jusqu’alors président de la Commission médicale d’établissement du CHRU de Nancy, où il a effectué toute sa carrière hospitalière, cet infectiologue âgé de 60 ans succède à Jérôme Salomon, un visage connu de tous les Français pour ses nombreuses apparitions télévisées au début de la crise du Covid-19. Ce dernier a rejoint, mi-avril, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) comme sous-directeur général pour la couverture sanitaire universelle et les maladies transmissibles et non transmissibles.

 

  • Delphine Thermoz, directrice du travail, est nommée, à compter du 24 avril, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de Savoie.

 

  • Denis Le Bayon est titularisé, à compter du 1er mai, dans le grade d’inspecteur des affaires sociales de 1re classe à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

Lamia Benkolli Agius a été promue, le 1er février, directrice générale d’ALC (Agir pour le lien social et la citoyenneté), association d’aide aux personnes en difficulté et de protection de l’enfance intervenant sur le département des Alpes-Maritimes. Psychologue, cheffe de service, puis directrice de deux pôles de l’association, elle succède à Eric Jouan, qui a fait valoir ses droits à la retraite. Titulaire du CAFDES depuis 2017, Lamia Benkolli Agius travaille depuis 23 ans au sein de l’association ALC, où elle a débuté en avril 2000 comme chef de service socio-éducatif du centre d’accueil pour demandeurs d’asile l’Olivier, à Nice.

 

  • Sophie Lebret, inspectrice des affaires sociales de 1re classe, a pris, à compter du 11 avril, ses fonctions de secrétaire générale adjointe des ministères chargés des affaires sociales.

 

  • Fanny Busson est, depuis janvier, la directrice de la Maison départementale de l’autonomie du conseil départemental de l’Orne. Depuis octobre 2020, elle était chef du Service de l’offre et des aides pour l’autonomie.

 

  • Clarisse Chabernaud est nommée, à compter du 20 avril, conseillère discours et affaires internationales au cabinet de la ministre déléguée chargée des Personnes handicapées.

 

Françoise Tenenbaum est la première présidente de l’Union des gérontopôles de France, créée le 13 mars par les neuf gérontopôles du territoire. Présidente du Pôle de gérontologie et d’innovation (PGI) Bourgogne-Franche-Comté, elle est conseillère municipale et administratrice du CCAS du Dijon, vice-présidente de Dijon Métropole déléguée à la solidarité, aux politiques sociales et à la santé et conseillère régionale déléguée à la santé de la région Bourgogne-Franche-Comté. Françoise Tenenbaum est, par ailleurs, présidente du conseil d’administration de l’Etablissement public national Antoine Koenigswarter (EPNAK), deuxième acteur national de la réadaptation professionnelle.

 

  • Julien Franchina a été nommé, le 20 mars, conseiller communication et presse au cabinet de la ministre déléguée chargée des Personnes handicapées.

 

  • Vincent Vernier, magistrat du premier grade, est, depuis le 1er avril, détaché dans le corps des directeurs d’hôpitaux (hors classe) auprès du centre hospitalier de Thuir et de l’EHPAD d’Ille-sur-Têt, dans les Pyrénées-Orientales, afin d’exercer les fonctions de directeur adjoint en charge des affaires juridiques et générales.

 

Hélène Paoletti a pris, le lundi 3 avril, ses fonctions de directrice de la Direction de l’appui au pilotage de l’offre de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA). Cette énarque agrégée de lettres classiques va ainsi accompagner l’évolution du modèle de soutien à l’autonomie et la structuration, par les ARS et les départements, d’une offre dans les territoires répondant à l’approche domiciliaire. Depuis 2019, Hélène Paoletti était directrice de projet Modernisation au Secrétariat général des ministères sociaux. Auparavant, elle a notamment été cheffe du bureau familles et parentalité à la DGCS et, entre 2013 et 2017, directrice générale de l’Agence du service civique.

 

  • François Chaumette, directeur du travail, est nommé, à compter du 17 avril, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) du Val-d’Oise.

 

  • Bertrand Deumie et Nicolas Durand, inspecteurs des affaires sociales de 1re classe, ont été nommés, le 8 avril, inspecteurs généraux des affaires sociales à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

Jean-Pierre Riso a été réélu à l’unanimité, le 29 mars, président de la FNADEPA. Il préside depuis 2018 cette fédération réunissant 1 450 directeurs d’établissements et services pour personnes âgées, rassemblés au sein de ses 37 associations départementales et régionales. Agé de 52 ans, Jean-Pierre Riso a une expérience de près de 30 ans dans le secteur médico-social, en particulier dans les services à domicile. Après avoir obtenu une maitrise d’administration économique et sociale, option gestion des établissements et services médico-sociaux à l’université de Clermont-Ferrand, il a pris la direction d’un EHPAD associatif en 1995. En 1998, Jean-Pierre Riso a intégré la Fédération départementale ADMR du Gard comme directeur adjoint, avant d’en devenir le directeur en mars 2000. Il a obtenu le CAFDES en 2004, à l’IRFFD de Montpellier. Jean-Pierre Riso est engagé au sein de la FNADEPA depuis 2011. Adhérent à la FNADEPA du Gard, puis président départemental en 2014, il a rejoint le bureau de la Fédération en 2015. Nommé vice-président en 2016, Jean-Pierre Riso a été élu président en 2018, puis réélu depuis 2019 pour des mandats de 2 ans.

 

  • Dorothée Imbaud et Delphine Chaumel, inspectrices des affaires sociales de 1re classe, ont été nommées, le 8 avril, inspectrices générales des affaires sociales à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

Nathalie de Lacoste a été nommée, le 1er décembre 2022, directrice déléguée à la solidarité au sein du Comité de direction de l’Ordre de Malte France. Elle est responsable du développement des projets en soutien aux délégations sur l’ensemble du territoire. Nathalie de Lacoste a auparavant été directrice de CCAS, notamment à Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis) et à Mèze (Hérault). L’Ordre de Malte France gère 13 établissements médico-sociaux.

 

  • Bruno Drolez, inspecteur des affaires sociales de 1re classe, a pris, le 1er avril, ses fonctions de directeur de la Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DREETS) des Hauts-de-France.

 

  • Cécile Favarel-Garrigues, administratrice de l’Etat du deuxième grade, est reconduite, à compter du 15 avril, dans ses fonctions de sous-directrice des services généraux et de l’immobilier à la Direction des finances, des achats et des services, à l’administration centrale des ministères chargés des affaires sociales.

 

Adeline Cousty, diplômée d’un master 2 Management des entreprises sanitaires et sociales de l’IAE de Limoges, a été nommée, fin février, directrice Qualité de l’association Vivre et devenir – Villepinte – Saint-Michel, qui gère plus de 50 établissements, services et dispositifs (1 600 salariés) dans quatre régions (Grand Est, Ile-de-France, Normandie, PACA). Depuis 2012, elle était responsable nationale Qualité et Gestion des risques à la Fondation Partage et Vie.

 

  • Marine Jean-Baptiste a été nommée, le 30 mars, membre du conseil des formations de l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP) en qualité de représentante de l’Etat. Elle remplace Najat Moussi.

 

  • Anne Carril est, depuis le 8 mars, la nouvelle responsable du CAFDES à l’IRTS de Franche-Comté. Elle succède à Christophe Wertheimer, qui a fait valoir ses droits à la retraite. Déjà en charge du CAFERUIS, Anne Carril pilote désormais les deux dispositifs de formation.

 

  • Benoît Deshogues, directeur du travail, a été nommé, le 13 mars, directeur de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) de l’Eure.

 

  • Nathalie Cuvillier, administratrice de l’Etat du grade transitoire, est reconduite, pour une période de 3 ans à compter du 1er avril, dans ses fonctions de cheffe de service, adjointe à la directrice du numérique, à l’administration centrale des ministères chargés des affaires sociales.

 

Louise Cadin a été nommée, le 6 mars, conseillère autonomie des personnes âgées au cabinet du ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées. Elle était auparavant cheffe du bureau de la prévention de la perte d’autonomie et du parcours de vie des personnes âgées à la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS). De janvier 2018 à janvier 2021, Louise Cadin, diplômé de l’ENA, a été auditrice au Conseil d’Etat.

 

  • Taslima Soulaimana est reconduite, à compter du 1er avril pour une nouvelle et dernière période de 3 ans, dans ses fonctions de directrice régionale aux droits des femmes et à l’égalité de Mayotte.

 

  • Laurent Vilboeuf est titularisé, à compter du 1er avril, dans le grade d’inspecteur général des affaires sociales à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

Angélique Khaled a été nommée, courant mars, directrice de la Direction de la qualité de l’accompagnement social et médico-social (DiQASM) de la Haute Autorité de santé (HAS). Auparavant directrice de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) des Yvelines, cette inspectrice de l’action sanitaire et sociale remplace Véronique Ghadi. Cette dernière a été nommée, en janvier, directrice préfiguratrice de la politique qualité au sein de l’Agence régionale de santé (ARS) Occitanie. Diplômée de Sciences Po Paris et de l’EHESP, Angélique Khaled a notamment été consultante à l’UNESCO et adjointe à la cheffe du bureau personnes handicapées à la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS). De mars 2014 à juin 2020, elle a par ailleurs exercé un mandat local, adjointe au maire chargée de la famille, de la petite enfance, du logement et du développement, puis 1re adjointe au maire de Bourg-la-Reine (Hauts-de-Seine).

 

  • Frédérique Simon-Delavelle, inspectrice des affaires sociales de 1re classe, a été nommée, le 23 mars, inspectrice générale des affaires sociales à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

  • Marie-Noëlle Marignier est nommée, à compter du 27 mars, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de la Dordogne.

 

  • Anousheh Karvar, inspectrice des affaires sociales de 1re classe, a été nommée, le 23 mars, inspectrice générale des affaires sociales à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

  • Fabian Jordan a été élu, le 15 février, président de l’Observatoire national du développement et de l’action sociale (ODAS). Maire de Berrwiller et Président de Mulhouse Alsace Agglomération, il succède à Jean-Louis Sanchez.

 

  • Dimitri Sydor-Vienne a été nommé, le 15 mars, conseiller en charge de la mixité, de l’égalité des chances, de l’éducation prioritaire et de l’orientation au cabinet du ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse.

 

  • Mélissa Ramos a été nommée, le 13 mars, conseillère hébergement au cabinet du ministre délégué auprès du ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, chargé de la Ville et du Logement.

 

  • Xavier Baylac a été élu à l’unanimité, le 27 janvier, président de l’URIOPSS Nouvelle-Aquitaine. Il succède à Eddie Balagi. Co-fondateur et dirigeant du laboratoire d’innovation sociale GAÏDO LAB, Xavier Baylac a été, durant 15 ans, directeur général de Etcharry Formation Développement, un établissement de formation en travail social.

 

  • Olivier Achtouk a été nommé, le 1er février, conseiller parcours de l’enfant et éducation au cabinet de la secrétaire d’Etat chargée de l’Enfance.

 

  • Kathleen Agbo a été nommée, le 15 mars, conseillère chargée de l’accompagnement vers l’emploi et des mutations économiques au cabinet du ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion.

 

Marie-Noëlle Gérain-Breuzard a pris, le mercredi 1er mars, ses fonctions de directrice générale du Centre national de gestion des praticiens hospitaliers et des personnels de direction de la fonction publique hospitalière (CNG). Elle était jusqu’alors directrice générale du CHRU de Tours et présidente de la Conférence des directeurs généraux de CHU.

 

  • Alain Castanier a été nommé, le 15 mars, préfet délégué pour l’égalité des chances auprès du préfet de l’Essonne. Il était jusqu’à présent secrétaire général de la préfecture du Pas-de-Calais.

 

  • Charles Rigaud a été promu, le 7 février, conseiller chargé du budget et des comptes sociaux au cabinet du ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées. Il était auparavant conseiller budgétaire, branche autonomie et ressources des personnes en situation de handicap au cabinet de la ministre déléguée chargée des Personnes handicapées.

 

  • Frédérick Fabry a été nommé, en janvier, directeur général de l’Ordre de Malte France, qui gère notamment 13 établissements médico-sociaux. Il était auparavant directeur général de l’Institut supérieur des professions de santé (ISPS).

 

  • Roxana Maracineanu, ancienne ministre des Sports, a été nommée, le 8 mars, secrétaire générale de la Mission interministérielle pour la protection des femmes contre les violences et la lutte contre la traite des êtres humains.

 

  • Nathalie Gatier, inspectrice de l’action sanitaire et sociale, est nommée, à compter du 13 mars, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) de la Somme.

 

Jérôme Jumel, administrateur de l’Etat, a pris, le lundi 27 février, ses fonctions de directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS) Pays de la Loire. Directeur adjoint du cabinet, chef du pôle autonomie, auprès du ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées depuis le 11 juillet 2022, il succède à Jean-Jacques Coiplet, qui a pris la tête de l’ARS Bourgogne-Franche-Comté en novembre 2022. Jérôme Jumel a débuté sa carrière au conseil départemental de la Loire-Atlantique, où, de 2014 à 2018, il a été directeur général adjoint Solidarité. Il a ensuite été nommé directeur général adjoint Citoyenneté et solidarités humaines au conseil départemental du Var, avant d’intégrer, en septembre 2020, la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS) comme chef de service, adjoint à la directrice générale.

 

  • Christophe Tassart, administrateur de l’Etat du grade transitoire, est reconduit, à compter du 17 mars, dans ses fonctions de sous-directeur des affaires financières à la Direction des finances, des achats et des services, à l’administration centrale des ministères chargés des affaires sociales.

 

  • Hélène Vial, directrice du travail, a été nommée, le 6 mars, directrice de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) des Pyrénées-Atlantiques.

 

Stanislas Jacquey a été élu, le 25 janvier, président de la Fondation des Amis de l’Atelier, gestionnaire de 90 établissements et services du champ du handicap en Ile-de-France et en Haute-Vienne. Jusqu’alors trésorier de la Fondation, il succède à Jacques Lafferranderie, qui a présidé la Fondation pendant 12 ans. Diplômé de Sciences-Po Paris et de l’Institut national des études territoriales (INET), Stanislas Jacquey est directeur régional à la Fondation des Diaconesses de Reuilly, dont le siège est à Versailles, après avoir exercé des fonctions de direction générale en collectivités locales.

 

  • Maryse Monfort a été nommée, le 28 février, conseillère accompagnement des transformations au cabinet de la ministre déléguée auprès du ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion et du ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse, chargée de l’Enseignement et de la formation professionnels.

 

Loïc Rumeau est, depuis le 1er janvier, le nouveau directeur général de l’association Groupe SOS Seniors, qui gère 113 établissements et services pour personnes âgées, dont plus de 70 EHPAD (3 800 salariés). Précédemment directeur des Pôles établissements SSR et personnes âgées de l’association Itinova, il succède à Maryse Duval, nommée directrice générale Seniors déléguée au développement, pour déployer le Groupe SOS Seniors. C’est un retour aux sources pour Loïc Rumeau, qui a, par le passé, déjà travaillé plus de 10 ans au sein du Groupe SOS, notamment comme directeur des projets et des partenariats de Groupe SOS Seniors.

 

  • Nadine Richard-Pejus, adjointe au chef du service des ressources humaines du ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire, a été nommée, le 28 février, membre titulaire du comité national du Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP). Elle remplace Servane Gilliers Van-Reysel au titre des représentants des employeurs de la fonction publique de l’Etat. Le même jour, Thierry Lartigue, référent national handicap, au sein de la direction des ressources humaines relevant du secrétariat général des ministères sociaux, a été nommé membre suppléant du FIPHFP, en remplacement de Williams Josse.

 

Cécile Tagliana a pris, le mercredi 15 février, ses fonctions de déléguée interministérielle à la prévention et à la lutte contre la pauvreté. Auparavant commissaire à la lutte contre la pauvreté en Ile-de-France, depuis septembre 2020, elle succède à Marine Jeantet. Précédemment, d’octobre 2014 à février 2016, Cécile Tagliana, diplômée de Sciences Po Paris et de l’ENA (promotion Romain Gary), a été conseillère santé et autonomie au sein du cabinet du Premier ministre, alors Manuel Valls. Elle a ensuite été nommée adjointe au directeur général de la cohésion sociale (DGCS), cheffe du Service des politiques sociales et médico-sociales.

 

  • Mayalen Iron, administratrice de l’Etat du deuxième grade, est reconduite, à compter du 2 mars, dans ses fonctions de directrice de projet chargée d’impulser et de coordonner l’élaboration d’une politique publique autour des 1 000 premiers jours de l’enfant, auprès du secrétaire général des ministères chargés des affaires sociales.

 

  • Charlotte Galland a été promue, le 6 février, directrice adjointe du cabinet, cheffe du pôle autonomie au cabinet du ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées. Jusqu’à cette date conseillère en charge du budget et des comptes sociaux, elle remplace Jérôme Jumel. Précédemment, Charlotte Galland, diplômée de HEC et de l’ENA, a été directrice de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) et directrice de l’offre médico-sociale au conseil départemental des Hauts-de-Seine.

 

Elise Noguera a pris, le lundi 13 février, ses fonctions de directrice générale de l’Agence régionale de santé (ARS) de Bretagne. Auparavant directrice générale adjointe de l’ARS Normandie, depuis juin 2018, elle succède à Stéphane Mulliez, qui a intégré l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) fin 2022. Diplômée de l’EHESP, elle a longtemps travaillé à l’AP-HP, notamment à l’hôpital Henri-Mondor. Entre 2011 et 2012, Elise Noguera a été conseillère technique chargée des questions hospitalières et de l’offre de soins auprès du ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé, alors Xavier Bertrand.

 

  • Fanny Gaudin a été nommée, le 21 février, membre du conseil des formations de l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP). Elle y représente la Fédération hospitalière de France (FHF) en remplacement de Laurence Jay-Passot.

 

  • Cédric Logelin, diplômé de l’Ecole nationale de la magistrature (ENM), a pris, le 13 février, ses fonctions de porte-parole du ministère de la Justice.

 

  • Sonia Magalhaes est nommée, à compter du 1er mars, directrice régionale déléguée aux droits des femmes et à l’égalité de Bretagne.

 

  • Paul-Mathieu Caitucoli a été nommé, le 20 février, conseiller territoires et innovation sociale au cabinet de la secrétaire d’Etat auprès de la Première ministre, chargée de l’Economie sociale et solidaire et de la Vie associative.

 

Philippe Mouiller, sénateur Les Républicains des Deux-Sèvres, a été désigné président du Groupe d’études Handicap constitué au Sénat le 25 janvier. Rattaché à la Commission des affaires sociales, ce groupe parlementaire est composé de 64 sénateurs. Philippe Mouiller est également membre du Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH). Au Sénat, il est vice-président de la Commission des affaires sociales.

 

  • Delphine Torres, inspectrice en cheffe de santé publique vétérinaire, est nommée, à compter du 1er mars, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) du Lot.

 

  • Catherine Petit, agent contractuel, a été nommée, le 15 février, cheffe du Service des droits des femmes et de l’égalité entre les femmes et les hommes à la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS). Elle succède à Hélène Furnon-Petrescu, qui a rejoint fin 2022 l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

Sarah Imaaingfen a été élue à l’unanimité, le 6 décembre 2022, présidente de la Fédération nationale avenir et qualité de vie des personnes âgées (FNAQPA). Gestionnaire d’EHPAD laïque pour une congrégation, elle succède à Michel Bénard. Membre du bureau de la FNAQPA depuis plusieurs années, Sarah Imaaingfen accède donc à la plus haute marche, après avoir été successivement trésorière adjointe, trésorière et, depuis 2021, 1re vice-présidente de cette Fédération, qui défend les intérêts des gestionnaires d’établissements et services pour personnes âgées à but non lucratif et la qualité de vie des personnes âgées.

 

  • Caroline Semaille, médecin en santé publique et infectiologue, est nommée, à compter du 23 février, directrice générale de l’Agence nationale de santé publique, Santé publique France (SPF). Le poste était vacant depuis novembre 2022, la précédente directrice, Geneviève Chêne, n’ayant pas été renouvelée au terme de son mandat de 3 ans. Caroline Semaille était jusqu’alors directrice générale adjointe de l’Agence nationale de la sécurité du médicament (ANSM).

 

Loïc Mollet a été nommé, le 1er janvier, directeur de la Délégation départementale de l’Isère de l’Agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes. Précédemment directeur de la Délégation départementale de la Savoie, depuis janvier 2016, il succède à Aymeric Bogey, nommé, à la même date, directeur de la santé publique au siège de l’Agence. Diplômé de l’IEP de Grenoble, Loïc Mollet a débuté sa carrière dans une compagnie d’assurance avant d’intégrer le conseil départemental des Hautes-Alpes. Après y avoir exercé diverses fonctions, il a rejoint le pôle des solidarités comme responsable de l’action territoriale. Il prendra ensuite la direction du pôle des solidarités et de la culture. Loïc Mollet a intégré l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes début 2016.

 

  • Mahamadou Diarra a été nommé, le 3 février, chef de cabinet du ministre de la Santé et de la Prévention.

 

  • Corinne Orzechowski a été nommée, le 8 février, déléguée générale au service national universel (SNU), sur proposition du ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse. Depuis 2012, elle a été successivement préfète de la Mayenne, de la Sarthe, d’Indre-et-Loire et, dernièrement, de l’Oise.

 

Jean Dutoya a été élu, fin décembre 2022, président de l’Association des directeurs de maisons départementales des personnes handicapées (ADMDPH). Directeur de la MDPH de l’Essonne depuis novembre 2021, il succède à Myriam Bouali, directrice de la MDPH de Paris d’août 2019 à septembre 2022, qui a depuis été nommée directrice de l’enfance et de la famille au sein du pôle Solidarité du conseil départemental de Seine-Saint-Denis. Auparavant, de juillet 2020 à novembre 2021, Jean Dutoya a été conseiller de la ministre déléguée chargée de l’Insertion, Brigitte Klinkert.

 

  • Arnaud de Broca a été réélu à l’unanimité, le 25 janvier, président du Collectif Handicaps, qui rassemble 52 associations nationales représentatives des personnes en situation de handicap, de leur famille et des proches aidants.

 

  • Marc Rohfritsch, ingénieur en chef des mines, est nommé, à compter du 15 février, directeur adjoint de la Direction régionale et interdépartementale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DRIEETS) d’Ile-de-France. Il est chargé des fonctions de responsable du pôle « entreprises, emploi et solidarités ».

 

  • Jean-Michel Le Conte est, depuis septembre 2022, le nouveau directeur du Centre communal d’action sociale (CCAS) de la ville de Lisieux (Calvados). Il remplace Frédéric Lecompte. Auparavant, de 2014 à 2021, Jean-Michel Le Conte a été directeur général de l’Association départementale des pupilles de l’enseignement public (ADPEP) de la Manche.

 

Jean-Philippe Vinquant a été nommé, le mercredi 1er février, président du Conseil de l’âge au sein du Haut Conseil de la famille, de l’enfance et de l’âge (HCFEA). Ancien directeur général de la cohésion sociale (DGCS), il succède à Bertrand Fragonard. Parallèlement, Jean-Philippe Vinquant exerce la présidence du HCFEA pour une année. A la même date, Sylviane Giampino est reconduite dans ses fonctions de présidente du Conseil de l’enfance et de l’adolescence au sein du Haut Conseil. Enfin, à compter du 1er avril, Hélène Périvier prendra ses fonctions présidente du Conseil de la famille au sein du HCFEA, en remplacement de Michel Villac.

 

  • Déborah Beneult et Rébecca Bunlet, respectivement référente formation et qualité, référente handicap et juriste droit social et directrice de l’URIOPSS Nouvelle-Aquitaine, ont été nommées, début 2023, titulaire et suppléante au Tribunal interrégional de tarification sanitaire et sociale (TITSS) de Bordeaux.

 

  • Christelle Minodier, administratrice hors classe de l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE), est nommée, à compter du 15 février, cheffe de service auprès du directeur de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES), à l’administration centrale des ministères chargés des affaires sociales.

 

Isabelle Saurat, conseillère maître à la Cour des comptes, a été nommée, le 18 janvier, déléguée interministérielle à l’accessibilité. Après une première carrière d’ingénieure dans le secteur privé, elle a intégré l’ENA, avant de devenir, notamment, secrétaire générale du Syndicat des transports d’Ile-de-France (IdF Mobilités). Isabelle Saurat a ensuite été directrice des services administratifs et financiers des services du Premier ministre, directrice de l’immobilier de l’Etat, puis, jusqu’en 2022, secrétaire générale du ministère des Armées.

 

  • Corinne Cherubini, inspectrice générale des affaires sociales, est nommée, à compter du 20 février, directrice par intérim de la Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DREETS) Grand Est. Elle remplace Eloy Dorado.

 

  • Agnès Hochart est, depuis le 1er septembre 2022, la nouvelle directrice de la Délégation départementale du Doubs de l’Agence régionale de santé (ARS) Bourgogne-Franche-Comté. Jusqu’alors directrice de la Délégation Nord Franche-Comté (Territoire de Belfort-Pays de Montbéliard-Pays d’Héricourt), elle a succédé à Nezha Leftah-Marie. A la tête de la Délégation Nord Franche-Comté, Agnès Hochart a été remplacée, à la même date, par Valérie Ganzer, auparavant directrice projets à la Direction de l’organisation des soins (DOS) de l’Agence, chargée en particulier du déploiement des enveloppes financières liées au Ségur investissement.

 

  • Hélène Paoletti, administratrice de l’Etat du deuxième grade, a été nommée, le 1er février, directrice de projet « modernisation des ministères sociaux » auprès du secrétaire général des ministères chargés des affaires sociales.

 

Raphaël Becker a été nommé, le 1er janvier, directeur de la Délégation départementale de la Savoie de l’Agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes. Auparavant directeur délégué « Finances et Performance » à la Direction de l’offre de soins de l’Agence, il remplace Loïc Mollet. Raphaël Becker a débuté sa carrière professionnelle dans le secteur bancaire privé en 2001. A la création de l’ARS de Lorraine, il est nommé chef de service efficience du système de santé jusqu’en 2012. En 2014, il a intégré l’ARS Nord-Pas-de-Calais, devenue ARS Hauts-de France en 2016, où il a exercé la fonction de directeur adjoint de l’offre de soins, en charge de la gestion des risques et du plan triennal Objectif national des dépenses d’assurance maladie (ONDAM). Raphaël Becker a rejoint l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes le 1er septembre 2017 en tant que directeur délégué « Finances et Performance ». A ce poste, il est remplacé, depuis le 1er janvier, par Cécile Behaghel, auparavant responsable du pôle offre de soins à la Délégation départementale du Rhône et de la Métropole de Lyon de l’Agence.

 

  • Laetitia Hélouet, haute-fonctionnaire, a été nommée, le 20 janvier, présidente de l’Observatoire national de la politique de la ville. Elle remplace Jean-François Cordet.

 

  • Jérémie Boroy voit son mandat de président du Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH) prorogé jusqu’au 1er juillet 2023. Il en va de même pour l’ensemble des membres du CNCPH.

 

  • Joan Maissonnier, directeur adjoint du travail, a été nommé, le 1er février, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de l’Ariège.

 

Marine Neuville, administratrice hors classe de la Ville de Paris, a pris, à compter du 1er février, ses fonctions de directrice du Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP). Elle succède à Marc Desjardins. Depuis janvier 2020, elle était directrice du développement de la Direction des politiques sociales du Groupe Caisse des Dépôts. Auparavant, de janvier 2017 à décembre 2019, Marine Neuville a été chef de la Mission emploi des travailleurs handicapés au sein de la Délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle (DGEFP).

 

  • Louis Mazari, directeur du travail hors classe, a été nommé, le 1er février, directeur adjoint de la Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DREETS) du Grand Est. Il est chargé des fonctions de directeur régional délégué.

 

Jérôme Viguier a pris, lundi 30 janvier, ses fonctions de directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS) Centre-Val de Loire. Jusqu’alors directeur général de l’ARS de Martinique, il succède à Laurent Habert, nommé, le 26 décembre, inspecteur général en service extraordinaire à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS). A la tête de l’ARS de Martinique, Jérôme Viguier est remplacé, à la même date, par Anne Bruant-Brisson, précédemment inspectrice générale des affaires sociales.

 

  • Thibaut de Saint-Pol, administrateur de l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) hors classe, a été nommé, le 11 janvier, directeur de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative au ministère de l’Education nationale et de la Jeunesse.

 

  • Anne-Line Tonnaire, directrice adjointe du travail, est nommée, à compter du 1er février, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) du Jura.

 

  • Philippe Grégoire, conseiller d’Etat en service extraordinaire, a été nommé, le 23 janvier, président du Conseil supérieur de la fonction publique hospitalière. Valérie Delahaye-Guillocheau, également conseillère d’Etat en service extraordinaire, a été nommée, à la même date, présidente suppléante du Conseil.

 

  • Thibaut Largeron a été nommé, le 23 janvier, membre de l’Observatoire de l’inclusion bancaire, en qualité de représentant des associations de lutte contre la pauvreté et l’exclusion, des associations de consommateurs et des associations de défense des intérêts des familles. Au sein de l’Observatoire, il remplace Jean-François Maruszyczak.

 

Vanessa Wisnia-Weill a été nommée, le 2 janvier, à la tête de la nouvelle Direction du financement de l’offre de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA). Après une première partie de carrière dans une banque d’affaires, cette ancienne élève de l’Ecole polytechnique et de l’Ecole nationale des Ponts et chaussées est devenue experte en politiques sociales dans les services du Premier ministre. Depuis 2017, Vanessa Wisnia-Weill était la secrétaire générale adjointe du Haut Conseil de la famille, de l’enfance et de l’âge (HCFEA), où, depuis 2020, elle a piloté les travaux du Conseil de l’âge.

 

  • Anaïs Lunet est désignée, à compter du 1er février, secrétaire générale du Haut Conseil à la vie associative (HCVA).

 

  • Philippe Nollen, directeur départemental de 2e classe de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes, a été nommé, le 23 décembre 2022, directeur de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) des Landes.

 

Eric Signarbieux a pris, le 2 janvier, ses fonctions de délégué général de l’Union nationale des centres communaux d’action sociale (UNCCAS). Auparavant directeur général du CCAS et directeur général adjoint Ville solidaire de la ville de Grenoble, depuis avril 2021, ce haut fonctionnaire territorial a débuté sa carrière en 1993 comme assistant social. Eric Signarbieux a, depuis, exercé des fonctions d’encadrement dans diverses collectivités, en milieu rural comme en milieu urbain.

 

  • Claire Dupont, assistante sociale de formation et diplômé de l’EHESP, a pris, début novembre 2022, ses fonctions de directrice générale de l’association Equalis, acteur de l’économie sociale et solidaire et de l’insertion par l’activité économique qui gère 70 établissements et services en Ile-de-France et dans le Loiret (près de 900 salariés).

 

  • Stéphanie Cours, directrice du travail, a été nommée, lundi 2 janvier, cheffe de service, responsable du pôle travail et solidarités auprès du secrétaire général des ministères chargés des affaires sociales.

 

  • Agnès Col, directrice du travail, est, depuis le 1er janvier, la nouvelle directrice de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) de la Loire. Jusqu’alors directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de la Savoie, elle succède à Thierry Marcillaud.

 

  • Delphine Besson a été nommée, le 16 janvier, conseillère parlementaire au cabinet de la ministre déléguée chargée des Personnes handicapées.

 

  • Manon Chonavel, maître des requêtes au Conseil d’Etat, est détachée auprès de la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM) afin d’exercer, à compter du 9 janvier, les fonctions de directrice de cabinet du directeur général.

 

Stéphanie Fréchet a pris, le 1er janvier, ses fonctions de directrice de la Délégation départementale du Cantal de l’Agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes. Précédemment secrétaire générale de l’ARS de Mayotte, elle remplace Erell Munch, nommée, à la même date, directrice de projet santé mentale au sein de la Direction de la stratégie et des parcours de l’Agence. Stéphanie Fréchet est attachée principale d’administration de l’Etat, diplômée de droit public de l’Université Lyon III. Elle a commencé sa carrière en 2003 au ministère de l’Education nationale comme chargée de mission des affaires statutaires et indemnitaires des personnels de l’enseignement supérieur au sein de la Direction des affaires financières. Elle a ensuite travaillé dans plusieurs ministères, avant d’intégrer, en 2018, le secrétariat général des ministères des affaires sociales. Nommée au pôle « Santé-ARS », elle est alors chargée du pilotage stratégique du Fond d’intervention régional (FIR). En septembre 2019, Stéphanie Fréchet a été nommée secrétaire générale préfiguratrice, puis secrétaire générale, de la future ARS de Mayotte, créée au 1er janvier 2020. Pendant les deux années de la crise sanitaire, outre la gestion et la montée en compétences des services support de l’Agence, elle a été amenée à prendre une part active dans la gestion des principaux dossiers des directions métiers et a assuré, par ailleurs, l’intérim temporaire de la direction générale de l’ARS de Mayotte.

 

  • Saïd Ahamada, ancien député LREM des Bouches-du-Rhône, a été nommé, le 16 janvier, directeur général de l’Agence de l’outre-mer pour la mobilité (LADOM).

 

  • Laëtitia Creton, directrice du travail, a été nommée, le 12 décembre 2022, directrice de la DDETS de la Somme. Elle en était jusqu’à cette date directrice adjointe.

 

Eve Robert a été promue, en décembre 2022, directrice générale adjointe chargée du pôle Solidarité du conseil départemental de Seine-Saint-Denis. Elle succède à Benjamin Voisin, dont elle était l’adjointe depuis janvier 2022. Auparavant, Eve Robert, diplômée de Sciences Po Paris et de l’ENA, a notamment été déléguée départementale de l’Yonne de l’Agence régionale de santé (ARS) Bourgogne-Franche-Comté, puis responsable adjointe de la Task force vaccination de la Ville de Paris.

 

  • Anne Danière-Moreau a été nommée, le 16 janvier, directrice régionale déléguée aux droits des femmes et à l’égalité de Nouvelle-Aquitaine.

 

  • Jean-François Dalvai, directeur du travail, est nommé, à compter du 16 janvier, directeur de l’unité départementale de Paris à la Direction régionale et interdépartementale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DRIEETS) d’Ile-de-France.

 

  • Yann Lequet a été nommé, le 9 janvier, directeur délégué « pilotage opérationnel, premier recours, parcours et professions de santé » à la Direction de l’offre de soins de l’Agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes. Auparavant directeur de l’appui à la performance à l’ARS Normandie, depuis septembre 2016, ce diplômé de l’IEP d’Aix-en-Provence et de l’EHESP succède au Dr Corinne Rieffel, qui a fait valoir ses droits à la retraite.

 

  • David Soubrié, administrateur de l’Etat hors classe, a été nommé, le 3 janvier, directeur de l’unité départementale de Seine-Saint-Denis à la Direction régionale et interdépartementale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DRIEETS) d’Ile-de-France. Jusqu’à cette date, il était sous-directeur des professions sociales, de l’emploi et des territoires à la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS).

 

  • Marie Sirinelli, maître des requêtes, est détachée auprès de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS), à compter du 30 décembre 2022, afin d’exercer les fonctions d’inspectrice.

 

  • Paul-Antoine Georges, administrateur de l’Etat du deuxième grade, est nommé, à compter du 1er février, sous-directeur du financement de la sécurité sociale à la Direction de la sécurité sociale (DSS), à l’administration centrale du ministère de la Santé et de la Prévention et du ministère en charge des Comptes publics.

 

Nathalie Smirnov a été officiellement promue le 14 décembre 2022, après cinq mois d’intérim, directrice générale de la Croix-Rouge française. Elle succède à Jean-Christophe Combe. Ingénieur diplômée de Centrale-Supélec et titulaire d’un Executive MBA de Harvard, elle a rejoint l’association en 2021, après 30 ans de carrière de dirigeante dans l’industrie. Nathalie Smirnov était jusqu’alors directrice générale adjointe de la Croix-Rouge française chargée de la Performance durable, incluant notamment les finances, les ressources humaines, les systèmes d’information et la responsabilité sociétale de l’organisation.

 

  • Mathieu Maucort a été nommé, le 11 janvier, délégué interministériel à la jeunesse. Il était auparavant directeur de cabinet du Haut-commissaire à l’emploi et à l’engagement des entreprises.

 

  • Martine Baudoin, ingénieur de l’industrie et des mines hors classe, a été nommée, le 1er janvier, directrice adjointe de l’unité départementale de Paris à la Direction régionale et interdépartementale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DRIEETS) d’Ile-de-France.

 

  • Vincent Sevaer, inspecteur hors classe de l’action sanitaire et sociale, a été nommé, le 1er janvier, directeur adjoint de la Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DREETS) de Bretagne. Il est chargé des fonctions de responsable du pôle « cohésion sociale ».

 

  • Marion Marty et Pierre Mainguy, jusqu’alors inspecteurs des affaires sociales de 2e classe, ont été promus, à compter du 1er janvier, inspecteurs des affaires sociales de 1re classe à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

  • Thierry Peridy, inspecteur de la jeunesse et des sports de classe exceptionnelle, a été nommé, le 1er janvier, expert de haut niveau, placé auprès du secrétaire général des ministères de l’Education nationale et de la Jeunesse, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques. Il est chargé de l’animation territoriale et de la coordination des services centraux dans les domaines de la jeunesse, de la vie associative, de l’engagement civique et des sports.

 

  • Alain Ollivier, directeur du travail, a été nommé, le 1er janvier, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) de la Vendée.

 

  • Corinne Cherubini, directrice du travail hors classe, a été intégrée, à compter du 1er janvier, dans le corps de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) en qualité d’inspectrice générale des affaires sociales.

 

  • Morgan Delaye, administrateur de l’Etat hors classe, a été nommé, le 6 janvier, chef de service, adjoint au directeur de la sécurité sociale (DSS), à l’administration centrale du ministère de la Santé et de la Prévention et du ministère en charge des Comptes publics.

 

Pauline Domingo, agente contractuelle, a été nommée, le 1er décembre 2022, directrice de projet, chargée du comité de filière « petite enfance » et du Service public de la petite enfance, auprès du directeur de la sécurité sociale (DSS) à l’administration centrale des ministères chargés des affaires sociales. Elle était précédemment, depuis octobre 2016, directrice du Département enfance, jeunesse, parentalité de la Caisse nationale des allocations familiales (CNAF), où elle a travaillé 15 ans.

 

  • Yves Boero, administrateur général de l’Etat, est nommé, à compter du 9 janvier, chef de service, adjoint au directeur de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative du ministère de l’Education nationale et de la Jeunesse.

 

  • Julien Rousselon, inspecteur des affaires sociales de 1re classe, a été nommé, à compter du 31 décembre 2022, inspecteur général des affaires sociales à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

  • Armelle Beunardeau, administratrice générale, est renouvelée, à compter du 1er janvier, dans ses fonctions de directrice du Centre des liaisons européennes et internationales de sécurité sociale (CLEISS).

 

Audrey Colonna a été promue, le 7 novembre 2022, directrice du médico-social au sein de l’Agence régionale de santé (ARS) de Corse. Jusqu’alors directrice adjointe, elle succède à Joseph Magnavacca. Après avoir exercé une dizaine d’années à la DRASS Rhône-Alpes, cette inspectrice de l’action sanitaire et sociale a intégré la DDASS de Haute-Corse en 2009 comme responsable du Pôle dépendance. Audrey Colonna a rejoint l’ARS de Corse dès sa création l’année suivante.

 

  • Félix Faucon, administrateur général, a été prolongé, à compter du 31 décembre 2022, dans ses fonctions en qualité d’inspecteur général en service extraordinaire à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

  • Jean-Philippe Horréard, administrateur de l’Etat, a été nommé, le 1er décembre 2022, commissaire à la lutte contre la pauvreté auprès du préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté. Ancien directeur de la Délégation départementale de Seine-Saint-Denis de l’Agence régionale de santé (ARS) Ile-de-France, il était auparavant conseiller solidarités et autonomie au Secrétariat général des ministères chargés des affaires sociales.

 

  • Louise Cadin est maintenue, à compter du 1er janvier, en détachement auprès du ministère de la Santé et de la Prévention et du ministère des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées pour continuer d’exercer les fonctions de cheffe du bureau de la prévention de la perte d’autonomie et du parcours de vie des personnes âgées, à la sous-direction de l’autonomie des personnes handicapées et des personnes âgées de la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS).

 

  • Olivier Laboux, professeur des universités – praticien hospitalier, a été nommé, le 30 décembre 2022, inspecteur général en service extraordinaire à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

  • Thomas Deroche, directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS) Normandie, a été nommé, le 2 janvier, membre de droit titulaire du collège du Haut Conseil de la santé publique (HCSP). Son suppléant est Didier Jaffre, directeur général de l’ARS Occitanie.

 

Hamid Elarouti a pris, le 2 novembre 2022, ses fonctions de directeur de l’animation territoriale et des parcours de santé à l’Agence régionale de santé (ARS) de La Réunion. Ce médecin de santé publique diplômé de l’EN3S et de l’EHESP succède à Martine Servat. En 2016, Hamid Elarouti a été nommé responsable de la politique régionale de l’offre de soins et adjoint à l’unité offre de soins hospitaliers de la Direction de l’offre de soins et de l’autonomie à l’ARS Occitanie. Après un passage par l’ARS de Mayotte en 2020, comme directeur de l’offre de soins et de l’autonomie, il réintègre l’ARS Occitanie en 2021, où il devient conseiller médical régional au sein de la Direction des territoires et des relations institutionnelles.

 

  • Carine Seiler a été nommée, le 30 décembre 2022, inspectrice générale des affaires sociales (5e tour) à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

  • Audrey Perocheau est nommée, à compter du 3 janvier, conseillère chargée de la formation des demandeurs d’emploi au cabinet du ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion.

 

  • Guillaume Pain, inspecteur de classe exceptionnelle de l’action sanitaire et sociale, est nommé, à compter du 2 janvier, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) de la Seine-Maritime. Il était jusqu’alors directeur de la DDETS du département limitrophe de l’Eure.

 

  • Lucile Olier, inspectrice générale de classe normale de l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE), a été nommée, le 30 décembre 2022, dans les fonctions d’inspectrice générale des affaires sociales auprès du service de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

  • Nicolas Turquet a été nommé, le 1er janvier, conseiller spécial, en charge de l’éducation et de l’égalité des chances, au cabinet de la ministre déléguée chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Egalité des chances.

 

2022

 

Murielle Mauguin a été promue, le 16 novembre, directrice de l’Institut national supérieur de formation et de recherche pour l’éducation des jeunes handicapés et les enseignements adaptés (INSHEA). Elle était jusqu’alors directrice des études de cet établissement public national, qui forme les acteurs de l’accompagnement et de l’accessibilité éducative, sociale et professionnelle. Maître de conférences en droit public à l’INSHEA à partir de février 2011, Murielle Mauguin a auparavant enseigné aux Etats-Unis, notamment à la Portland State University. De juillet 1998 à juillet 2000, elle a dirigé Grillons et Cigales, un centre médico-social d’été pour enfants et adolescents déficients visuels et polyhandicapés.

 

  • Marie Sirinelli, maître des requêtes au Conseil d’Etat, est nommée, à compter du 30 décembre, dans les fonctions d’inspectrice des affaires sociales de 1re classe auprès du service de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

  • Luc Pham est nommé, à compter du 1er janvier 2023, conseiller technique éducation jeunesse (pôle éducation, jeunesse, enseignement supérieur et sports) au cabinet de la Première ministre. Il succède à Anne Miquel-Val.

 

  • Malik Lahoucine est chargé d’exercer par intérim, à compter du 30 décembre, les fonctions de directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS) de Bretagne, dont il est le directeur général adjoint. Il remplace Stéphane Mulliez, directeur d’hôpital de classe exceptionnelle, nommé, le même jour, inspecteur général des affaires sociales à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

  • Eve Parier, directrice d’hôpital de classe exceptionnelle, est nommée, à compter du 30 décembre, inspectrice en service extraordinaire à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS). Elle était jusqu’alors directrice générale du Centre national de gestion des praticiens hospitaliers et des personnels de direction de la fonction publique hospitalière (CNG).

 

  • Emmanuel Ronot est reconduit, à compter du 1er janvier 2023, dans ses fonctions de directeur général de l’Etablissement public national Antoine-Koenigswarter (EPNAK). L’EPNAK gère 70 établissements, services, dispositifs et plateformes médico-sociales dans le secteur du handicap et de la protection de l’enfance (1 500 salariés, 4 000 personnes accueillies). Il est présent dans 11 régions françaises, dont la Guyane, avec une forte concentration dans l’Yonne et dans l’Essonne.

 

Benjamin Voisin, administrateur de l’Etat hors classe, a pris, le lundi 12 décembre, ses fonctions de chef du Service des politiques sociales et médico-sociales et adjoint au directeur général, à la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS). Précédemment directeur général adjoint chargé du pôle Solidarité du conseil départemental de Seine-Saint-Denis, depuis février 2018, il succède à Jérôme Jumel. Auparavant, Benjamin Voisin a été directeur de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) de Paris, puis sous-directeur de la Direction de la sécurité sociale (DSS) au ministère des Solidarités et de la Santé.

 

  • Frédéric Forner, attaché principal d’administration de l’Etat, est nommé, à compter du 1er janvier 2023, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de Corse-du-Sud.

 

  • Marie-Odile Saillard, directrice d’hôpital de classe exceptionnelle, est nommée, à compter du 20 décembre, inspectrice générale en service extraordinaire à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

  • Anouk Lavaure, directrice du travail hors classe, a été nommée, le 21 novembre, directrice de la Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DREETS) du Centre-Val de Loire. Auparavant en poste au Secrétariat général des ministères chargés des affaires sociales, elle succède à Pierre Garcia.

 

  • Yannick Le Guillou, directeur d’hôpital, a été nommé, le 26 décembre, inspecteur en service extraordinaire pour la mission permanente d’audit des fonds européens à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

  • Sandrine Noah a été nommée, fin octobre, directrice territoriale Guyane de l’Etablissement public national Antoine-Koenigswarter (EPNAK). Jusqu’alors directrice générale de la Fondation Edith Seltzer, à Briançon (Hautes-Alpes), elle succède à Jêrome Domec, devenu, en septembre, directeur territorial de la Croix-Rouge française en Guyane.

 

  • Olivier Obrecht est chargé d’exercer par intérim, à compter du 26 décembre, les fonctions de directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS) Centre Val-de-Loire. Directeur général adjoint de l’Agence, il remplace Laurent Habert.

 

  • Sandrine Chaplain, directrice du travail, est nommée, à compter du 1er janvier, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) des Deux-Sèvres.

 

  • Zinna Bessa, médecin général de santé publique, est nommée, pour une durée de 9 mois à compter du 30 décembre, dans les fonctions d’inspectrice générale des affaires sociales à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

Olivier Coudin est, depuis le 1er septembre, le nouveau directeur de la Délégation départementale de l’Allier de l’Agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes. Cet inspecteur hors classe de l’action sanitaire et sociale a succédé à Grégory Dolé. Olivier Coudin a débuté sa carrière en 1996 au ministère de la Santé et des Solidarités en administration centrale, avant de rejoindre, en 2003, la DDASS de Seine-Saint-Denis, où il a notamment exercé les fonctions de responsable du secteur personnes âgées. En 2009, il devient chargé de projet à la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) pour travailler à la création et à la généralisation des MAIA (méthode d’action pour l’intégration des services d’aide et de soins dans le champ de l’autonomie). Olivier Coudin a intégré l’ARS de Martinique dès sa création en 2010, en tant que responsable du service ressources humaines, avant de prendre la direction de l’offre médico-sociale, puis d’être nommé, en 2016, directeur général adjoint de l’Agence.

 

  • Séverine Baudouin est chargée d’exercer, à compter du 1er janvier 2023, les fonctions de directrice par intérim du Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP). Jusqu’alors directrice adjointe du fonds, elle remplace Marc Desjardins, administrateur général de l’Etat.

 

  • Stéphane Drouet, inspecteur hors classe de l’action sanitaire et sociale, est nommé, à compter du 1er janvier 2023, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) des Hautes-Pyrénées.

 

Simon Kieffer est, depuis le 17 octobre, le nouveau directeur de la Délégation départementale des Yvelines de l’Agence régionale de santé (ARS) Ile-de-France. Auparavant directeur des affaires territoriales de Qare, société spécialisée dans la téléconsultation médicale, il remplace Marion Cinalli, devenue directrice générale de la Fondation des hôpitaux. Simon Kieffer a également été directeur général adjoint de l’ARS Grand Est, puis d’août 2017 à février 2020, directeur des établissements et services médico-sociaux à la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA).

 

  • Laurent Habert, administrateur général, est nommé, à compter du 26 décembre, inspecteur général en service extraordinaire à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS). Il était jusqu’alors directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS) Centre-Val de Loire.

 

  • Eve Guillaume a été élue, le 12 octobre, présidente du Collectif des directeurs d’établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux (CoD3S). Directrice de l’EHPAD public autonome Lumières d’Automne, situé à Saint-Ouen en Seine-Saint-Denis, cette diplômée de l’EHESP succède à Romain Aulanier.

 

  • Daniel Grosjean, agent contractuel, a été nommé, le 13 décembre, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de la Meuse.

 

  • Alexandre Baillon, magistrat du premier grade, est placé en position de détachement auprès de la Contrôleure générale des lieux de privation de liberté (CGLPL), afin d’exercer, à compter du 19 décembre, les fonctions de contrôleur.

 

  • Christel Pierrat est nommée, à compter du 30 décembre, directrice générale du Centre national de gestion des praticiens hospitaliers et des personnels de direction de la fonction publique hospitalière (CNG) par intérim. Elle remplace Eve Parier.

 

  • Sylvain du Champ, attaché principal d’administration de l’Etat, a été nommé, le 13 décembre, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP).

 

  • Hélène Furnon-Petrescu, administratrice générale, est nommée, à compter du 20 décembre, inspectrice générale en service extraordinaire à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS). Elle était jusqu’alors chef du service des droits des femmes et de l’égalité entre les femmes et les hommes au sein de la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS).

 

Anne-Marie Armanteras a été nommée, le 15 novembre, présidente du conseil d’administration de l’Agence nationale de la performance sanitaire et médico-sociale (ANAP). Elle succède à Dominique Maigne. Diplômée de l’EHESP, Anne-Marie Armanteras a occupé de nombreuses responsabilités et dirigé plusieurs établissements hospitaliers entre 1983 et 2013, avant de rejoindre l’ARS Ile-de-France pour y diriger le pôle établissements de santé, puis la Direction de l’offre de soins et médico-sociale. De 2016 à 2017, elle a dirigé la Direction générale de l’offre de soins (DGOS), puis a intégré la HAS comme présidente de la Commission certification des établissements de santé (CCES) et de la Commission de l’évaluation et de l’amélioration de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux (CSMS). De 2017 à 2022, Anne-Marie Armanteras a été conseillère « solidarités et santé », puis « santé, handicap, personnes âgées » au sein du cabinet du président de la République.

 

  • Cécile Courault a été nommée, le 5 décembre, directrice du cabinet de la secrétaire d’Etat auprès de la Première ministre, chargée de l’Economie sociale et solidaire et de la Vie associative. Diplômée de Sciences Po Lyon et de l’ENA, elle était, jusqu’à cette date, adjointe au sous-directeur de l’action immobilière, de l’environnement et du développement durable au ministère des Armées. Auparavant, Cécile Courault a été directrice de cabinet de la secrétaire d’Etat chargée des Personnes handicapées, Sophie Cluzel.

 

  • Cécile Charbaut, administratrice générale de l’Etat, a été nommée, le 15 décembre, sous-directrice des parcours d’accès à l’emploi, à la Délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle (DGEFP), à l’administration centrale du ministère du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion.

 

  • Nadia Bellaoui a été nommée, le 9 décembre, présidente de l’Agence du service civique. Elle succède à Béatrice Angrand, appelée à d’autres fonctions.

 

  • Sylvie Charrière, personnel de direction hors classe de l’Education nationale, est, depuis le lundi 14 novembre, la nouvelle commissaire à la lutte contre la pauvreté auprès du préfet de la région des Hauts-de-France.

 

  • Emmanuelle Renaud, attachée principale d’administration de l’Etat, est nommée, à compter du 15 décembre, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de la Haute-Marne.

 

Joan Orcier a pris, le 1er juin, ses fonctions de délégué territorial de Meurthe-et-Moselle à l’Agence régionale de santé (ARS) du Grand Est. Pendant plus de 15 ans, il a exercé diverses fonctions de direction d’établissements de santé pour le compte de structures privées et publiques. En particulier, de septembre 2017 à septembre 2019, Joan Orcier a été directeur général de l’Institut Régional de Réadaptation, basé à Nancy.

 

  • Nicole Bohic, médecin général de santé publique, est intégrée, à compter du 1er décembre, dans le corps de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) en qualité d’inspectrice générale des affaires sociales.

 

  • Patrick Risselin, administrateur général de l’Etat, est reconduit, à compter du 12 décembre, dans ses fonctions d’expert de haut niveau auprès du délégué ministériel à la santé mentale et à la psychiatrie, chargé des fonctions de secrétaire général de la Délégation. Patrick Risselin a occupé plusieurs postes au sein de la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS), où il a notamment été sous-directeur de l’autonomie des personnes handicapées et des personnes âgées. Il a également été le premier directeur de la MDPH de Paris.

 

Jean-Jacques Coiplet a pris, le lundi 21 novembre, ses fonctions de directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS) Bourgogne-Franche-Comté. Précédemment directeur général de l’ARS Pays de la Loire, depuis 2017, il remplace Pierre Pribile. Diplômé de l’EHESP, Jean-Jacques Coiplet a commencé sa carrière comme inspecteur de l’action sanitaire et sociale à la DRASS du Centre. Après de nombreux postes de direction en DDASS- Alpes-de-Haute-Provence, Jura, Mayotte, Lozère, Aisne, Bouches-du-Rhône !-, il a rejoint les ARS à leur création. De 2012 à 2016, Jean-Jacques Coiplet a également été directeur général de l’ARS Corse.

 

  • Antoine d’Arras a été nommé, le 5 décembre, membre titulaire du Conseil de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA). Il siège au titre de l’Union nationale des associations familiales (UNAF). Sa suppléante, désignée le même jour, est Isabel Madrid, qui représente l’Union nationale des centres communaux d’action sociale (UNCCAS).

 

Estelle Lozano a pris, le 3 octobre, ses fonctions de directrice générale de l’ETSUP, école supérieure de travail social basée à Paris. Auparavant adjointe au directeur des études pour les programmes Masters et MS Pré-Expérience à ESSEC Business School, depuis mars 2020, elle succède à Catherine Scordia, partie à la retraite le 30 septembre. Diplômée d’un double master, recherche et professionnelle, en Sociologie et psychosociologie clinique, Estelle Lozano a été, pendant plus de 7 ans, formatrice à l’IRTS Ile-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne.

 

  • Eloy Dorado, directeur de la Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DREETS) Grand-Est, a été nommé, le 30 novembre, membre titulaire du conseil d’administration du Centre national de gestion des praticiens hospitaliers et des personnels de direction de la fonction publique hospitalière (CNG). Il succède à Patrick Olivier. Son suppléant, désigné le même jour, est Jean-Philippe Berlemont, directeur de la DREETS Provence-Alpes-Côte d’Azur, qui remplace Pierre Garcia.

 

  • Philippe Racaud, représentant l’Union des associations nationales pour l’inclusion des malentendants et des sourds (Unanimes), a été nommé, le 5 décembre, membre titulaire du Conseil de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA). Il remplace Claire Dupuy.

 

Brigitte Vigroux a été élue, le 27 septembre, présidente de l’URIOPSS Ile-de-France. Secrétaire puis vice-présidente de cette union régionale depuis 2012, elle succède à Daniel Goldberg. Diplômée de Sciences Po Paris et de l’EHESP, Brigitte Vigroux a été directrice d’hôpital et directrice générale de la Société Philanthropique.

 

  • Matthieu Gremaud, directeur adjoint du travail, a été nommé, le 1er décembre, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) du Gard.

 

  • Thomas Le Ludec, directeur d’hôpital de classe exceptionnelle, est nommé, à compter du 15 décembre, inspecteur général des affaires sociales à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

Hugo Gilardi, administrateur de l’Etat hors classe, a pris, le mardi 15 novembre, ses fonctions de directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS) des Hauts-de-France. Jusqu’alors conseiller au Secrétariat général des ministères chargés des affaires sociales, ce diplômé de l’EHESP et de l’ENA succède à Benoit Vallet. Ancien conseiller santé de Jean Castex à Matignon, Hugo Gilardi a débuté sa carrière à la DRASS du Nord-Pas-de-Calais et a notamment été, depuis, adjoint à la sous-directrice de l’autonomie à la Ville de Paris.

 

  • Jean-Luc Bernard, directeur du travail, a été nommé, le 1er décembre, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) du Lot.

 

  • Nadiège Baille, directrice d’hôpital de classe exceptionnelle, est nommée, à compter du 15 décembre, inspectrice générale des affaires sociales à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

Charles Guépratte a pris, le 14 novembre, ses fonctions de directeur général de la FEHAP. Auparavant directeur général du CHU de Nice, depuis septembre 2016, il succède à Antoine Perrin, qui dirigeait la Fédération depuis mai 2017. Charles Guépratte a débuté sa carrière comme directeur des achats du CHU de Nancy, puis directeur de cabinet du directeur général du CHU tout en assurant l’intérim de la direction du centre hospitalier de Pont à mousson. Il a ensuite été nommé conseiller technique pour l’organisation des soins au cabinet de la ministre de la Santé et des Sports, Roselyne Bachelot. Il participe alors à l’élaboration de la loi « Hôpital, patients, santé et territoires » (HPST), mais aussi du plan de développement des soins palliatifs et à l’instruction politique des dossiers d’investissements Hôpital 2012. De 2009 à 2016, Charles Guépratte a été directeur général adjoint de Gustave Roussy, un des établissements de lutte contre le cancer emblématique du secteur privé non lucratif.

 

  • Patrick Oster, directeur adjoint du travail, est nommé, à compter du 1er décembre, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) des Vosges.

 

  • Axel Harkat, diplômé de Sciences Po Bordeaux et de l’INET (promotion Gisèle Halimi), est, depuis cet été, directeur Enfance-Famille au sein de la Direction générale adjointe Solidarités du conseil départemental de l’Allier.

 

Didier Tronche a été élu, début octobre, président du conseil d’administration de la Convention nationale des associations de protection de l’enfant (CNAPE). Il succède à Josiane Bigot. Directeur général (1989-1994) de l’Association calvadosienne pour la sauvegarde de l’enfant à l’adulte (ACSEA)- puis président, depuis 2016-, Didier Tronche a ensuite été directeur général du SNASEA, puis attaché à la présidence du SYNEAS, dont la fusion avec la FEGAPEI a donné naissance à NEXEM. Il a présidé pendant 8 ans UNIFAF, OPCA devenu l’OPCO Santé, la Commission paritaire nationale de l’emploi (CPNE) jusqu’en 2010 et la Commission professionnelle consultative (CPC) sur la réforme des métiers jusqu’en 2014. Didier Tronche a également présidé l’Observatoire national des métiers et des qualifications, ainsi que la Fédération nationale de la médiation et des espaces familiaux (FENAMEF).

 

  • Nicolas Durand, actuel directeur général adjoint de l’Agence régionale de santé (ARS) des Pays de la Loire, est chargé d’exercer par intérim, à compter du 21 novembre, les fonctions de directeur général de l’Agence.

 

  • Christian Poiret, administrateur général de l’Etat, est intégré, à compter du 1er décembre, dans le corps de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) au grade d’inspecteur général des affaires sociales.

 

  • Frédéric Charles est, depuis le 1er juillet, délégué territorial du Bas-Rhin à l’ARS Grand Est. Il a intégré l’ARS Alsace dès sa création en 2010. En 2016, en parallèle d’un Master 2 en Management des organisations sanitaires et sociales à l’Ecole de Management de Strasbourg, Frédéric Charles a été nommé directeur adjoint de la Direction des soins de proximité à la création de l’ARS Grand Est.

 

  • Sylvie Baqué, praticienne hospitalière, est nommée, à compter du 1er décembre, inspectrice générale en service extraordinaire à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

Dominique Demory a été élu à l’unanimité, le 22 septembre, président de l’URIOPSS Hauts-de-France. Administrateur de l’Union régionale depuis le début des années 90, il succède à Annette Glowacki. Dominique Demory a été éducateur spécialisé, puis chef de service éducatif et directeur dans plusieurs établissements de protection de l’enfance du Pas-de-Calais. Titulaire du CAFDES depuis 1988, il a été directeur général de l’association Accueil et Relais de 2003 à janvier 2018, date à laquelle il a fait valoir ses droits à la retraite. Parallèlement, depuis 1997, Dominique Demory préside l’association Le Coin Familial (secteur accueil, hébergement, insertion et insertion par l’activité économique), à Arras.

 

  • Axelle Pruvot a été nommée, le 1er septembre, directrice exécutive de l’Association nationale des directeurs et cadres d’ESAT (ANDICAT). Diplômée d’un master 2 en Droit sanitaire et médico-social, elle était, depuis février 2014, responsable de projet à l’ANAP. Auparavant, Axelle Pruvot a été conseillère en gouvernance associative au sein de la FEGAPEI.

 

  • Tristan Klein, administrateur de l’Etat hors classe, est intégré, à compter du 1er décembre, dans le corps de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) au grade d’inspecteur des affaires sociales de 1re classe.

 

Christophe Paquette a pris, le 1er juillet, ses fonctions de directeur général adjoint chargé des Solidarités humaines du conseil départemental du Var. Auparavant adjoint à la Direction générale adjointe pour le développement des solidarités humaines du département limitrophe des Alpes-Maritimes, il succède à Sébastien Monié. Celui-ci a été nommé, mi-août, directeur de la Délégation départementale du Var de l’Agence régionale de santé (ARS) Provence-Alpes-Côte-d’Azur, où il remplace Henri Carbuccia.

 

  • Arnaud Flanquart, directeur d’hôpital hors classe, a été nommé, le 19 octobre, sous-directeur de l’autonomie des personnes handicapées et des personnes âgées à la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS). Il remplace Anatole Puiseux. Arnaud Flanquart a été conseiller autonomie des personnes âgées de l’éphémère ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées du début du quinquennat, Damien Abad.

 

Céline Dugast a été élue, le 13 octobre, présidente de l’Association nationale pour la formation permanente du personnel hospitalier (ANFH). Elle succède à Eric Guyader, président pour l’année 2022, qui a démissionné de son mandat en septembre pour prendre la direction générale du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Pointe-à-Pitre. Représentante de la Fédération hospitalière de France (FHF), Céline Dugast est directrice générale adjointe des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg (HUS). Elle a auparavant assuré les missions de présidente de l’ANFH Grand Est, en 2017 et 2019, ainsi que celle de vice-présidente de l’ANFH Grand Est en 2020.

 

  • Jean-Guillaume Bretenoux, ingénieur en chef des ponts, des eaux et des forêts, est, depuis le 1er octobre, le nouveau directeur de la Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DREETS) de Nouvelle-Aquitaine. Ancien sous-directeur de l’autonomie des personnes handicapées et des personnes âgées à la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS), il remplace Pascal Apprederisse.

 

  • Nicolas Valet, magistrat du second grade, est placé en position de détachement à compter du 15 novembre, afin d’occuper les fonctions de directeur national des activités justice de l’association Groupe SOS Solidarités.

 

Chloé Altwegg Boussac a été promue, le 5 octobre, déléguée générale de l’Union nationale des acteurs de formation et de recherche en intervention sociale (UNAFORIS). Après le désistement à la dernière minute de la candidate pressentie, elle a été désignée à la quasi-unanimité par le conseil d’administration pour succéder à Diane Bossière, dont elle était l’adjointe depuis janvier 2020 et qui a fait valoir ses droits à la retraite. Chloé Altwegg Boussac avait rejoint l’UNAFORIS en septembre 2012 comme chargée de mission. Parallèlement, depuis 2015, elle est chargée d’enseignement à l’Université Paris 13. Auparavant, Chloé Altwegg Boussac a été formatrice dans divers organismes de formation.

 

  • Jean-Marc Frizot, conseiller municipal de Blanzy (Saône-et-Loire), a été nommé, le 9 novembre, membre titulaire du comité national du Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP). Il remplace Michel Hiriart, au titre des représentants des employeurs de la fonction publique territoriale (FPT).

 

  • Philippe Magne, praticien hospitalier, est nommé, à compter du 15 novembre, inspecteur général en service extraordinaire à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

Guillaume Latil a pris, le 1er octobre, ses fonctions de directeur général de la Fondation de l’Armée du Salut, gestionnaire de plus de 200 établissements et services (2 800 salariés et plus de 5 200 bénévoles). Il succède à Eric Yapoudjian, qui a fait valoir ses droits à la retraite. Ingénieur et MBA des Ponts et Chaussées, Guillaume Latil, âgé de 51 ans, a dirigé des entreprises des domaines des matériaux de construction et de la biologie médicale, avant de s’orienter vers le milieu associatif en 2020.

 

  • Luc Rollet a été nommé, le 1er août, directeur de la stratégie et des parcours de l’Agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes. Il était, depuis juin 2019, directeur de la Délégation départementale de la Haute-Savoie de l’Agence.

 

  • Isabelle Benoteau, administratrice hors classe de l’INSEE, est nommée, à compter du 10 novembre, inspectrice en service extraordinaire à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

  • Isabelle Richard a pris, le lundi 17 octobre, ses fonctions de directrice de l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP). 1re vice-présidente de l’université d’Angers depuis mars 2020, cette professeure des universités et praticien hospitalier en médecine physique et réadaptation succède à Laurent Chambaud. De juin 2017 à novembre 2019, Isabelle Richard a été conseillère chargée des questions de santé et de formation auprès de la ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

 

  • Sylvie Guillery a été nommée, à compter du 1er novembre, directrice régionale aux droits des femmes et à l’égalité de La Réunion.

 

  • Thérèse Place-Denier, inspectrice en cheffe de santé publique vétérinaire, est nommée, à compter du 25 novembre, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) du Loir-et-Cher. Elle succède à Francis Allié.

 

Arnaud Robinet a été élu, le 21 septembre, président de la FHF. Il succède à Frédéric Valletoux, qui, élu député (Seine-et-Marne, groupe Horizons et apparentés), a rejoint les bancs de l’Assemblée nationale. Titulaire d’un doctorat en biochimie et biochimie moléculaire, Arnaud Robinet a occupé de nombreuses fonctions dans le secteur hospitalier et universitaire. Maire de Reims, il préside le conseil de surveillance du CHU de Reims depuis 2014. Député de 2008 à 2017, Arnaud Robinet est vice-président du conseil régional Grand-Est depuis 2021.

 

  • Marie-Caroline Bonnet-Galzy, conseiller d’Etat en service extraordinaire, a été nommée, le 2 novembre, présidente du Comité de déontologie des ministres chargés des affaires sociales. Cette ancienne cheffe de l’IGAS, puis secrétaire générale des ministères sociaux, est entourée de deux vice-présidents : Alain Lacabarats et Joël Moret-Bailly.

 

  • Laure Rolain a été nommée, à compter du 1er novembre, directrice régionale déléguée aux droits des femmes et à l’égalité des Hauts-de-France.

 

Marie Daudé, inspectrice des affaires sociales de 1re classe, a pris, le 1er novembre, ses fonctions de directrice générale de l’offre de soins (DGOS) à l’administration centrale du ministère de la Santé et de la Prévention. Jusqu’alors secrétaire générale adjointe de la ville de Paris en charge de la qualité des services, cette diplômée de Sciences Po Paris et de l’ENA remplace Katia Julienne, qui a rejoint le cabinet du président de la République. De février à octobre 2020, pendant la première vague de la pandémie, Marie Daudé a été directrice de cabinet adjointe d’Olivier Véran, en charge des solidarités. Auparavant, de 2014 à 2018, elle a passé quatre ans à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

  • Nadège Baptista, administratrice territoriale hors classe, a été nommée, le 2 novembre, préfète déléguée pour l’égalité des chances auprès du préfet des Hauts-de-Seine. Occupant jusqu’à cette date les mêmes fonctions auprès du préfet de Seine-et-Marne, elle succède à Anne Clerc. En Seine-et-Marne, Nadège Baptista est remplacée par Benoît Kaplan, administrateur général de l’Etat.

 

  • Brice Brunier, directeur adjoint du travail, a été nommé, le 1er novembre, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) des Hautes-Alpes.

 

  • Arnaud Joan-Grangé a pris, le 3 octobre, ses fonctions de directeur de l’offre de soins et des parcours de santé à la FEHAP. Diplômé de Sciences Po Bordeaux et de l’EHESP, cet expert du secteur sanitaire pilotait jusqu’alors les réformes du financement des établissements de santé à l’administration centrale du ministère de la Santé. Arnaud Joan-Grangé a débuté sa carrière à l’Hôpital de Bicêtre en qualité de directeur des services économiques et financiers, avant d’intégrer le siège de l’AP-HP. Il a poursuivi sa carrière au sein de l’ARS Aquitaine, devenue Nouvelle-Aquitaine, où il a notamment occupé le poste d’adjoint à la Direction de l’offre de soins et de l’autonomie, avant de rejoindre le CHU de Toulouse.

 

  • Héla Ghariani, directrice de projet, a été nommée, le 1er novembre, déléguée ministérielle au numérique en santé par intérim.

 

  • Frédérique Gibert-Benarros a été nommée, à compter du 1er novembre, directrice régionale aux droits des femmes et à l’égalité de Normandie.

 

Damien Cacaret, directeur délégué aux activités Seniors du Groupe Oui Care, a été élu, fin octobre, président de Silver Valley, qui se revendique « premier pôle d’innovation européen pour la longévité ». Il succède à Laurence Lafont, désormais vice-présidente de cette filière de la silver économie qui fédère plus de 300 organisations. Docteur en pharmacie, diplômé d’HEC, Damien Cacaret est fort d’une vingtaine d’années d’entreprenariat dans le secteur du bien vieillir. De 2004 à 2019, il a fondé et développé le réseau d’aide à domicile DOMIDOM, avant de le céder au Groupe ORPEA. Entre 2015 et 2019, il a, parallèlement, présidé la branche domicile du SYNERPA. En 2019, Damien Cacaret a donc rejoint le Groupe Oui Care, où il pilote la stratégie auprès des personnes fragiles. Il est également co-directeur d’Autonomia, un service à la personne militant pour l’extension du métier de « conseiller grand-âge » venant soutenir les aidants et facilitant ainsi les solutions alternatives à l’EHPAD.

 

  • Jehane Bensedira a été nommée, le 10 octobre, conseillère accessibilité des services publics, relation à l’usager et suivi des politiques prioritaires au cabinet du ministre de la Transformation et de la Fonction publiques.

 

  • Marie-Anne Jacquet est nommée, à compter du 30 octobre, directrice générale par intérim de Santé publique France, l’agence nationale de santé publique, dont elle est la directrice générale adjointe.

 

  • Yolande Eskenazi, agente contractuelle de droit public, a été nommée, le 1er octobre, commissaire à la lutte contre la pauvreté auprès du préfet de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

 

  • Azadeh Akrami-Castanon, administratrice de l’Etat, jusqu’alors détachée dans les fonctions d’inspecteur des affaires sociales de 1re classe, est intégrée, à compter du 1er novembre, dans le corps de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS), en qualité d’inspectrice des affaires sociales de 1re classe.

 

Bruno Pollez est, depuis le 21 septembre, le nouveau président de LADAPT, association qui accompagne chaque année plus de 20 000 personnes handicapées au sein de ses 112 établissements et services d’accompagnement, de formation, d’insertion, de scolarisation ou de soin. Jusqu’alors vice-président de l’association, il succède à Eric Blanchet. Médecin spécialiste en Médecine physique et de réadaptation (MPR), Bruno Pollez a pratiqué en tant que médecin des hôpitaux. Il a également travaillé dans le secteur médico-social, avec la création de services expérimentaux et la pratique de l’accompagnement de situations de très grand handicap, ainsi que comme conseiller technique au ministère. Bruno Pollez poursuit une activité professionnelle dans le secteur médico-social du polyhandicap et dans l’enseignement supérieur.

 

  • Jérôme d’Harcourt, inspecteur des finances de 1re classe, est nommé, à compter du 1er novembre, sous-directeur, adjoint au délégué interministériel pour l’hébergement et l’accès au logement, à l’administration centrale du ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires.

 

  • Eloy Dorado, administrateur général, a été nommé, le 12 septembre, directeur de la Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DREETS) du Grand Est. Précédemment DRIEETS adjoint d’Ile-de-France, directeur de l’unité départementale de la Seine-Saint-Denis, il succède à Jean-François Dutertre, qui a fait valoir ses droits à la retraite.

 

Daniel Goldberg a été élu à l’unanimité, le 21 septembre, président de l’UNIOPSS. Il succède à Patrick Doutreligne, qui assurait la présidence du mouvement depuis mai 2015 et n’a pas sollicité le renouvellement de son mandat. Président de l’URIOPSS Ile-de-France, Daniel Goldberg était déjà, à ce titre, administrateur de l’Union, dont il assurait la vice-présidence depuis juin 2022. Agé de 57 ans, il est maître de conférences en mathématiques appliquées à l’Université de Paris 8 de Saint-Denis. Daniel Goldberg a, par ailleurs, exercé plusieurs mandats électifs locaux. Entre 2007 et 2017, il a également été député de Seine-Saint-Denis.

 

  • Christophe Lecomte, inspecteur de classe exceptionnelle de l’action sanitaire et sociale, a été nommé, le 1er octobre, directeur de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités (DDETSp de la Manche.

 

  • Thomas Urdy a été nommé, le 20 octobre, chef de cabinet de la secrétaire d’Etat auprès du ministre des Armées et du ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse, chargée de la Jeunesse et du Service national universel. Il remplace Mathieu Maire du Poset.

 

Denis Robin, préfet hors classe, a pris, le lundi 3 octobre, ses fonctions de directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS) Provence-Alpes-Côte d’Azur. Jusqu’alors… secrétaire général de la mer, depuis 2019, il succède à Philippe de Mester, qui a fait valoir ses droits à la retraite. Ancien élève de Sciences Po et de l’ENA, Denis Robin, 59 ans, a été préfet de Mayotte, où il a piloté le processus de départementalisation, et du Pas-de-Calais. En 2009, il a été nommé directeur de cabinet de la ministre de l’Outre-mer, avant de rejoindre, en 2011, le cabinet du Premier ministre en tant que conseiller pour les affaires intérieures.

 

  • Eve Dorier est, depuis mi-août, la nouvelle directrice du Centre communal d’action sociale (CCAS) et du pôle Solidarités de la commune de Pont-Saint-Esprit (Gard). Auparavant en poste au sein de la Direction générale adjointe des Solidarités du conseil départemental du Gard, elle succède à Christiane Vidal, qui a fait valoir ses droits à la retraite.

 

  • Marie-Cécile Pineau a été nommée, le 1er octobre, cheffe de service de l’évaluation, de la recherche et du contrôle à la sous-direction des missions de la protection judiciaire et d’éducation, à l’administration centrale du ministère de la Justice.

 

Robert Gelli, procureur général honoraire depuis juin 2022, a pris, le 17 octobre, ses fonctions de déontologue de la Haute autorité de santé (HAS). Il succède à Daniel Ludet. Diplômé de l’Ecole nationale de la magistrature (ENM, promotion 1978), Robert Gelli a débuté sa carrière en qualité de substitut du procureur à Gap à partir de février 1980. Conseiller technique pour la justice du Premier ministre Lionel Jospin (1997 à 2002), il est ensuite devenu procureur de la République à Nîmes, puis à Nanterre en 2012. De 2010 à 2014, Robert Gelli a également été président de la Conférence nationale des Procureurs de la République. En 2013, il a été nommé membre de la Commission pour la modernisation du ministère public. Par la suite, Robert Gelli a exercé différentes responsabilités : directeur des affaires criminelles et des grâces à l’administration centrale du ministère de la Justice, procureur général de la cour d’appel d’Aix-en-Provence (2017), avant d’être détaché à Monaco en tant que secrétaire d’Etat à la Justice, directeur des services judiciaires, président du Conseil d’Etat de la Principauté de Monaco d’octobre 2019 à juin 2022.

 

  • Christian Balin, directeur du travail hors classe, a été nommé, le 15 octobre, directeur adjoint de la Direction de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités de Guadeloupe, chargé des fonctions de responsable du pôle « entreprise, emploi, compétences ».

 

  • Caroline Nicolo, inspectrice principale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes, a été nommée, le 18 octobre, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) du Gers.

 

  • Antoine Danel a été nommé, le 17 octobre, directeur adjoint du cabinet de la ministre déléguée auprès du ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées, chargée des Personnes handicapées.

 

  • Myriam Savio, attachée principale territoriale, est, depuis le 30 août, la nouvelle directrice de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) du Cantal.

 

  • Pearl Nguyên-Duy, maître des requêtes au Conseil d’Etat, a été nommée, le 5 octobre, directrice des affaires juridiques au secrétariat général des ministères chargés des affaires sociales.

 

Grégory Dolé a pris, le 1er septembre, ses fonctions de directeur de la Délégation départementale du Puy-de-Dôme de l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes. Auparavant directeur de la Délégation départementale de l’Allier, depuis février 2020, cet inspecteur hors-classe de l’action sanitaire et sociale, diplômé de l’IEP de Rennes et de l’EHESP, a débuté sa carrière en 2009 comme responsable du service handicap à l’ARS de Martinique, avant de rejoindre l’ARS Rhône-Alpes en 2012. En 2016, Grégory Dolé a été nommé responsable du pôle autonomie à la Délégation départementale de Haute-Savoie de l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes.

 

  • Pauline Berne est nommée, à compter du 17 octobre, conseillère pilotage national des politiques de l’enfance au cabinet de la secrétaire d’Etat auprès de la Première ministre, chargée de l’Enfance.

 

  • Jacques Bertrand de Reboul, inspecteur général des affaires sociales, a été nommé, le 26 septembre, directeur régional et interdépartemental adjoint de l’hébergement et du logement en région Ile-de-France. Il succède à Patrick Le Gall.

 

  • Hervé Amiot-Chanal est prolongé, jusqu’au 31 décembre 2022, dans les fonctions de secrétaire général par intérim du Conseil national d’accès aux origines personnelles (CNAOP).

 

  • Céline Perruchon, inspectrice hors classe de l’action sanitaire et sociale, est intégrée, à compter du 15 octobre, dans le corps de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS), en qualité d’inspectrice des affaires sociales de 1re classe.

 

  • Maxime Triquenaux a été nommé, le 10 octobre, conseiller discours et affaires internationales au cabinet de la ministre déléguée auprès du ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées, chargée des Personnes handicapées.

 

Olivia Lévrier a été promue, en juin, directrice générale de l’ASEI (Agir, Soigner, Eduquer, Inclure), association basée à Ramonville Saint-Agne (Haute-Garonne) gestionnaire de 107 établissements et services sanitaires et médico-sociaux. Directrice de la Cité de l’autonomie et de l’insertion de l’ASEI et directrice de la transformation des soins et des accompagnements, depuis novembre 2018, elle succède à Philippe Jourdy, qui a dirigé l’association pendant plus de 15 ans. Auparavant, Olivia Lévrier, diplômée de Sciences Po Grenoble et de l’EHESP, était directrice de l’offre de soins et de l’autonomie de l’ARS Occitanie.

 

  • Noor-Yasmin Djataou a été nommée, le 14 septembre, conseillère chargée des métiers du social et de la petite enfance au cabinet du ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées.

 

  • Caroline Terrand a été renouvelée le 1er octobre, pour une nouvelle et dernière période de 3 ans, dans ses fonctions de directrice régionale déléguée aux droits des femmes et à l’égalité de Bourgogne-Franche-Comté.

 

  • Grégory Cazalet est, depuis le 1er octobre, le nouveau directeur général du groupement d’intérêt public « Agence du service civique ».

 

  • Elise Haffen a été nommée, le 19 septembre, conseillère santé des femmes et solidarités au cabinet de la ministre déléguée auprès de la Première ministre, chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Egalité des chances.

 

  • Claude Monsifrot, directeur adjoint du travail, a été nommé, le 10 octobre, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) de Meurthe-et-Moselle.

 

Pierre-Yves Lenen a pris, le 1er septembre, ses fonctions de directeur général de la Fondation des Amis de l’Atelier, qui accueille et accompagne plus de 3 000 adultes et enfants en situation de handicap mental, psychique ou porteurs de troubles du spectre autistique au sein de ses 90 établissements et services (en Ile-de-France et en Haute-Vienne). Auparavant directeur du développement et de l’offre de service à APF France handicap, depuis 2017, il succède à Ghyslaine Wanwanscappel. Agé de 50 ans, diplômé de l’EHESP, Pierre-Yves Lenen a notamment travaillé à la CNSA et à la Direction de l’action sociale, de l’enfance et de la santé (DASES) de Paris.

 

  • Antoine-Mathieu Nicoli a été nommé, le 13 septembre, directeur adjoint du cabinet de la ministre déléguée auprès du ministre de la Santé et de la Prévention, chargée de l’Organisation territoriale et des Professions de santé.

 

  • Jean-Baptiste Bernard, chef du pôle économie sociale et solidaire et investissement à impact (PESSII) de la direction générale du Trésor, a été nommé, le 3 octobre, secrétaire général du Conseil supérieur de l’économie sociale et solidaire. Il remplace Thomas Boisson.

 

Pierre-Alain Sarthou est, depuis début septembre, le nouveau directeur général de la CNAPE, fédération regroupant plus de 140 associations et près d’un millier d’établissements et services dans le secteur de la protection de l’enfance. Administrateur de l’Assemblée nationale et ancien directeur de cabinet de la secrétaire d’Etat chargée de l’Economie sociale, solidaire et responsable, Olivia Grégoire, il succède à Fabienne Quiriau, qui était directrice générale de la CNAPE depuis 2007.

 

  • Angèle Malâtre-Lansac a été nommée, le 5 septembre, conseillère technique, chargée de la prospective et de l’innovation territoriale au cabinet de la ministre déléguée auprès du ministre de la Santé et de la Prévention, chargée de l’Organisation territoriale et des Professions de santé.

 

  • Mireille Le Corre a été nommée, le 12 septembre, en qualité de secrétaire générale du Défenseur des droits. Née en 1976, diplômée de Sciences Po Paris et de l’ENA, cette maître des requêtes au Conseil d’Etat, où elle exerçait les fonctions de rapporteure publique à la section du contentieux, succède à Constance Rivière.

 

Noam Leandri a été nommé, le 2 septembre, président du collectif ALERTE et président de la Commission de lutte contre la pauvreté de l’UNIOPSS. Agé de 41 ans, secrétaire général de l’ADEME depuis 2016, cet économiste assure bénévolement, depuis plus de 6 ans, la présidence de l’Observatoire des inégalités. Noam Leandri prend la suite de Christophe Devys, qui présidait le collectif ALERTE depuis janvier 2019.

 

  • Frédéric Laloue, Mikaël Hautchamp et Hervé Leost, tous trois inspecteurs des affaires sociales de 1re classe, ont été nommés, le 22 septembre, inspecteurs généraux des affaires sociales à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

  • Evan Malczyk a été nommé, le 26 septembre, conseiller sécurité sanitaire et Covid-19 au cabinet du ministre de la Santé et de la Prévention.

 

  • Philippe Schonemann, administrateur de l’Etat hors classe, est nommé, à compter du 3 octobre, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) du Bas-Rhin.

 

  • Caroline Grossholtz, première conseillère à la cour administrative d’appel de Versailles, a été nommée, le 13 septembre, en qualité de rapporteur auprès de la Cour nationale de la tarification sanitaire et sociale.

 

  • Pierre Breton a été nommé, le 1er septembre, conseiller territoires, élus et santé environnementale, au cabinet de la ministre déléguée auprès du ministre de la Santé et de la Prévention, chargée de l’Organisation territoriale et des Professions de santé.

 

Pierre Pribile est, depuis le lundi 5 septembre, le nouveau secrétaire général des ministères chargés des affaires sociales. Jusqu’à présent directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS) Bourgogne-Franche-Comté, depuis janvier 2017, il succède à Etienne Champion, qui a rejoint le cabinet de la Première ministre. Auparavant, à compter du juin 2015, Pierre Pribile a été conseiller protection sociale, lutte contre la pauvreté, compte sociaux du Premier ministre.

 

  • Daniel Ramelet, inspecteur hors classe de l’action sanitaire et sociale, a été nommé, le 15 septembre, directeur de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) du Loir-et-Cher.

 

  • Marie-Cécile Launay, administratrice territoriale hors classe, est nommée, à compter du 1er octobre, sous-directrice des ressources humaines et des relations sociales à la Direction de la protection judiciaire de la jeunesse (DPJJ), à l’administration centrale du ministère de la Justice.

 

Alice Casagrande a été nommée, le 23 août, conseillère chargée de la lutte contre la maltraitance au cabinet du ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées. Diplômée de Sciences Po Paris, de l’université de Cambridge et titulaire d’une maîtrise et d’un DEA de philosophie éthique, elle s’est spécialisée dans les questions d’éthique et de lutte contre la maltraitance des publics vulnérables. Alice Casagrande a été chef de projet au Pôle des pratiques professionnelles à l’ANESM, en charge des recommandations sur les thématiques bientraitance et maltraitance. De 2009 à 2014, elle a ensuite coordonné la politique qualité et la lutte contre la maltraitance au sein des 400 établissements et services de la Croix-Rouge française. Depuis octobre 2014, Alice Casagrande était directrice de la formation et de la vie associative de la FEHAP.

 

  • Geneviève Gueydan, administratrice générale de l’Etat, mise à disposition du service de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) en qualité d’inspectrice générale des affaires sociales depuis le 18 septembre 2017, est intégrée, à compter du 18 septembre, dans le corps de l’IGAS, au grade d’inspectrice générale des affaires sociales. Geneviève Gueydan a précédemment été directrice de la CNSA.

 

  • Joël Goron a été élu, le 23 juin, président de l’URIOPSS Bretagne. Administrateur de l’association Don Bosco, il succède à Gilles Rolland, qui aura présidé l’URIOPSS pendant 6 ans.

 

  • Cyril Noël, premier conseiller au tribunal administratif de Montreuil, a été nommé, le 13 septembre, en qualité de rapporteur auprès de la Cour nationale de la tarification sanitaire et sociale.

 

  • Pauline Martinot a été nommée, le 5 septembre, conseillère prévention, santé publique, santé mentale au cabinet du ministre de la Santé et de la Prévention.

 

  • Thibaut Chaix a été nommé, le 29 août, conseiller technique au cabinet de la ministre déléguée auprès du ministre de la Santé et de la Prévention, chargée de l’Organisation territoriale et des Professions de santé.

 

Anne Morvan-Paris a été nommée, le 4 août, sous-directrice de l’enfance et de la famille à la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS). Jusqu’à cette date directrice générale des services (DGS) du conseil départemental du Morbihan, après y avoir été directrice générale des interventions sanitaires et sociales, cette administratrice territoriale succède à Sylvain Bottineau.

 

  • Rachida Lemmaghti est reconduite, à compter du 1er septembre pour une nouvelle et dernière période de 3 ans, directrice régionale déléguée aux droits des femmes et à l’égalité d’Ile-de-France.

 

  • Marianne Cornu-Pauchet, Cécile Chevalier, Charles Rigaud et Julie Bloch-Delmas ont été nommés, entre début juillet et début août, au cabinet de la ministre déléguée chargée des Personnes handicapées. La première, conseillère amélioration de la compensation du handicap, de l’accès aux droits et à la santé ; la deuxième, conseillère autonomie à domicile, aidants et habitat inclusif ; le troisième, conseiller budgétaire, branche autonomie et ressources des personnes en situation de handicap ; la quatrième, conseillère accessibilité universelle, en charge de la préparation des jeux Paralympiques.

 

  • Jean-Marc Toullieu, inspecteur général de santé publique vétérinaire, a été nommé, le 8 septembre, directeur de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) du Lot. Il remplace Marie-Dominique Thiebaut-Rousson.

 

  • Angélique Alberti a été nommée, le 2 septembre, conseillère chargée du fonctionnement interne et des politiques territoriales au cabinet du ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion.

 

  • Isabelle Hidair-Krivsky est reconduite, à compter du 1er septembre pour une nouvelle et dernière période de 3 ans, directrice régionale aux droits des femmes et à l’égalité de Guyane.

 

  • Pauline Sassard, Charles Duportail et Benjamin Richard ont été nommés, dans la deuxième quinzaine de juillet, au cabinet du ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées. La première, conseillère autonomie ; le deuxième, conseiller chargé des services aux familles et aux usagers ; le troisième, conseiller chargé des relations avec le secteur associatif et du suivi de l’exécution des réformes.

 

  • Christophe Lanteri, sous-directeur de l’action sociale et de l’accompagnement du personnel à la direction des ressources humaines du ministère de l’Intérieur, a été nommé, le 30 août, membre titulaire du comité national du Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP). Il remplace Marie Baville au titre des représentants des employeurs de la fonction publique de l’Etat.

 

  • Marc Bartoli a été nommé, le 24 août, conseiller découverte et promotion des métiers, décrochage scolaire et accompagnement des élèves vers l’emploi au cabinet de la ministre déléguée auprès du ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion et du ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse, chargée de l’Enseignement et de la formation professionnels.

 

  • Mohamed Si Abdallah, actuel directeur général adjoint, est chargé d’exercer par intérim, à compter du 5 septembre, les fonctions de directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS) Bourgogne-Franche-Comté. Il remplace Pierre Pribile.

 

  • Olivier Nays, directeur du travail hors classe, a pris, le 18 juillet, ses fonctions de directeur de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) du Finistère. Il remplace François-Xavier Lorre.

 

  • Karine Sanouillet a été nommée, le 23 août, conseillère projets et partenariats au cabinet de la secrétaire d’Etat auprès de la Première ministre, chargée de l’Economie sociale et solidaire et de la Vie associative.

 

Nicolas Pécourt a été nommé, le 31 août, directeur de la communication du Groupe Korian. A ce titre, il intègre le comité de direction générale du Groupe. Agé de 54 ans et diplômé de l’ESSEC, Nicolas Pécourt a une longue expérience dans le champ de la communication au sein de grandes entreprises (Renault, Crédit Lyonnais, Crédit Agricole, Crédit Foncier). Depuis janvier 2019, il était directeur de la communication groupe de Crédit Mutuel Alliance Fédérale.

 

  • Christèle Gautier a été nommée, le 22 août, conseillère en charge des questions de santé publique au cabinet de la ministre déléguée auprès du ministre de la Santé et de la Prévention, chargée de l’Organisation territoriale et des Professions de santé.

 

  • Albin Heuman, administrateur de l’Etat hors classe, est renouvelé, à compter du 1er septembre, dans ses fonctions de sous-directeur, directeur de l’Agence du travail d’intérêt général et de l’insertion professionnelle des personnes placées sous main de justice (ATIGIP), à la Direction de l’administration pénitentiaire du ministère de la Justice.

 

  • Arnaud Guinier a été nommé, le 22 août, chef de cabinet de la ministre déléguée auprès du ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées, chargée des Personnes handicapées. Il remplace Anne-Caroline Berthet.

 

  • Marie Fontanel-Lassalle, jusqu’alors inspectrice des affaires sociales de 1re classe, a été nommée, le 5 septembre, inspectrice générale des affaires sociales (hors tour) à l’IGAS.

 

  • Fabienne Logerot, attachée principale d’administration de l’Etat, a été promue, le 4 août, directrice de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de la Haute-Marne, dont elle était jusqu’à cette date la directrice adjointe.

 

Caroline Nisand, magistrate hors hiérarchie, a été nommée, le 29 juillet, directrice de la Direction de la protection judiciaire de la jeunesse (DPJJ) à l’administration centrale du ministère de la Justice. Jusqu’alors procureure de la République près le tribunal judiciaire d’Evry (Essonne), depuis 2017, elle succède à Charlotte Caubel, devenue secrétaire d’Etat chargée de l’Enfance, qui était directrice de la PJJ depuis septembre 2020.

 

  • Guillaume Lesage a été nommé, le 1er septembre, conseiller spécial au cabinet du ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées.

 

  • François Marti a été élu, le 29 juin, président de l’URIOPSS Bourgogne Franche-Comté. Retraité depuis 2019, il est l’ancien responsable du Pôle santé de la Fondation Arc en Ciel.

 

Jean-Benoît Dujol a été nommé, le 20 juillet, directeur de la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS). Auparavant directeur de cabinet de l’éphémère ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées, Damien Abad, il succède à Virginie Lasserre, nommée, le mardi 23 août, préfète déléguée pour l’égalité des chances auprès du préfet de la région Hauts-de-France. Précédemment, Jean-Benoît Dujol a notamment été délégué interministériel à la jeunesse.

 

  • Caroline Dekerle a été nommée, le 6 juin, conseillère chargée de l’insertion au cabinet du ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion. Elle était auparavant conseillère emploi, relance inclusive et ressources au cabinet de la secrétaire d’Etat chargée des Personnes handicapées.

 

  • Yves Boero a été nommé par intérim, le 31 août, directeur de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative, délégué interministériel à la jeunesse. Il remplace Emmanuelle Pérès.

 

  • Brigitte Bourguignon, l’ancienne ministre déléguée chargée de l’Autonomie puis éphémère ministre de la Santé et de la Prévention du début du second quinquennat d’Emmanuel Macron, est nommée, à compter du 1er septembre, inspectrice générale des affaires sociales (5e tour) à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

  • Emmanuel Foex, inspecteur en chef de santé publique vétérinaire, est nommé, le 1er septembre, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de la Lozère.

 

  • Clélia Delpech, administratrice de l’Etat hors classe, est nommée, à compter du 1er septembre, sous-directrice du financement du système de soins auprès du directeur de la Direction de la sécurité sociale (DSS) à l’administration centrale des ministères sociaux.

 

  • Marion Wiszniak, magistrate du premier grade, est maintenue en position de détachement auprès de la Direction interrégionale de la protection judiciaire de la jeunesse (DIRPJJ) Sud-Ouest pour occuper, à compter du 1er septembre, l’emploi de directrice des missions éducatives.

 

  • Bernard Moncoucy a été nommé, le 4 août, conseiller emploi et culture au cabinet de la ministre déléguée auprès du ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées, chargée des Personnes handicapées.

 

  • Chloé Lombard a été nommée, le 1er août, cheffe de pôle, coordination des politiques de la ville et du logement, rénovation urbaine et contrats de ville au cabinet du ministre délégué auprès du ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, chargé de la Ville et du Logement.

 

Reynald Lemahieu a pris, à compter du 1er août, ses fonctions de directeur de la délégation départementale de la Haute-Savoie de l’Agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes. Cet inspecteur hors classe de l’action sanitaire et sociale, travailleur social de formation, succède à Luc Rollet, promu, à la même date, directeur de la stratégie et des parcours au siège de l’Agence. Depuis le 1er février 2021, Reynald Lemahieu était directeur de la délégation départementale du Pas-de-Calais de l’ARS Hauts-de-France.

 

  • Claire-Marie Casanova a été nommée, le 2 juin, conseillère politique judiciaire de la jeunesse au cabinet du ministre de la Justice. Cette magistrate était, depuis septembre 2021, chargée de mission stratégie nationale MNA au sein de la Direction de la protection judiciaire de la jeunesse (DPJJ).

 

  • Elodie Morival, actuelle secrétaire générale du groupement d’intérêt public « Agence du service civique », est chargée d’exercer, à compter du 1er septembre, les fonctions de directrice générale de l’Agence par intérim.

 

  • Myriam Mesclon-Ravaud, administratrice générale de l’Etat, est reconduite, à compter du 24 août, dans ses fonctions de directrice de projet pour le développement de la qualité de l’accompagnement en matière d’inclusion dans l’emploi porté par les opérateurs du service public de l’emploi au sein de la Délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle (DGEFP) à l’administration centrale du ministère du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion.

 

Yves Jégo a été nommé, début juin, délégué général du Groupe AVEC, qui rassemble 383 établissements de santé et de prise en charge de la dépendance (12 000 salariés) implantés sur l’ensemble du territoire national. Ancien ministre des Outre-mer de François Fillon, puis vice-président de l’Assemblée nationale, Yves Jégo a quitté la vie politique nationale en 2018, ne conservant qu’un mandat de conseiller municipal sans étiquette.

 

  • Chrystèle Pasco-Martin, directrice du travail, est nommée, à compter du 22 août, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) du Calvados.

 

  • Fanny Mouratille a été nommée, le 1er août, directrice régionale déléguée aux droits des femmes et à l’égalité d’Occitanie, pour une période de 3 ans.

 

  • Marion Ageneau est nommée, à compter du 1er septembre, directrice par intérim de l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP). Actuelle secrétaire générale de l’Ecole, elle va remplacer Laurent Chambaud, inspecteur général des affaires sociales en service détaché auprès de l’EHESP, admis à faire valoir ses droits à la retraite.

 

  • Alain Pothet a été nommé, le 18 juillet, conseiller réussite éducative, engagement associatif, culture et sports au cabinet du ministre délégué auprès du ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, chargé de la Ville et du Logement.

 

  • Corinne Coulon, directrice adjointe du travail, a été nommée, le 16 août, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) des Pyrénées-Atlantiques.

 

Oriane Leporcher est, depuis janvier, la nouvelle directrice générale adjointe chargée du Pôle solidarités humaines du conseil départemental des Côtes d’Armor. Auparavant chargée de mission auprès du directeur général des services du conseil départemental de l’Ardèche, elle a succédé à Stéphane Rochon. De 2013 à 2016, Oriane Leporcher a été directrice adjointe des personnes âgées et des personnes handicapées au conseil départemental du Finistère.

 

  • Félix Meysen a été nommé, le 1er août, conseiller chargé des relations avec les élus et des déplacements au cabinet du ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion.

 

  • Alexis Raymond a été nommé, en mai, directeur administratif et financier adjoint de l’ADAPEI Var-Méditerranée. Depuis 2009, il était contrôleur de gestion régional à la Croix-Rouge française.

 

  • Barbara Rubagotti, directrice adjointe du travail, a été nommée, le 16 août, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) de Côte-d’Or. Elle remplace Laurent Boisserolles.

 

  • Guillaume Voisard a été nommé, le 18 juillet, conseiller logement et hébergement au cabinet du ministre délégué auprès du ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, chargé de la Ville et du Logement.

 

  • Thomas Collin a été nommé, le 28 juillet, conseiller en charge des politiques de jeunesse et de l’exécution des réformes au cabinet de la secrétaire d’Etat auprès du ministre des Armées et du ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse, chargée de la Jeunesse et du Service national universel.

 

Nadège Grataloup a pris, le 1er juillet, ses fonctions de directrice de l’offre de soins à l’Agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes. Diplômée de l’IEP de Lyon et de l’EHESP, elle a rejoint l’Agence en septembre 2019 comme directrice de la Délégation départementale de la Loire. Le 1er juillet 2021, Nadège Grataloup a été nommée directrice de la coordination des investissements Ségur en Auvergne-Rhône-Alpes. Depuis le 9 février 2022, elle assure également, par intérim, la direction de la stratégie et des parcours de l’ARS.

 

  • Monique Cavalier a été nommée, le 1er août, présidente du comité d’orientation de l’Agence technique de l’information sur l’hospitalisation (ATIH), qui pilote notamment le Tableau de bord de la performance dans le secteur médico-social. Cette directrice d’hôpital honoraire, qui a fait valoir ses droits à la retraite fin 2018 après avoir été directrice générale de l’ARS Occitanie, remplace Pierre-Louis Bras, inspecteur général des affaires sociales (IGAS), qui occupait cette fonction depuis 2015.

 

  • Harmonie Guinard a été nommée, le 11 juillet, cheffe de cabinet de la secrétaire d’Etat auprès de la Première ministre, chargée de l’Economie sociale et solidaire et de la Vie associative.

 

  • Sandra Lapeyrade a été nommée, le 1er juillet, directrice régionale aux droits des femmes et à l’égalité de Nouvelle Aquitaine, pour une période de 3 ans.

 

  • Laetitia de la Maisonneuve a été nommée, le 12 juillet, cheffe de cabinet de la ministre déléguée auprès du ministre de la Santé et de la Prévention, chargée de l’Organisation territoriale et des Professions de santé.

 

Katia Julienne a été nommée, le 21 juin, conseillère santé, handicap, personnes âgées du président de la République, en remplacement d’Anne-Marie Armanteras. Elle avait rejoint l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) à la veille du 1er tour de l’élection présidentielle, le 6 avril. Auparavant, cette administratrice générale était directrice de la Direction générale de l’offre de soins (DGOS) au ministère des Solidarités et de la Santé. Katia Julienne a également été directrice adjointe de la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS) et directrice générale de la Haute Autorité de santé (HAS).

 

  • Marie-Pierre Contois est, depuis le 1er décembre 2021, la nouvelle directrice générale adjointe chargée du Pôle des solidarités du conseil départemental de l’Aube. Auparavant directrice adjointe de la CPAM de ce même département, cette titulaire du CAFDES, également diplômée de l’EN3S, a succédé à Paul Geoffroy, nommé, en octobre 2021, directeur général adjoint des Solidarités de la Collectivité européenne d’Alsace, née de la fusion des conseils départementaux du Bas-Rhin et du Haut-Rhin.

 

  • Claire Santarelli a été nommée, le 28 juillet, membre du conseil d’administration de l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP) en qualité de représentante de l’Etat.

 

  • Sylvie Martinou, directrice du travail, a été nommée, le 4 août, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) de la Haute-Garonne.

 

Virginie Magnant, inspectrice générale de l’administration, a été renouvelée, lors du Conseil des ministres du 20 juillet, dans ses fonctions de directrice de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA), qu’elle occupe depuis le 1er mai 2019. Diplômée de Sciences Po Paris et de l’ENA, elle a commencé sa carrière en 1998 comme inspectrice adjointe de l’administration au ministère de l’Intérieur. De 2002 à 2006, Virginie Magnant a été détachée en qualité de directrice des affaires financières et techniques, puis comme secrétaire générale adjointe de l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments. Elle était en poste à la direction du budget au ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie quand elle est nommée, en juin 2007, au cabinet de Martin Hirsch, haut-commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté. En 2009, Virginie Magnant devient sous-directrice à la Direction générale de l’action sociale, rebaptisée depuis Direction générale de la cohésion sociale (DGCS), puis, de 2011 à 2015, adjointe au directeur général. Elle a ensuite été nommée conseillère « région solidaire » au cabinet de la présidente du conseil régional d’Ile-de-France, avant de rejoindre, le 29 mai 2017, le cabinet de la secrétaire d’Etat chargée des Personnes handicapées, Sophie Cluzel, en tant que directrice de cabinet.

 

  • Bruno Clément-Ziza a été nommé, le 7 juillet, directeur adjoint du cabinet du ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion. Il était jusqu’alors conseiller travail, plein emploi (adjoint à la cheffe du pôle santé, solidarités, protection sociale, travail, plein emploi) au cabinet de la Première ministre.

 

  • Nadège Calendini, attachée principale d’administration de l’Etat, a été nommée, le 1er août, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de la Haute-Saône.

 

  • Valentine Fournier a été titularisée, à compter du 1er juillet, dans le grade d’inspectrice des affaires sociales de 1re classe à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

  • Amandine Pasquier a été promue, le 22 juillet, directrice de cabinet au cabinet de la secrétaire d’Etat auprès de la Première ministre, chargée de l’Economie sociale et solidaire et de la vie associative. Elle était, jusqu’à cette date, directrice adjointe du cabinet.

 

Jérôme Jumel a été nommé, le 11 juillet, directeur adjoint du cabinet, chef du pôle autonomie, au cabinet du ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées. Depuis septembre 2020, il était chef de service, adjoint à la Directrice générale de la cohésion sociale (DGCS). Auparavant Jérôme Jumel a été directeur général Solidarité du conseil départemental de Loire-Atlantique, puis directeur général adjoint Citoyenneté et solidarités humaines au conseil départemental du Var.

Autres nominations au sein du cabinet de Jean-Christophe Combe :

– David Blin, chef du pôle petite enfance, familles et solidarités, à compter du 12 juillet ;

– Manon Hirtz, conseillère presse et communication, à compter du 18 juillet.

 

  • Maëlig Le Bayon a été nommé, le 8 juillet, directeur du cabinet de la ministre déléguée auprès du ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées, chargée des Personnes handicapées. Deux autres nominations sont intervenues le 5 juillet : Anne-Caroline Berthet, cheffe de cabinet ; Anna Boeri, conseillère parlementaire.

 

  • Philippe Zamora a été nommé, le 11 juillet, conseiller chargé du marché du travail et de l’assurance chômage, chef de pôle plein emploi et insertion, au cabinet du ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion.

 

Constance Bensussan a été nommée, le 5 juillet, directrice du cabinet du ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées. Elle venait juste de prendre, début avril, ses fonctions de directrice des instances et des relations institutionnelles, directrice de cabinet de la Caisse nationale des allocations familiales (CNAF). Durant tout le premier quinquennat d’Emmanuel Macron, Constance Bensussan a été conseillère solidarités, égalité femmes/hommes, lutte contre les discriminations au sein du cabinet du président de la République. Antoine Evin, déjà chef de cabinet du précédent ministre, Damien Abad, a, quant à lui, été confirmé, le même jour, dans ses fonctions auprès du nouveau ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées, Jean-Christophe Combe.

 

  • Anaïs Vaquieri et Nicolas Turquet ont été nommés, le 28 juin, au cabinet de la ministre déléguée auprès de la Première ministre, chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Egalité des chances. La première, conseillère égalité économique, en charge des relations avec les associations droits des femmes ; le second, conseiller éducation, jeunesse et égalité des chances.

 

  • Claire Quesnel a été nommée, à compter du 1er juillet, directrice régionale aux droits des femmes et à l’égalité des Hauts-de-France.

 

  • Hervé Amiot-Chanal est nommé, à compter du 8 juillet, secrétaire général par intérim du Conseil national d’accès aux origines personnelles (CNAOP).

 

  • Patrick Genevaux a pris, le 1er octobre 2021, ses fonctions de directeur général adjoint en charge du Pôle Solidarités du conseil départemental du Pas-de-Calais. Il était auparavant, depuis 2018, DGA des solidarités du conseil départemental du Doubs. Patrick Genevaux siège au Conseil national de la protection de l’enfance (CNPE), où il représente l’Association nationale des directeurs d’action sociale et de santé (ANDASS).

 

  • Sandie Michelis a été nommée, le 6 juillet, conseillère technique logement (pôle écologie, agriculture, énergie, logement et transport) au cabinet de la Première ministre. Elle remplace Cédric Loret. De septembre 2011 à décembre 2016, Sandie Michelis a travaillé à la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS), d’abord comme responsable de la communication, puis comme directrice de cabinet.

 

  • Jean-François Monteils, conseiller maître à la Cour des comptes, a été nommé, le 11 juillet, président du conseil d’administration de l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA).

 

Alain Raoul a été réélu président de Nexem lors de son assemblée générale du 16 juin. Président de l’Association Anne-Marie Rallion, qui accueille des personnes en situation de handicap mental à Paris, Alain Raoul préside la principale organisation professionnelle des employeurs associatifs du secteur social, médico-social et sanitaire (plus de 11 000 établissements et services employant plus de 330 000 professionnels) depuis 2018.

Voici les autres membres du bureau de Nexem.

Présidente déléguée :

– Catherine de Lafarge, vice-présidente de l’Unapei 92

Vices-président(e)s :

– Philippe Calmette, président de la FISAF

– Elisabeth Chambert, présidente de l’Adapei Ardèche

– Patrick Enot, vice-président de l’Association Les Ecureuils

– Claire Robert Haury, directrice générale de l’Association de Réinsertion sociale du Limousin

Secrétaire générale :

– Christine Girardier Blandinières, présidente de l’Adapei des Landes

Trésorier :

– Jean-Marie Poujol, président du C.D.S.E.A

Membres :

– Guillaume Alexandre, directeur général de La Vie Active

– Sylvain Connangle, directeur général de l’Association Ste Marthe la Madeleine

– Cyril Durand, directeur général de Linkiaa

– Françoise Ferry, directrice générale de l’ALSEA

– Michel Gocel, directeur général de l’Association Est Accompagnement

– Chantal de Singly, vice-présidente de l’ALEFPA

 

  • Céline Breysse a pris, le mercredi 1er juin, ses fonctions de directrice déléguée aux événements indésirables à l’Agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes. Cette nouvelle délégation a pour objectif d’harmoniser et de sécuriser le processus de traitement des évènements indésirables au sein de l’ARS. Docteur en pharmacie hospitalière et docteur en sciences, Céline Breysse a rejoint l’ARS en avril 2020 en tant que pilote régional sur les évènements indésirables graves associés aux soins et référente antibiorésistance.

 

  • Nathalie Smirnov a été désignée, le 4 juillet, directrice générale par intérim de la Croix-Rouge française. Directrice générale adjointe en charge de la performance durable au sein de la Croix-Rouge française, sa nomination au pied levé fait suite au départ précipité de Jean-Christophe Combe, directeur général pendant 6 ans, nommé, le même jour, ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées au sein du gouvernement d’Elisabeth Borne.

 

  • Emmanuelle Thill, inspectrice en chef de santé publique vétérinaire, a pris, le lundi 4 juillet, ses fonctions de directrice de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de la Creuse. Elle succède à Bernard Andrieu.

 

Hélène Pélissard a été réélue, le 30 juin, présidente de la Fédération SOLIHA, Solidaires pour l’habitat, pour un nouveau mandat de 3 ans. Alain Régnier, haut fonctionnaire, a, quant à lui, été élu président délégué. « Ce qui place à la tête du Mouvement SOLIHA, un duo très complémentaire », se félicite la Fédération. Alain Régnier apporte son expertise liée à la politique du Logement d’abord ; Hélène Pélissard, celle concernant la réhabilitation. « Notre mission est d’accompagner les ménages, en situation de fragilité, dans la transformation de leur logement (rénovation énergétique, adaptation) ou dans l’accès à un logement à loyer abordable. Le taux de croissance de notre activité en 2021 (+ 15%) souligne l’importance des besoins », explique la présidente réélue de la Fédération SOLIHA.

 

  • Julie Labarthe, administratrice hors classe de l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE), est nommée, à compter du 1er juillet, sous-directrice de l’observation de la solidarité auprès du directeur de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) à l’administration centrale des ministères sociaux.

 

Sarah Sauneron a été nommée, le 7 juin, conseillère solidarités, égalité femmes/hommes et lutte contre les discriminations du président de la République et de la Première ministre. Diplômée de Sciences Po Paris et de l’ENA, elle était jusqu’alors adjointe au sous-directeur du financement du système de soins au ministère des Solidarités et de la Santé. Auparavant, d’octobre 2020 à mai 2022, Sarah Sauneron était conseillère protection sociale au cabinet du ministre des Solidarités et de la Santé.

 

  • Catherine Keller a officiellement pris, le 2 mai, les fonctions de directrice de l’Institut du management (IDM) à l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP) qu’elle assurait par intérim depuis le début de l’année. Cette directrice d’hôpital et docteure en droit de la santé succède à Michel Louazel. Catherine Keller avait rejoint l’EHESP pour y enseigner le droit hospitalier. En plus de ses nouvelles fonctions, elle poursuivra ses activités et responsabilités pédagogiques au sein de l’EHESP, où elle co-dirige les deux parcours du master 2 « droit, santé, éthique » (mention droit de la santé), co-accrédité avec l’Université de Rennes 1.

 

  • Sébastien Gallois et Fanny Martin ont été nommés, le 25 mai, respectivement directeur du cabinet et cheffe de cabinet de la secrétaire d’Etat auprès de la Première ministre, chargée de l’Enfance. Tous deux viennent du ministère de la Justice. Le premier, magistrat, était jusqu’alors secrétaire général adjoint du ministère ; la seconde, diplômé de l’ENPJJ, était déjà cheffe de cabinet de Charlotte Caubel à la Direction de la protection judiciaire de la jeunesse (DPJJ).

Voici les autres membres du cabinet :

– Marie Léon, directrice adjointe du cabinet, chargée des financements des politiques de l’enfance, nommée le 15 juin ;

– Alexandre Denieul, conseiller pilotage national des politiques de l’enfance, nommé le 31 mai ;

– Guylène Mouquet-Burtin, conseillère parcours de l’enfant et éducation, nommée le 1er juin ;

– Clément Lethielleux, conseiller parlementaire, élus et associations, nommé le 3 juin ;

– Ophélie Zeugmann, conseillère communication et relations médias, nommée le 3 juin ;

– Marine Cazard, conseillère technique communications et questions numériques, nommée le 11 juin 2022.

 

  • Mireille Stivala a été réélue, début avril, secrétaire générale de la Fédération CGT de la Santé et de l’Action sociale. Cette aide-soignante au CHS de Sarreguemines (Moselle) entame ainsi son troisième mandat à la tête de l’organisation syndicale.

 

  • Philippe Fondrillon, ingénieur divisionnaire de l’agriculture et de l’environnement, est nommé, à compter du 1er juillet, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) du Cher.

 

Christelle Dubos a été nommée, le 23 juin, médiatrice nationale de la CNAF et des CAF. Elle est la première à occuper cette fonction. Directement rattachée au directeur général, elle est chargée d’animer la fonction de médiation administrative, mais aussi la défense des valeurs de la République, la protection des données et de la sécurité des usagers dans le cadre des systèmes d’information. Christelle Dubos est également la référente nationale « déontologie ». En tant que médiatrice nationale, elle a pour mission de coordonner l’action des 144 médiateurs répartis dans les CAF. Travailleuse sociale de formation, Christelle Dubos a été élue députée de la Gironde en juin 2017, sous l’étiquette LREM. D’octobre 2018 à septembre 2020, elle a été secrétaire d’Etat auprès du ministre des Solidarités et de la Santé. Christelle Dubos n’a pas sollicité le renouvellement de son mandat de députée lors des dernières élections législatives.

 

  • Rémy Schwartz est renouvelé, à compter du 1er juillet, dans ses fonctions de président du conseil d’administration de l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII).

 

  • Delphine Champetier de Ribes, conseillère référendaire à la Cour des comptes, est nommée, à compter du 1er juillet, cheffe de service, adjointe au directeur de la sécurité sociale (DSS) à l’administration centrale des ministères sociaux.

 

Geneviève Mannarino a été nommée, le 1er mai, conseillère du président du Conseil de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA), un poste nouvellement créé. Elle est chargée de seconder le président dans sa mission d’animation du Conseil et dans la relation à l’ensemble de ses membres. Elle l’assiste également dans l’exercice de ses responsabilités de représentation vis-à-vis des homologues et partenaires étrangers de la CNSA. Enfin, elle l’accompagne dans ses relations avec les élus, en particulier départementaux. Ancienne vice-présidente chargée de l’autonomie au conseil départemental du Nord, Geneviève Mannarino était également conseillère senior à l’Observatoire national de l’action sociale (ODAS).

 

  • Antoine Evin a été nommé, le 30 mai, chef de cabinet du ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées. Il occupait précédemment les mêmes fonctions auprès de l’ancienne ministre déléguée chargée l’Insertion, Brigitte Klinkert.

 

  • Mathieu Arfeuillère, attaché d’administration de l’Etat hors classe, est nommé, à compter du 23 juin, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de l’Aude. Jusqu’à présent directeur du cabinet du préfet du Cantal, il remplace Sophie Nègre.

 

  • Corinne Michel, administratrice générale de l’Etat, a été nommée, le 17 juin, cheffe de service, déléguée ministérielle à l’encadrement supérieur et dirigeant auprès du secrétaire général des ministères chargés des affaires sociales.

 

  • Amandine Le Guennec a été nommée, début mai, directrice de l’innovation de l’ADAPEI Var-Méditerranée, gestionnaire de 43 établissements et services spécialisés (2 500 personnes accompagnées, plus de 1 000 salariés). Cette ingénieure de formation est chargée d’accompagner les acteurs de terrain pour inventer de nouvelles réponses aux besoins des territoires et s’adapter aux évolutions des souhaits des publics accompagnés.

 

  • Vincent Reymond, administrateur de l’Etat hors classe, a été nommé, le 16 juin, directeur de projet chargé de la coordination, l’animation et le suivi des politiques publiques et des moyens mobilisés par les ministères sociaux dans les territoires d’outre-mer, auprès du secrétaire général des ministères chargés des affaires sociales.

 

  • Kathleen Agbo a été nommée, le 14 juin, conseillère chargée de l’accompagnement vers l’emploi au cabinet du ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion.

 

  • Florian Graveleau est, depuis février, le nouveau directeur de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) de Loire-Atlantique. Il a auparavant passé 10 ans dans les services du conseil départemental, au sein duquel il était, depuis mars 2016, chef du service innovation.

 

  • Tifany Coudougnès a été nommée, début mai, conseillère technique des politiques médico-sociales handicap et grand âge à l’URIOPSS Nouvelle-Aquitaine. Elle était jusqu’alors directrice du Centre intercommunal d’action sociale (CIAS) de la Communauté de communes Latitude Nord Gironde.

 

Carole Bousquet-Bérard a été nommée, le 22 mai, directrice du cabinet de la ministre de la Santé et de la Prévention. Depuis le 15 mars 2021, elle était conseillère santé, solidarités, protection sociale (cheffe de pôle) au cabinet du précédent Premier ministre, Jean Castex. Auparavant, Carole Bousquet-Bérard a également été la directrice de cabinet de la secrétaire d’Etat chargée des Personnes handicapées. Avant d’intégrer le cabinet de Sophie Cluzel, elle a été, de janvier 2014 à avril 2016, chef du département « stratégie financière et patrimoniale » à l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP), puis, de septembre 2016 à avril 2019, sous-directrice financement et modernisation à la Délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle (DGEFP).

Ont été nommées, le même jour, au cabinet de Brigitte Bourguignon :

– Nadia Idiri, cheffe de cabinet ;

– Claire Piednoir de Rességuier, cheffe adjointe de cabinet.

Toutes deux travaillaient déjà aux côtés de Brigitte Bourguignon dans le précédent gouvernement, au ministère délégué chargé de l’Autonomie. La première était cheffe de cabinet, la seconde conseillère territoires et élus locaux.

 

  • Bénédicte Legrand-Jung a été nommée, le 31 mai, directrice adjointe du cabinet du ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion.

 

  • Franck Chaulet a été nommé, le 14 juin, directeur de la Direction de la protection judiciaire de la jeunesse (DPJJ) par intérim, à l’administration centrale du ministère de la Justice.

 

  • Nicolas Kanhonou a été nommé, le 8 juin, conseiller école inclusive, égalité entre les femmes et les hommes et lutte contre les discriminations au cabinet du ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse. Diplômé de l’IEP de Bordeaux, de l’IAE de Paris et de l’ENA, il était jusqu’alors directeur de la promotion de l’égalité et de l’accès aux droits auprès du Défenseur des droits.

 

  • Anaïs Vaquieri a été nommée, le 23 mai, conseillère éducation, jeunesse et égalité des chances au cabinet de la ministre déléguée chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Egalité des chances.

 

Marianne Kermoal-Berthomé a été nommée, le 21 mai, cheffe de pôle et conseillère santé, solidarités, protection sociale, travail, plein emploi au cabinet de la Première ministre. Diplômée de Sciences Po Paris et de l’ENA, elle était, depuis début 2019, adjointe au directeur de la sécurité sociale (DSS) à l’administration centrale du ministère des Solidarités et de la Santé. De septembre 2012 à janvier 2019, Marianne Kermoal-Berthomé a été, successivement, sous-directrice des finances et de la modernisation à la Délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle (DGEFP), puis, à partir de mars 2016, directrice de l’économie, des finances, de l’investissement et du patrimoine de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP). Aupararvant, en 2010, elle a été conseillère au sein du cabinet du ministre du Travail, de la Solidarité et de la Fonction publique, alors Eric Woerth, chargée des politiques en faveur de la famille, des personnes âgées et des personnes handicapées.

Les autres membres du cabinet d’Elisabeth Borne de ce pôle ont été nommés par un arrêté du 9 juin :

– Bruno Clément-Ziza : Conseiller travail, plein emploi (adjoint à la cheffe de pôle)

– Cédric Arcos : Conseiller technique santé

– Nicolas Scotte : Conseiller technique protection sociale et comptes sociaux

– Sébastien Delescluse : Conseiller technique crises sanitaires et prévention

– Bilale Ahmimache : Conseiller technique travail et plein emploi

– Sarah Sauneron : Conseillère technique solidarités, égalité homme femme et lutte contre les discriminations

 

  • Eric Farges, inspecteur principal de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes, est nommé, à compter du 13 juin, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP du Haut-Rhin.

 

  • Guillaume du Chaffaut a été nommé, le 31 mai, directeur adjoint du cabinet de la ministre de la Santé et de la Prévention. Ancien chargé d’enseignements à l’EHESP, il était, depuis août 2019, directeur général adjoint des Hospices civils de Lyon.

 

Nicole Da Costa, administratrice générale de l’Etat, a été nommée, le 8 juin, secrétaire générale par intérim des ministères chargés des affaires sociales. Elle remplace Etienne Champion, nommé directeur adjoint du cabinet de la nouvelle Première ministre, Elisabeth Borne. Nicole Da Costa était, depuis septembre 2021, secrétaire générale adjointe du ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion. Elle avait déjà travaillé au secrétariat général des ministères sociaux, notamment comme conseillère du secrétaire général sur la gestion des cadres supérieurs et dirigeants.

 

  • Antoine Meffre a été nommé, le 1er juin, conseiller financement et protection sociale au cabinet de la ministre de la Santé et de la Prévention. Ce diplômé de l’ESSEC, de Sciences Po Paris et de l’ENA travaillait déjà aux côtés de Brigitte Bourguignon au ministère délégué chargé de l’Autonomie, en tant que directeur adjoint de son cabinet. Auparavant Antoine Meffre était chef du bureau des personnes âgées à la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS).

 

  • Julien Roux, administrateur territorial hors classe, a été nommé, le 1er juin, directeur de projet pour l’investissement immobilier des EHPAD auprès de la directrice de la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS). Diplômé de l’Institut national des études territoriales (INET), il était, depuis août 2020, conseiller en charge des politiques territoriales et des relations avec les élus locaux auprès du secrétaire d’Etat chargé de l’Enfance et des Familles, Adrien Taquet. Auparavant, Julien Roux a également été conseiller en charge des territoires et de la contractualisation à la Délégation interministérielle à la prévention et à la lutte contre la pauvreté.

 

  • Sébastien Grosjean, directeur adjoint du travail, est nommé, à compter du 15 juin, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de la Haute-Saône.

 

Déborah Cvetojevic a pris, le 2 mai, ses fonctions de directrice de l’autonomie de l’Agence régionale de santé (ARS) Normandie. Précédemment responsable de la Mission d’appui à la stratégie et partenariats à l’Institut national du cancer (INCa), depuis mai 2018, elle succède à Françoise Aumont, qui a fait valoir ses droits à la retraite. Déborah Cvetojevic était auparavant chef de bureau à la Direction générale de l’offre de soins (DGOS), à l’administration centrale du ministère chargé de la santé.

 

  • Laurie Marrauld, enseignante chercheur, a été nommée, le 25 mai, membre du conseil d’administration du Centre national de gestion des praticiens hospitaliers et des personnels de direction de la fonction publique hospitalière (CNG).

 

  • Julien Blot a été élu, le 13 mai, président du Groupe national des établissements publics sociaux et médico-sociaux (GEPSo). Ce diplômé de la filière D3S de l’EHESP, aujourd’hui Directeur d’AUREPAS, établissement public intervenant dans le champ du handicap adulte organisé en direction commune avec un EHPAD, dans le Puy-de-Dôme, succède à Marie-Laure Piquemal-Ratouit, nommé, en février, directrice générale du Centre hospitalier de Montfavet (Vaucluse), établissement public de santé mentale. Parallèlement, Jean-Pierre Stellittano, directeur général des EPH 35, remplace Joëlle Rubera au poste de vice-président du GEPSo. Les deux ex présidente et vice-présidente demeurent membres du bureau.

 

  • Amin Mansouri et Iulia Suc ont été nommés, le 27 mai, respectivement directeur adjoint de cabinet et cheffe de cabinet de la ministre déléguée auprès de la Première ministre, chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Egalité des chances.

 

Ronan Dubois a pris, le lundi 2 mai, ses fonctions de directeur général de la Fondation Lenval. Basée à Nice, cette fondation gère un hôpital pour enfants, plusieurs établissements sociaux et médico-sociaux- un établissement pour enfants et adolescents polyhandicapés, un IME, un Centre ressources autisme (CRA), un CAMSP…- et un Institut de formation aux métiers de l’enfance et de l’adolescence (IFMEA). Jusqu’à présent directeur général du Centre hospitalier privé Saint-Grégoire (groupe Vivalto Santé), à Rennes, Ronan Dubois succède à Arnaud Pouillart, nommé directeur général adjoint du CHU d’Angers.

 

  • William Elman a été nommé, le 21 mai, directeur de cabinet au cabinet de la nouvelle ministre déléguée auprès de la Première ministre, chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l’égalité des chances, Isabelle Rome.

 

  • Jean-Baptiste Lesage est, depuis février, le nouveau directeur de l’action sociale et des solidarités et du CCAS de la ville de Carquefou (Loire-Atlantique). Il était auparavant directeur des services petite enfance, enfance-écoles de la ville de Louviers (Eure).

 

Anne Devreese a été nommée, le 29 avril, vice-présidente du Conseil national de la protection de l’enfance (CNPE) instance placée auprès du Premier ministre. Directrice générale adjointe déléguée Enfance-Famille-Jeunesse au sein de la DGA Solidarité du conseil départemental du Nord, elle succède à Georges Labazée, l’ancien député, sénateur, président du conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques et président du Conseil supérieur de l’adoption, décédé début février. Diplômée de Sciences Po Paris, Anne Devreese a suivi la formation de directeur de la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ). Directrice de foyer et de services de milieu ouvert au ministère de la Justice pendant près de 8 ans, elle rejoint ensuite, en 2005, le conseil départemental du Nord pour exercer les fonctions de directrice adjointe enfance-famille-jeunesse, chargée notamment de l’élaboration du volet enfance-famille du schéma d’organisation sociale et médico-sociale. En 2010, Anne Devreese devient directrice générale de la SPReNe, association gestionnaire d’une quarantaine d’établissements et services de protection de l’enfance dans le Nord et le Pas de calais (2 000 enfants accompagnés chaque année). En novembre 2014, elle intègre le cabinet de la ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes, Laurence Rossignol. Comme conseillère protection de l’enfance, elle assure alors la coordination et le pilotage de l’élaboration de la loi du 14 mars 2016 relative à la protection de l’enfant. En avril 2016, Anne Devreese est nommée directrice générale adjointe, puis directrice générale de l’Ecole nationale de protection judiciaire de la jeunesse (ENPJJ), à Roubaix. Un poste qu’elle occupe jusqu’en septembre 2019, date à laquelle, elle choisit de retourner au conseil départemental du Nord. Anne Devreese fait partie des membres du bureau du CNPE depuis son installation fin 2016.

 

  • Benjamin Maurice et Geoffroy de Vitry ont été nommés, le 22 mai, respectivement directeur du cabinet et directeur adjoint du cabinet du nouveau ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion, Olivier Dussopt.

 

  • Monique Guillemot-Riou, directrice du travail, est nommée, à compter du 8 juin, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) du Pas-de-Calais.

 

Fabienne Bartoli a pris, le 4 avril, ses fonctions de directrice générale de la Haute Autorité de santé (HAS). Elle succède à Thomas Wanecq, qui a rejoint l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) le 7 mars. D’abord agrégative en sciences économiques et sociales à l’Ecole normale supérieure, puis agrégée et docteur en sciences économiques de l’université Paris-Dauphine, Fabienne Bartoli a débuté son parcours professionnel dans l’enseignement supérieur, avant d’intégrer la direction de la prévision au ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie. Entre 2004 et 2006, elle a été conseillère technique pour les produits de santé au sein de plusieurs cabinets ministériels, avant d’intégrer l’IGAS. En juin 2008, Fabienne Bartoli est devenue directrice générale adjointe de l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS, devenue ANSM) et en a assuré la direction générale par intérim de février à mai 2011. Après avoir réintégré l’IGAS en juin 2011, elle est nommée directrice du cabinet de la ministre des sports, puis, en septembre 2012 conseillère pour les affaires sociales à la représentation permanente de la France auprès des Nations Unies à New York. Elle y a, notamment, été chargée d’implanter une représentation des ministères sociaux. Elle a également travaillé avec le groupe « diplomatie et santé » pour la promotion de la couverture universelle santé. Enfin, Fabienne Bartoli est l’auteure de nombreux rapports, dont ceux sur l’aide médicale d’Etat (2019) ou les surcoûts pour les établissements de santé de la prise en charge du Covid-19 (2021-2022).

 

  • Ludovic De Gaillande, attaché d’administration de l’Etat hors classe, a été promu, à compter du 7 mai, directeur de la Direction de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DEETS) de Guadeloupe. Jusqu’alors directeur adjoint, il succède à Alain Frances, directeur du travail hors classe.

 

Didier Jaffre est, depuis le 20 avril, le nouveau directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS) Occitanie. Jusqu’alors directeur de l’offre de soins à l’ARS Ile-de-France, depuis janvier 2017, il succède à  Pierre Ricordeau, qui rejoint son service d’origine, l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS). De novembre 2001 à décembre 2016, ce titulaire d’un doctorat en sciences économiques a occupé différentes fonctions à l’ARH de Bourgogne, puis à l’ARS de Bourgogne et, enfin, à l’ARS Bourgogne-Franche-Comté. En juin 2014, Didier Jaffre a été co-rapporteur du rapport « « Zéro sans solution » : le devoir collectif de permettre un parcours de vie sans rupture, pour les personnes en situation de handicap et pour leurs proches ».

 

  • Aurélien Rousseau, directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS) d’Ile-de-France de 2018 à 2021, a été nommé, le 17 mai, directeur de cabinet de la nouvelle Première ministre, Elisabeth Borne.

 

  • Marieke Fidry, directrice adjointe du travail, est nommée, à compter du 1er juin, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) de la Moselle.

 

Dominique Libault, actuel directeur général de l’Ecole nationale supérieure de sécurité sociale (EN3S) et ancien directeur de la Sécurité sociale (DSS), est reconduit, à compter du 14 mai, dans ses fonctions de président du Haut Conseil du financement de la protection sociale. Parallèlement, les personnalités qualifiées dont les noms suivent sont nommées ou confirmées membres du Haut Conseil : Michel Borgetto, Marie-Claire Carrère-Gée, Marianne Cornu-Pauchet, Benjamin Ferras, Nadia Joubert, Selma Mahfouz, Jean-Louis Rey.

 

  • Denis Roth-Fichet est nommé, à compter du 1er juin pour une nouvelle et dernière période de 3 ans, directeur régional aux droits des femmes et à l’égalité Grand Est.

 

  • Cyrille Jacquiot Placet est la nouvelle directrice du CCAS de la ville de Château-Thierry (Aisne).

 

Marilyn Labrousse a été promue, en janvier, directrice générale adjointe des Solidarités du conseil départemental de l’Allier. Elle succède à Nans Mollaret. Au sein de ce département, Marilyn Labrousse a été successivement, depuis janvier 2000, cheffe de service insertion-emploi-logement, cheffe de service établissements pour personnes handicapées, responsable du pôle des établissements médico-sociaux et, à partir de janvier 2017, directrice enfance-famille.

 

  • Paule Kujas, pharmacien hospitalier, est nommée, à compter du 1er juin, inspectrice générale des affaires sociales à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

  • Myriam Revel, administratrice générale, a été nommée, le 25 mars, experte de haut niveau chargée du développement de la politique managériale et de l’accompagnement au changement des organisations auprès du directeur des ressources humaines à l’administration centrale des ministères sociaux.

 

Anne-Claire Amprou, inspectrice des affaires sociales de 1re classe, a été nommée, le 13 avril, déléguée interministérielle pour la négociation d’un accord international sur la prévention, la préparation et la riposte face aux pandémies sous l’égide de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Diplômée de l’EHESP et de l’ENA, Anne-Claire Amprou était, depuis juin 2021, coordinatrice de la gestion de crise Covid au ministère des Solidarités et de la Santé. Auparavant, entre janvier 2016 et mai 2019, elle a également été directrice générale adjointe de la santé à la DGS du ministère.

 

  • Julien Boucher, conseiller d’Etat, est maintenu, à compter du 15 avril, dans la position de détachement pour continuer à exercer les fonctions de directeur général de l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA), établissement public administratif sous tutelle du ministère de l’Intérieur.

 

  • Lucette Faillot est renouvelée, pour une nouvelle et dernière période de 3 ans à compter du 1er juin, dans ses fonctions de directrice régionale aux droits des femmes et à l’égalité de la Guadeloupe.

 

Gérard Cotellon a pris, le 11 avril, ses fonctions de directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS) de La Réunion. Diplômé de l’EHESP, cet infirmier de formation succède à Martine Ladoucette. Après avoir occupé pendant 10 ans différentes fonctions au sein de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), Gérard Cotellon était, depuis septembre 2018, directeur général du CHU de la Guadeloupe.

 

  • Sophie Marchandet a été nommée, le 14 avril, représentante titulaire au sein de la commission des emplois et des métiers du Conseil supérieur de la fonction publique hospitalière (CSFPH), sur proposition de la Fédération hospitalière de France (FHF). Elle remplace Céline Dugast.

 

Valéry Molet a été nommé, à compter du 1er mai, secrétaire général du Conseil économique, social et environnemental (CESE). Ce magistrat financier succède à Luc Machard. Diplômé de l’EHESP et de l’ENA (promotion Senghor), où il a cotôyé Emmanuel Macron, Valery Molet a notamment été délégué général du Grandlyon et directeur général des services (DGS) du conseil départemental de la Seine-Saint-Denis. Depuis avril 2018, il était directeur général des services du syndicat mixte EPTB Seine Grands Lacs, qui oeuvre au maintien de la quantité et de la qualité de l’eau de la Seine et ses affluents.

 

  • David Blin, administrateur de l’Etat, a été nommé, lundi 18 avril, directeur de projet chargé du comité de filière « petite enfance » auprès du directeur de la sécurité sociale (DSS) à l’administration centrale des ministères sociaux.

 

  • Sandrine Delage, déjà directrice de la résidence autonomie Les Moissonneurs et coordinatrice de l’action sociale, a été promue, le 1er décembre 2021, directrice du Centre communal d’action sociale (CCAS) de la ville de Coignières (Yvelines).

 

  • Denis Darnand, agent contractuel, a été promu, à compter du 1er avril, sous-directeur de l’inclusion sociale, de l’insertion et de la lutte contre la pauvreté à la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS). Depuis avril 2020, il était sous-directeur adjoint. Auparavant, Denis Darnand a travaillé presque 10 ans à la Direction de la sécurité sociale (DSS).

 

  • Sophie Nègre, attachée principale d’administration de l’Etat, est nommée, à compter du 9 mai, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de l’Aude.

 

  • Irina Schapira, administratrice de l’Etat, est nommée, à compter du 16 mai, inspectrice de 1re classe des affaires sociales à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

  • Anne Baretaud, administratrice de l’Etat hors classe, est nommée, à compter du 1er mai, sous-directrice de l’intégration des étrangers à la Direction de l’intégration et de l’accès à la nationalité au sein de la Direction générale des étrangers en France,k à l’administration centrale du ministère de l’Intérieur.

 

  • Mathilde Aubert est, depuis février, la nouvelle directrice du Centre communal d’action sociale (CCAS) de Thionville, en Moselle.

 

Anne Jeanjean, inspectrice en chef de la santé publique vétérinaire, est nommée, à compter du 1er mai, directrice des systèmes d’information au secrétariat général des ministères chargés des affaires sociales. Jusqu’à présent directrice du numérique au ministère de la Transition écologique, elle succède à Hélène Brisset. Auparavant, de février 2010 à mars 2018, Anne Jeanjean a été directrice adjointe de la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP) du Haut-Rhin.

 

  • Alexandre Petit et François Vincent ont été élus, le 25 mars, respectivement président et vice-président du Gérontopôle Nouvelle-Aquitaine, dont le siège est à Limoges. Alexandre Petit est le président-fondateur du groupe Alogia, entreprise spécialisée dans l’ergothérapie, du diagnostic personnalisé au management de projets immobiliers, en passant par des missions de conseil et de formation pour le maintien des personnes âgées à domicile. François Vincent est pneumologue, professeur des universités et praticien hospitalier au CHU de Limoges, mais aussi conseiller régional de Nouvelle-Aquitaine.

 

  • Salia Rabhi, attachée principale d’administration de l’Etat, est nommée, à compter du 1er mai, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de l’Yonne.

 

Philippe Pucheu a pris, le 15 février, ses fonctions de directeur général de la Fondation Diaconesses de Reuilly, à Versailles. Cette fondation gère plus de 50 établissements (3 000 résidents, 1 800 salariés) organisés en cinq régions. Diplômé de l’EHESS, Philippe Pucheu a débuté sa carrière comme directeur des études à la FEHAP. De 2013 à 2016, il a été conseiller en charge des établissements sanitaires et médico-sociaux au sein du cabinet de la ministre des Affaires sociales et de la Santé. Depuis 2019, Philippe Pucheu était directeur général délégué du CHU de Caen.

 

  • Sophie Lebret est titularisée, à la date du 1er mai, dans le grade d’inspectrice des affaires sociales de 1re classe à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

  • Stanislas Marcelja, directeur adjoint du travail, est nommé, à compter du 1er mai, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de la Corse-du-Sud.

 

Thomas Audigé, inspecteur général des affaires sociales de 1re classe, a été nommé, le 1er avril, chef de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS). Il succède à Nathalie Destais. De juillet 2020 à juin 2021, Thomas Audigé a été directeur de cabinet de la ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion. Auparavant, ce diplômé de HEC Paris et de l’ENA a notamment été directeur de la stratégie sociale d’EDF et directeur général adjoint de Pôle emploi.

 

  • Muriel Filippi, ingénieure en chef des ponts, des eaux et des forêts, a été nommée, le 15 avril, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) du Maine-et-Loire.

 

  • Laurent Caillot, Vincent Ruol et Jacques-Bertrand de Reboul, inspecteurs de 1re classe, ont été nommés, le 13 avril, inspecteurs généraux des affaires sociales à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

  • Marie-Françoise Baldacci, attachée d’administration de l’Etat hors classe, a été nommée, à compter du 1er avril, directrice de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de la Haute-Corse. Jusqu’alors directrice adjointe de la Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DREETS) de Corse, elle succède à Magali Martin.

 

  • Christophe Castell, administrateur général de l’Etat, a été nommé, le 1er avril, sous-directeur des politiques publiques interministérielles de jeunesse et de vie associative à l’administration centrale du ministère de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports.

 

  • Christophe Schmit est titularisé, à compter du 9 avril, dans le grade d’inspecteur général des affaires sociales à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

  • Sylvie Vella a pris, le 1er avril, ses fonctions de directrice de la Direction interrégionale de la protection judiciaire de la jeunesse (DIRPJJ) Sud, qui couvre la région Occitanie. Elle était jusqu’alors directrice territoriale de la protection judiciaire de la jeunesse (DTPJJ) de Paris.

 

  • Julien Boucher, conseiller d’Etat, est reconduit, à compter du 15 avril, dans ses fonctions de directeur général de l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA).

 

  • Yann-Gaël Amghar et Olivier Veber, inspecteurs des affaires sociales de 1re classe, ont été nommés, le 1er avril, inspecteurs généraux des affaires sociales (hors tour) à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

 

Nathalie Latour a pris, le 7 mars, ses fonctions de directrice générale de la Fédération des acteurs de la solidarité (FAS), qui regroupe plus de 870 associations et organismes. Elle succède à Florent Guéguen. Nathalie Latour connaît bien la fédération pour avoir travaillé à son siège national entre 2004 et 2007 comme responsable de projets. Elle a ensuite dirigé, pendant près de 15 ans, la Fédération Addiction. Diplômée d’un master Ingénierie et management des associations de l’Université Panthéon Sorbonne (Paris I)/IAE Paris, Nathalie Latour a également été déléguée régionale de l’association SSAÉ (Soutien, solidarité et actions en faveur des émigrants, anciennement Service social d’aide aux émigrants). A la Fédération Addiction, Nathalie Latour est remplacée, depuis le 4 avril, par Marie Öngün-Rombaldi, jusqu’alors conseillère « Logement d’abord, Hébergement » de la ministre déléguée chargée du Logement.

 

  • Caroline Gardette-Humez, inspectrice des affaires sociales de 1re classe, est nommée, à compter du 11 avril, directrice des ressources humaines au secrétariat général des ministères chargés des affaires sociales.

 

  • Paul de Marnix a été nommé, fin 2021, directeur de la communication et des relations institutionnelles de Nexem. Diplômé de l’ESSEC, de l’université Panthéon-Assas et du King’s College de Londres, il était précédemment conseiller communication et presse de la ministre déléguée chargée de l’Insertion, Brigitte Klinkert.

 

  • Katia Julienne, administratrice générale, a été nommée, le 6 avril, inspectrice générale des affaires sociales (5e tour) à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS). Elle était jusqu’alors directrice de la Direction générale de l’offre de soins (DGOS) au ministère des Solidarités et de la Santé. A la DGOS, c’est Cécile Lambert, administratrice de l’Etat hors classe, qui assure son intérim.

 

  • Patrick Aubert, administrateur hors classe de l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE), est reconduit, à compter du 11 avril, dans ses fonctions de sous-directeur de l’observation de la solidarité, à la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES), à l’administration centrale du ministère des Solidarités et de la Santé.

 

  • Valérie Delahaye-Guillocheau, conseillère d’Etat en service extraordinaire, a été nommée, le 5 avril, présidente suppléante du Conseil supérieur de la fonction publique hospitalière (CSFPH). Elle remplace Marie-Caroline Bonnet-Galzy.

 

  • Marc Desjardins, administrateur général, est renouvelé, à compter du 1er avril, dans ses fonctions de directeur du Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP).

 

  • Samira Touiti est nommée, à compter du 1er avril, directrice régionale déléguée aux droits des femmes et à l’égalité des Pays de la Loire, pour une période de 3 ans.

 

  • Marie-Françoise Lemaitre, administratrice générale, a été nommée le 1er avril, par intérim, directrice des ressources humaines au secrétariat général des ministères chargés des affaires sociales. Elle remplace Pascal Bernard, admis à faire valoir ses droits à la retraite.

 

Céline Prins a été promue, le 15 mars, déléguée territoriale de la Meuse à l’Agence régionale de santé (ARS) Grand Est. Elle était jusqu’alors adjointe au délégué territorial. Diplômée de l’EHESP, Céline Prins a débuté sa carrière en 2003 à la DDASS de l’Orne, avant de rejoindre, dès 2004, la DDASS de la Meuse. Elle a intégré l’ARS de Lorraine en 2010 et poursuivra sa mission au sein de l’ARS Grand Est, à partir de 2015.

 

  • Alexia Everaere est nommée, à compter du 1er avril, directrice régionale déléguée aux droits des femmes et à l’égalité de Normandie, pour une période de 3 ans.

 

  • Sarah Bartoli, administratrice territoriale, a été nommée, le 14 mars, directrice de projet « déploiement du service public de l’insertion et de l’emploi » auprès de la déléguée interministérielle à la prévention et à la lutte contre la pauvreté.

 

  • Eric Blachon, secrétaire général de l’Union départementale FO de la Loire, a été élu à l’unanimité, le 2 mars, président du conseil d’administration de la Caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV), dont il était déjà membre depuis août 2021. Eric Blachon a notamment été président de la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) de la Loire et vice-président de la CARSAT Rhône-Alpes.

 

  • Richard Kessori, inspecteur de l’action sanitaire et sociale hors classe, est nommé, à compter du 1er avril, directeur adjoint de la Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DREETS) de Corse, chargé des fonctions de « directeur régional délégué ».

 

Karine Reverte prendra, à compter du 4 avril, ses fonctions de directrice générale de LADAPT. Elle succédera à Julie Lorton. Agée de 52 ans, diplômée de Sciences Po Paris, et de l’Institut Français de presse (Paris 2 Panthéon-Assas), Karine Reverte est, depuis plus de 15 ans, directrice générale du Comité national Coordination Action Handicap (CCAH). Membre du Conseil de l’inclusion dans l’emploi (CIE) sous l’égide du ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion et du conseil scientifique de l’AGEFIPH depuis 2019, elle a consacré l’essentiel de son parcours professionnel à l’inclusion des personnes les plus vulnérables. De 1995 à 2004, Karine Reverte a ainsi été responsable de projets à la Fondation Vivendi, chargée de mobiliser les réseaux et entreprises du groupe pour créer des dispositifs dédiés à la lutte contre le chômage et l’exclusion.

 

  • Carole Gauthier, inspectrice de santé publique vétérinaire, est nommée, à compter du 1er avril, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) du Lot-et-Garonne.

 

  • Annaïck Morvan est reconduite, pour une nouvelle et dernière période de 3 ans à compter du 1er avril, dans ses fonctions de directrice régionale aux droits des femmes et à l’égalité d’Ile-de-France.

 

Benjamin Geny a pris, début mars, ses fonctions de directeur de la formation continue de l’EN3S, l’école des dirigeants de la protection sociale. Il succède à Gilles Nezosi, nommé directeur du Centre de traitement informatique Rhône-Alpes Auvergne. Ancien élève de l’EN3S (54e promotion – 2016), Benjamin Geny était jusqu’alors sous-directeur du Centre national de soins à l’étranger à la CPAM du Morbihan, après avoir été manager du département retraite de la CARSAT de Bretagne. Diplômé de Sciences Po Bordeaux, il a enseigné les sciences économiques et sociales en lycée et animé des ateliers de préparation à Sciences Po Paris.

 

  • Audrey Laymand, directrice adjointe du travail, est nommée, à compter du 28 mars, directrice adjointe de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) de l’Eure.

 

  • Nicole Escassut est nommée, à compter du 1er avril, directrice régionale aux droits des femmes et à l’égalité d’Occitanie, pour une période de 3 ans.

 

  • Amandine Buffiere est, depuis janvier, la nouvelle présidente de la Fédération des centres médico-psycho-pédagogiques (FDCMPP). Directrice médicale de l’Association du centre Claude Bernard de Paris, cette pédopsychiatre succède à Patrick Belamich, qui aura présidé la fédération pendant 5 ans.

 

  • Nathalie Vilacèque a été nommée, le 6 mars, conseillère sociale, territoires et affaires pédagogiques pour l’éducation prioritaire au sein du cabinet du ministre de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports.

 

  • Yann Debos, administrateur de l’Etat hors classe, a été nommé, le 14 février, chef de service, responsable du pôle Santé-Agence régionale de santé (ARS), auprès du secrétaire général des ministères sociaux.

 

  • David Soubrié, administrateur de l’Etat hors classe, a été nommé, mardi 1er mars, directeur de projet accompagnement « pôle appui métiers » auprès du directeur de la Direction régionale et interdépartementale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DRIEETS) d’Ile-de-France. Diplômé de l’IEP d’Aix-en-Provence et de l’ENA, il était, depuis un an, sous-directeur des services aux personnes âgées au Centre d’action sociale de la Ville de Paris (CASVP). Auparavant, d’août 2016 à février 2021, David Soubrié a été sous-directeur des professions sociales, de l’emploi et des territoires à la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS).

 

  • Morgane Lenain remplace Fabien Tocquen, depuis le 10 janvier, comme membre de l’Observatoire de l’inclusion bancaire, en qualité de représentant des associations de lutte contre la pauvreté et l’exclusion, des associations de consommateurs et des associations de défense des intérêts des familles.

 

  • Anthony Babkine a été nommé, le 11 mars, en qualité de personnalité qualifiée au sein du conseil d’administration de l’Etablissement public d’insertion de la Défense (EPIDE), qui gère 20 centres accueillant des jeunes âgés de 18 à 25 ans rencontrant d’importantes difficultés d’insertion et, souvent, en échec scolaire.

 

Renaud Pellé a pris, le 14 février, ses fonctions de directeur de la Délégation départementale des Hauts-de-Seine de l’Agence régionale de santé (ARS) Ile-de-France. Il succède à Monique Revelli, qui a fait valoir ses droits à la retraite. Directeur d’hôpital, diplômé de l’IEP de Bordeaux, Renaud Pellé a effectué toute sa carrière en milieu hospitalier. Depuis 2018, il était secrétaire général du Groupe hospitalo-universitaire Sorbonne Université. Renaud Pellé a notamment assuré le portage de projets stratégiques comme celui de la Maison des femmes à la Pitié-Salpêtrière ou l’ouverture du LIMA (lieu de mise à l’abri) Netter, qui accompagne des familles à la rue, en particulier des femmes sortant de la maternité.

 

  • Héloïse Giordano remplace, depuis le 2 mars, Cyrine Kouki comme membre titulaire de la Commission professionnelle consultative (CPC) cohésion sociale et santé.

 

  • Arnaud Bontemps, ingénieur en chef des ponts, des eaux et des forêts, est nommé, à compter du 14 mars, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) de l’Indre.

 

Jean-René Lecerf a été élu à l’unanimité, le 16 février, président du Conseil de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA). Il succède à Marie-Anne Montchamp pour les quatre prochaines années. Ancien sénateur, ancien président du conseil départemental du Nord et ancien maire de Marcq-en-Barœul, Jean-René Lecerf a été, pendant plusieurs années, le président de la Commission des finances de l’Assemblée des départements de France (ADF).

 

  • Philippe Charpentier remplace, depuis le 1er mars, Vannessa Fage-Moreel au sein du conseil des formations de l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP), en qualité de représentant de l’Etat.

 

  • Nicolas Després, titulaire d’un master de management en santé publique, est, depuis le 3 janvier, le nouveau directeur du Centre communal d’action sociale (CCAS) de Merdrignac (Côtes-d’Armor), qui gère notamment l’EHPAD des Genêts. Il succède à Chloé Le Bars.

 

Laurent Legendart a pris, le 9 février, ses fonctions de directeur général de l’Agence de santé de la Guadeloupe, de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin. Jusqu’à cette date directeur de la Direction de la stratégie et des parcours à l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes, depuis septembre 2019, il succède à Valérie Denux. Au sein de l’Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Legendart a également été, de février 2016 à août 2019, directeur de la Délégation départementale de la Loire. Auparavant, il occupait les mêmes fonctions dans le département de Seine-et-Marne, pour l’ARS Ile-de-France.

 

  • Pascal Courtade, administrateur de l’Etat hors classe, a été nommé, le 2 mars, préfet délégué pour l’égalité des chances auprès du préfet des Yvelines.

 

  • Christophe Lanteri, administrateur de l’Etat hors classe, est nommé, à compter du 7 mars, sous-directeur de l’action sociale et de l’accompagnement du personnel à la direction des ressources humaines relevant du secrétariat général du ministère de l’Intérieur.

 

Sophie Vincent est, depuis décembre 2021, la nouvelle directrice générale de l’IRTS Nouvelle-Aquitaine Bordeaux. Auparavant directrice du SAMINA, établissement de la protection de l’enfance accueillant des mineurs non accompagnés et des jeunes majeurs, géré par l’ADGESSA à Bordeaux, depuis 2018, elle succède à Anne Créquis. Diplômée de l’IEP de Bordeaux, Sophie Vincent a débuté sa carrière comme officier de la Marine nationale spécialisé en communication et relations publiques. Elle a également été directrice du Groupement territorial de Seine-Saint-Denis et de Seine-et-Marne, puis de l’Essonne et du Val-de-Marne, pour une association gestionnaire de foyers de jeunes travailleurs.

 

  • Gwenaëlle Juan a été nommée, le 21 février, directrice adjointe du cabinet de la ministre déléguée chargée de l’Insertion. Elle a été rejointe, le 1er mars, par Antoine Evin, nommé, quant à lui, chef de cabinet de la ministre, Brigitte Klinkert.

 

  • Martine Théaudière, Jean-François Connan et Elodie Baussand ont été désignés, le 15 décembre 2021, comme personnalités qualifiées au sein du conseil d’administration de l’Etablissement public d’insertion de la Défense (EPIDE), qui gère 20 centres accueillant des jeunes âgés de 18 à 25 ans rencontrant d’importantes difficultés d’insertion et, souvent, en échec scolaire.

 

  • Michel Louazel a été promu, le 1er février, directeur des études de l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP). Jusqu’alors directeur du département « Institut du Management » de l’établissement, il succède à Alessia Lefébure.

 

  • Géraldine Bofill, directrice du travail hors classe, est nommée, à compter du 1er mars, cheffe de service stratégie, compétences et vie au travail auprès du directeur des ressources humaines à l’administration centrale des ministères sociaux.

 

  • Cécile Dangles, magistrate du premier grade, est maintenue en position de détachement auprès de la Contrôleure générale des lieux de privation de liberté, à compter du 1er mars, afin d’exercer les fonctions de contrôleure.

 

Laureen Welschbillig a été promue, le 13 décembre 2021, directrice de la Délégation départementale du Val-d’Oise de l’Agence régionale de santé (ARS) d’Ile-de-France. Auparavant directrice déléguée de la Délégation, elle succède à Laure Kervadec. Titulaire d’un master II en « Conseil en organisation et conduite du changement », cette infirmière diplômée d’Etat a rejoint l’ARS d’Ile-de-France en 2013.

 

  • Isabelle Sancerni (CFTC) a été réélue, le 10 février, présidente du conseil d’administration de la Caisse nationale des allocations familiales (CNAF). Christian Gélis (CPME) a, quant à lui, été élu vice-président.

 

Nicolas Hurtiger a été élu, le 14 décembre 2021, président du SYNERPA Domicile. Jusqu’alors vice-président de ce syndicat affilié au SYNERPA, il succède à Dafna Mouchenik. Diplômé de l’ESSEC, il a fondé, en 2007, Senior Compagnie, société spécialisée dans l’aide à domicile non médicale. Nicolas Hurtiger a ensuite cofondé le Groupe Zephyr, engagé dans la prise en charge de la perte d’autonomie au travers de ses quatre enseignes : Senior Compagnie, Synergiemed (prestataire de service de santé), Libelia (transport de personne à mobilité réduite) et Freedom (services de confort à domicile).

 

  • Florence Maury a pris, début février, la présidence de l’association OETH (Objectif emploi des travailleurs handicapés) pour l’année 2022. Elle est accompagnée dans ses fonctions par Jean-Pierre Mercier, désigné président-adjoint de l’association, qui porte l’accord handicap du secteur sanitaire, social et médico-social privé non lucratif.

 

Flore Capelier est, depuis le 17 janvier, la directrice de l’Observatoire national de la protection de l’enfance (ONPE). Elle fut, précédemment, responsable de l’Observatoire de protection de l’enfance du département de Paris et vice-présidente du conseil scientifique de l’ONPE. Docteure en droit public, Flore Capelier est chercheure associée auprès du Centre d’études et de recherches de sciences administratives et politiques de l’Université Paris 2 et de l’Institut de Sciences politiques de l’Ecole normale supérieure de Cachan. Elle a également exercé les fonctions de conseillère au cabinet de l’élue en charge de la protection de l’enfance au département de Paris et d’inspectrice de l’Aide sociale à l’enfance (ASE) dans le département du Val-de-Marne.

 

  • François Badet, directeur adjoint du travail, est nommé, à compter du 28 février, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) de la Loire.

 

Christophe Devys, conseiller d’Etat, a été nommé, le 15 février, président de la section sociale du Conseil d’Etat. Diplômé de l’Ecole normale supérieure de Cachan, de Sciences Po Paris et de l’ENA, il a été directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS) d’Ile-de-France d’août 2015 à septembre 2018. Depuis janvier 2019, Christophe Devys présidait la commission de lutte contre la pauvreté de l’UNIOPSS et le Collectif Alerte, qui rassemble les grandes associations françaises de lutte contre la pauvreté et l’exclusion. A ce titre, il participait au conseil d’administration de l’UNIOPSS. Né en 1955 et également titulaire d’un doctorat en mathématiques appliquées, Christophe Devys a débuté sa carrière au Conseil d’Etat en 1990, où il devient maître des requêtes trois ans plus tard. Entre 1994 et 1997, il a dirigé le cabinet du directeur général de l’Assistance publique hôpitaux de Paris (AP-HP), avant de devenir le conseiller technique en charge des questions de protection sociale du Premier ministre Lionel Jospin, jusqu’en octobre 2000. Christophe Devys a ensuite dirigé le cabinet de la ministre de la Justice, Marylise Lebranchu, avant d’occuper les fonctions de secrétaire général du Conseil d’Etat en 2007. De 2012 à 2014, il a été le conseiller social de Jean-Marc Ayrault, alors Premier ministre.

 

  • Jean-Marc Toullieu, inspecteur général de santé publique vétérinaire de classe normale, est nommé, à compter du 21 février, directeur adjoint de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) du Lot.

 

Axelle Lemaire a pris, le 25 janvier, ses fonctions de directrice déléguée à la Stratégie, la Transformation et l’Innovation de la Croix-Rouge française, et directrice générale de 21, l’Accélérateur d’innovation sociale de la Croix-Rouge française et de Nexem. Elle succède à Grégoire Ducret. Elue députée de la 3e circonscription des Français de l’étranger en juin 2012, Axelle Lemaire a ensuite été, d’avril 2014 à mars 2017, secrétaire d’Etat chargée du Numérique et de l’Innovation. En 2018, elle a rejoint le cabinet européen de conseil en stratégie Roland Berger comme associée France. Axelle Lemaire a intégré le comité de Direction générale de la Croix-Rouge française sous la responsabilité de Jean-Christophe Combe.

 

  • Christophe Adamus, inspecteur général de santé publique vétérinaire de classe normale, est nommé, à compter du 15 février, directeur de la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) des Deux-Sèvres. Il était jusqu’à présent DDETSPP de la Haute-Marne.

 

Marianne Piskurski a pris, à compter du 1er janvier, ses fonctions de directrice générale de l’Union nationale de l’aide, des soins et des services aux domiciles (UNA). Elle succède à Nicole Streignart, qui a fait valoir ses droits à la retraite. Diplômée de l’EHESP, Marianne Piskurski a débuté son parcours professionnel comme enseignante, avant de devenir directrice d’établissement à la Fondation Apprentis d’Auteuil, en 2005, puis au sein de l’APEI Les Papillons Blancs du Sud de l’Aisne. En 2010, elle a été nommée directrice d’un service polyvalent d’aide et de soins à domicile (SPASAD) du réseau UNA situé à Bordeaux.